Article mis en avant

FSGT League senior 2018/19 : Day 21 + CDA 6 : FC Fizios – CIC D : 5 – 2

Lundi 20 mai 2019 : 21eme journée de championnat senior poule B et 6 eme journée de CDA au stade Dato à 19h30 :
FC Fizios – Celtic Irish Club D : 5 – 2
Buteurs : loris, diazinho
une quinzaine de Supporters pour encourager les siens

Resume Lucas

On y est enfin, la finale tant attendu depuis quelques semaines par toute une équipe qui s’est donné les moyens de l’obtenir.
Ce Lundi soir le Celtic D affronte l’équipe de Fyzios pour le titre de sa poule !
L’ambiance particulière autour du stade Dato avec l’arrivée très tôt d’un petit noyau de joueurs, le reste arrivant au compte goutte sur diverses musiques Celtes mise en place par Coach Manu, avec le traditionnel « You’ll never walk alone » qui en fit vibrer plus d’un !

L’équipe se réuni dans le vestiaire avec une détermination certaine, préparation de la compo et l’échauffement s’en suit.

19h30: l’équipe lance son Huddle le plus puissant et ainsi donna le coup d’envoi du « match » de sa saison.

Malheureusement ce qui devait être une grande soirée pour nos celtes se transforma en pure cauchemar… Une perte de balle milieu de terrain et mauvaise anticipation de notre défense permet a Fyzios s’ouvrir la marque au bout de 2 minutes de jeu. Malgré une égalisation rapide à la 6eme minutes de notre « TchuTchu » Loris sur penalty, l’équipe perd ses moyens et surtout son soldat le plus rugueux et plus expérimenté en la personne de Charly sur blessure ( en espérant le revoir très vite sur les terrains où dans les salles de classes avec sa plus belle veste de costard). L’équipe ne joue pas son football, subit l’impact physique des adversaires et commet trop d’erreurs en défense ( je ne citerai personne promis Jeremy et Max ) une déferlante s’abat sur les cages de notre Portier Roux Irlandais Qui n’aime que la Guiness, avec des buts à 19eme, 26eme et 43eme qui plombent littéralement le moral des troupes.
4-1 a la mi temps, les celtes ne s’en relèveront jamais avec qui plus est un 5ème but encaissé à la 53eme. Match plié malgré une meilleure 2ème mi temps et un sursaut d’orgueil de notre « fils Unique » ou appelé aussi le « surcoté » Diazinho sur une belle tête en devançant la sortie du gardien adverse à la 82eme minute.
La déception se lit sur les visages des joueurs au coup de sifflet final, avec l’impression d’avoir effectué un non match et d’avoir laissé passé sa chance fasse à une équipe certes plus forte mais qui selon nous reste à la portée de la D.
Bravo aux champions mais ils savent que l’année prochaine nous reviendront pour jouer une nouvelle finale contre cette équipe et faire en sorte que le scénario soit différent.
Encore félicitations à Nos Celtes D pour cette saison et que nous puissions profiter de vacances bien mérités à Ibiza !
Hail Hail

Résumé by darma

Equipe au complet pour le CIC, la motivation semble être la, deux arbitres expérimentés, fizios au complet aussi et sur d’eux, temps ideal pour jouer au ballon

Les deux équipes jouent en hoop’s pour le cic, et en blanc pour fizios. Malgré quelques appels pour voir si le cic joue avec les maillots coupe, rien n’y fera car deja en coupe nous n’avons que 15 maillots, et en championnat on peut aligner 18 gars sur la feuille, donc on décide que fizios joue en chasuble pour eviter les erreurs de couleurs dans le match.

