Championnat senior 2019/20 : Day 13 : AS Bianco – CIC A : 0 – 1

Lundi 9 mars 2020 : 13 eme journée de championnat senior groupe D au stade dato à 19h30 :
AS Bianco – Celtic Irish Club A : 0 – 1

Buteur papa

Resume vasyl

FSGT LEAGUE SENIOR GROUPE D: DAY 13

Stade Dato

Lundi 10 mars, 2020

CIC A vs Bianco : 1-0 (SCORE MI-TEMPS: 0-0)
Buteur : Papa
Passeur : Romain Cini

Observations diverses sur le match :
Un stade nickel, bien éclairé, mais la météo était mauvaise comme tous les lundis où l’on joue. L’arbitre……………..on ne dira rien sur lui
Equipe :
Papa au goal
Défense: Pat, Vince,Philou et Jean-Luc
Milieu: Vasyl, Jaja, Romain Cini
Attaquants: Max,Franck et Marco
Banc : Garçou et l’équipe de malades

Dirigeants : … Manu (homme de verre…) et l’équipe de blessés
TITRE : Chatte noire ou justice verte
RESUME
Résumé Vasyl
Bonjour mes petits joueurs et supporters de notre grand club vert et blanc. Ça fait déjà un bon moment que le Coronavirus se propage à travers le monde entier et tue les plus sensibles, notamment les gens âgés. Ici, j’ai eu une brève pensée à Jean-Louke mais bref, il est toujours jeune même si ça fait 120 ans qu’il joue au foot, et qu’il ne perdait aucun ballon quand mon père n’était encore été né.
Dans ce monde qui change si vite avec le changement climatique, les incendies en Australie, pollutions de l’air dans des pays comme l’Inde ou la Chine et les températures extrêmement élevées partout, nous continuons à nous battre contre et pour la vie. Ici, le football prend une place assez importante, mais pas celui du business dont 222 millions d’euros pour un joueur de ballon dans le monde où 20 pour cents de gens n’ont pas de quoi manger – quelle honte. Nous jouons pour le plaisir de chacun, pour notre amitié, solidarité dans l’équipe et on défend la gloire de notre grand club.
Alors, encore un lundi qui nous apporte un bon vent pour que la vie nous ne semble pas un bonbon sucré, comme on dit en Ukraine. Les consignes du coach sont les plus importantes, alors j’arrive au stade même avant 18h30 et bien sûr je suis seul, mis à part notre Bonnet Magnifique qui se cache du vent glacial dans sa petite bagnole. Il est presque 19h quand on rentre dans les vestiaires où ça pue l’urine mais peut-être c’est fait exprès contre le Corona virus. Papa se déguise en bon gardien, Philou raconte à Pat comme il a été bon au foot quand il était jeune, Osthéobite parle de la philosophie de Kant (des chattes et bites). Le coach, le spécial one, dans ses bottes du vrai homme nous dévoile la compo et la stratégie pour le match : nous sommes nuls mais eux, ils sont encore plus nuls que nous. Le système bite-sapin est toujours dans la mode, dont un Marco – la tête du sapin. Quasiment sans échauffement on commence le match. Ah, oui, presque oublié, dès que j’ai vu monsieur l’arbitre j’ai dit à tout le monde qu’il est mauvais et je l’aime pas, mais on m’a pris pour un con.
On fait nos premières passes sans beaucoup de déchets ou contrôles ratés avec un peu plus de préférence sur le côté gauche et on change de temps en temps d’un côté à l’autre. Toute l’équipe joue simple, passes courtes et moyennes, on transperce bien le milieu de terrain et finit par des frappes. Malheureusement, nos tirs en première intention ne sont pas cadrés. On s’encourage, et on mène notre jeu pendant au minimum une demi-heure, tant que Bianco se contente de rares occasions avec ses corners.
Soudain, après le bon début du match (ce qui est rare chez nous) nous commençons à jouer leur jeu, on balance trop, on est en retard sur nos duels, et bah on subit des actions et frappes beaucoup plus dangereuses. Heureusement, que Yes Papa ne lâche rien et sauve notre peau (culs) par une parade dans sa cage. Je me souviens d’une frappe du plat de pied après le corner de l’adversaire que Papa a dévié en sautant comme un léopard sur une gazelle. La première période se termine plus tôt tranquille.
On sent qu’on a les moyens pour gagner contre cette équipe, qu’on a faim de victoire et que tout d’abord on est là pour se faire plaisir et jouer au ballon. Marco change avec Papa au goal (maintenant avec cette concurrence Rémi va se battre pour la place dans les cages) et l’équipe avec une nouvelle tête de bite se lance à l’attaque. En même temps, je n’ai même pas remarqué quand exactement, Jaja se blesse et on doit jouer en 10, car Jean-Luc est partis voir Madame Sylvie. La vérité est tel que parfois on joue mieux à 10 qu’à 11, donc on se serre les coudes et on continue. Nous nous déplaçons en bloc, on tient bien le coup. Toute l’équipe défend et on contre-attaque si on peut. Tous ces efforts sont récompensés par un but que Papa marque après un bon coup franc de Romain Cini. Papa est premier sur le ballon et une légère touche de la tête rasée suffit pour que leur gardien capitule. 1-0
Tout ça comme dans un film américain avec le happy end. Sauf, un acteur qui hâte de se montrer plus important dans le match. Cet homme en noir nous commence faire chier. Il siffle qu’à l’avantage de l’adversaire, il coupe le jeu en petits morceaux. Bianco l’utilise en balançant encore plus, ils récupèrent le ballon haut et construisent leurs actions. Même Philippe qui ne parle jamais aux arbitres s’énerve et reçoit carton blanc pour rien. Puis il donne un carton blanc à Max pour une faute contre leur défenseur. Je n’ai pas vu si c’était mérité mais ayant en tête l’esprit de l’arbitre, je n’en suis pas sûr. Ils créent quelques occasions dont la barre et une parade de Marco. Manu demande le temps mais il le garde pour lui-même – quel scandale ! De l’autre côté il nous manque de la lucidité sur nos 3 face-à-face contre le gardien. Les dernières minutes on défend très bien, on sent le soutien du banc, toute l’équipe de blessés nous supporte !!
On prend notre vengeance contre le rival et contre toutes les conditions extrêmes que l’on rencontre. Cette victoire est tout d’abord pour nos blessés. Les gars, revenez vite, il nous ne reste pas beaucoup de matchs à jouer dans cette saison !!
Continuons comme ça, gagnons tous les matchs et prenons du bonheur de jouer et vivre ensemble!!

