Archives de catégorie : Celtic V

Championnat vétéran à 11 2019/20 : Day 7 : Ol Peynier – CIC : 0 – 1

Vendredi 6 décembre 2019 : 7 eme journée de championnat vétéran poule C au stade de peynier à 20h00 :
Olympique peynier – Celtic Irish Club : 0 – 1
Buteur : mat vivier
Resume mimet
Stade de la Garenne (Peynier)
Terrain synthétique
Vestiaires petits
Arbitre : Rien à dire

Peynier – CIC V: 0-1 (MT 0-0)

Compo 1ère: Nico D ; Virgile – Nico H – Mathieu – Lolobispo ; Cyril – Victor ; Gilles – Djilali – Mathieu ; Seb
Remplaçants : Mika – Stan – Fred V – Chris

Compo 2nde: Nico D ; Mika – Nico H – Mathieu – Lolobispo ; Cyril – Chris ; Gilles – Stan – Mathieu ; Fred V
Remplaçants : Virgile – Victor – Gilles – Seb

Entraineur : Mimet.
Supporter : Bruno Banani

Titre : Froid réalisme

En ce vendredi soir glacial de décembre, nous nous déplaçons à Peynier dans le complexe sportif de la Garenne, un site perdu au beau milieu de la forêt qui en a effrayé plus d’un vu le nombre d’appel reçu pour savoir s’ils étaient sur la bonne route. C’est avec un groupe constitué de 15 joueurs celtes que nous nous apprêtons à affronter cette équipe de Peynier qui s’avère être en fait l’ancienne équipe de Trets. Quoi qu’il en soit il pèle toujours autant par ici.
Les gars partent s’échauffer longuement pour éviter tout risque de blessures. Une fois le contrôle des licences effectué j’annonce la composition et insiste sur le fait que l’on doit continuer sur la lancée de Crimée au niveau impact. Si l’on veut se rendre la suite de la saison intéressante nous devons absolument renouer ce soir avec la victoire.
Après une minute de silence en mémoire de leur dirigeant décédé en début de saison lors d’un match amical le match peut débuter. Le message est semble-t-il passé avec une entame de match où le pressing est très présent et surtout très haut. Nous obtenons un bon coup franc à 25 mètres de la cage. Cissou s’en charge et envoie un missile qui vient se fracasser sur la barre transversale. De suite après nous obtenons un corner qui voit une tête celte frapper le poteau. On semble avoir le match en pied quand pour une raison inexplicable nous arrêtons de jouer et reculons. On balance de plus en plus sans chercher à construire. En face ça reprend confiance et ils mettent en pratique leur bonne vieille tactique, c’est-à-dire nous aspirer pour mieux lancer en profondeur dans notre dos leurs 2 flèches. Heureusement Nico H et Mathieu veillent au grain. L’humidité tombe et rend le terrain très glissant ce qui nous vaut de jolis dérapages et cassages de gueule. Nos adversaires s’enhardissent et Nico est tout heureux de voir une frappe passer à quelques centimètres de sa lucarne.
L’arbitre siffle la fin de la première période sur ce score nul et vierge.
Nous rentrons aux vestiaires pour se réchauffer un peu. J’annonce les changements et demande plus d’agressivité et de faire attention aux glissades dans la surface de réparation.
La seconde mi-temps redémarre avec plus d’envie mais il est clair que nos adversaires ont décidé de nous contrer. Mika qui est rentré à la place de Virgile a de plus en plus de mal face à la pointe de vitesse de son adversaire direct. Cela l’oblige d’anticiper son appel et donc à le couvrir alors que Nico et Mathieu ont décidé de jouer haut. Nous avons les situations mais pas les occasions franches. Stan qui est rentré arrive à gratter quelques ballons et sur l’un d’eux il relance sur Cissou qui laisse passer entre ses jambes pour Mat lancé à pleine vitesse qui dépose tout le monde pour tromper d’un joli piquet le gardien adverse venu à sa rencontre.
Maintenant il faut tenir et c’est ce que l’on s’emploie à faire surtout Christophe qui a omis que les tacles étaient interdits en vétérans ce qu’il lui vaut un carton blanc. Sur un énième ballon en profondeur Nico D tacle le ballon en catastrophe devant Mika et son attaquant adoré. S’ensuit une explication de texte entre tous les protagonistes de la défense pour régler une fois pour toute ce déséquilibre.
Alors que l’on se dirige vers la fin de match voilà que le central adverse traverse tout le terrain plein axe entre 4 celtes médusés et surtout inoffensif avant d’être séché aux 20 mètres. Coup franc dangereux plein axe. C’est frappé et ça passe tout juste au-dessus à tel point que tous les joueurs de Peynier et même l’arbitre pendant un court instant ont cru à l’égalisation. Mais non ce sera finalement un 6 mètres.
L’arbitre après plus de 2 minutes d’arrêts de jeu siffle la fin de la rencontre qui voit nos celtes renouer avec le succès.
Un bon gros hail hail the Celts are here et certains fileront à l’Ostéria à Plan de Campagne retrouver l’ami de Gillou pour déguster des pizzas gargantuesques.
Bref cette victoire nous fait un bien fou et rendez-vous dès ce vendredi à Michelier pour la suite de nos aventures.