2minutes de jeu et le cic est en difficulté sur les longs ballons lancés sur les cotés ou en profondeur pour les attaquants. Et la force du cic d cette année qui est la défense en un contre un, s’effondre sur un ballon lancé pour un attaquant sur le coté , qui arrive a centrer, le ballon est ralenti par la semelle d’un défenseur pour la’attaquant au 6 mètres qui fusille le pauvre hugues sur le premier ballon a negocier. On ne peut pas plus mal commencer.1 – 0
Le CIC arrive a égaliser sur un penalty de loris, on va dire que c’est une main que l’on peut siffler, et qu’elle tombe bien cette décision, car en général on ne siffle rien pour nous. 1 – 1

On rivalise quelques minutes, mais on perd la bataille des millieux et les occases s’enchainent pour fizios, la défense cicienne ou la maladresse des attaquants de fizios font que le score reste a 1 partout.
Vers la 25 eme loris perd un ballon, semble t’il de loin faute sur lui, mais l’arbitre bien placé ne le juge pas comme cela, l’action se déroule, une succession d’erreurs et 2 à 1 pour fizios.Et surtout la blessure de notre pilier, notre ancien, notre expérience : Charly, boite pas, les larmes aux yeux, il simule pas le type. Pompiers, hôpital et merde……A noter pleins de messages de nos petits celtes pour notre papa charly. Çà j’aime les gars. On se dit, c’est con, mais on a notre Max qui n’a pas beaucoup joué mais on connait sa valeur derrière, il va faire le job.

Quelques occases pour fizios, encore, quelques rares incursions du cic, avec quelques corners, et coups francs, quelques têtes mal cadrés et quand une l’est ben y’a le gardien en face qui sort tout.

Finalement sur un énième ballon lancé dans le dos de la défense verte et blanche, l’attaquant hors jeu crucifie hugues pour la 3 eme fois. on a la tête dans le sceau. Personne est au niveau.3 – 1

Un quatrième but viendra clouer le cic avant la mi-temps. On sait jamais, on l’a déjà fait. Et la vérité d’une mi-temps n’est parfois pas la vérité de la seconde.4 – 1

Manu essaie de trouver les mots, pendant que les pompiers évacuent notre pote.

On n’y est pas clairement, et cette finale de championnat est un calvaire. Nous les expérimentés, déjà champion y’a deux ans, et on dirait des chiots nouveaux nés complétement perdus, perdant les duels, prenant des coups, sans trop en rendre, et en commençant a pleurer.

Seconde période qui débute comme la première, un ballon lancé en profondeur , le ballon rebondi, le défenseur protège mal la sortie de hugues, et l’attaquant filou, place un petit plat du pied qui transperce tout. 5 – 1

Pourtant le cic va mieux, ou fizios se contente de défendre.

Diaz, nando, greg, loris, font tout se qui peuvent mais y’a rien qui passe. On domine comme contre beaudinard, on peut jouer des heures sans marquer. On arrive a marquer sur une tête rageuse à l’heure de jeu par Diaz. On ne sait jamais, parfois ça se joue a rien le ballon, la cagarelle peut changer de coté.
Et ben non, une centième faute de maxou, donnera un peno pour fizios, mais hugues lui jete un sort et la transversale renverra la balle.

Fin du match, fizios est Champion. Le match parfait, quelques mains se serrent, certains maronnent, certains disent rien, hugues, maxou et jeremy savent qu’ils sont passés a travers, les attaquants pareils, et les milieux aussi!!!!!!L’équipe a sombré et est tombé sur plus fort que lui sur ce match. Un match sans, aller et retour. Je demande de faire une haie d’honneur pour les champions, certains acceptent la tête haute, d’autres refusent, ils en ont le droit, même si pour moi et le CIC que je représente en tant que président, se doit de véhiculer ce fair play qui nous honore depuis 21 ans. Si éventuellement ils avaient été des escrocs je le comprends mais la , Fizios est un beau Champions de la poule B. J’espère qu’ils iront en poule A l’année prochaine, et le CIC D aussi.

