Coupe de la Marseillaise : Journée 1 (match en retard) : match de poule : FC Sevan – CIC : 1 – 4

Le cic « sevan » ge !!!!

Samedi 20 Mars 2004 : Premier match de poule en retard de la coupe de la Marseillaise au stade de la Rosière à 16h00 :

Fc Sevan – Celtic Irish Club : 1-4

Buteurs : Hachette Geoffrey, Vauquelin Laurent (2 Buts), Boeglin Frédéric.

 Equipe: Coach MIMET, Cartoux Philippe8, Desbons Alex  6  , Bardy Jean-Luc 7 ,  Colognoli Laurent  6 , Bassila Frédéric   7 , Rimmaudo Christophe 7 , Darmagnac Sylvain NN , Ferry Edouard  8 , Duval Arnaud  7, Hachette Geoffrey  8, Munoz Romain   6, Boeglin Frédéric  7,Vauquelin Laurent  8

 

C’est sur le terrain de la rosière que le CIC A/B se retrouve pour ce match en retard de la coupe de la marseillaise contre une équipe de Sevan que le CIC B connaît bien car cette équipe évoluait dans le championnat très relevé du groupe F, l’année dernière avec deux défaites à la clé ; Nous n’allons pas énumérer toutes les qualités de cette équipe, disons qu’ils sont en place sur le terrain, qu’ils sont qualifiés en 1/8 ème de finale de coupe Delaune et surtout que nous ne les prenons pas à la légère. Voilà fini pour le cirage de pompes, passons au commentaire du match par Darmasson, commentateur officiel du Celtic Irish Club, en provenance du O’Brady’s, maisonnette situé au sud est de l’Irlande.

Mimetsson, le coach mythique du CIC AB, dispose d’une équipe de guerriers, avec pour une fois une vraie défense, un vrai milieu et surtout un bon attaquant en la personne de Whatthedaytoday, transfuge anglais mais tellement efficace devant le but. Le coach de Sevan, le délicieux Pharmassian, mise tout sur la présence de Bubsson dans l’équipe du CIC et met en place un système « ANTI-BUBSSON ». C’était sans compter sur la malice de Mimetsson surnommé le stratège de Carthage, le boucher de Séville, le mollusque de Kiev ; tant de surnoms non usurpé pour coincer la perfidie Pharmassiane, bilan pour abréger : Pas de Bubsson d ‘entrée de match. Quel bonheur de voir les joueurs de Sevan chercher le Bubsson en question ; cependant malgré cette feinte du père LASTUCE (prêtre celte de père en fils, présent à tous les matches du CIC ), le match n’est pas pour autant gagné. Le début de la partie voit une équipe CIC AB bien en place sur le terrain, faisant circuler le ballon de droite à gauche, jusqu’à la 10ème Mn ou Christophesson décale Geoffreysson qui frappe puissamment dans la lucarne du géant Gardienssian. 1-0. Sevan est surpris d’entrée. Quelques minutes plus tard sur un ballon en retrait le numéro 19 : Whatthedaytoday inscrit un but plein de vivacité au milieu de la défense Sévannoise. 2-0. Le CIC enfonce Sevan dans le sable de la Rosière sur un troisième but magnifique : Christophesson qui décale Geoffreysson jusqu’au poteau de corner, centre au premier poteau et the famous Number 19 met sa tête avant le défenseur pour un but en lucarne d’une fluidité Playstationnière, niveau PRO .3-0. Quelques réactions de Sevan, avec deux beaux ratés devant le but, et 2 beaux arrêts de Philippsson(jolie claquettes pour l’été). Sevan attaque part la gauche car ils ont ramarqués la faiblesse de Lolosson (surnommer NICKTOUTELANUITAPRESJ’AI PLUSDEFORCES). Heureusement que Colombsson et Edsson veillent au grain, jusqu’à la 40 ème minutes sur un corner, la défense oublie un attaquant au marquage et sanction immédiate.3-1.

Score à la mi-temps sifflet par Pierre Luigi Marty ; A noter en première mi-temps la rentré de Bubsson et la sortie de Docsson, légèrement blessé. Les supporters nombreux du CIC croient à l’exploit et encouragent. La seconde mi-temps commence et l’expérimenté Bardsson va commencer le rituel de cris sur l’arbitre, dans un français marseillais cela donne ça : « Mon VIE. Ahhhhhhhhhhh ! M. l’arbitre »(notons la formule de politesse « Monsieur »). Les 2 attaquants Desbonsson et Whatthedaytoday multiplient les efforts de pressing sur les milieux adverses. Nous par contre commençons à reculer, suite aux charges répétées de Sevan car ils veulent revenir au score. C’est pourtant Desbonsson qui se retrouve seule face au gardien et qui rate la balle du KO avec une frappe trop molle. Sevan répond par une frappe des 6 mètres dans les nuages. Munozsson( Suédois d’origine espagnol)commence un travail de sape avec quelques fautes dont il a le secret. A la 80ème Mn Bubsson profite d’une discussion houleuse entre Gardienssian et Desbonsson, pour ajuster un lob de 30 mètres qui enterre les maigres espoirs adverses. Cela permettra à Darmasson de foulée le terrain 5 minutes.

Grosse performance du CIC qui se qualifie pour les  1/8 ème de finale de la Marseillaise face à une équipe du même calibre SOUL SWING UNITED ; HAIL HAIL THE CELTS ARE HERE.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.