Vétérans à 7 Match amical Saison 2017 – 2018 RC MAZARGUES vs CIC : 4-5

Reportage by Alain K coach
Vendredi 13 avril

Stade Lebert 20h30

Vendredi 13 avril 2018 – 20h30 – Stade Lebert
CIC – RC Mazargues 5 – 4
Buteurs : Mathieu (2) – Nicolas – Aurélien – Julien
Pelouse glissante, et la pluie a eu la bonne idée de s’arrêter durant le match
Le stade Lebert : installations correctes, nous choisissons le vestiaire à la fenêtre cassée depuis plusieurs mois
Effectif limité en nombre (et en talent, pour les mauvaises langues) : Alain K dans les buts, Mathieu – Nicolas – Marco en défense, Julien – Aurélien au milieu, Charles devant ; soit un bon vieux 3 – 2 – 1 pointu devant
Ce vendredi 13 avril, jour de chance, nous avons un match !!!!!!! C’est aussi rare qu’inespéré !
Nous rencontrons le RC Mazargues, une belle équipe dont l’ossature nous est connue depuis quelques années, et qui présente tout de même quelques renforts ; c’est une équipe cohérente, efficace, qui fait bien circuler le ballon.
On ne va pas se cacher derrière un ballon, mais il y a des victoires qu’on apprécie un peu plus que d’autres ! Score final 5 à 4 pour le CIC !
0 – 0 Début du match
2 – 0 Nous maîtrisons la rencontre avec efficacité
4 – 4 Ca se passe un peu moins bien, car nous commettons plusieurs fois la même erreur, en délaissant l’axe, ce qui laisse des boulevards à notre adversaire.
Sur une discussion confuse, tout le monde croit le match terminé ; on commence à se serrer les mains et ….. le match reprend ; tout le monde est bien sur le terrain, on attendra l’extinction des projecteurs…
C’est à ce moment que se produit l’improbable ; un Mazarguois lance « Celui qui marque a gagné ».
Et bien, on a gagné !!!!!! 5 – 4, score final.
Ce qu’il faudra retenir :
-une très grosse solidarité des celtes, des efforts incessants de replacement et une envie de produire du jeu en faisant circuler le ballon au sol
-le recrutement d’un numéro 6 est une priorité du mercato
-certains celtes n’ont jamais paru aussi fatigués
-d’après les mazarguais : le tacle des deux pieds n’est pas sanctionné d’une faute.
Mention spéciale au joueur de Mazargues qui a quitté le vestiaire sans un mot ni même un aurevoir, laissant deux celtes médusés. C’est pas beau de bouder !
Plus de la moitié de l’équipe s’est ensuite retrouvé au pub, où le débriefing du match fut intense et les souvenirs des jambes d’autrefois très nombreux.

Vendredi prochain, rendez-vous à Lebert pour un match passionnant, le jubilé de notre Grantatakan ; il se murmure pour l’occasion un probable retour de Steve Pauvert et d’Ali la Cisaille…..

Championnat 17ème journée Vétérans à 11 Saison 2017 – 2018 US TRETS vs CIC : 0-1

Reportage by coach mimet
Vendredi 13 avril

Stade de Trets 20h30

But : Mathieu

Vendredi 6 AVRIL 2018
Stade La Gardi de Trets
Terrain synthétique et mouillé à défaut d’être verglacé
Vestiaires : Petit comme d’hab
Arbitre : Euhhhhh

Trets – CIC V: 0-1 (MT 0-1)

Compo : Miguel ; Virgile – Alain – Gilles D – Bruno; Mika – Stan – Seb – Nabil ; Fred V- – Mathieu
Remplaçants Fred Genre – Igor
Entraineur : Mimet
Supporter : Tonton – Manu

