FSGT League senior 2018/19 : Day 21 + CDA 6 : Amis de Maurice – CIC A : 1 – 6

Resume by max

FSGT LEAGUE SENIOR GROUPE D : DAY 21 + CDA DAY 6

Stade Sevan ou Senafrica pour les intimes

Lundi 20 Mai 2019

CIC A vs Les Amis de Maurice : 6-1 (3-1)
Buteurs : Fiston (3’), Romain Culboy (32’), Marco (37’), Fiston (78’ et 79’), Marco (82’)

Passeurs : YesPapa, RomainTaxi, Garçou, Bardy

Excellente condition météo avec le vent évidemment, si y a pas de vent c’est que c’est pas lundi comme poteau c’est pas but… super vestiaire en surface glissante et murs en carton.
Pelouse de bonne qualité.
Arbitre de bonne qualité aussi.

Equipe :
Gardien : le sosie du sosie de Messi

Défense : Hougo carail à droite, au centre le couple légendaire Bardu Antho, et le fils de Mme Renda à gauche.

Milieu : Der Uber Romain, Philou gagne tout, Romain la Redonne.

Attaque : Graçouille à droite, le bouffeur de cul YesPapa et Moi même à gauche.

Banc : Vieille bite mais jeune père Bardy, Huuuum Jéjé, Marco Jeune bite et très très jeune papa

Dirigeants : Coach Taétéénorm Steph, el gourou de colombie Pierrot, Club Sandwich Manu, Alex coolboy-taxi-de st-tronc-genoux-en-silicone, Vasyl docteur en blague sur Mme Renda

Demi-Finale retour…la remontada

En ce beau lundi de mai, dans un beau stade en travaux, une bande potes se retrouvent.
L’ambiance est bonne comme Sylvie, on spoil un peu Game of thrones, on deconne sur tout et surtout sur la mere à Renda… la base.

Manu me fait comprendre qu’il a les couilles pleines parcequ’il s’est blessé au coude, lors d’une branlette acharnée.
Oreola notre gardien mythique me demande conseil pour strapper son epaule apparement il y à eu concours de branlette en mon abscence: à celui qui ejaculerait le plus vite sur Mme R.

Tout le monde est prêt, l’échauffement de Bardy peut commencer.
Avant je détestais son échauffement maintenant qu’il est plus lent ça me convient parfaitement, les joueurs en profitent pour dégazer un peu tels des chattes burinées avec des pets de fouf.

Steph nous donne la composition de depart, j’hésite à lui demander de rester sur le banc vu mon manque de rythme et mon cardio qui diminue à mesure que mon bide s’engraisse.
Mais j’ai à coeur de jouer ce match, j’ai envie de gagner, de marquer, je suis sur-motivé.
La tête plus que les mollets en tout cas.

Et je vois qu’on est tous dans cet esprit, malgré les rigolades on veut tous concrétiser notre belle saison. Et ca passe par la victoire.

Au contrôle des licences on s’encourage, Philou arrivé grâce à Mathieu à la A, donne des petits conseils; Taxi, regard allemand déterminé, tape dans les mains de tout le monde, YesPapa toujours la banane rassure avec sa sérénité: il a fait tellement de partouzes que c’est pas une petite demie finale face à de jeunes jouvenceaux qui va l’impressionner.

Bardy nous a fait son fameux discours du « fermez vos gueules, on est nul c’est ma coupe pas la tienne » le match peut commencer.

Le huddle fait les minots d’en face rigolent mais un peu jaune.
Ils ont en tête leur victoire à l’aller: à nous de leur montrer que le vieux baisent plus longtemps.
Ils ont la confiance du psg face au barca apres avoir gagné 4-0 à l’aller. Grand bien leur fasse, on arrive.

Coup d’envoi, on est dedans immédiatement, comme des puceaux prêts à tout pour mettre leur biscuit au fond.