On se lave, on se félicite aussi de la belle saison, on va boire quelques douceurs juste a coté du stade avec les champions a coté, même si quand même chacun reste de son coté. Une saison s’achève pour le CIC D, encore un match pour fizios. A moins d’une émeute lors du dernier match qui les disqualifierai, Fizios restera champions.

Dans quelques jours on aura oublié, et on repartira pour nouvelle saison pleine d’envie, de nouveaux joueurs et d’anciens.

Hail!! Hail The celts are here!!!!

22 eme Tournoi du Celtic Irish Club

Dimanche 23 juin 2019 : 22 eme tournoi du celtic irish club au stade Flotte

12 équipes pour une journée chaude, ensolleillée, et ou les gars se présentent à l’heure!!!

Jo est déjà sur place avec les lots, alicia et tony!!!Thomas et son équipe du stade Flotte se prépare pour une journée chargée.

Alex Desbons et moi même sommes la aussi pour aider pour le tournoi.

Les habitués : CIC A, C , D , vieux a 11, BP a 7, liverpool et massilia blues, margeray, les nouveaux de l’année passé, ECB(tenant du titre), et Boca senior, et enfin les nouveaux de cette année : la Watt Team et champs fleury!!!

Les arbitres sont la, les consignes sont données, aux joueurs et arbitres avec bien sur, passe en retrait pour le gardien autorisée mais il ne peut pas la prendre la main bien sur, sinon c’est pas drôle.

Un joli coucou des parents de petit fred, toujours très ému, et d’isa avec les enfants, très touché des gestes d’attentions des membres du Celtic Irish!!!

Le tournoi commence avec 8 mn de retard, trois fois rien!!!

Quelques surprises avec champs fleury, l’équipe de kenji, qui enchaine les victoires jusqu’à ce que Liverpool les stoppe net!!!

Boca senior est très bon sur le terrain C : La buvette, les vieux sont vieux, les jeunes ben ils sont jeunes et cavalent partout.

Pause de midi avec Massialia blues en tête devant champs fleury et le CIC A.On se restaure, on se réhydrate. L’association Legisport est présente pour sa 9 eme année a midi pour renouveler nos voeux pour le fair play avec remise de diplômes pour les frères Couboy, le prési, stephan Pian, et adam de liverpool par Michel Pautot.

Jeu de la barre transversale avec 3 finalistes : Kostas de la wattteam, gallo de margeray et Fred du BP à 7 , et c’est fred qui remporte la mise, et la reverse a la famille de petit fred. Très beau geste!!!

Le tournoi reprend, avec une bonne chaleur, le match de la loose entre les vieux a 11 et les vieux à 7 s’achève par un bon nul 1 à 1. Et 3 points sur l’arcade de notre géant Alain après un choc involontaire avec nicolas M.

la finale a lieu lors de la dernière journée entre les tenants du titre ECB et massilia blues. Un bon nul 0 à 0 et massilia prend le titre 2019.
Tombola : jaja et alex desbons
Remise des trophées : Fair play (Liverpool)
Comptoir : Boca senior, avec maca pas loin et le sorcier
la barre pour fred BP a 7
meilleur gardien : Alain Steva du BPà7
6ème joueur : Flo spinella de margeray
5eme joueur : Eric Alberge de Boca
4eme joueur : Mike de ECB
3eme joueur : Medhi du cic C
2eme joueur : Mat Raymond de massilia blues
1er joueur : Nono de massilia blues

Classement :
1 – massilia blues 27 points 9G 2N
2 – CIC C 26 points 8G 2N 1P
3 – ECB 24 points 7G 3N 1P
4 – Champs Fleury 21 points 6G 3N 2P
5 – CIC A 19 points 5G 4N 2P
6 – CIC D 18points 5G 3N 3P +3
7 – Margeray 18points 5G 3N 3P +1
8 – Liverpool 11 points plus 2 au fair play 3G 2N 6P
9 – Boca Senior 11 points 3V 1N 7P
10 – Watt Team 4 points 1V 1N 9P
11 – CIC VC 3points 3N 7P
12 – CIC BPa7 2points 2N 9P