Il y a quelques semaines de cela j’ai transmis un courrier à la FSGT13 pour leur signifier notre volonté de ne pas traverser une nouvelle fois le département pour aller jouer dans la pampa tretsoise. Il faut bien le reconnaître bien m’en a pris car nous jouons à… Trets !!! Comme me l’a textoté le Prez mon courrier a porté ses fruits.
Après la défaite de la semaine dernière j’avais prévenu le groupe que pour éviter, comme toutes les dernières fois que nous avons joué là-bas dans des conditions toujours dantesques, de nous retrouver à 11 je déclarerais forfait si nous n’étions pas 14 minimum. Jeudi soir nous sommes 14 et vendredi plus que 13 suite au désistement habituel du jour J. Bref je ne vais pas punir les 13 motivés et on se présente au stade de la Gardi. S’il fait plus ou moins beau sur toute la région PACA, vous ne serez pas surpris de lire qu’à Trets il pleut…
On se change et j’annonce que nous ne sommes que 13 et qu’il va falloir être solidaires et forts pour cette rencontre. Alors que je suis toujours dans le vestiaire j’entends l’arbitre siffler. J’arrive sur la pelouse et je vois Manu au milieu des joueurs. Je décide d’innover et je demande à Manu de faire la compo d’équipe pour provoquer un choc psychologique. Il décide de partir sur 4 4 2 avec Fred V et Mathieu devant, Seb et Nabil sur les côtés.
Inutile de vous rappeler que nous avons rarement (et même jamais) brillé là-bas car, outre l’équipe adverse, le terrain est grand et les conditions climatiques rarement clémentes (froid, verglas, pluie)… Bref nous commençons en entrant parfaitement dans le match. On est au duel derrière, au milieu et devant. Mathieu fait un énorme travail d’harcèlement adverse. Ils ont beaucoup de mal à trouver de la profondeur, arme qu’ils utilisent habituellement avec des contres assassins. Même mieux on se procure les meilleures occasions avec un coup franc de Fred V qui oblige le gardien à un superbe arrêt, une frappe lointaine ou encore une merveille de reprise claquée au-dessus de la barre on ne sait comment. Sur le banc les premiers commentaires avisés fusent… Dans les matchs de cette importance il ne faut rater de telles occasions, Si on ne marque pas là on va le payer cher tôt ou tard, bref vous l’aurez compris de la grande analyse… S’ensuit le début de la farandole des blessures. Mika sur une accélération sent une pointe derrière la cuisse. Fred Genre emmitouflé sur le banc de touche bondit du banc… à la huitième demande expresse du coach pour aller s’échauffer. Mika hésite à rester pour ne pas laisser ses potes à 10 mais je ne veux prendre aucun risque et je le sors. Je lui dis que j’ai confiance dans le groupe et qu’ils peuvent tenir à 10 le temps que Fred soit prêt. C’est alors que les Celtes vont faire mieux que patienter. Fred V, que j’ai enfin réussi à mettre en 6, lance en profondeur Mathieu qui grâce à sa pointe de vitesse grille tout le monde et bat cette fois ci le gardien adverse. Après tant d’échec il met fin à la malédiction du face à face raté !!! Belle récompense pour lui.
Fred Genre rentre pour nous remettre à égalité numérique. En face il n’y a pas de réaction d’orgueil. La défense est sérieuse et hormis deux petites frayeurs dues à des montées intempestives de Gilles désertant sa base arrière, elle gère. Malheureusement sur un énième sprint, Mathieu ressent une douleur derrière la cuisse lui aussi et sort pour laisser sa place à Igor. On se dirige tranquillement vers la fin de cette première période quand Alain nous gratifie d’un grand moment que je ne peux taire. Suite à une interception au milieu de terrain il transperce les lignes adverses pour nous gratifier d’une passe en profondeur plat du pied vers… dégun !!! L’espace d’un moment le temps a semblé s’arrêter pour les 21 acteurs, l’arbitre, les remplaçants, les supporters, les chauves-souris… A tel point que l’homme en noir a préféré siffler la fin de la première période.
Je félicite les joueurs pour cette première période sérieuse et leur dis de continuer à gagner les duels car ils vont rentrer pour essayer de renverser la tendance. Devant mon banc dégarni, je n’en mène pas large, je l’avoue, en croisant les doigts pour qu’il n’y ait plus d’autres blessures.
La seconde période est comme on le pressentait différente. Ils sont revigorés, commencent à parler, beaucoup parler, plus présents dans les duels. On tient le choc et les gars répondent au défi physique à l’image de Bruno qui sur une feinte de corps de son vis-à-vis direct applique la fameuse formule du ballon ou du joueur il n’y en a qu’un qui passe… Bon ben le ballon est passé… S’ensuit des palabres et discussions. Ca presse de plus en plus et on a le ballon qui nous brule les pieds. On se rapproche de plus en plus d’une première victoire et ça nous rend fébrile. Mais alors est-ce des restes du match de la veille mais on sent poindre une solidarité, une envie, une force qui nous pousse à nous surpasser. Sur un corner adverse, la défense reste statique, il y a une reprise adverse. On pense qu’il y a but quand soudain le plan Virgile Pirate se déclenche et sauve sur sa ligne de la tête un ballon que tout le monde voyait déjà dedans. Ca nous rebooste et on repart au combat quand Seb se retourne vers moi pour me dire que lui aussi à une pointe derrière la cuisse. Je décide de ne prendre aucun risque et de le sortir. On finira à 10. Sauf que Mathieu ne l’entend pas de cette oreille. Il part se strapper et rentre pour finir le match. La fin devient crispante et les minutes ne passent pas. On a même quelques occasions que l’on n’exploite pas comme on le devrait mais qu’importe on tient au courage. L’arbitre nous libère enfin !!!
On vient de gagner à Trets !!! On rentre dans les vestiaires pour fêter ça. Gillou lance un cri de guerre que l’on ne connaissait pas mais bon l’euphorie aidant on exulte pareil.
Après la douche certains rentrent, d’autres vont au pub et les derniers se lancent à 22H45 dans une opération fast-food qui verra le Mc Do de Rousset fermé, celui de Plan de Campagne cinéma fermé (alors que c’est écrit ouvert jusqu’à 0h00), celui de l’entrée Plan de Campagne fermé car en fait 22H55 c’est 23H00 et qu’il est plein à l’intérieur ; sans parler du Quick qui est devenu un Burger King encore en travaux… Bon ben go to Ste Marguerite puis au pub pour les derniers courageux (Igor, Nabil, Tonton et votre serviteur) y faire la fermeture et fêter dignement cette belle victoire.