Et dès la troisième minute, après un gros pressing collectif, travaillé à l’entraînement depuis des semaines (quel visionnaire ce Steph) je récupère un ballon mal relancé et tente une frappe toute pourrie qui tape le poteau… putain poteau c’est pas but.

Ah ben si en fait dans la vraie vie sans les regles à Bardy, que Jacques Henri Eyraud veut reprendre pour la saison prochaine en ligue 1, ça fait 1-0 pour les verts et blancs.

En face les visages changent, fini la rigolade.
Mais techniquement faibles on fait notre jeu, en triangle, Philou gagne tout, 102% de passes réussies, Romain Cini court partout il reprend le rythme et ça fait plaisir.

Derrière notre portugay Hugo se bat comme jamais et arrive même à faire des passes dans les pieds ! Le vieux couple reste vigilant et intercepte toute tentative de transversale ou départ en profondeur.
Sur le côté gauche on coulisse bien, entre Coolboy, le nain, et moi l’adversaire est dépassé.

Je joue depuis 15 minutes et déjà mon corps me dit « mec calmes ta joie ».
J’essaie de tenir mais rien à faire, souffle court je demande à sortir, ça me fait chier de laisser les collègues juste à 1-0 je sors à la 20eme.

Celtic Steph fait du coup 3 changements. Marcotelli me remplace, Bardy prend la place de Hugo qui passe à gauche et Renda sort. Jéjé peu de temps après rentre au poste de Garçou.

Les amis de Maurice sont relativement acculés dans leur camp toute la première mi-temps mais à la 30eme un adversaire prend le côté gauche et Bardy lui court après en vain: il dira qu’il allait tellement vite que le joueur pour lui échapper est allé jusqu’à la rupture et s’est claqué la cuisse gauche.

D’un très beau plat du pied croisé il égalise. Je suis dégoûté de ne pas avoir pu tenir, mais les remplaçants ne déméritent pas le but arrive à contre jeu, la possession est notre, les actions s’enchainent.

D’ailleurs il faudra moins de 5 minutes pour reprendre l’avantage, avec un superbe décalage de Yespapute à Uber qui s’engouffre sans résistance dans la surface et fige le gardien avec un tir placé.
2-1 on respire un peu !

L’equipe de vieilles bites garde le rythme. Le pressing est toujours haut, en face ils galèrent et on ne les lâche pas.
Encore 5 minutes plus tard après que notre rasé presque chauve mette un poteau et là c’est pas but, un petit cafouillage se créé et Marco de son pointu légendaire aussi précis qu’un laser met le ballon au ras du poteau, 3-1 on souffle un peu plus !

Les efforts payent ! La première mi-temps se termine mais le match loin de là.

Petit causerie tout le monde est dedans. La concentration reste bonne, les visages ne sont pas épuisés, il en reste sous la pédale. Deux changements Mathieu reprend son poste Hugo sort, et Garçou rentre à la place de Romain Cini.

Deuxième période qui commence et nos travers reviennent.
Les adversaires reviennent plus motivés et un peu mieux organisés heureusement pour nous pas trop non plus.
Mais le jeu est en leur faveur et on court un peu plus après le ballon.

Quelques occasions de notre part mais peu dangereuses, eux se rapprochent de plus en plus de notre surface.

Jusqu’à un centre que notre Franky Kimpembe essaie de mettre avec une belle tête dans notre lucarne. Heureusement Remy toujours vigilant la repousse en corner.

Ce sera trop pour Franky qui dégoûté de ne pas marquer (contre son camp) demande à sortir.

L’homme aux mollets cuisses rentre au milieu et Uberbite redescend aux côtés de l’homme fessée.

C’est la 70eme et on commence un peu à tirer la langue chez certains.
Notre Coach cet homme bon et sage, philosophe à ses heures perdues me fait rerentrer ca y est l’adversaire est au mm niveau de fatigue que moi !
Marcotelli me cède sa place sur le côté gauche.