Merci a la table de marque, zize fils et père, votre bonne humeur a tous

CDA Cup senior 2018/19 : Day 7 : CAM Phenix – CIC A : 2 – 4

Resume seb azibi

Stade St Tronc Didier

Lundi 3 juin 2019 : 7 eme journée de CDA senior au stade de Saint Tronc Didier

CIC A vs Cam Phenix : 4-2 (1-2)

Buteurs : romain chauve, tacos, gros mollets, yes papa

Passeurs : marco, romain c, Jérôme, max

Equipe: Franck – Jean-Luc, Vasyl, Antho, Mathieu -Alexis, Seb, Taxi2 – Hugo, Papa, Max
Remplaçants : Chris, Philou, Jerome, Romain Cini, Karim,

Dirigeants : pian pian , le sorcier, Dribbles-pas-chasses et francky weed

TITRE : la der des champions

Allez nous voilà tous réunis (hormis notre garce olympique et quelques autres joueurs) pour le dernier match d’une saison magnifique autant footballistiquement qu’amicalement.

Pour ce match si cher à notre papé de l’équipe il n’y a pas d’arrangement il nous faut les 6 points de la victoire et surtout fermer nos gueules. Mais ça c’est une autre histoire.

Les joueurs arrivent progressivement, décontractés comme des champions FSGT.

Tout le monde se met en tenue et notre Yespapute prend un petit coup de dopant (Corona oblige pour marquer un but) et Madame Renda est sous cortisone. Mince le coup de la cortisone c’est le match d’avant !!!!

En route pour l’échauffement qui se fait vraiment de manière décontractée avec un passe et va vraiment degeulasse ….
Il y a que la fille à Karim Grazema qui a réussi à faire une passe précise ,sur ce coup la je ne pense pas qu’elle ait pris exemple sur son père.
Avec un Max qui nous montre son porte couille (elles sont trop lourdes depuis l’annonce de sa futur paternité).

Finie la rigolade le discours tant attendu du plus vieux champion senior de l’histoire de la FSGT commence: « Ho les gars on est champions mais la cerise sur le gâteau c’est d’avoir la coupe du fair play alors fermez la !!!!! »

Ok ok Jean Luc on va la fermer mais quoi qu’il en soit Romain nous a déjà grillé contre l’Atletic club donc ça va être dur de rattraper ces points de fair-play mais on va faire l’effort de se taire…
Antho le gifleur de cul (ou le biffleur pour certains) ainsi que notre ami Romain (le chauve) ont bien imprimé ça dans leur tête (à priori).

Notre fantastique pian pian coach nous fait également un petit debrief sur le fait de se taire et surtout de se faire plaisir pour ce dernier match et nous donne la composition.

Francky l’homme en jaune – Le doyen- l’arracheur de jambe- Le claqueur de cul- Cortisone man-Longues jambes – La balayette -Le ronflant chauve -Le maçon du cœur- Heuuuuuuuuu bouffe moi le cul- L’homme à madame Renda.

Sur le banc : Cul en sang pour son premier claquage de cul – Bite bronzée-Hummmmm Hummmmm- Gros mollets- Graszema et Burritos

Coach Pian pian cul cul – Francky la weed-le sorcier-DribblesPasChasseés et tonton je crois que je n’oublie personne.

Allez c’est parti pour notre dernier cris de guerre de la saison.
Balle au centre et le match commence.

Après à peine 4 minutes de jeu boum les celtes encaissent le premier but un mauvais positionnement et le joueur adverse file à travers la défense…

Allez on essaye de se motiver mais nous ne sommes pas très bien en place et le fait de ne pas arriver à marquer commence à exciter quelques joueurs de notre équipe.

On essaye tant bien que mal d’égaliser mais la chance n’est pas en notre faveur ou nous ne sommes tout simplement pas précis.

