Coupe Rousseau 2011/12 : 8ème de finale ACT 1 : Amis du Marché – CIC : 0 – 0

Résumal by Mimet
Vendredi 24 février 2012
Stade Sénafrica
Terrain synthétique
Vestiaires biens, douches chaudes.
Arbitres : 2

CIC V – Amis du Marché : Interrompu cause éclairage 0-0 (MT 0-0)

Compo : Thierry ; Olive-Nico Giabi-Gilles-Victor; Camille-Bardy; Alex Taxi –JC- Baka; Gérald.
Remplaçants : Schramm (blessé)-Mimet.
Entraineur : Resté au chaud et il a bien fait vu l’humidité et le froid
Supporter : Jean-Louis & Desbons

Titre : La CIC…folie inachevée

Second tour de coupe Rousseau pour nos vieilles chattes celtes. Notre adversaire du soir : les Amis du Marché. Leurs résultats en Poule C (8 victoires, 1 nul) nous incitent à prendre cette équipe au sérieux.
Le titre, pour les personnes non présentes, peut surprendre mais cette soirée restera à coup sur dans les mémoires des 13 présents quand ils évoqueront les soirées foot galères.
Il faut dire que déjà les jours précédents, Vieux Coach avait eu du mal à réunir assez de joueurs. D’ailleurs pour y arriver, il a du faire appel à Nico Giabi de la C et Alex + Baka de la A (que nous remercions de leur présence). Finalement le nombre étant atteint tout ce beau monde se retrouve au stade Sénafrica. Tout le monde ? Non… Il manque Camille et Olivier.
Peu importe, nos celtes se changent en attendant les maillots et licences qui se trouvent dans le sac que doit nous emmener… Camille. Ils partent à l’échauffement, même Bardy en slip car il a oublié son short. Les minutes défilent et toujours pas de Camille ni d’Olive. Les arbitres s’impatientent, nos adversaires se questionnent et nous nous essayons désespérément de les contacter. Rien n’y fait…
On décide alors de jouer avec nos sweats verts et avec nos cartes d’identités en les attendant. Et là sur les 11 joueurs présents, seuls 7 ont leurs papiers !!!
Ça palabre avec les adversaires et les arbitres pour savoir si on est forfait ou pas. Il est 20H25 quand finalement nous décidons de jouer, même à 7. Donc direction les vestiaires pour récupérer les CNI. Alex Taxi se précipite pour ouvrir le vestiaire ; mais dans sa précipitation, il se trompe de verrou et nous enferme à l’extérieur !!! Impossible de débloquer la porte… Branle bas de combat, Schramm part chercher le gardien de l’autre côté du stade. Tout le monde s’affaire pour tenter d’ouvrir… Nos adversaires et les arbitres s’impatientent, nous aussi à l’extérieur… Les rires nerveux commencent à fuser. Finalement JC arrive à débloquer la situation et le verrou après plusieurs minutes de lutte acharnée.
Au même moment Camille et Olive arrivent enfin, le visage grave. Ce qu’on craignait est arrivé, ils ont eu un accident. S’il n’y a aucun blessé corporel, la voiture, elle, est pliée… Ils ont réussi malgré tout et après moult étapes à venir jusqu’à nous. Un GRAND coup de chapeau messieurs car nombreux après telle mésaventure seraient rentrés chez eux.
20H45 le match peut enfin débuter. Les arbitres jugeant que l’accident était une raison valable et suffisante de ne pas nous mettre forfait. Remerciements aussi à nos adversaires ayant acceptés de rester et de jouer. Seul hic, ils n’ont pas répondu favorablement à la requête des 2 arbitres de raccourcir les 2 mi-temps.
Donc la partie débute et bien évidement nos celtes ne sont pas dans le match. Des approximations dans les passes et dans les replacements défensifs font que nous subissons énormément. Mais avec cœur et envie nous résistons. Puis peu à peu nous arrivons à mener quelques contres. Les débats s’équilibrent enfin. Les occasions sont rares des deux côtés car beaucoup de déchets techniques et une bataille farouche au milieu de terrain. La première vraie occasion celte sera à l’actif de Bardy (qui au passage avait trouvé un short entre temps) qui place un coup de tête rageur sur corner qui passe de peu à côté. Nos adversaires répliquent aussitôt eux aussi sur corner. Suite à un gros cafouillage Thierry nous sort un gros arrêt du pied et nous maintient à flot.
Et puis il y a l’action de cette première période. Sur un ballon récupérer au milieu de terrain, Taxi d’une passe lumineuse ouvre sur Gérald non hors jeu. Alors que les défenseurs adverses se sont arrêtés, Gé se présente seul face au gardien sorti très loin hors de ses buts. Plusieurs solutions s’offrent à lui comme le crochet, le lob, la passe à droite sur Baka qui avait fait l’effort. Il choisit la frappe en force que le gardien arrive à détourner sans mettre les mains. Nos celtes peuvent s’en mordre les doigts d’autant que les arbitres sifflent la mi-temps peu après.
Pas de changement annoncé, Schramm préférant se préserver et Mimet se chauffer car congelé vu l’humidité et le froid régnant.
Rien de passionnant ne se passe durant cette seconde période. Gilles qui nous a gratifiés d’un bon match commence à avoir des crampes et demande à sortir. Il est remplacé par Mimet qui prend la pointe, alors que Camille glisse dans l’axe, que Baka passe au milieu et que Gé migre à droite. Le ballon navigue d’un camp à l’autre sans qu’il n’y ait de danger notable. Quand un débordement se fait, il y a toujours un pied, une tête pour repousser le cuir.
Et ce qui devait arriver, arriva… Comme ce match ne pouvait pas être comme n’importe quel autre match, et alors que nous partions en contre attaque, les lumières se sont tus, nous plongeant dans le noir total alors qu’il restait un bon ¼ d’heure de jeu. Comme quoi ce match ne devait jamais avoir lieu ou du moins ne devait jamais se terminer…
Maintenant la décision ne nous appartient pas, c’est à la FSGT13 de rendre son verdict, même si les chances de nous voir donner match perdu sont grandes (vu les 45 minutes de retard malgré les circonstances atténuantes).

