Archives de l’auteur : Darma

CIC A : 20ème journée de championnat vs. CAM PHENIX : 1 – 3 – saison 2021/22

CIC A reçoit CAM PHENIX : 1 – 3
Lundi 16 Mai à 19h30 au stade Jouvene

Buteur : Cni

Résumé Ludo

CIC A vs phénix 1-3

Buteurs : cic : Romain cini – phénix : ont s’en bat les couilles

Equipes :

1-Rémi 5-8-Garçou 9-Lucho 12-Christophe14-Tristan18-Romain 43219-Sebastien20-Marc 22-Romain Moll1-Rémi 5-Vincent 8-Garçou 9-Lucho 12-Christophe13-Max14-Tristan17-Nick18-Romain 43219-Sebastien20-Marc 22-Romain Mollet 28-Morgan57-Vasyl88-Ludo99-Guillaume

Dirigeants :  sorcier et le coach

TITRE : le slip de Bardy dans les cendres du phénix

Lundi 16 mai 2022 19h30 stade de la jouvéne Marseille 11eme un nouveau match de championnat débute pour nous. Le coach nous a concocté la meilleure équipe possible avec le peu de joueurs qu’il avait sous la main.

Le match debute plutôt bien nous ne sommes pas mis plus que cela sous pression par l’adversaire, on arrive à faire tourner le ballon plutôt facilement sans pour autant ce créé de véritables occasion puis à la 26eme minutes alors que Rémi réalisé une superbe parade face à l’attaquant adverses sur laquelle il laissera d’ailleurs une cheville , le ballon prend de la hauteur je me retrouve sur la ligne de but au duel avec l’attaquant adverse sans que je puisse jouer le ballon celui-ci me percute et le ballon  termine dans le but. Gilbert Montagné euhhh l’arbitre pardon n’ayant apparemment pas vu la faute accorde le but.

26eme 1 à 0 phénix et du coup sortie de Rémi sur blessure ( je cite «  le football ‘ne veux plus de moi ») qui sera remplacé par momo dans la cage une grosse perte pour nous momo ayant beaucoup apporté sur le côté gauche durant les 30 premières minutes.

Après ce but les esprits s’échauffent un petit peu et je commets une faute anodine sur l’attaquant adverse, celui-ci réplique avec une parole d’amour « ‘nique ta grand mereeeeeeee » refusant tout acte sexuel avec quelqu’un de ma famille ( je ne suis pas chtiiiii ) je réponds par la force et prend un carton blanc pour finir la première mi temps sur le banc.

Les esprits se calment et le jeu reprend et grâce à une faute sur notre parisien Guillaume l’arbitre nous accorde un penalty transformé par romain gros mollet.

45+3 1 à 1 l’arbitre siffle la mi temps.

Petit discours du coach à la mi temps et petite phrase de Bardy spécial pour moi «  qu’est-ce qu’elle a ta grand-mère »

L’arbitre siffle la deuxième période après nos 15min de repos .

Début de deuxième période difficile pour nous l’équipe en face est très jeune et on a du mal à se remettre dedans. On conseille quelques occasions Guillaume a également une belle occasion sur une grosse frappe du pied gauche qui ne passe pas loin de la lucarne mais à la 65e minute sur un corner anodin un des joueurs de Phoenix coupe la trajectoire au premier poteau et Marque le deuxième but , momo ne peut rien faire.

65eme phénix 2 – 1 CIC.

Après le deuxième but de Phoenix les choses vont mieux pour nous on arrive à faire tourner le ballon et à se procurer des occasions notamment Jean Luc qui aurait pu égaliser sur un centre devant le but sur lequel il aurait pu ce jeter si il avait eu un zzzliiiippppp et pas les couilles à l’air,  mais sur une contre-attaque sur laquelle je perds le ballon l’attaquant adverse déboule côté droit et centre en direction du point de penalty à ce moment précis notre Franck le bœuf du soir réalise la plus belle main de dieu pour stopper la course du ballon l’arbitre n’est pas dupe , pénalty pour phénix.

Le capitaine adverse pose le ballon frappe fort heureusement pour lui parceque momo été partie du bon côté et touche le ballon mais malheureusement ça ne suffit pas.

85eme phénix 3 – CIC 1

Fin de match anecdotique où il ne se passera plus rien sauf une crampe au mollet droit pour Ludo.

Score final 3 à 1 phénix on fera mieux la prochaine fois .

The celte are here.

