Archives de catégorie : Celtic V

Championnat vétéran à 11 2019/20 : Day 11 : CIC – ECTS : 0 – 2

Vendredi 17 janvier 2020 : 11 eme journée de championnat vétéran poule C au stade de pastour à 20h00 :
Celtic Irish CLub – ECTS : 0 – 2

résumal by stephane Blanc

CIC /ECTS
Défaite 0/2
Pelouse : verte
Composition : Nico d, virgile, mathieu, Alain K, ,Bruno,lolo,steven, seb, stan, Gillou, , mathieu
Remplaçants : Fred v, Micka, chris, moi
Coach :Mimet
Supporters : Manu, tonton, Caro,
Les gars je vais pas faire de grandes tirades sur ce match ou nous avons frolé le néant footballistique, mis à part un dernier quart d’heure en 2 eme mi temps après être mené au score sur un penalty certes discutable , le second but à la dernière minute étant anecdotique car nous étions démobilisés.
Cette seconde défaite d’affilée ne doit pas enlever tout ce qui a été fait depuis le début de saison , même si son savait qu’on avait pas une marge énorme et que notre défense et notre gardien nous ont tenu à bout de bras sur certains matchs .
Il faut que chacun se remette un peu en question et réfléchisse à ce qu’il peut amener en plus au collectif pour que l’on fasse une deuxième partie de championnat correct, sans se mettre de pression et en prenant du plaisir en équipe, on sait que sans cet esprit d’équipe on arrive à pas grand-chose les gars .
Merci Virgile pour le repas d’après match et la surprise pour l’anniv de Gillou qui aime pas prendre l’ascenseur … ceux qui étaient présents comprendront
Come on celtic !!

Championnat vétéran 2019/20 : Day 10 : Roquefort la bédoule – CIC 2 – 0

Vendredi 10 janvier 2020 : 10eme journée de championnat vétéran groupe C au stade de la bédoule à 20h30 :
Roquefort la Bedoule – Celtic Irish Club : 2 – 0

résumé Mimet coach

Composition 1ère Mi-Temps : Nico D ; Virgile – Nico H – Mathieu – Lolobispo ; Gilles – Camille – Mika – Stiven – Djilali ; Fred
Composition 2eme Mi-Temps : Nico D ; Thomas – Nico H – Mathieu – Lolobispo ; Mathieu – Camille – Stiven – Djilali – Fidel ; Stan
Non rentrés : Alain & Bruno
Supporters : Manu.
Comme d’Habitude…
Pour ce premier match de 2020, la reprise se fait à Roquefort la Bédoule. On sait qu’il est toujours très difficile de s’imposer là-bas. Nous en repartons très souvent frustrés car nous avons toujours l’impression que l’on peut y gagner et à la fin on en ressort défait.
Après les traditionnels vœux c’est un groupe de 18 joueurs qui part à l’échauffement. Après le contrôle des licences je réunis les celtes en insistant bien sur le fait que l’on se fait toujours avoir en se faisant aspirer pour mieux se faire surprendre en profondeur avec leurs ailiers et leur attaquant qui nous crucifie. Je demande à tout le monde d’être vigilant et de mettre de l’impact pour éviter ces fameuses passes en profondeur.
L’arbitre siffle le début de la rencontre, les locaux jouent en retrait avant de balancer le ballon en profondeur dans le dos de Virgile. Mathieu arrive largement avant, il veut protéger le ballon mais il se fait surprendre par son adversaire qui lui passe devant. Il déborde, Math le reprend avant de se faire à nouveau surprendre. S’ensuit un centre et un attaquant qui coupe au premier poteau. Moins d’une minute et nous sommes menés 1-0. Le pire des scénarios contre eux car sur ce grand terrain ils savent comment bien le quadriller. Ils adorent laisser le ballon et en attendant l’occasion pour mieux nous contrer. Ajouter à cela que l’on a un déchet dans les passes et contrôles qui fait vraiment peur à voir. Ce cocktail fait que nous sommes totalement inoffensifs et brouillons. Sur un énième ballon perdu le même ailier est lancé en profondeur, il déborde et malgré le retour de Mika centre au cordeau pour son attaquant au second poteau cette fois qui marque en taclant. 2-0 en 15 mns…
La suite n’est pas meilleure avec pratiquement rien à se mettre sous la dent hormis une belle frappe de Djilali repoussée de fort belle manière par leur gardien qui va commencer son show.
La mi-temps est sifflée sur ce score de 2-0. J’effectue mes changements en insistant sur le fait qu’il va falloir être plus précis si l’on veut avoir une chance de recoller au score.
Et c’est vrai que dès lors que l’on aligne trois passes on devient tout de suite plus dangereux. Mathieu, par 3 fois, place des très belles frappes dont une au sol. Mais à chaque fois il trouve le gardien adverse sur son chemin. La seule fois où il sera battu, il verra la frappe de Lolobispo s’écraser contre son poteau. Quand ça ne veut pas… J’ai beau me creuser les méninges je reste impuissant. Empiler les attaquants comme cela m’a été suggéré sur le banc ne serviraient à rien car il n’y a aucun mouvement. Je décide de faire monter Nico pour laisser Thomas et Mathieu, seuls, derrière. Mais rien n’y fait. La frustration devient de plus en plus grande au point que des gestes d’humeur se font jour et valent un carton blanc. Et encore on évite le pire en voyant leur attaquant partir à la dernière minute défier Nico mais heureusement Clean Sheet arrive à temps pour contrer le ballon. L’arbitre siffle la fin du match. On rentre encore une fois frustré de ce résultat et de la physionomie de la rencontre. Avec le recul et à froid il faut reconnaître que cela nous pendait au nez vu les tristes dernières prestations d’avant les vacances. A nous de nous remobiliser pour reprendre notre marche en avant.
Virgile, Nico Dona, Alain, Mika et moi-même nous finissons la soirée à la cave à pizza à Saint Cyr pour y voir l’OM battre Rennes. Maigre consolation…

