Championnat Senior 2013/14 : Journée 5 : CIC C – Emso : 3 – 4

Saint Patrick Day : victoire obligatoire et tournée générale du club si grand chelem : apparemment ça ne suffit pas!!!!!!!!!!!!!!!!
Résumé par Desbons coach
Lundi 17 Mars 2014 : 5 ème Journée de Championnat senior groupe C au stade Senafrica à 19h30 :
Celtic Irish Club C – Emso : 3 – 4
Buteur : Jumo fois 3

Alors, pour le résumé du match, on va faire vite. Entame magnifique où l’on pratique un football de rêve : jeu haut, combinaisons une ou deux touches au milieu, jeu sur les côtés, jeu dans les intervalles et réussite. Au quart d’heure de jeu, le score est de 3 buts à 0 en notre faveur avec un triplé de Jumo et reflète ce que je vois de mon banc. La suite ? Rien. Un ersatz d’équipe, où untel joue seul, untel marronne, untel dort, untel joue au zorro, untel ne prends pas de responsabilité, untel incrimine l’arbitre et untel ne respecte pas les consignes. Score final 4 buts à 3 pour EMSO et cela reflète aussi ce que j’ai vu de mon banc.
Un constat s’impose : cette année le CIC C est incapable de constance. Si vous me demandez pourquoi, je pense avoir plusieurs réponses à vous fournir : joueurs non impliqués, joueurs « à la carte », désertion de l’entraînement, retards au match (donc peu voire pas de consignes), non respect des consignes, aucune acceptation de la critique, aucune remise en question, joueurs qui n’ont toujours pas compris que le football était un sport collectif, syndrôme du zorro qui veut tout régler seul, démission pure et simple, refus de la « concurrence », refus d’assumer et pleurs sur l’arbitre ou autre… J’en oublie certainement, mais le fait est que tout ceci signifie avant tout une chose pour moi : vous n’avez pas besoin d’un coach. Juste pour vous mettre au parfum, ce que j’aime en coachant le CIC C, ce n’est pas me faire chier pendant 2 heures chaque dimanche pour les convocs, ce n’est pas me peler les jeudis d’hiver pour regarder 4 joueurs de l’équipe faire des matchs à 7 pourris, ce n’est pas SURTOUT assister à un match du plus faible échelon amateur tous les lundis alors que je pourrai passer ce lundi soir avec ma femme et ma fille. Ce que j’aime, à la base, c’est préparer un match, faire progresser des joueurs individuellement, faire progresser une équipe et mettre des principes de jeu en place, donner des consignes qui seront écoutées et qui, peut-être me permettront de participer à votre victoire… Or tout ça n’est plus possible à la C, au point même où j’ai le sentiment de n’être qu’un gentil couillon qui s’occupe de ce que vous ne voulez pas faire. Je me répète donc : vous n’avez pas besoin d’un coach, et vous n’en aurez plus. Rassurez-vous, comme je suis un gentil couillon, j’assumerai l’engagement que j’ai pris en début de saison et je continuerai d’envoyer les textos le dimanche, je remplirai la feuille de match, je donnerai une compo, et je ferai les changements histoire d’assurer à chacun un minimum de 45 minutes de jeu. Pour tout le reste, vous pouvez continuer ce que vous faites depuis le début de la saison, vous verrez, il n’y aura aucune différence !
Juste deux petites choses encore.
D’abord, si vous souhaitez être convoqués le lundi, il faudra me dire que vous êtes dispo le jeudi soir au plus tard. Fini de me manger le cerveau, donc pas de texto, re-texto, appel… pour vous permettre de jouer. Si vous devez partir à 8, vous partirez à 8.
Ensuite, je me réserve un match (dès lundi contre le Prado et mon ami Steffane) où je vais me la faire à ma façon. Pour ceux qui seront pas contents…

A un des ces quatre,

Votre futur-ex-coach,

Hail, hail, the celts have gone away !

Note de Darma : Pour les non anglophone et pour que cela soit plus clair : « les celtes ont disparu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.