Championnat vétéran 2019/20 : Day 16 : Cassis Fc – CIC : 3 – 0

Vendredi 6 mars 2020 : 16eme journée de championnat vétéran poule c a cassis pignier à 20h30 :
Cassis FC – Celtic Irish Club : 3 – 0
résumé mimet

Stade de Cassis Pignier.
Groupe : Nico D – Virgile – Nico H – Thomas – Lolobispo – Gilles – Camille – Cissou – Mathieu – Fred – Fidel – Nabil – Djilali – Alain – Steph
Coach : Mimet.
Match de la rédemption ou confirmation de notre chute abyssale ? Tel était le seul intérêt de cette rencontre vu que nous ne jouons plus rien, pire nous ne jouons plus du tout.
Déjà on tourne Nabil et moi en rond devant le stade sans trouver l’entrée. Idem pour l’arbitre qui se joint à nous dans notre quête. Finalement nous trouvons sauvé par Mika. Lolobispo a eu la bonne idée de remplir la feuille de match ce qui me fait gagner du temps. Ça se chauffe tranquillement. Discours de match habituel. J’espère ce soir de la solidarité et de l’envie. Le match commence et on a 10 bonnes minutes où nous dominons. Nous obtenons un pénalty suite à une faute sur Fred Ville. Lolobispo se présente face au portier adverse, tire et perd son face à face. Pas le temps de se replacer que nous prenons un contre et boom but 1-0. A partir de là le néant, plus rien. On aurait pu jouer 120 ans sans marquer un but à l’image du premier tir cadré par Nabil à la 68ème minute. Une impression de déjà vu depuis notre début d’année 2020, le moindre grain de sable qui avant sonnait la révolte nous met la tête sous l’eau. Deux autres buts suivront. On finit sur 3-0. Je n’en dirais pas plus car il n’y a rien à dire. On ne retrouve rien de rien. Les mêmes joueurs que l’an dernier mais plus cette osmose, se plaisir à jouer, souffrir et se battre ensemble. A ne rien n’y comprendre.
A la fin de la rencontre les mots me manquent et le désarroi me gagne.
Heureusement l’OM gagne 2-0 et on se rend au Mc Do d’Aubagne. Virgile regarde le match sur son tel qui ne gagne jamais. Je lui demande de l’éteindre mais non. 2-1 et 2-2… Soirée de merde et encore une fois on ne m’écoute pas pour un résultat similaire…
Plus sérieusement ça va être long…

Hail Hail Hail !!!