CIC C : 20ème journée de championnat vs. SC LA CAYOLLE : 4 – 2 – saison 2021/22

CIC C reçoit SC LA CAYOLLE : 4 – 2
Lundi 16 Mai à 19h30 au stade Lebert

Buteurs : Dorian 2 buts, Renaud, Max Tur

Résumé Cyril

Lundi 16 mai, match contre La Cayolle au stade Lebert. Sur sur sur lendemain d’une soirée endiablée au Black Unicorn dirigée d’une main de fer par notre coach spécialiste en shooting solo (surtout depuis l’arrivée de l’influenceur Radz dans l’équipe). L’entraînement c’est bien beau mais Manu ne veut surtout pas retourner vendre des baskets et sortir des chihuahuas.

Discours plein de bonne volonté de Manu mais qui oublié l’essentiel : la compo… Sûrement déboussolé par l’absence de son fidèle assistant : le bifleur fou.

Compo de l’équipe avec le retour de Kevin, alias la coulante :

Xavier R2

Cyril    Max L    Alexis    Beber Rhoya

Nono (C)   Sergio Micka    

Radz   Max C    Kevin 

            Dodo

Remplaçants : Lucas, Max Tur et Antoine le pizzaïolo

Début du match sérieux de la part de nos celtes qui souhaitent repartir de l’avant après 2 matchs nuls d’affilée contre des adversaires à notre portée.

Récupération collective, Kevin hérite du ballon et lance parfaitement Dodo sur un bel appel en profondeur. Conduite de balle, frappe du gauche premier poteau qui fait mouche (1-0)

Belle prestation des verts qui continuent d’avoir la possession et les occasions. A noter, la frappe surpuissante de Cyril à 25 mètres, détournée de justesse main opposée alors que ça filait dans la lulu.

Face à notre solidité, les adversaires s’énervent mais l’arbitre ne laisse rien passer et sort des cartons blancs pour calmer leurs ardeurs. Les Celtes sont sereins et maîtrisent leur sujet.

Coup franc intéressant obtenu par Nono, proche du coin droit de la surface, tiré dans le mur (sur le 5, un vrai mur à lui tout seul) par Radz. Le ballon lui revient pour une seconde chance, centre au second poteau pour Alexis qui remet parfaitement de la tête dans l’axe pour Nono qui n’a plus qu’à conclure dans le but (2-0). Combinaison évoquée à l’échauffement.

Rien de plus à signaler lors de cette première mi-temps hormis la rentrée d’un soi-disant ancien joueur de l’OM dont notre DD n’en fera qu’une bouchée.

Changements à la pause avec l’entrée de Lucas à la place de Beber (qui préférait se faire une chicha sur le banc) et Antoine à la place de Dodo en pointe.

La seconde mi-temps commence avec une forte pression de l’adversaire et des Celtes qui se font bouger dans les duels.

Sur une ouverture, la défense mal alignée joue de malchance avec des contres défavorables, une main oubliée, un ballon récupéré dans la surface qui finira au fond des filets (2-1)

Les Celtes se rebellent et se remettent à poser le pied sur le ballon.

Suite à une belle débauche d’énergie et 2 récupérations coup sur coup, Nono n’a plus qu’à offrir le 3e but à Dodo, les Celtes sont de nouveau à l’abri (3-1)

Entrée de Max Tur, tout juste auréolé du titre de meilleur espoir UNFP.

Légère poussette de Nono sur l’acteur de la ligne verte qui offre un coup franc assez lointain plein axe aux adversaires. De nouveaux échanges verbaux avec l’arbitre entraine l’expulsion définitive d’un joueur- éducateur (Pascal le grand frère n’a qu’à bien se tenir). L’arbitre se laisse un peu dépasser, faisant preuve d’un zèle excessif car le match se déroule dans une bonne ambiance.

Frappe puissante et enroulée au-dessus du mur, qui ne sera qu’effleurée par notre clubbeur pour finir en lucarne (3-2)

La pression redouble, des fumigènes sont crackés en tribune tandis que les Celtes vont puiser l’énergie là où ils peuvent. Un peu de réussite tout de même avec une tête adversaire détournée qui finit sur la barre. Les verts et blancs font le dos rond et font preuve d’une sérénité retrouvée. 

On joue les dernières minutes mais on continue d’attaquer. Après plusieurs tentatives d’intrusion dans la surface adverse, Dodo se bat et arrive à glisser le ballon en retrait à notre (fu)Tur. Frappe limpide premier poteau (4-2), la clim est activée, les Celtes exultent, le match est plié.

Une bar mitsvah est improvisée dans le vestiaire, Max Tur touchant du doigt les étoiles.

Notre célèbre cri de guerre raisonne puis les pintes s’entrechoquent au Brady’s pour fêter la victoire.

Hail Hail !