Côté débrief du match : Thierry a passé une soirée plutôt tranquille mais a su faire l’arrêt qu’il fallait. Derrière Nico, Gilles ont fait le taf une fois la mire réglée. Victor fut toujours aussi actif mais moins décisif. Olivier après quelques placements hasardeux en début de match s’est bien repris. Au milieu Camille a réussi à digérer sa mésaventure, Bardy a aussi rendu une copie propre occupant bien sa zone. Baka après un passage improductif dans l’axe a tiré son épingle du jeu à droite. Taxi qui ne fut pas en réussite avec ses centres parvint à orienter peu à peu le jeu celte. JC après un début à droite (contre l’avis de Schramm) s’est recentré pour essayer de dynamiser le jeu. Gé s’est démené comme un diable sur le front de l’attaque. Cependant il fut marqué par son face à face manqué. Mimet a fait une entrée tellement décisive que les lumières se sont éteintes et Schramm ben il a gueulé sur Baka pour qu’il passe à droite, sur JC pour qu’il passe dans l’axe, sur Bardy concernant les 6 mètres et coups francs, sur Olive et ses placements, sur Taxi et ses centres… Bref du bon Schramm.

Si ce match aura donné hors terrain une impression de situations burlesques, graves, improbables limite de la folie ; il aura surtout laissé sur le terrain un goût d’inachevé… Limite de se dire « tout ça pour ça… »
Nul doute que quand on évoquera les matchs galères celui-ci arrivera sans souci dans le top five….

Pour l’après match n’étant pas disponible je ne puis donc vous narrer l’after. Je pense qu’on a du avoir droit à un bon vieux pizzas-bières au pub de derrière les fagots… Mais allez savoir vu comment la soirée s’était déroulée jusqu’alors. A vous de nous confirmer ou nous renseigner Messieurs.

Hail Hail Hail

6 réflexions au sujet de « Coupe Rousseau 2011/12 : 8ème de finale ACT 1 : Amis du Marché – CIC : 0 – 0 »

  1. vieuxcoach

    Bien , Mimet , c’est comme si on y etait , ton resumé .
    Bon merci à ceux qui sont venus nous filer la main , et j’espere que l’accident de cam et olive n’est pas trop grave .
    Pas de match pendant les vacances , rechargez tous les accus !

    Répondre
  2. tonygoal

    Putain Mime, comme avant !!

    Toujours autant d’impact….dans tes mots !! Moi j’ai vu tout pareil !! Et si vous avez lu le dernier PV, le match est donc a rejouer…mais je ne suis pas sur que le résultat soit identique, car contrairement à Steph, je les ai vu trés fort moi ces zamis du marché !!
    Mais je suis d’accord avec toi ! Dans le TOP 5 des soirées GALERE !!

    Répondre
  3. alain le grand

    match à rejouer et à gagner je pourrai ainsi jouer la finale mon retour se précise à tres vite les vieilles chattes pour rassurer tout le monde l accident s est soldé par plus de peur que de mal sauf pour la pauvre clio mais camille et olive vont bien ouf
    bisous au cic v toujours invaincu en 2012

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.