Championnat FSGT 2010/11 : 4ème Journée : CIC B – ASC Batarelles : 3 – 4

Quand ça veut pas, ben ça veut pas!!!

Résumé by LOLO

Lundi 22 novembre 2010, CIC B 3 – ASC Batarelle 4 , Le Cesne, 19h30
Buteurs: Kiki 2, Geo
Equipe: Igor aux cages, Lolo, Thibault, Mathieu Vaillant et Thomas (de la C) en défense, Brice en 6, Jean et Max (de la C) en meneurs, Geo à gauche, Maxou à droite et Kiki seul en pointe.
Remplaçants: Romain, Thierry et Yoni
Coach: Lolo, mais surtout Alex Desbons pour ce soir
Spectateurs: Tonton, Steph le Boucher
Après 15 jours sans jouer à cause de Cloclo (la pluie, le lundi au soleil !), on se retrouve chez nous pour accueillir une équipe qui comme nous a gagné ses 2 premiers matchs. A cause des blessures et des absences, on a du avoir le renfort de 3 joueurs de la C (qui ne jouait pas) et d’Alex qui je dois l’avouer m’a bien aidé pour ce match. Merci à tous.
D’entrée de jeu les verts n’y sont pas, ni dans le jeu, ni dans l’engagement et se verra vite mené 3/0. Un premier but où Igor sera surpris par un rebond trop haut et les 2 suivants où la défense oubliera quelque peu son rôle. Bref rien de bon pour ces 25 premières minutes, puis doucement le CIC sortira un peu de sa timidité pour se montrer plus offensif et réussira à réduire le score par Kiki reprenant un ballon relâché par le gardien.
Retour aux vestiaires et coup de gueule sur le manque de combativité et d’implication de tous, moi le premier ! Alex nous donnera quelques conseils et il faut croire que ces 2 choses ont eu de l’effet puisque dès la reprise, Geo bien lancé sur la droite par Maxou ira tromper le gardien d’un beau lobe. Quelques minutes plus tard c’est Kiki qui est tout prêt d’égaliser, mais il sera stoppé par le plongeon du défenseur. Le jeu s’équilibre, quelques occasions de part et d’autres mais c’est le CIC qui se montre le plus pressant pour égaliser. On passera même en 4/4/2 avec les entrées de Romain devant, de Yoni et Thierry sur les côtés (ce dernier sortira peu de temps après suite à un choc, il faut d’ailleurs avouer que nos adversaires n’étaient pas des tendres et qu’ils avaient plutôt des physiques de déménageurs). Malheureusement sur un contre, l’attaquant parti hors jeu, ira tromper Igor. Le CIC ne se démobilise pas et sur un centre de Jean, Kiki s’arrache pour mettre sa tête, 3/4, l’espoir revient car on pense qu’il reste 3 ou 4 minutes d’arrêts de jeu. Mais l’arbitre sifflera la fin du match dès la remise en jeu.
Dommage de s’être réveillé trop tard, mais dommage aussi que le collectif ne prenne pas le dessus sur les individualités ! Va falloir y repenser et jouer ensembles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.