On se doit une revanche vendredi prochain.

Hail Hail Hail !!!

Championnat vétéran à 11 2019/20 : Day 9 + CDA 3 : CIC – AS Bonne Etoile : 2 – 0

Vendredi 20 décembre 2019 : 9 eme journée de championnat vétéran poule C au stade michelier à 20h00 :
Celtic irish Club – As Bonne Etoile : 2 – 0
Buteurs : gilles d, mathieu vivier
Resumé gilles de la night

En ce vendredi de fin d’année, les Celtes se sont réunis une dernière fois pour poursuivre une belle première partie de saison. Nous croyons tous en notre bonne étoile ce soir, d’autant que plusieurs supporters nous ont rejoints pour finir l’année en beauté.
Le match précédent, sans saveur footballistique, s’est néanmoins conclu par une victoire nette contre Lycée Perrin. Il faut enfoncer le clou ce soir. Et le marteau de Mimet est composé de bonhommes en acier, encore trempés du matin :
Nico tient la cage, Virgile, Lolo, Mathieu Vaillant et Nico pour tenir la ligne Maginot, Steph, Cissou, Mathieu Vivier, Djillali et moi pour tenir la terre du milieu, Seb en éclaireur. Le banc est bien fourni avec Mika, Camille, Alain, Thomas, Stan et la surprise du coach…. Notre Président Darma en personne.
Ce match piège, contre une équipe mal classée, mais qui ne perd ses matches que par un but d’écart, tient ses promesses, à savoir : on s’emmerde à mourir ! Un match fermé, pas ou peu d’occasions en première mi-temps. Un match somme toute plus équilibré que ce que nous attendions. Pas de jeu côté Celte. Des longs ballons vers Mathieu, souvent imprécis, « à la mort » comme on dit. Un jeu trop stéréotypé pour faire mal à une équipe expérimentée. Seb est sacrifié entre les centraux adverses, Djil enchaine les dribbles puis s’arrête. Il n’arrête pas d’arrêter dixit coach Mimet. Aucune efficacité ne peut sortir de ce jeu brouillon. Côté gauche n’en parlons pas, c’est morne plaine, le no man’s land, pas un bon ballon à jouer. Frustrant. Je vendange un corner, Cissou un coup-franc… Un peu comme la semaine précédente, nos lacunes techniques sont trop nombreuses pour construire un jeu correct. Pour autant, nos adversaires ne sont pas plus adroits que nous et la mi-temps arrive sans rien d’excitant à raconter, si ce n’est une belle frappe malheureusement contrée de Djillali, après un centre précis et un contrôle difficile réussi entre deux défenseurs.
Nos défenseurs vigilants, et Nico, toujours concentré, veillent à l’essentiel, garder la cage inviolée. Seule satisfaction de cette période. Allons-nous faire la différence comme souvent en seconde mi-temps ?
La pause permet l’entrée de Camille au milieu, Mika arrière gauche, Thomas arrière droit et Stan en meneur de jeu. Alain et Darma restent sur le banc. Alain y restera jusqu’au bout, merci à lui pour ses encouragements.
