Archives de catégorie : Celtic V à 11

CIC V11 : 17 ème journée de championnat vs. AS BUSSERINE : 2 – 9 – saison 2021/22

AS BUSSERINE reçoit CIC V11 : 9 – 2
Vendredi 6 Mai à 20h15 au stade Saint Tronc Didier

Buteurs Lolobispo, Nico hurtado

Stade St Tronc Didier

Terrain synthétique

Arbitre : Rien à dire.

La Busserine – CIC V: 9-2 (MT 1-0)

Compo 1ère: Nico; Virgile – Franck – Mathieu – Lolobispo ; Gilles – Steph – Nico – Mathieu – Cissou ; Fred

Remplaçants : Khaled – Bruno – Thomas – Alain

Buteurs : Nico H et Lolobispo

Entraineur : Mimet

Spectateurs : Tonton

Nous arrivons sur le stade de St Tronc Didier alors que nos potos du foot à 7 sont en train de jouer. Malgré nos encouragements ça tourne à la correction. Un signe ?

Ça se change tranquillement et on part s’échauffer. Je donne la compo en insistant sur la notion de solidarité et d’impact. Le match débute et on ne rentre pas forcément très bien dans ce match. Nos joueurs atteints du syndrome Caleta Car avec des passes en carton dans l’axe ou vers Nico. Sur l’un d’eux on encaisse un premier but. On essaie de jouer et de ne pas jeter le ballon. Cissou suite a un bon pressing récupère un ballon se présente seul face au gardien et tire malheureusement au-dessus. En face ça va très vite mais heureusement ça vendage magistralement en voulant marquer en talonnade et autre. Nous on ressort très proprement en multipliant les passes mais on a toujours ce syndrome des 25 derniers mètres ou l’on se sent oblige d’inventer des passes ou autres gestes improbables qui annihilent tout ce que l’on a fait de bien auparavant. A noter la rechute de Mathieu pour son épaule qui termine sa saison.

Score de 1-0 qui nous laisse en vie mais on sent que c’est grâce a la suffisance de nos adversaires.

On redémarre la seconde mi-temps qui va virer au cauchemar et où l’on va prendre l’eau.

Leurs individualités vont faire la différence et la jeunesse surprenante de certains d’entre eux aussi.

On notera que l’on n’a rien lâche malgré l’empilage des buts. Nico et Lolobispo iront scorer pour sauver l’honneur.

A noter le nombre important de celtes après cette déroute au Mc Do autant qu’au pub. C’est déjà pas mal.

Prochain match contre Franco-Kabyle avec de nombreuses absences en prévision suite au week-end Gillouesque à St Raphael. Malgré tout on y croit.

Hail Hail Hail

CIC V11 : Match en retard de CDA vs. ATLANTIC : 0 – 2 – saison 2021/22

ATLANTIC reçoit CIC V11
Vendredi 22 Avril à 20h00 au stade Saint Tronc Didier

Arbitre : Vous me payez ? Vous me payez ?

Atlantic – CIC V : 2-0 (MT 0-0)

Compo : Nico D; Virgile – Nico H – Francky – Alain – Gilles ;  Mathieu – Victor – Cissou ; Seb – Gérald

Remplaçants: Chris – Khaled – Johan – Mathieu – Bruno – Stan

Buteur:

Supporter : Miguel

Entraineur: Mimet

Match en retard de CDA remis pour cause de Covid chez nos adversaires au mois de février dernier. Je craignais qu’en cette période de vacances pascales nous nous retrouvions un peu limite niveau banc mais il n’en est rien avec 17 celtes au rdv. Parmi eux des revenants comme Miguel en spectateur ou plus rare encore Johan dont le maillot a mystérieusement disparu je lance donc un avis de recherche si un de vous l’a…

Seb en tant que capitaine va effectuer le contrôle des licences. Il revient et nous annonce que ça ne va pas être aisé contre cette équipe d’Atlantic regorgeant d’anciens pro et autres éducateurs de l’OM. Certes ils sont âgés mais on va vite se rendre compte que techniquement ce n’est pas dégueux et que ça joue juste. Devant leur attaquant est vif et surtout bon joueur de ballon.

Nous jouons en 3-5-2 vu le nombre de centraux importants à ma disposition. Si le début de match est équilibré avec des pertes de balles importantes des deux côtés et de mauvais choix de passes les choses se décantent peu à peu. Ils ont deux occasions franches qui permettent à Nico de se mettre en valeur. De notre côté par grand-chose hormis un gros face a face de Mathieu plein axe qui efface le gardien mais n’arrive pas à conclure car trop excentré. A noter aussi deux belles frappes de Victor. Nos attaquants eux ont été trop peu touché pour réussir à se mettre en valeur. Bref score nul et vierge pour cette première mi-temps.

