Archives de catégorie : Celtic V foot à 7

Championnat vétéran bpa7 2019/20 : Day 10 : CIC – ASCE 13 B : 6 – 3

vendredi 24 janvier 2020 : 10 eme journée de championnat vétéran Bpa7 au stade de peypin bedelin à 20h00 :
Celtic Irish Club – ASCE 13 B : 6 – 3
Buteurs : pascal 3 buts, nico abram 2 buts, charles
Resume fred cohen

Alain S
Cristobal
Jean
Pascal
Clément
Fred C
Steffane
Charles
Nicolas A (qui aura les ballons gonflés, les licences et la feuille de match)
Darma (si son train ne démarre pas), finalement son train a démarré.

2ème match de championnat en 2020 et 2ème Victoire sur le même score,

A retenir pour ce match, solidarité, esprit d’équipe et sérieux tout au long du match,

Le match démarre avec 10 minutes de retard, le CIC au complet mais l’adversaire à 4 joueurs à l’heure du coup d’envoi, Fair Play le CIC attend les retardataires !

Dans les Buts Alain S. dans la continuité de la semaine dernière a fait un match solide avec des parades décisives, en défense Clément et Cristo pour démarrer suppléer par Jean, les 3 ont fait un match sérieux et appliqués, au milieu Pascal en sentinelle devant la défense qui aura couvert beaucoup de terrain, à la récupération, à la relance mais également décisif dans ses relances et ses montées offensives, sur les côtés Nico A. qui a certainement fait son meilleur match sous les couleurs vertes et Blanches, une implication de tous les instants (et oui même un duel aérien remporté de la tête !) mais surtout un apport offensif avec 2 buts, Fred C. qui revient de blessure et qui s’est contenté de tenir son poste sur la gauche mais surtout tenir au moins debout sur un terrain très glissant ! Enfin Charles devant qui aura fait beaucoup d’efforts dans le replacement et le pressing, récompensé par un but !

Sans oublier Steff, qui dans l’incapacité de tenir sa place sur le terrain à cause d’une cheville douloureuse, a assuré un rôle de coach sur le côté pour donner des directives à l’équipe tant sur le plan taquetique que sur le plan tequenique !

Le match démarre avec un CIC plus chaud que les adversaires, le ballon tourne bien de droite à Gauche, toute l’équipe essaye d’assurer les passes et les contrôles sur un terrain difficile et ce bon début de match est ponctué par 2 buts, une percée de Pascal dans la surface adverse avec un tir croisé qui ne laisse aucune chance au Gardien et un tir plein axe de Charles à la limite de la surface que le Gardien ne maîtrise pas.

Le CIC n’est pas en danger mais comme souvent un petit peu de relâchement et un manque de concentration nous offrons un but inespéré à nos adversaires, cela les remet dans le match et commence à être un plus dangereux mais notre dernier rempart fait le job, une fois l’orage passé, le CIC met 2 buts juste avant la mi-temps grâce à Pascal et Nico A. permettant de mener 4-1 à la mi-temps.

Le début de deuxième mi-temps est plus difficile, les adversaires mettent un peu plus de pression sur nos buts, font tourner le ballon mais le CIC reste sérieux dans le placement, Clément parle beaucoup pour replacer ses coéquipiers et surtout encourager toute l’équipe dans les efforts, et finalement sans être véritablement en danger un nouveau but casquette remet les adversaires dans la partie.

Le CIC se remet alors à jouer en essayant de se porter plus vers l’avant, de beaux mouvements offensifs et quelques frappes lointaines n’inquiètent pas le gardien adverse et c’est finalement Pascal qui redonne une avance plus confortable grâce à un but heureux sur une touche que le gardien dévie dans son but.

Mais qui dit but du CIC dit relâchement dans la foulée, un ballon qui traîne dans la surface, coup de billard et c’est encore nous qui relançons nos adversaires dans le match.

Finalement à quelques minutes de la fin, c’est Nico A. avec la même détermination que pour son premier but qui nous met à l’abri définitivement d’une frappe croisé petit filet qui ressemble étrangement au premier !

Le match se termine donc comme la semaine dernière sur le score de 6-3 pour le CIC, une deuxième victoire consécutives qui fait du bien et permet de remonter dans la première moitié de tableau, avec cette envie et cette détermination où chacun fait les efforts pour les copains laisse entrevoir une belle fin de saison.

A confirmer la semaine prochaine contre Les Gazelles avant d’affronter du plus costaud !

Fred C.