Hail Hail Hail

Challenge CDA 5ème journée Seniors Saison 2017 – 2018 ONE BEAUSOLEIL vs CIC A : 5-1

FSGT LEAGUE SENIOR CDA CHALLENGE : DAY 5

Résumé by Seb Az

Lundi 9 avril

Stade St Tronc Didier

Buteurs : BAKA YOKO
Passeurs : Le pressing

Temps agréable, vestiaires surchauffés
Equipe: Jacky- Patch Man- Grève Man- Meda Man- Le plus jeune de l’équipe en partant de la fin-Marathon Man-Fumi Man- Moi- Crochet Man- Baka Yoko et la Garce.
Sur le banc : Freddie Mercury- O Tacos Man- Jimy Neutron et Hum-Man

Dirigeants : Pian Pian Coach- Wich-Man (Manu) –Le Sorcier- Philou et Tonton
TITRE : La Dérou-Ta
Bon je me lance dans le résumé de ce match o% les faits marquants ne sont pas si évidents à retranscrire.
L’échauffement se réalise dans une ambiance très décontractée. A noter que notre Francky aurait pu se blesser après un contact avec notre traminot.
Le discours du coach fut précis il nous faut les 6 points du fair-play et on ne pense pas à l’ancienne gloire de l’OM.
Ce discours fut aussi relayé par notre charismatique Jean Luc : « HO les gars il faut sourire à l’adversaire les points du fair-play passe aussi par-là » Ok Jean Luc on va sourire !!!