Les esprits s’échauffent un peu contre l’arbitre ….Putain pourtant Jean Luc avait été clair (« fermez la ») et ce qui devait arriver arriva : un coup franc litigieux est sifflé, on discute, ils jouent le coup franc, on n’est pas placé, le gilet jaune sort et accroche l’attaquant adversaire: penalty et but….2/0 pour le Phenix…

On s’énerve encore un petit peu mais on se motive pour aller chercher cette égalisation…

Après un centre de yespapute je manque l’immanquable mais quelques minutes plus tard après une remise de Marco notre chauve nerveux marque ce premier but tant attendu.. Allez on s’arrache et on gagne ce match…

L’arbitre ou plutôt le plot siffle la mi-temps sur ce score de 2 à 1.

Après quelques changements car l’équipe est bien fournie en remplaçants et un discours musclé du coach la mi-temps reprend avec la rentrée de gros mollet- Bite bronzée – Hummmm et Mathieu.

L’équipe essaye tant bien que mal de rattraper ce but de retard avec quelques actions qui ne sont pas loin de faire mouche.

Mais il faut attendre la 59 -ème minute pour que notre tacos olympique marque sur une passe de Monsieur Cini. 2 à 2 balle au centre et on enfonce avec fair-play biensur..

L équipe essaye de développer du jeu avec comme relayeur notre belle bite bronzée, le phenix commence à brûler et apres une ouverture de Jérôme notre gros mollet en fusion tel vegeta nous mystifie le gardien d une reprise exceptionnelle qui vient se loger en pleine lucarne …3 à 2 ça y est le retard est rattrapé et de quelle manière….

Le jeu se déroule tranquillement avec toujours un arbitre un peu a la traîne physiquement mais comique quand meme au vu de certains commentaires ( il a du faire les grosses têtes).

Il faut enfin attendre la 85 eme minute pour que les effets de la corona agissent sur notre bouffeur cul et que celui-ci nous plante enfin un but sur un passe de max max…

L arbitre siffle la fin du match: victoire celte pour notre dernier match de l année.
Allez vite à la douche ca va claquer du cul…apres une bonne bière portée par francky weed tout le monde rase les murs et ce qui devait arriver arriva : concours de claquage.
La palme revient à Chris avec son cul en sang…

Pour finir ce dernier résumé de l année je tiens à tous vous remercier pour cette saison exceptionnelle: j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec vous …vous êtes au top et on a rien lâché meme dans les moments les plus durs…une mention spéciale à notre pian pian national….
A l année prochaine.

Hail Hail we are the champions!!!

Match amical Vétéran 2018/19 : FC Brandu – CIC : 6 – 3

Samedi 1 er juin 2019 : match amical en corse 18h stade Erbalunga
Fc Brandu – Celtic Irish Club : 6 – 3

Résumé Lolobispo

> Erbalunga…la pelouse n’était pas si longue que ça !!!
>
>
>
> Samedi 1er juin, 19h00, Stade International d’Erbalunga
>
> Match amical Brandu FC 6 / Celtic Irish Club 3 (mi-temps 1/0)
>
> CIC : Mika aux cages, Virgile, Bardy et le grand Alain derrière, Gillou, Maca, Lolobispo au milieu, Nabilou devant. Remplaçants : Victor le portugais et Thomas Salomon.
>
> Coach : Mimet
>
> Buteurs : Nabilou x 2, Maca
>
> Spectateurs : Steph le boucher, Tonton, Caro de Camoins et Mme Virgile, plus quelques spectateurs corses venus après leur sieste !
>
> Reporter : Lolobispo

> L’avant match avait été plutôt calme, certains jouant aux boules après une sieste pendant que d’autres étaient allés se faire dorer à la plage. Tout le monde embarqua à 18h, direction le stade.
>
> A notre arrivée, on fut d’abord surpris par la pelouse : comme il s’agissait d’un match à 7 (sauf qu’en Corse, on joue à 8 contre 8), un demi-terrain avait été préparé. Et quelle préparation : pelouse fraichement tondue la veille et pas du tout dans le style « erbalunga » (pas le reste du terrain où l’herbe nous arrivait aux genoux), traçage du terrain effectué ¼ d’heure avant le coup d’envoi. Original mais néanmoins bien loin de nos belles pelouses synthétiques du vendredi soir.