Championnat Vétéran Bpa7 2019/20 : Day 9 : RC Mazargues A – CIC : 3 – 6

Vendredi 17 janvier 2020 : 9 eme journée de championnat vétéran BPa7 au stade michelis à 19h15 :
RC Mazargues A – Celtic Irish Club : 3 – 6, non officiel 4 – 7
Buteurs : darma 2 buts, pascal 2 buts , jeremy 2 buts, benjamin, steffane non officiel
Resume nico a

Gilles
Nicolas A
Fred J
Fred G
Alain S
Steffane
Jean
Benjamin
Pascal
Darma
Jeremy

Des vrais vieux !

l’homme du match :

Nous avons eu un très grand Alain,

Un Darma très souple sur les pattes arrière,

Un Benjamin dans une super forme,

Un Pascal précis, pointu « sharp »

En fait, je pourrai continuer mais nous avons surtout un Collectif !

L’histoire :

Déjà que j’ai du mal à savoir où aller sur le terrain, imaginez ce que ça peut être pour moi de vous raconter un match ! C’est un peu comme si on demandait à un sourd de décrire les envolées lyriques du chant d’un castra…

Pier Paolo Pasolini remarquait que le football est un système de signes qui s’apparente à un langage. Il voyait dans le déroulement d’un match (les passes entre joueurs, les courses sans ou avec le ballon, les dribbles, les tirs au but, les buts, etc.) l’énoncé d’une syntaxe qui forme un véritable discours dramatique. Les codeurs de ce langage sont les joueurs et les décodeurs sont représentés par les spectateurs assis devant leur poste de télévision ou les supporters dans les tribunes d’un stade. Pasolini estimait que « qui ne connaît le code du football ne comprend pas le signifié de ses mots (les passes), ni le sens de son discours (un ensemble de passes) ».

Vous l’aurez compris, moi je n’ai rien compris à ces 50mn, mais j’y ai pris beaucoup de plaisir et je vais donc vous narrez ce match avec le cœur d’un homme embué par les vapeurs de bières servies dans une salle obscure où pousse le trèfle…

C’était donc un match fort sympathique.

Nous commençons en formation serrée, nous sommes 7 pas un de moins ni de plus d’ailleurs…

Le coach nous fait jouer en 2-3-1 même si ce n’est pas évident de jouer comme ça.

L’année dernière, nous avions pris des roustes monumentales avec cette tactique.

Mais le coach assume et l’histoire lui donnera raison…

En ce début de partie, notre solidarité se remarque d’entrée. Benjamin se démène comme un diable pour récupérer tous les ballons qu’il redistribue avec panache.

Les premières occasions sont pour nous. Le gardien adverse assure.

Néanmoins, nous parvenons à ouvrir le score les premiers sur un corner de Benjamin au premier poteau pour Darma qui nous fait une Rabah Madjer de dingue, c’est-à-dire le pied qui passe derrière le ballon et le gardien qui sors en s’esclaffant : « putain il a marqué » !!!

1 à 0

Second but de Pascal qui prend ses responsabilités.

Pascal est dans la surface et réalise une frappe croisée dans les petits filets.

2 à 0

Puis se succède encore plusieurs frappes ; une cadrée Darma arrêté par ce Gardien qui avait mangé du lion ou une de Jérémy qui frôle le poteau…. Nous dominons clairement le match.

Quand soudain, arrive une passe en profondeur de Ben sur Darma, notre combinaison de la soirée. Ce dernier rate son contrôle. Toute l’équipe retient son souffle (ou du moins ramasse ses poumons) . Il rattrape finalement le ballon du bout du crampon, et nous sors un truc du pied gauche pas très académique qui rentre au fond.

3 à 0 à la mi-temps.

Arrives à la mi-temps Gilles et Fred. Nous enchaînons directement la seconde mi-temps sans temps mort. Nous avons commencé en retard et il y a un match après nous…

On commence tous à tirer la langue alors que seulement 25mn de jeu se sont écoulées…

En face, il commence à prendre de la graine et finisse par marquer sur une contre attaque. Un beau but. Rien à dire.

3 à 1

Alors que la fatigue pèse de plus en plus sur nos crampons, Pascal prend ces responsabilités sur une passe de darma. Face au Gardien, il envoie une praline qui casse la cage.