Le match débute avec un magnifique couché de soleil qui nous empêche de voir l’intégralité du terrain.
Nous n’avons pas encore passé les 10 minutes de jeux, que suite à un manque de concertation le premier but est encaissé.
Ballon au centre et on repart avec une envie de prouver que nous pouvons rivaliser avec cette équipe. Et suite à mon pressing sur le gardien puis celui de BAKA sur le dernier défenseur, le ballon est récupéré par notre attaquant vedette il s’en va tromper le gardien adversaire.
Nous n’avons pas encore atteint le quart d’heure de jeux et nous voilà 1 à 1. Mais c’est sans compter la petite erreur défensive dans la minute qui suit. PENALTY !!!!! On aurait pu faire péter avant mais bon l’erreur est humaine surtout au niveau amateur.
14 minutes de jeux et nous voilà 2-1 allez tout est à refaire et on y croit car durant ce premier quart d’heure nous réalisons que nous pouvons rivaliser avec cette équipe si nous restons sérieux. Mais une minute plus tard nous encaissons un 3ème but suite à une position de hors-jeux pour certains mais moi je crois que le joueur ne l’était pas. Mais bon cela fait partie du Foot.
Durant cette première mi-temps nous faisons preuve de sérieux nous essayons de conserver le ballon et de le faire circuler face à une équipe au-dessus de nous physiquement mais le quatrième but pointa le bout de son nez à la 25ème minute.
Je ne me souviens pas du tout de ce but donc je vous laisserais le commenter.
Nous avons essayé de courir après le score durant cette première mi-temps mais en vain. A noter que notre garce internationale a fait preuve de beaucoup de combativité (tu t’es injecté des substances illicites ?). L’arbitre siffle la mi-temps sur le score de 4-1
Après quelques changements dont la sortie de Rom, Baka, Meda et moi pour laisser place à Jimmy, Jé, Hug et Marco la deuxième mi-temps peut commencer.
Celle -ci fut identique à la première nous aurions pu réduire un peux le score mais nos efforts n’ont pas été récompensés. Et à la 70ème minute nous encaissons le 5éme et dernier but de ce match.
Fin du match sur un 5-1.
Mon résumé est assez court mais je tiens à féliciter l’ensemble de l’équipe car ce n’était pas un match facile et je trouve que nous avons fait preuve d’abnégation de combativité et avons essayé de jouer au ballon. Donc malgré la défaite j’ai pris plaisir à jouer ce match même si la victoire n’était pas au rendez-vous.

Et comme le dit Jean Luc « Ho les gars on est là pour se faire plaisir donc on sourit sur le terrain » et moi sur ce match j’ai souri même si le résultat n’est pas en notre faveur. J’espère que vous partagez la même impression que moi.

HAIL ! HAIL !