Je comprends que mon rôle sera moins offensif mais malgré ça à la 78eme Garcouille lancé en profondeur par « YeanLouk change dokoté » fait un magnifique centre que je reprend du genou et le ballon passe entre les jambes du gardien, 4-1 on respire vraiment et quelques-uns des adversaires commencent à lâcher.

Les espaces se créent et encore une fois le travail côté gauche paie : les défenseurs se jettent sur Marcotelli, revenu pour remplacer Papaye, le ballon me revient le but est dégagé plat du pied travaillé à tous les entraînements (merci coach) 5-1 pour les Celts !

Les adversaires sont dépités et une énièmes fois un ballon parti du côté droit lance Marco superbe contrôle, résiste à la charge de deux défenseurs et du plat du pied trompe le gardien…6-1

La remontada est faite le match se termine. Tout le monde se sert la main sans penser au fair-play qui a régné toute la partie.

Dans le vestiaire on crie, j’arrose tout le monde même la feuille de Pierrot qui hurle au milieu du vacarme et laisse place à la vigilance de la fessée, les culs sont tendus comme des arbalètes et Antho silencieux attend calmement sa proie. Se sera le nabot qui d’un revers pourrit claquera la fesse de Romain Taxi.

Brèves de banc : Alex tout juste resiliconé par le même médecin que Pamela Anderson travaille ses squats tout le match. Mathieu nous emboucane avec son cul merdeux, il ne manque pas de nous rappeler qu’il est le meilleur recruteur de la A avec Philou et moi même dans son portefeuille d’agent Fsgt.
Et fait des blagues sur Vasyl aux quelles il lui répond « je comprend tes blagues… mais elles sont pas drôles » fou-rire générale.
Manu essaie encore de se masturber mais son coude est trop douloureux.
Pierrot s’enerve parce que ses incantations ne fonctionnent pas sur YesPapa.
Vasyl a joué au reporter en filmant quelques actions du match et a immortalisé le centre décisif de Garcou!

Un bon match, un bon lundi, un super collectif comme depuis le début de saison. Un plaisir partagé et pour moi double ce soir car je venais d’apprendre que ma compagne enceinte depuis peu avait vu le gynécologue qui lui confirma que tout allait bien.
Bises mes vieilles bites préférées.

Max Fiston

FSGT League senior 2018/19 : Day 21 + CDA 6 : FC Fizios – CIC D : 5 – 2

Lundi 20 mai 2019 : 21eme journée de championnat senior poule B et 6 eme journée de CDA au stade Dato à 19h30 :
FC Fizios – Celtic Irish Club D : 5 – 2
Buteurs : loris, diazinho
une quinzaine de Supporters pour encourager les siens

Resume Lucas

On y est enfin, la finale tant attendu depuis quelques semaines par toute une équipe qui s’est donné les moyens de l’obtenir.
Ce Lundi soir le Celtic D affronte l’équipe de Fyzios pour le titre de sa poule !
L’ambiance particulière autour du stade Dato avec l’arrivée très tôt d’un petit noyau de joueurs, le reste arrivant au compte goutte sur diverses musiques Celtes mise en place par Coach Manu, avec le traditionnel « You’ll never walk alone » qui en fit vibrer plus d’un !

L’équipe se réuni dans le vestiaire avec une détermination certaine, préparation de la compo et l’échauffement s’en suit.

19h30: l’équipe lance son Huddle le plus puissant et ainsi donna le coup d’envoi du « match » de sa saison.

