Coupe de France Delaune 2012/13 : 32ème de finale : Auterives – CIC : 2 – 2 (3 TAB à 5)

photo 1
Après 2008, 2011 nous rejouons pour la Troisième fois contre cette équipe de la région Toulousaine!! Jamais deux sans trois!!!
C’est fait!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Reportage by JS
Dimanche 10 février 2013 : 32 è me de Finale de la Coupe de France Delaune, au stade d’auterives à 15 H 00 :
Auterives – Celtic Irish Club : 2 – 2 (3 TAB à 5)
Buteurs :Yespapa, Batbeu
A Toulouse, ça ne sent pas la loose !!

32ème de finale de Coupe de France (Coupe Delaune) : Auterives – CIC : 2 – 2 (3 tab à 5)

Désolé pour le retard sur le résumé mais petit incompréhension entre les différents protagonistes et en plus les vacances se sont mises au milieu (pour ma part, semaine sur les terres londoniennes).

En ce week end du 9 et 10 Février 2013, le CIC se déplace pour la 3° fois sur les terres toulousaines d’Auterives.
Certains avaient rendez-vous le samedi après-midi, les autres nous rejoignaient le lendemain matin sur place.
Le coach « Herr Stamper Schramm » avait donné rendez-vous pour 13 h au pub. Bien sûr pour ne pas changer, il faut toujours des retardataires. 2 voitures montent dès le samedi vers Toulouse : la 1° (celle de JS avec à son bord : Pierrot notre sorcier international, notre coach aboyeur et la compagne de JS) ; la 2° (celle de Morgan avec à son bord les golgoths celtes : Yes papa, Zym la blonde polonaise, Antho et Franck).
Petit voyage assez sympathique où on a pu apercevoir que Yes papa était le bouc émissaire de la voiture de Morgan (le jeu du « qui met la plus belle claque sur le crâne de Yes papa »).
En roulant bien et après un arrêt pour faire ses besoins, se dégourdir les jambes … nous avons réussi à gratter 30 minutes sur le GPS et arriver à temps à l’hôtel pour voir le match des français (malheureusement ils ont encore perdu) !!
Après ça et un petite douche pour certains, on se retrouve tous au pub de Toulouse (celui en face de l’hôtel). Quelques pintes de Guinness pour les uns, quelques pintes de Foster … pour les autres !! Ce n’est pas tout mais il est l’heure de partir manger.
Ne voulant pas reproduire l’erreur de 2011, on décide d’aller dans un restaurant qu’on nous a conseillé (20 à 25 minutes de marche sous la pluie). Et pour ne pas changer, la carte étant hors de prix et après un verre de rosé, nous sommes repartis pour chercher un autre resto.
Au bout d’une heure et après en avoir marre, direction quick pour la plupart de la troupe (Zym et Stef ont décidé de manger dans une pizzeria).
Après le repas, retour au pub pour les buveurs et direction l’hôtel pour dormir pour les plus fatigué.

Le lendemain matin, le coach décide de réveiller tout le monde pour être assez frais et avoir le temps de partir tranquillement vers le resto. Le reste de l’équipe nous rejoint vers 11h30.
A noter que Pierrot a essayé de faire rentrer une banane dans les fesses de Stef (quand il est rentré dans la voiture) mais malheureusement la banane n’a pas résisté … (sacré Pierrot).
Après un bon repas choisi par le coach et Clément, direction le stade (non loin du resto).

A notre arrivée au stade et sans grande surprise, le terrain était assez gras, boueux. Direction les vestiaires et changement d’ambiance après le coup de gueule de Stef.
Comme à chaque match de Coupe de France, petite séance de tableau noir avec mise en place tactique de l’équipe, consignes … A la fin du speech, quelques consignes en petit comité pour Jumo et JS.
Une fois toutes les formalités terminées (échauffement, contrôle, discours des arbitres …),
le match peut commencer.

