Coupe du Comité 2013/14 : Quart de finale : FCN Crimée – CIC D : 1 – 1 victoire aux TAB

Reportage by Batbeu
Lundi 28 Avril 2014 : Quart de finale de la Coupe du Comité au stade des Camoins à 19h15 :
FCN Crimée – Celtic Irish Club D : 1 – 1 Victoire CIC aux TAB
Buteur : Jaja
Buteurs tir au but : Seb, batbeu, Philippe

Frais comme un fromage de chèvre, je redescendais des Alpes en ce lundi pour jouer ce quart de finale de la coupe du Comité à l’heure où la D traverse une crise collective dont les nœuds inextricables sont comme toujours difficiles à dénouer. C’est beau la tragédie grecque quand elle est à hauteur d’hommes. Crimée est une équipe vaillante et organisée que nous avons déséquilibrée par le passé mais jamais mise au tapis.
J’ai hâte d’en découdre et je me dis tiens soyons fou, arrivons à l’heure, du coup bon échauffement, mise en jambe et prestation remarquable (ça fait un moment que c’est loin d’être le cas à vrai dire). Mais c’était sans compter sur mon sens aigu de l’organisation et de l’orientation : départ en catastrophe avec les petits dans les jambes (papa fais moi une frappe on joue pas au foot dans l’ appart bordel!) et délocalisation interminable jusqu’au stade des Camoins. Mal au dos en sortant de la caisse, arrivé en dernier, échauffement famélique, remplaçant à côté des champions du moment : Loris et Jaja. Nickel.
Mais quelque chose d’imperceptible flottait dans l’air qui me disait t’inquiète, frère, ça sent bon. Peut-être mon hygiène de vie alpine et sacerdotale durant la semaine (andouillette, lamboubem et 9 trous au golf du Bois Chenu de Barcelonnette). Peut-être la présence de Mimet, fraîchement auréolé d’un titre de champion avec les vétérans et qui remplaçait au pied levé notre coach parti se ressourcer en jolie colonie de vacances. Peut-être les chaussures bleu indigo dont Jaja m’a fait don et que je mets pour la première fois.
Le match commence difficilement. Nos bombardiers Antho et Romain recherchent en permanence Papa et nous n’arrivons pas à poser le jeu. Espo, pourtant aux avant-postes, est mal à l’aise peut-être à cause d’un short XS qui lui fabrique un paquet en 3D. Philou, voyant les ballons passer au-dessus de lui, ne va pas tarder à se transformer… Bref, ça part mal. Seule consolation, une défense impériale qui annihile toutes les tentatives aériennes de Crimée, équipe qui met de l’intensité mais qui ne cherche pas non plus à jouer au ballon.
Rapidement, Mimet réalise des changements qui améliore notre jeu. A l’exception de Jaja, tous les remplaçants sont déjà sur le terrain. Les occasions se créent et je me sens en jambe. Quelques ballons grattés, en mouvement, une entente avec Baptiste puis deux. On domine et de plus en plus avec la manière. Crimée résiste. 0-0 à la mi-temps.
Retour des vestiaires à peu près sur la même version si ce n’est que Crimée, sur une frappe contrée, ouvre le score. Nous réagissons avec sérénité et envie. J’adresse une ouverture à Jaja à peine entré qui manque le cadre. Seb est à deux doigts de catapulter une tête puissante au fond des filets. Loris et Emi aidés par les montées d’Antho perforent avec assiduité les flancs d’une bête à l’agonie. Puis vient ce ballon. Arrêté aux 20 mètres, je sens partir Jaja côté droit puis comme une image très nette : ce cheap au trou n°6 d’il y a quelques jours. Comme si j’avais sorti mon sandwedge, je pique la balle par dessus la défense pour un Jaja qui ne manquera pas deux fois sa chance. Sous la barre. Egalisation.
Encore un quart d’heure pour éviter les pénaltys, exercice qui vaut mieux éviter en ce moment. Surtout en l’absence de Maxime, notre tireur le plus adroit… Nos assauts manquent de précision et nous ne pourrons échapper à la roulette russe. Pourtant Seb avait tenté de leur fournir avec générosité une dernière occasion : d’un geste technique remarquable – une talonnade auto-contrée que n’aurait pas renié un certain Sylvain Kastendeuch – il laisse échapper un adversaire vers le but avant que ce dernier ne cafouille cette offrande.
Les leaders naturels et techniques se dégagent lors de cette épreuve, c’est bien connu. Dans l’ordre, Seb répond à leur premier tir victorieux. Ils mettent le deuxième et tandis que je m’approche pour régler cette affaire comme une lettre à la poste, sur le trajet jusqu’au point de pénalty, je sens comme
une inquiétude venir de mon propre banc. Une agitation imperceptible mais qui traduit une certaine appréhension. J’en suis surpris et j’ai envie de leur dire ayez confiance mes frères, il n’y a que Zim pour rater les pénaltys importants. Je m’avance et après une petite facétie goguenarde de leur gardien, je règle évidemment cette formalité. Maxence et Philou s’occuperont du reste.
Dans le vestiaire, nous sommes heureux. Cette victoire est méritée même si elle ne correspondait peut-être pas aux post-it laissés par Manu à Mimet sur lesquels apparaissaient pour chaque joueur leur poste et leur état de forme du moment (véridique). Par exemple, pour Baptiste « Peut se mettre à tourner sur lui-même comme un chien qui aurait perdu sa balle. Ne pas s’inquiéter » ou pour Philou « A remplacer par Batbeu dès qu’il se met à marcher. En gros 2, 3 minutes après le début du match ». Seule frustration personnelle durant ce match : ne pas avoir vu la tête de Mimet quand Jaja a commencé par refuser de rentrer sous prétexte qu’il avait trop attendu…
En conclusion, je ne m’étendrais pas sur les péripéties survenues au pub, cette pêche miraculeuse qui donna finalement raison à Cyril : ni le saumon, ni la tanche, ni le rouget ne furent au menu du valeureux Philou. Sur ce terrain-là, aurions-nous été meilleurs à sa place ? Mon résumé se finit en queue de poisson.

3 réflexions au sujet de « Coupe du Comité 2013/14 : Quart de finale : FCN Crimée – CIC D : 1 – 1 victoire aux TAB »

  1. Coach éphémère de la D

    Merci Batbeu pour ce résumé… Il s’est fait attendre mais ça valait la peine.
    Merci pour votre accueil et votre écoute, ce fut un régal. Même si j’aurais aimé les battre dans le jeu, la qualification reste l’essentiel.
    Vous avez fait montre d’un bel état d’esprit de groupe et c’est indispensable dans ce genre de match. Je compte sur vous pour la demie contre La Vilette.
    Comment ça ? Même pas le saumon ? Putain c’était pas sa soirée… 😉

    Répondre
    1. Manu dit Bernardo

      Merci à toi Mimet pour avoir assurer l’intérim !! Tout le groupe et moi mm te félicitons et te remercions pour cet intérim particulièrement réussi avec des prises de décisions qui s’avéraient nécessaires et difficiles à prendre étant donné le peu d’ego de la plupart de mes joueurs… :-p 😉
      Bien entendu, comme je te l’ai déjà dis, tu es le bienvenue sur le banc du CIC D pour notre demie afin de continuer à partager cette belle aventure humaine avec nous si tu le désires et le peux bien entendu ^°

      Répondre
  2. Cyril

    Même pas le saumon … Lol
    On joue au ballon pour partager des moments comme ça !
    Merci Mimet et déconnes pas, lundi on compte sur toi ! T es un peu notre porte chance maintenant !! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.