Malheureusement ce qui devait être une grande soirée pour nos celtes se transforma en pure cauchemar… Une perte de balle milieu de terrain et mauvaise anticipation de notre défense permet a Fyzios s’ouvrir la marque au bout de 2 minutes de jeu. Malgré une égalisation rapide à la 6eme minutes de notre « TchuTchu » Loris sur penalty, l’équipe perd ses moyens et surtout son soldat le plus rugueux et plus expérimenté en la personne de Charly sur blessure ( en espérant le revoir très vite sur les terrains où dans les salles de classes avec sa plus belle veste de costard). L’équipe ne joue pas son football, subit l’impact physique des adversaires et commet trop d’erreurs en défense ( je ne citerai personne promis Jeremy et Max ) une déferlante s’abat sur les cages de notre Portier Roux Irlandais Qui n’aime que la Guiness, avec des buts à 19eme, 26eme et 43eme qui plombent littéralement le moral des troupes.
4-1 a la mi temps, les celtes ne s’en relèveront jamais avec qui plus est un 5ème but encaissé à la 53eme. Match plié malgré une meilleure 2ème mi temps et un sursaut d’orgueil de notre « fils Unique » ou appelé aussi le « surcoté » Diazinho sur une belle tête en devançant la sortie du gardien adverse à la 82eme minute.
La déception se lit sur les visages des joueurs au coup de sifflet final, avec l’impression d’avoir effectué un non match et d’avoir laissé passé sa chance fasse à une équipe certes plus forte mais qui selon nous reste à la portée de la D.
Bravo aux champions mais ils savent que l’année prochaine nous reviendront pour jouer une nouvelle finale contre cette équipe et faire en sorte que le scénario soit différent.
Encore félicitations à Nos Celtes D pour cette saison et que nous puissions profiter de vacances bien mérités à Ibiza !
Hail Hail

Résumé by darma

Equipe au complet pour le CIC, la motivation semble être la, deux arbitres expérimentés, fizios au complet aussi et sur d’eux, temps ideal pour jouer au ballon

Les deux équipes jouent en hoop’s pour le cic, et en blanc pour fizios. Malgré quelques appels pour voir si le cic joue avec les maillots coupe, rien n’y fera car deja en coupe nous n’avons que 15 maillots, et en championnat on peut aligner 18 gars sur la feuille, donc on décide que fizios joue en chasuble pour eviter les erreurs de couleurs dans le match.

2minutes de jeu et le cic est en difficulté sur les longs ballons lancés sur les cotés ou en profondeur pour les attaquants. Et la force du cic d cette année qui est la défense en un contre un, s’effondre sur un ballon lancé pour un attaquant sur le coté , qui arrive a centrer, le ballon est ralenti par la semelle d’un défenseur pour la’attaquant au 6 mètres qui fusille le pauvre hugues sur le premier ballon a negocier. On ne peut pas plus mal commencer.1 – 0
Le CIC arrive a égaliser sur un penalty de loris, on va dire que c’est une main que l’on peut siffler, et qu’elle tombe bien cette décision, car en général on ne siffle rien pour nous. 1 – 1

On rivalise quelques minutes, mais on perd la bataille des millieux et les occases s’enchainent pour fizios, la défense cicienne ou la maladresse des attaquants de fizios font que le score reste a 1 partout.
Vers la 25 eme loris perd un ballon, semble t’il de loin faute sur lui, mais l’arbitre bien placé ne le juge pas comme cela, l’action se déroule, une succession d’erreurs et 2 à 1 pour fizios.Et surtout la blessure de notre pilier, notre ancien, notre expérience : Charly, boite pas, les larmes aux yeux, il simule pas le type. Pompiers, hôpital et merde……A noter pleins de messages de nos petits celtes pour notre papa charly. Çà j’aime les gars. On se dit, c’est con, mais on a notre Max qui n’a pas beaucoup joué mais on connait sa valeur derrière, il va faire le job.

Quelques occases pour fizios, encore, quelques rares incursions du cic, avec quelques corners, et coups francs, quelques têtes mal cadrés et quand une l’est ben y’a le gardien en face qui sort tout.

Finalement sur un énième ballon lancé dans le dos de la défense verte et blanche, l’attaquant hors jeu crucifie hugues pour la 3 eme fois. on a la tête dans le sceau. Personne est au niveau.3 – 1

Un quatrième but viendra clouer le cic avant la mi-temps. On sait jamais, on l’a déjà fait. Et la vérité d’une mi-temps n’est parfois pas la vérité de la seconde.4 – 1

Manu essaie de trouver les mots, pendant que les pompiers évacuent notre pote.