Hail Hail Hail

Championnat Vétéran a 11 2019/20 : Day 6 : FCN Crimée – CIC : 1 – 1

Vendredi 29 novembre 2019 : 6 eme journée de championnat vétéran à 11 poule C à pastour à 20h00 :
FCN Crimée – Celtic Irish Club : 1 – 1
Buteur cissou
Resume steph Kro
Pelouse : verte Temps : froid et sec
Arbitre : bon
Composition d’équipe : gardien : Nico Donati, derrière : Virgile, nico hurtado, mathieu V, Micka milieux : cissou, gillou,djilali,camille , steven attaquant : fred Remplaçants : chris, lolo bispo, victor,mathieu,moi
En ce jour de Black Friday , nous affrontons les premiers du groupe et espérons que le match ne se solde pas par une défaite lol
Nous démarrons en 4 ,2 , 3 ,1 comme à l’accoutumée , avec beaucoup d’envie comme nous l’a demandé le coach avant le match , on sent de suite que ce soir les techniciens ne seront pas à la fête , en effet environ 1 faute de part et d’autres toutes les 3 minutes ça hache menu menu …
Apres une belle parade de Nico sur un face à face avec le 9 de crimée, Nous marquons sur un corner magnifiquement tiré par Gillou, alias jean roch des bouches du rhone , sur la tete de Cissou qui trompe le portier adverse 1 /0
On espére tenir jusqu’ à la mi temps mais sur un centre touche , Nico est ébloui par l’obscurité !!!et loupe son dégagement de la main , égalisation de la tete car un criméen trainé au second poteau 1/1 mi temps
Mimet opère quelques changements , et nous repartons au combat , à notre grande surprise nous prenons l’ ascendant physique et tactique sur cette 2 eme mi temps ce qui n’est pas dans nos habitudes en ce moment , et nous aurons deux grosses occasions avec Fred V qui met la tete au lieu de fusiller le gardien du pied ou du vier, et Mathieu qui evite 2 placages des défenseurs adverses et croise un peu trop sa frappe , ça méritait mieux …
1/1 fin du match , pas un garnd match au niveau technique mais comme on dit un match d ’hommes !
Nous finissons la soirée chez virgile pour voir la fin du match de l om autour d’un couscous
Hail , hail the celts are here !

Championnat vétéran à 11 2019/20 : Day 4 : Olympique du midi – Celtic Irish Club : 2 – 1

Vendredi 15 novembre 2019 : 4 eme journée de championnat vétéran poule C au stade de saint marcel à 20h00 :
Olympique du midi – Celtic Irish Club : 2 – 1
Buteur lolobispo
résumé gillou