Le CIC a du mal à se mettre dans le match et Auterives décide de mettre la pression d’entrée de jeu sur les visiteurs. Une fois l’orage passé, les Celtes décident de jouer (même si l’état du terrain ne favorise pas le beau jeu). Les visiteurs se procurent des occasions dangereuses (dont une percée de Yes papa partant seul au but et stoppé irrégulièrement). Normalement c’est carton blanc voir même rouge ; et ben pour nos deux arbitres (Crockett et Tubbs de deux flics à Miami) le carton ne sort pas et comme les verts et blancs en rajoutent verbalement, le coup franc est reculé de 10 mètres. Grosse colère de Captain Zym suivi par l’aboyeur allemand.
Le Celtic accentue sa pression et c’est logiquement que les visiteurs obtiennent un pénalty. Batbe décide de prendre ses responsabilités mais rate le pénalty (ou le gardien l’arrête).
C’est peut-être le premier tournant du match mais les verts et blancs ne s’arrêtent pas là.
S’appuyant sur une défense solide, un portier présent, un milieu compacte, notre Yes papa national ouvre le score d’une superbe reprise de volée et fait admirer sa superbe voix à la Garou (Bbbbbbbbooooooooooouuuuuuuuuuuuuuuuuu !!!)
Auterives – CIC : 0 – 1

Le Celtic ne s’arrête pas là et enfonce le clou juste avant la mi-temps par l’intermédiaire de Batbe qui se rattrape de son pénalty manqué. Après une déviation de la tête de Yes papa, Batbe s’en va crucifier le portier toulousain de son pied gauche.
Auterives – CIC : 0 – 2

C’est la mi-temps et le plus dur reste à venir. Le coach décide de calmer les ardeurs et demande d’enfoncer encore plus le clou.

La 2° mi-temps reprend et les locaux décident de pousser pour revenir dans le match.
Les celtes lèvent un peu le pied et cela se ressent dans le jeu. Notre portier celte nous sort quelques beaux arrêts, la défense tient le coup mais les visiteurs vont marquer un but (avec l’aide des arbitres).
Auterives – CIC : 1 – 2

Les visiteurs tentent quelques percées mais sans grand succès. Les locaux accentuent la pression dans les dernières minutes. Le CIC est acculé dans sa moitié de terrain et ce qui devait arriver arriva. Auterives égalise à quelques secondes de la fin du match aux grands regrets des visiteurs et de leurs supporters.
Auterives – CIC : 2 – 2

Les arbitres sifflent la fin du match et c’est l’épreuve des tirs aux buts. C’est là que la qualification se joue : 5 tireurs, 5 duels …
Stef décide de prendre JS à part et de lui dire que c’est « l’heure !! » Notre Pierrot s’écarte aussi et commence à incanter un sort celte dont il a le secret.
La tension monte, tout le monde est crispé, les supporters sont anxieux
Zym gagne le toas et c’est le Celtic qui tire le premier.
Le premier tireur (Antho) s’élance et transforme le pénalty sans trembler : 0 – 1 !!
Le joueur d’Auterives s’élance à son tour et met aussi le pénalty au fond (malgré un bon départ du portier celte) : 1 – 1 !!
C’est au tour du deuxième tireur du Celtic et lui aussi met au fond son pénalty : 1 – 2 !!
Deuxième tireur pour les locaux, le ballon part sur le côté droit et JS le sort : 1 -2 !! Gros cri de joie du portier et de tous les celtes. C’est le premier tournant de cette séance.
Le 3° tireur celte (Jumo) s’élance et c’est un sans-faute : 1 – 3 !! Les visiteurs prennent une option sur la qualification.
3° tireur pour Auterives qui prend JS à contre-pied : 2 -3 !!
Le 4° tireur du Celtic (Zym) s’élance et malgré une petite frayeur, transforme son pénalty : 2 – 4 !! Ca sent bon !!
Si le 4° tireur d’Auterives rate son pénalty, c’est fini. Il s’élance mais avec de la chance le met au fond : 3 – 4 !!
Le 5° et dernier tireur celte (Yes papa) a la qualification entre ses pieds. Il s’élance et catapulte le ballon au fond des filets : 3 – 5 !! Le CIC est qualifié.

Gros rassemblement sur le terrain, des visages pleins de joie … Le Celtic revient de loin et se qualifie pour les 16ème de finale.
Après la douche, petit apéro rapide offert par les locaux mais il est déjà l’heure de repartir vers Marseille.

Hail Hail, The Celts are Here !!

3 réflexions au sujet de « Coupe de France Delaune 2012/13 : 32ème de finale : Auterives – CIC : 2 – 2 (3 TAB à 5) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.