On n’y est pas clairement, et cette finale de championnat est un calvaire. Nous les expérimentés, déjà champion y’a deux ans, et on dirait des chiots nouveaux nés complétement perdus, perdant les duels, prenant des coups, sans trop en rendre, et en commençant a pleurer.

Seconde période qui débute comme la première, un ballon lancé en profondeur , le ballon rebondi, le défenseur protège mal la sortie de hugues, et l’attaquant filou, place un petit plat du pied qui transperce tout. 5 – 1

Pourtant le cic va mieux, ou fizios se contente de défendre.

Diaz, nando, greg, loris, font tout se qui peuvent mais y’a rien qui passe. On domine comme contre beaudinard, on peut jouer des heures sans marquer. On arrive a marquer sur une tête rageuse à l’heure de jeu par Diaz. On ne sait jamais, parfois ça se joue a rien le ballon, la cagarelle peut changer de coté.
Et ben non, une centième faute de maxou, donnera un peno pour fizios, mais hugues lui jete un sort et la transversale renverra la balle.

Fin du match, fizios est Champion. Le match parfait, quelques mains se serrent, certains maronnent, certains disent rien, hugues, maxou et jeremy savent qu’ils sont passés a travers, les attaquants pareils, et les milieux aussi!!!!!!L’équipe a sombré et est tombé sur plus fort que lui sur ce match. Un match sans, aller et retour. Je demande de faire une haie d’honneur pour les champions, certains acceptent la tête haute, d’autres refusent, ils en ont le droit, même si pour moi et le CIC que je représente en tant que président, se doit de véhiculer ce fair play qui nous honore depuis 21 ans. Si éventuellement ils avaient été des escrocs je le comprends mais la , Fizios est un beau Champions de la poule B. J’espère qu’ils iront en poule A l’année prochaine, et le CIC D aussi.

On se lave, on se félicite aussi de la belle saison, on va boire quelques douceurs juste a coté du stade avec les champions a coté, même si quand même chacun reste de son coté. Une saison s’achève pour le CIC D, encore un match pour fizios. A moins d’une émeute lors du dernier match qui les disqualifierai, Fizios restera champions.

Dans quelques jours on aura oublié, et on repartira pour nouvelle saison pleine d’envie, de nouveaux joueurs et d’anciens.

Hail!! Hail The celts are here!!!!

FSGT League senior 2018/19 : Day 21 + CDA 6 : CIC C – ZAR FC : 1 – 4

Lundi 20 mai 2019 : 21 eme journée de championnat senior poule A et 6eme journée de CDA au stade eynaud à 19h30 :
Celtic Irish Club C – Zar FC : 1 – 4
Buteur toto
Resumé gonza

Lundi 20 Mai 2019 : CIC C vs ZAR

Même si le CIC C ne joue plus rien en cette fin d’année, nos Bhoys rencontrent le premier du championnat, Zar, et sont bien déterminés à les empêcher de terminer champions !

Et cela ce ressent dans ce début de rencontre, où notre équipe monopolise complètement le ballon au milieu de terrain. Mais cette possession est un peu stérile, et Zar va alors se montrer plus dangereux et finira même par ouvrir le score sur un corner et une reprise de volée improbable.

Ce score à la mi-temps fait rager, et décrit un peu notre saison cette année : du beau jeu, des occasions, mais un adversaire toujours devant au score.

En deuxième mi-temps les Celts vont alors tenter de revenir, et sur un face à face raté de Niko, Zar en profite pour marquer dans l’action qui suit. Un but cruel qui coupe les jambes de nos joueurs.

La fin est anodine, Zar profitant de nos espaces laissés en profondeur pour alourdir le score.
Un petit éclair de Toto sur un coup franc pleine lucarne rendra quelques sourires à nos bhoys.

Score final : 1-4 !