> Côté préparation mentale, le coach nous avait dit « je ne traverse pas la Méditerranée pour perdre ». Gillou notre organisateur lui avait opté pour un « pas d’échauffourée, je vous rappelle qu’on joue contre mes amis d’enfance et je veux revenir finir mes jours tranquillement ici !!! ». Et comme on a voulu être des invités modèles et bien on a suivi les conseils de Gillou.

> Après un échauffement type commando pris en main Par Gillou, un échange du fanion du match et une photo souvenir faite avec nos amis corses, le match allait pouvoir démarrer non sans un peu de retard sinon on ne serait pas en Corse, là où les gens prennent leur temps ! Par contre il n’allait pas en être de même sur le terrain…

> Un début de 1ère partie équilibré où on essayait tant bien que mal de se faire 3 passes d’affilée sans être surpris par les rebonds facétieux de la pelouse, quelques contacts mais rien de bien extraordinaire avant l’ouverture du score corse. Sur un centre, Bardy au coude à coude avec son attaquant, déviait malencontreusement le ballon du genou pour aller tromper Mika en pleine lucarne.

> Mimet procédait alors au 1er changement au bout d’1/4h de jeu et Victor prenait la place du Gillou. Sa rentrée réveilla les troupes celtes et c’est même lui qui se procura la 1ère action dangereuse avec un tir détourné in-extrémis par le gardien adverse. Nabilou et Maca tentèrent eux aussi leur chance mais sans succès. Victor multipliait les efforts si bien que les corses mirent en place un plan : il fallait l’arrêter coute que coute. Et ce n’est pas si bien dire puisque lors d’un contact avec un adversaire (contact involontaire je précise), Victor se retrouva à terre avec la tête en sang suite à un coup de coude (lui aussi involontaire). La mi-temps fut sifflée sur ce petit incident et sur le score de 1/0.

> A la reprise, Victor qui avait bien perdu 1l de sang, son maillot étant devenu identique à celui des Red, ne put pas reprendre. Son apport avait pourtant été bénéfique et malheureusement son absence allait se faire sentir. A noter la rentrée de Thomas et Gillou.

> Après seulement quelques secondes, Thomas provoquait un pénalty transformé, puis un 3ème but arriva rapidement sur un tir suivi d’un faux rebond qui trompa Mika. 3/0 en 5mn, c’était dur pour les celtes qui n’abdiquaient pas. Virgile laissa sa place à Lolobispo, qui sur un de ses premiers ballons touchés s’essaya du gauche, son ballon étant repoussé par le gardien sur Nabilou qui n’avait plus qu’à pousser au fond des filets (euh pardon au fond de la cage, pas de filets présents 😉 !).

> L’espoir renaissait, une autre occasion s’enchaina avec un tir sur le poteau mais il fut de courte durée puisque un 4ème et puis un 5ème but s’enchaînaient. Nabilou et Maca nous permirent de revenir à 5/3 mais c’est sur un score de tennis, Rolland Garros oblige, que le match se termina : 6/3, gioco, set è partita, ça doit se dire comme ça en Corse !

> Heureusement qu’il y avait la soirée en perspective…soirée au cours de laquelle nous avons été merveilleusement accueillis par nos hôtes, soirée au cours de laquelle nous avons même eu droit à quelques chants traditionnels corses. Je ne sais pas par qui fut remportée cette 3ème mi-temps mais elle fut très agréable à partager, encore un grand merci à tous.
>
>