Challenge CDA 5ème journée Seniors Saison 2017 – 2018 AS 8EME vs CIC D : 2 – 3

Reportage by Loris
Lundi 9 avril

Stade Dati 19h30
Buteurs Lolo 2 fois et Espo

Match de coupe ce lundi contre le futur champion de la première division Fsgt l’AS 8eme.
Pour l’occasion, nous accueillons le renfort du coach de la coupe de France Gillou dont la dernière apparition sur un terrain remontait de l’époque ou waddle avait les cheveux longs.
Tous les joueurs arrivent à l’heure pour le match, 19h15 pile poil pour certains n’est-ce pas Maca.
Pour une fois, nous rentrons directement dans notre match , nous sommes présent dans les duels , l’engagement , la technique , l’équipe a très peu de déchets ( 80% de passes réussis ) en comptant Batbe nous retombons malheureusement sous la barre des 40% .
Arnaud nous a fait le plaisir de passer nous voir ce soir, c’est à souligner, un véritable esprit d’équipe nous anime.
L’as 8 eme se procure deux belles occasions une sortie majestueusement par Hugues qui en fermant les yeux détournent du bas du dos une frappe à bout portant de l’attaquant, sur la deuxième Maca sauvent sur la ligne ! On a eu chaud.
30 eme sortie de yannick .
On se dirige tranquillement vers les vestiaires quand sur la dernière action, l’attaquant tongien rentre dans la surface, tout en délicatesse Jérémy le cisaille, le lapide ! Pénalty ( il osera dire je pense qu il y avait faute sur moi )
Malgré le fait d’être menés à la mi-temps, nous attaquons la deuxième mi-temps pied au plancher non sans avoir effectuer quelques ajustements tactiques, Gilles prend l’axe de la défense, Espo guillaume s’occupent du milieu de terrain et arnaud et batbe de taper le carton bord de touche .
Ces changements nous permettent de jouer plus haut, sur un ballon en profondeur loris prend de justesse de vitesse le défenseur de 250 kilos et s’en va battre le gardien d’un tir croisé. 1 partout
Une dizaine de minutes plus tard, sur un ballon en profondeur, l’attaquant de l’as 8 eme prend de vitesse la défense élimine Hugues et marque le deuxième but de son équipe.
LA SUITE ne s’explique pas elle se vit, A la suite d’un ballon dégagé par la défense adverse sur corner, Geo place un ballon dans le dos de cette même défense reprise par une volée extraordinaire à la zizou par Espo , le tir d’une puissance inouï est dégagé main opposé par le gardien ! Une action fabuleuse arrêté pour hors-jeux bien avant tout ce que je vous raconte #putaindevie.
Une faute sur romain dans la surface nous offre tout de même un penalty que loris transforme milieu de cage avec le goal adverse qui pour le narguer avait décider de plonger sans les mains . 2 partout
80 eme : entrée de Yannick
Les actions se succèdent pour l’as 8 eme dans cette fin de match après trois sauvetages sur la ligne de Maca Espo et Geo et deux attentats de Hugues et Maca , nous nous retrouvons a finir le match a 10 mais avec un avantage sur l’équipe adverse , c’est Hugues expulsé .

Sur la dernière action du match, nous obtenons un coup franc superbement tirés par gilles le goal repousse difficilement le ballon à la lutte avec Jérémy qui sur l’action met pas moins de 6 défenseurs au sol, le ballon revient sur Espo qui de son pied gauche magique envoie les celtes au 7 eme ciel . 3 a 2 .

Une superbe victoire contre une très bonne équipe du championnat, cela fait beaucoup de bien au moral après cette saison éprouvante.
Merci à Lucas de s’être blessé .

Hail Hail

Challenge CDA 5ème journée Seniors Saison 2017 – 2018 CIC C vs FC FIZIOS : 2-0

Lundi 9 avril

Stade Morini 19h30

Buteurs : Samy et Reno

Résumé by Jojo

C’est la reprise ce soir, on se retrouve à Morini pour une rencontre de CDA.
Les adversaires du soir : FC FIZIOS, une équipe de jeunes, 3ème de leur championnat.
On se doit de réagir et de montrer un autre visage que celui de notre dernier match catastrophique en championnat.
Le match commence et nous avons la maîtrise du jeu, le FC FIZIOS à peu d’occasion, les seules procurées font suite à des erreurs de concentration de notre part.
Nous nous procurons pas mal d’occasions mais le gardien adverse tient la baraque et nous faisons preuve de maladresse devant le but.
Le match est maîtrisé mais la domination est stérile, 0 à 0 à la pause.
A retenir lors de cette première mi-temps : Groooosse tête de Max (libéro d’un soir) avec un cou totalement désarticulé et une trajectoire plus qu’approximative. Merci pour ce moment.
Les consignes à la mi-temps sont claires, être plus efficace en se mettant à l’abri rapidement car ça sent le match piège où l’on aura des regrets à la fin.
La deuxième mi-temps commence et le Celtic possède toujours le ballon. Nous menons au score grâce à Samy, en renard des surfaces, qui suite à un ballon relâché par le gardien, nous permet de mener 1 à 0.
Le score est aggravé en fin de rencontre par Renaud qui d’une frappe croisée nous met à l’abri pour les dernières minutes du match, 2 à 0 score final.
A retenir lors de cette seconde période : une frappe à la Maxou de Renaud qui pourtant se trouvait dans les 6 mètres (on n’a jamais retrouvé le ballon). Merci pour ce moment.
Victoire qui fait du bien, on consolide notre première place au classement de ce challenge.