La seconde démarre avec quelques changements de joueurs mais pas de format. En face les passes sont plus tranchantes et plus précises. On recule et des espaces se créent entre nos lignes laissant leurs numéros 6 et 7 jouer à leur guise. Sur un centre mal dégagé leur nouvel entrant contrôle et frappe pied gauche en lucarne opposée. 1-0

On tente de réagir faiblement mais en réussissant si peu de passes et en faisant systématiquement les mauvais choix c’est compliqué de s’approcher. Sur un contre on joue le hors-jeu mais leur 16 parti de derrière se présente face à Nico qui se couche bien trop tôt pour lui laisser le loisir de l’ajuster tranquillement. 2-0

Je décide de passer en 4-4-2. On a plus de consistance au milieu mais toujours trop de déchets. Khaled a une belle occasion de réduire le score mais le ballon fuit la cage au dernier moment.

Le score ne bougera plus.

Rien à dire nous ne méritions rien de plus ni de mieux.

Pour rappel cette équipe se situe en milieu de tableau du groupe C… Bref nous finissons à 6 (Tonton, Virgile, Franky, Victor, Alain et moi-même) au Brady’s pour déguster des pizzas commandées par Tonton puis 7 car rejoints par Nico D. A rire, se moquer, boire et passer un bon moment ce qui est finalement le plus important

Hail Hail Hail

CIC V11 : 15ème journée de championnat vs. R. LA BEDOULE : 2 – 0 – saison 2021/22

R. LA BEDOULE reçoit CIC V11 : 0 – 2
Vendredi 1 Avril à 20h30 au stade La Bedoule

Buteurs : Thmas Salomon(2Buts)

Résumé Gilles

Vendredi 1er avril – stade de Roquefort la Bédoule – Alaska

Roque(moins)fort(que d’habitude) – Celtic

Je ne voulais pas sortir de ma voiture ce soir-là. Je sentais le froid polaire traverser les parois de mon audi (au revoir ma belle, tu vas me manquer). Puis l’envie de ballon, toujours là malgré mon demi-siècle, eut raison de ma frilosité. Je n’en menais pas large en rentrant dans le vestiaire. Forts de nos désillusions récentes, je n’avais pas forcément de grandes ambitions en terre bédoulaise… Bref, ça sentait bien le roquefort, même avant l’ouverture des désormais célèbres sacs verts champions de France.

Mais un 1er avril n’est pas un jour comme les autres. Et si Captain Igloo nous rendait visite ce soir ?

La composition surgelée du jour :

Nico

Virgile – Mathieu Vaillant (mais pas longtemps) – Franky – Votre serviteur

Cissou – Steph

Fred

Mathieu Vivier (touché à vif rapidement) – Seb – et notre recrue printanière Pascal, qui, telle une hirondelle, n’annonçait pas vraiment le printemps.

Sur le banc gelé … Thomas, Stan, Alain, Khaled, Bruno… coach Mimet… et c’est tout je crois.

Nos adversaires, sans doute piégés par la glace, ne sont que 10. Merci Captain Igloo.

Des bonnets, des gants, des coupe-vent sous le maillot… 22 biathloniens prêt à en découdre. Drôle d’ambiance.

Rapidement, nous perdons nos deux Mathieux, les Saints nous auraient-ils abandonnés ? Thomas Salomon (on le garde ça va…) et Alain le plus grand entrent poste pour poste.

Choix tactique du coach qui s’avèrera payant, puisque ces deux là auront fait un match exemplaire.

La possession est plutôt Celte. L’attaquant vedette bédoulais, plus roux que rond malheureusement, bouge sur tout le front de l’attaque. Mais nous sommes vigilants, contre le blizzard.

Un petit point tactique en début de match, pour éviter que nos attaquants ne sortent trop et étirent nos lignes, et voilà que nous faisons front. Peu d’espace pour nos adversaires, tout en jouant assez haut nous restons néanmoins compacts, telles 10 sardines réparties en 2 sachets de congélation bien serrés.

Et sur une sortie de balle très directe et axiale, Nico => Gilles => Steph => le ski Salomon file vers le portier bédoulais et enquille un but plein de spontanéité.

Nous tenons ce score assez aisément jusqu’à la pause.

Après un repos bien au chaud mais sans chocolat ni gaufre (faudra y penser pour la prochaine sortie du ski-club), nous reprenons le match, maîtrisé comme rarement.

Comme souvent la seconde mi-temps est plus balbutiante, moins juste techniquement, plus confuse tactiquement et douloureuse physiquement… Néanmoins, l’infériorité numérique de nos adversaires nous permet de garder la tête hors de la glace.

Et comme par magie, la vitesse du ski Salomon va plier le match. Lancé comme une fusée, il vient d’un pointu des familles battre à nouveau le gardien du temple Salomon ! Salomon !

A star is born in the roquefort sky…

Le score n’évoluera plus malgré de multiples tentatives. En vrac, une barre glacée appétissante signée le maître partificier Bardu, ainsi qu’un magnifique pas de danse, en pleine surface de vérité, pour clore les débats … La danse sur glace ! La vérité ! Je savais bien que j’avais loupé un truc dans ma carrière.

Quel bonheur de retrouver rires et sourires dans le vestiaire Celte, puis chez mon vieil ami Franck Murcia à la Trattoria d’Aubagne.

Le renouveau ? Ou juste un poisson gelé d’avril ?

A suivre au prochain épisode… Moi quoi qu’il arrive, je remettrai mon coupe-vent sous le maillot, ça fait fondre la graisse !