Le jeu prend de l’ampleur et de la vitesse. Enfin des échanges rapides, des une-deux, enfin des ballons côté gauche, enfin des débordements… et des duels gagnés au milieu. En quelques mouvements intéressants, l’adversaire est mis hors de position. C’est fou comme on peut bien jouer par moments… mais ça ne dure jamais bien longtemps. Après 15 minutes environ de domination, Mika s’échappe sur l’aile gauche, déborde, s’arrache, butte sur deux adversaires dans la surface, à la limite de la faute. Le ballon sort du duel et revient sur mon pied gauche, sans contrôler et surtout sans réfléchir je l’enroule vers le petit filet au second poteau. 1 à 0. La libération. Les drapeaux flottent, les tambours retentissent, la foule exulte ! Putain c’est bon !
Un vrai soulagement, qui nous libère pendant un temps. Le temps d’un débordement de Mathieu côté gauche, centre au cordeau, je me jette mais mon pied droit se dérobe. Grrr…
Au lieu de maîtriser le jeu, nous commençons à reculer, et nos adversaires se rapprochent dangereusement de nos buts. Les occasions se succèdent, mais la maladresse de nos adversaires est notre plus grand atout ce soir.
En contre, nous pouvons plier le match. Encore un débordement de Mathieu, côté droit cette fois-ci, un nouveau centre tendu à ras de terre, le ballon passe devant plusieurs joueurs et arrive jusqu’à moi, venu du diable vauvert. Une offrande, un plat du pied et le match est plié. Je frappe fort, trop fort, trop haut… je m’en veux, quel boucan !… Mais il faut rester dans le match.
Mathieu Vaillant et Nico H dans l’axe font le job, mais nous sommes quand même trop souvent en danger, jusqu’à 10 minutes de la fin, jusqu’à un énième déboulé de Mathieu qui prend de vitesse toute la défense adverse et tous ses partenaires pour aller piquer son ballon par-dessus le portier étoilé. Encore un exploit en solo qui lui vaudrait bien une place en sélection s’il voulait tenter sa chance…
2-0. L’affaire est pliée. Et Mimet lance notre Président dans l’arène. Quelques minutes plus tard, il nous avouera que « tout ça va un peu trop vite »… Mais non Président, c’est juste que le foot à 7 se joue dans un plus petit périmètre. Retrouver ses sensations dans les « grands espaces » n’est pas chose facile. Tu reviens quand tu veux, enfin, si le coach te convoque !
La fin du match est anecdotique.
Bref, sans être transcendants, nous avons rendu une copie plus propre que la semaine précédente, notamment en 2e mi-temps. Des remplaçants plein de jus et d’impact (Mika et Camille, gros match les mecs), un buteur maladroit mais décisif, un Mathieu Vivier incontournable, une nouvelle clean sheet pour nos défenseurs irréprochables… Avec un arbitrage au top, une fois n’est pas coutume, et sans doute un max de points de fair-play pour le challenge CDA. Et surtout un très bon état d’esprit collectif avec une grosse ambition pour 2020. Les sourires sont là. Le Pub est plein de Celtes rieurs. Bref, ce fut une bien belle soirée pour finir l’année.
Merci à Miguel and sons, Steph « boucher », Alain et Stan pour leur esprit collectif sans faille, et Fred (tu es venu pour la douche, c’est ça ?), et bien sûr ma chérie Caroline. Merci Président pour ta présence qui nous galvanise toujours, et merci coach pour ta confiance dans ton vieux grognard.