Match amical 6 à 11 vétéran 2014/15 : USC Septémoise – CIC : 1 – 0

Résumé by Mimet
Vendredi 17 Octobre 2014 : 6 ème match amical vétéran à 11 au stade de Saint Joseph à 20h00 :
USC Septémoise – Celtic Irish Club : 1 – 0

Stade Roger Couderc
Terrain synthétique
Vestiaires très bien comparés à ceux de Michelier
Arbitre : Rien à dire

Septèmes vs CIC V: 1-0 (MT 1-0)

Compo : Nicolas ; Virgile-G.Arnaud-Gillou-Bruno ; Fred -Camille-Loucas-Nabil ; Igor-Boucher
Remplaçants : Alain le Grand – Michael – Romain – Xib
Entraineur : Mimet.
Supporter : Alain Steva et son fils, Tonton.

Titre : En grève…

Sale vendredi…

Pour une fois pas trop de mal à former un groupe (grâce au retour de Xib et à l’arrivée de Romain un joueur s’entrainant régulièrement avec la A que nous a envoyé Taxi) hormis ce satané poste de gardien qui est toujours vacant chez les Vétérans. Heureusement Nicolas de la A s’est proposé et après acceptation de Romain Coulbhoys (suppléant en chef du coach de la A) est venu nous renforcer.
Je vous disais donc sale vendredi, avec une grève inopinée de la RTM suite à une balle tirée sur un bus à l’arrêt Consolat. Plus de bus, ni tram, ni métro. Résultat des courses un Gare Saint Charles – Dromel à pieds, puis un La Rouvière – Saint Joseph dans les bouchons… De quoi arriver à la bourre et un peu stressé, mais bon tout le monde a assuré, seul Michael ratera le début de la rencontre.

La rencontre vous voulez vraiment qu’on en parle ? Je pense que faire un copié-collé des résumés précédents suffirait car rien ne change. Les celtes font la grève du jeu depuis la reprise.
En face, une équipe avec des moyens limités (2 tirs en tout et pour tout avec un but et un poteau) mais avec de la solidarité et de la grinta. Une équipe qui était malgré tout largement à notre portée.
Encore eut-il fallu que nous ayons nous aussi une équipe. A la place j’avais un groupe amorphe, sans envie, sans vie, sans volonté, sans mental et avec de surcroît comme nouveauté un mauvais esprit.
D’une pauvreté technique rare, et un engagement flirtant avec le néant. Oui les mots sont durs mais ils sont malheureusement réalistes.
En première mi-temps nous n’avons pas été capables de faire trois passes vers l’avant. Soit on rendait le ballon, soit on l’oubliait soit on le dégageait comme s’il nous brûlait les pieds. La peur de mal faire diront certains après coups… Sur « un simple » match amical qui au contraire aurait dû nous permettre de nous amuser et de nous rassurer, j’en doute.
Pourquoi ne pas être intervenu me direz-vous ? Tout simplement parce que quand on essaye de réveiller les gars, ces derniers n’hésitent plus à s’arrêter de jouer (quoi que je n’aie pas vu de réelle différence sur ce match) pour m’interpeller. Ah s’ils pouvaient mettre autant de cœur à jouer qu’à me contester.
Malgré un discours à la pause qui se voulait mobilisateur mais qui ne semble plus passer auprès de certains, la seconde période fut à peine meilleure. Une forte domination certes, mais 30 minutes passées devant la cage adverse pour 2 malheureux tirs dont une barre de Michael unique satisfaction de la soirée (avec Nico) qui doit se demander ce qu’il est venu faire dans cette galère.
Voilà tout est dit…
Nous avons perdu plus qu’un match. Nous avons perdu nos valeurs. Celles qui nous avaient rendus invincibles en deuxième partie de saison. Cette âme guerrière qui nous habitait et qui nous rendait injouable et qui faisait que rien ne pouvait nous arriver.
Pour défendre faut avoir envie de se faire mal avec et pour son coéquipier, accepter de rattraper les erreurs de l’autre et non pas l’accabler. Comme à Allauch
Pour marquer, faut avoir envie de se battre, envie de tout casser, de se jeter sur chaque ballon comme un mort de faim… Comme à Roquevaire.
Là j’avais l’impression que l’on pouvait jouer des heures sans inquiéter le gardien adverse.
Peut-être que certains sont venus sur le terrain avec leurs problèmes perso ou que d’autres cogitaient plus sur leur projet futur de fin de soirée. Bref des personnes vraiment pas concernées et encore une fois ça s’est vu.

Certains diront que l’équipe est à l’image du coach qui l’entraîne ou que je ne me remets pas en question voir que je me prends pour quelqu’un d’autre. C’est leur droit mais à ces mêmes personnes je leur avais demandé en fin de saison dernière si elles étaient d’accord pour que je rempile. Elles m’ont toutes dit oui. J’avais peur que notre titre soit pour beaucoup un aboutissement et que remettre le bleu de chauffe ne leur conviendrait plus. Je ne m’étais pas trompé.
Une chose est sure, messieurs, je ne ferai pas une saison entière ainsi. Avant de jeter définitivement l’éponge, je vais faire des dernières modifications malgré l’effectif ric rac que nous avons pour l’instant. Après vous adhérez ou pas. Vous me lâchez ou pas.
Mais sachez que je ne m’accrocherai pas à mon poste. Je redeviendrai alors un simple joueur moi aussi. Je rappelle juste à certains que je suis simple bénévole et que je prends sur mon temps de famille. A ceux que ça fait chier de répondre à un sms, il faut qu’ils sachent que moi ça ne m’amuse pas d’en envoyer 50 par semaine entre les convocations, les relances et les scores du Totocic. Que si pour vous un match c’est que le vendredi soir, sachez que pour moi c’est une semaine entière…
Je ne le fais pas par obligation mais uniquement par passion. Je n’attends de vous aucune reconnaissance ou quelconque flatterie.
Mon unique récompense serait alors de prendre du PLAISIR et être FIER de mes gars.

Rendez-vous Vendredi 22 Octobre.

Pour info pour nous étions 5 au pub. Igor, Nabil, Tonton Nico de la A et moi rejoint par les Coulbhoys (frérots et Mme) puis Stecca.
Je vous le dis décidément tout se perd.

Hail Hail Hail

Une réflexion au sujet de « Match amical 6 à 11 vétéran 2014/15 : USC Septémoise – CIC : 1 – 0 »

  1. lucas soulet

    les gars je pense qu’en effet on a eu dut mal à digérer le titre , nos valeurs ne se sont pas perdues il faut juste qu’on arrive à les retrouver ça passe par une remise en question de chacun pour pouvoir amener ce petit (ou gros) plus qui fera la difference. hail hail hail

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.