15 novembre 2019 – Stade rénové de Saint Marcel
4e journée de championnat – CIC / Olympique du Midi
Nous voilà face à nos vieux amis de l’Olympique du Midi. Un classico en quelque sorte.
Après une victoire facile contre l’UGA la semaine précédente, il s’agit de remettre le vert de chauffe, car l’Olympique du Midi ce n’est pas de la tarte arménienne. Mimet, nouveau ministre de l’éducation nationale, est en retard. C’est donc le divin chauve Manu qui a les licences en main.
La composition :
Nico au but, Thomas, Virgile pour couvrir les ailes, Mathieu le plus vaillant et Alain le plus grand, dans l’axe, Stiven et Camille forment la muraille, Fred, Mathieu et moi pour créer et Seb pour finir.
Stan, Victor, Mika et Lolo sur la touche, avec Tonton comme d’habitude, fidèle parmi les fidèles.
Une pluie froide et battante, 7°, ça sent le match d’hommes. La première mi-temps débute sur un rythme soutenu, une bataille du milieu de terrain s’installe. On sent tout de suite que la partie va être serrée. En face, technique et impact physique. Mais les Celtes sont présents. Pressing tout azimut sans se livrer devant et au milieu. Conclusion, nos adversaires sont contraints d’allonger leurs passes et, dans l’axe, Mathieu est impérial. Trajectoire coupée, jeu de tête propre, rien ne passe.
Sur les côtés, même constat. La relance n’est pas exceptionnelle, mais les duels sont gagnés par Virgile et Thomas. Du coup, le bilan défensif est parfait : aucune occasion pour les Olympiens.
Et pour la création, on se débrouille pas si mal avec un jeu à une touche de balle, et quelques opportunités. Un ballon qui longe le dos de la défense, je me crois jeune et m’arrache pour frapper, ballon contré par le défenseur alors que ça partait bien : ils ne lâcheront rien, on l’a compris. Débordement de Mathieu, centre, Fred au premier poteau pour sa spéciale plat du pied, à côté… Grrrr. Un débordement de Fred, ballon en retrait pour moi au 18, je me prends pour Pavard, demi-volée et je quille le ballon. « Couche toi jeune ! » me souffle à l’oreille mon coach de l’école de foot de Plan de Cuques en 1978…
Bref, 3 occasions franches à 0, on mène au point. Stiven et Camille ont été énormes au milieu, face à de très bons techniciens Olympiens.
A la pause, Manu fait les changements attendus, Stan au milieu, à droite, mais après au centre, tout cela n’est pas très clair. Lolo à gauche et Mika à droite. Victor entre avec envie au milieu.
La 2e mi-temps reprend sur le même rythme. Le match va être long. Peu d’occasion de chaque côté jusqu’à un centre de l’ailier gauche de Plan ce Cuques, vers Seb, perdu entre 3 défenseurs. Trop facile pour eux, contrôle de la main, collée mais volontaire, et pénalty contesté par nos adversaires. Lolo exécute la sanction avec son sang-froid habituel. Nous voilà devant, sans dominer. Un coup de chance ? ça récompense la bonne première mi-temps.
Et puis là, tout nous échappe, Victor sort blessé. Et c’est la reculade. On se prend 30 mètres dans les dents, on commence à défendre trop bas. Trop d’espace entre les lignes. Moins d’impact aux duels, et nos adversaires poussent. Une frappe de 25 m vient s’écraser sur la barre, un duel contre l’attaquant gagné avec classe par Nico. Ça tient, mais on concède des occasions. On joue à quoi ? On ne sort plus le ballon proprement.
Et à 10 minutes de la fin, une touche anodine suite à une incompréhension. Centre tendu au premier poteau, l’attaquant olympien passe devant Stan et décroise sa tête semi-plongeante au premier poteau de Nicolas, battu.
Manque de mobilité, manque de gnac, on perd le fil. Et nos adversaires y croient de plus en plus. Ils poussent. De notre côté rien à gratter, pas d’occasion, de longs ballons vers nulle part. Mathieu est bien pris par l’arrière gauche. Et leur arrière central historique Christophe prend des risques et perce notre première ligne à plusieurs reprises. Ils se lachent, pas nous, et ça fait mal. Sur un une-deux trop facile, ils trouvent leur attaquant dans l’espace pour la première fois du match. Entre Mathieu et Alain, qui revient à grandes enjambée pour….pousser dans le dos l’attaquant à 1 m de la surface. Un coup d’épaule eut été plus judicieux. Mais bon. Alain s’est sacrifié. Carton rouge et coup franc au 20 m. Le mur de 8 joueurs est en place, et pourtant, une frappe du plat du pied anodine sur le côté ouvert fait mouche. Trop d’erreurs individuelles. Plus de cohésion collective. On sombre. Les 3 dernières minutes sont anecdotiques, malgré un ballon cafouillé qui atterrit sur la transversale adverse nous ne reviendrons pas dans ce match.
Terrible désillusion. Défaite contre un adversaire direct pour le titre. Et quelle défaite, dans les dernières minutes du match ! Il nous manque pas grand-chose pour aller plus haut. Mais comment l’atteindre ? Le coach nous met une tannée dans les vestiaires. La tête basse nous rentrons chez nous. Pas grand monde pour sortir ce soir. Le temps est à l’orage…