4 à 1

Grace à la solide technique dites de l’aimant, Darma attire le défenseur vers lui pour donner le champs libre à Jeremy qui marque. Certain dirait que le dit défenseur avait 60ans et que si il ne bouge pas, c’est bien parce que Darma l’attire. Rien avoir avec une quelconque raison psychomotrice…

5 à 1

Enfin, Ben marque le dernier but. Je n’en dirai pas plus parce que je ne m’en souviens plus mais il n’en demeure pas moins magnifique

6 à 1

Sur le dernier quart, nous nous effondrons. Ils remontent au score 6 à 3. Certains n’ont certainement pas manqué d’observer que c’est précisément quand je suis sorti du terrain 😉

Nous devons beaucoup également à Alain qui nous a gratifié d’une série d’arrêt mémorable sensationnel et héroïque!

Excellent résultat pour le premier match de l’année. Serait-ce de bonne augure ?

A suivre…

Championnat vétéran Bpa7 2019/20 : Day 8 : CIC – ASSE CMCAS C : 1 – 8

Vendredi 13 décembre 2019 : 8 eme journée de championnat vétéran Bpa7 au stade de Michelis (ou Eghikian) à 19h15 :
Celtic Irich Club – ASSE CMCAS C : 1 – 8
Buteur : Pascal

résumal by darma

Les présents pour vendredi :

Alain S

Cristobal, Pascal

Sébastien, Fred G, Nicolas A, Cyril

Steffane, , Darma

Vendredi 13 , en genéral le vendredi nous souri, le 1er avril aussi, on a fait pas mal de bon coup ce jour la au niveau du football(enfin le résultat car le football…)

Alain K n’est pas la, week end en famille de prévu a Paris, puis les grêves du rail l’on aiguillé vers une destination inconnue, surprise de madame!!!

J – 2 , on est 9 joueurs, j’essaie d’avoir 1 ou deux renforts, rayon baka, coolboy, CIC A(ils ont leur repas(je le savais même pas d’ailleurs( bouhhhhhh, président démission)), alors rayon mimet du CIC Vet a 11, mais personne ne veut/peut venir, bref tant pis on sera 9.

J-1 je tente jaja, momo même réponse, on essaie mais pas libre.

Jour J, ben on se pointe a michelis, a l’heure, l’équipe des gaziers est en place avec des chasubles car maillot sensiblement le même. On est plus que 8 , Jerry Kane a une grippe carabinée.

Le terrain est glissant à cause de la pluie tombée depuis 24h.

Coach steffane envoie les consignes, le match débute avec 10 minutes de retard, nico abram joueur de coté et chronomètre du match.

Sur une touche, le tireur trouve son attaquant tout seul a 1 mètre de la cage et allume. 1 à 0 pour les gaziers.

On répond 2 minutes plus tard de la même manière, touche de seb au deuxième poteau pour pascal tout seul, contrôle et frappe poteau rentrant. C’est marrant car a l échauffement, pascal a fait 3 ou 4 tirs poteau rentrant et je lui dit ce soir tu vas marquer poteau rentrant.anecdote de merde mais bon 1 – 1

Le CIC sur une belle action a failli doubler la mise, centre du coté droit, seb à la lutte avec le défenseur touchotte le ballon, darma juste derrière, contrôle, se couche bien et transversale, le ballon rebondi devant la ligne.

Au bout de 15 mn, darma laisse la place a steffane. On se prend 3 buts en 3 minutes, deux gags et un de la tête ou notre alain steva tarde a sortir et se fait lober tranquille. La défense subit les assauts des gaziers, a chaque ballon perdu c’est 4 chasubles qui courent vers notre but. Alain, cris carmona et pascal gagnent beaucoup de duels pour éviter la rouste dès la mi-temps. Seb court partout, s’époumone, mais le cic perd trop vite le ballon et on se prend des vagues de gaziers.1 – 4 a la mi-temps

Seconde période, steffane se blesse à la cheville, on est plus que 7, darma de retour de blessure, perd deux ballons sur 3, mais le peu de ballon joué correctement nous permet d’avoir quelques occases. Fred joue simple et distille quelques ballons, mais la défense adverse est en place et on se prend 4 contre ou la cage a tremblé encore. Alain nous sort 3 face a face. Cris a une tête qui aurait mérité mieux, nico hésite sur un face a face et aurait du mettre le pointu, facile a dire. Tu t’es battu poto devant.

Le cic est trop fébrile lors de la possession de balle , face a des joueurs rapides, ça ne pardonne pas.

Au niveau personnel, Je suis déçu, j’aurai voulu apporter beaucoup plus, mais sans entrainement et 3 mois sans jouer, ce vendredi 13 ne m’a pas souri. On s’est battu avec nos armes, elles étaient moyennes, pour un score sans appel : 1 – 8

Come on celtic!!! Pub pour nico et seb!!!!fred et steffane aussi!!!!mais pas le même.