Archives de catégorie : Celtic V foot à 7

Championnat vétéran Bpa7 2019/20 : Day 7 : ES Vitrolles B – CIC

Vendredi 6 décembre 2019 : 7 eme journée de championnat vétéran Bpa7 au stade vitrolles Carpentier à 20h30 :
ES Vitrolles B – Celtic Irish Club

Alain S
Pascal, Olivier
Benjamin, Sébastien, Fred G
Steffane

Les remplaçants :
Jean, Nicolas F, Gonza

Le groupe des coiffeurs ; pas de certitude de jouer, on verra les circonstances, mais ils sont les bienvenus pour se remettre dans le rythme après leurs pépins physiques :
Darma, Gilles, Nicolas A

Championnat vétéran Bpa7 2019/20 : Day 4 : CELTIC IRISH CLUB – SC REPOS VITROLLES : 2 – 2

Vendredi 15 novembre 2019 : 4 eme journée de championnat vétéran Bpa7 au stade de vitrolles griffon à 20h00 :
Celtic Irish Club – SC Repos Vitrolles : 2 – 2
Buteurs ???
résumé chris

Jean (dans les buts)

Gilles

Cristobal

Pascal

Olivier

Sébastien

Christophe (le retour) garriguenc

Fred G

Jérémy

Nicolas

Seront de repos cette semaine : Steffane et Gonza

Le vendredi est généralement un jour de match classique pour les licenciés vétérans du Celtic Irish Club – les seniors ayant plutôt l’habitude d’évoluer le lundi ; mais cette soirée de fin de semaine de novembre 2019 était plus particulière en ce qui me concerne : elle était celle d’un retour officiel en compétition, le mien !
Et pour une reprise officielle, comment espérer meilleures conditions ! Un bon vieux match à l’opposé de la maison, à Vitrolles … un bon vieux stabilisé des familles, à l’ancienne avec gravillons … un oubli de la CNI et un demi-tour en plein trajet pour aller la récupérer … une pluie battante qui se déclenche à 1h du début de la rencontre … bref, le rêve quoi ! Et malgré cela, je me hâte, excité comme un poussin – je ne parle pas de l’animal à plumes, mais d’une catégorie de jeunes footballeurs que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître – qui va disputer un tournoi, sandwich américain steak/frites à la clé.

C’est donc tout motivé que je débarque – le mot est juste car je ne me suis pas garé, j’ai accosté au milieux d’immenses flaques – au complexe du Griffon à Vitrolles … avec 10 mn de retard. Complexe, le mot est juste, car après avoir réussi à passer les obstacles aquatiques, il me faudra encore 10 bonnes grosses minutes pour trouver le terrain de football, non sans m’être égaré dans les broussailles, entre ruisseau et terrains de tennis …

Heureusement pour moi, la rencontre a démarré avec un peu de retard, je n’ai finalement donc pas si à la bourre que ça :). A peine le temps de saluer les potes sur la touche, et hop ! j’enfile à même le terrain la tenue blanche cerclée de vert des Bhoys. De mémoire, la compo initiale est la suivante : Jean dans les buts ; Gilles et Olivian en défense ; un milieu à 3 composé de Sébastien, Pascal et Fred ; et l’inévitable Jeremy en pointe. Je prends place aux côtés de Nicolas et Cristobal sur le « banc » (enfin revoir sur la touche quoi 😁).

La rencontre semble plutôt bien maîtrisée par les hommes de Alain Krier, qui monopolisent le cuir et se procurent plusieurs situations chaudes. Ils peinent malheureusement à les convertir, et le regretteront en fin de partie.
Ils vont cependant parvenir à prendre l’avantage sur un premier but de Jeremy, qui profite d’un cafouillage dans la surface de réparation pour pousser le ballon dans les filets adverses. Un à zéro pour les visiteurs, la domination celte étant logiquement récompensée.

Ce premier but rassurait les celtes, peut être un peu trop puisque ces derniers allaient conserver le contrôle du jeu et se procurer de nouvelles situations dangereuses, sans parvenir à les convertir, peut être par un léger excès de confiance et manque de conviction. En face, pas ou peu de réaction, quelques incursions sur de longs ballons dégagés, bien négociés par les défenseurs marseillais.

Coach Krier procède à deux ou trois changements, et j’ai le plaisir de refouler à nouveau un terrain de football en compétition, près de 3 ans après cette putain de blessure, frissons sous le maillot et demi-molle dans le caleçon. Après quelques occasions gâchées – dont une frappe complètement dévissée de votre serviteur – le Celtic parvenait à doubler la marque, par l’inévitable Jeremy, qui profitait d’une sortie hasardeuse du portier adverse pour l’ajuster d’un lob parfait. Deux à zéro, nous pensions la messe dite.

C’était hélas sans compter sur la volonté de nos adversaires de recoller au score, associée à un relâchement coupable de l’équipe, qui considérait certainement les points comme déjà acquis. Après un long siège dans la surface marseillaise en début de seconde période, enchaînant corner sur corner, les vitrollais recollaient au score sur un long ballon repris du bout du crâne par l’attaquant. Après un rebond devant le but, le cuir finissait dans le petit filet … Deux buts à un, la rencontre était relancée. Ce mini coup de matraque avait pour mérite de réveiller les vert et blanc, qui reprenaient le contrôle du jeu et enchaînaient quelques occasions franches, dont deux poteaux, sans parvenir à les convertir.

Inévitablement, ce qui semblait devoir arriver arriva ! Sur une action quasi anodine, un attaquant vitrollais tentait une frappe lointaine qui terminait … au ras du poteau du portier marseillais, mais dans les buts !

Cette égalisation inattendue affectait le moral des troupes marseillaises, qui repartaient malgré tout de l’avant, mais sans parvenir à reprendre l’avantage. Malgré de nouvelles occasions franches, le score n’allait plus évoluer, les locaux s’empressant de décréter la fin de la rencontre dès qu’ils en eurent l’occasion, de façon un peu trop rapide du goût du banc marseillais.
A titre personnel, malgré la frustration de passer à côté de la victoire, et la sensation d’être un peu paumé sur le terrain dans ce foot à 7 que j’ai du mal à appréhender, je retiendrai avant tout la satisfaction de retrouver les potos du club et refouler une pel …. – enfin un terrain, pour la pelouse, on attendra ! – sous les couleurs de club formidable qu’est le Celtic Irish Club Marseille. Merci à tous les gars de l’équipe à 7 pour leur accueil et leur confiance. Et bravo les mecs. Malgré le nul, vous avez livré une bonne prestation, il manquait seulement un peu de réussite.

Mais malheureusement, aucun autre sport ne peut illustrer, mieux que le Football, cette célèbre maxime qui dit que dominer n’est pas gagner …

Championnat vétéran Bpa7 2019/20 : Day 3 : FC Belcodene – CIC : 9 – 0

Vendredi 8 novembre 2019 : 3 eme journée de championnat vétéran Bpa7 à Greasque à 20h00 :
FC Belcodene – Celtic Irish Club : 9 – 0
Resume gilles a

Jean (dans les buts)

Gilles, Cristobal, Pascal, Fred G, Cyril, Nicolas, Charles, Steffane, Sébastien

Le temps était froid, l’accueil des adversaires était froid, le score a été froid et sans appel. A part çà, RAS.
Votre chroniqueur vous donne RV pour un prochain match, lors d’une rencontre plus chaleureuse et endiablée ….