Coupe du Comité 2003/2004 : 1/8 ème de Finale : As Margeray – CIC B : 4 – 1

La vérité est ailleurs…

Lundi 3 Mai 2004 : 1/8ème de finale de la Coupe du Comité au stade de la Maussane à 19h15 :

 AS Margeray – Celtic Irish Club B : 4 – 1

Buteur : Rimmaudo Gilles

Equipe: Hachette Geoffrey, Trémolière Stéphane,  Duval Arnaud , Colognoli Laurent , Lucas Cébrian benj. , Tetu Clément, Hachette Guillaume, Ferry Edouard, Rimmaudo Christophe, Rimmaudo Gilles, Zimny Mathieu, Desbons Alex, Munoz Romain.

 

Le titre en surprendra plus d’un mais si vous vous reportez à l’article du match aller CIC – St JO vous pourrez faire le rapprochement.

L’auteur fait référence à X-FILES les anciens du CIC savent qu’à la Maussane outre le fait qu’on y a jamais gagné, il se passe toujours quelque chose de surnaturel sur ce stade.

Et ce 1/8ème de finale n’échappe malheureusement pas à la règle.

Nous jouons contre l’équipe de Jérôme, une vieille connaissance évoluant au CIC A sous le pseudo de Piment.

Le premier élément paranormal se produit avant le match alors que tout le monde est sur la route, Mimet reçoit un coup de fil du président et gardien du CIC B pour l’avertir qu’une panne de voiture l’empêche de tenir sa place. Mimet prend la direction du pub après avoir pris le soin de laisser les licences et maillots. Ils arrivent juste à temps. Les deux arbitres donnent le coup d’envoi. Le match est équilibré chaque équipe ayant des occasions franches d’ouvrir le score mais Christophe, Geoffrey ou Arnaud butent sur le gardien adverse.

Finalement Margeray réussit à ouvrir le score de près ne laissant aucune chance à notre Alex.1-0

La mi-temps est sifflée sur ce score.

La deuxième mi-temps débute et c’est là que l’on vire au surnaturel. Nos celtes dominent et sur un dédoublement côté gauche Lolobispo suite à une accélération (si, si) dans la surface se fait faucher sous les yeux des deux arbitres. Les joueurs de Margeray engueulent le défenseur coupable d’avoir provoqué la sanction suprême sauf que Mr ELBAZeline l’arbitre (qui sous ses airs de puceau, adore nous sodomiser, depuis trois ans ça commence à bien faire) laisse jouer à la surprise générale. Pratiquement sur le contre, ouverture, hors jeu manifeste ; la défense s’arrête BUT. Palabres sur le banc le second arbitre montre la ligne tracée au sol pour indiquer que l’attaquant est parti de son camp. Sauf que la ligne qu’il nous montre n’est pas celle du centre mais une tracée pour le tournoi du dimanche. Il reconnaîtra son erreur ensuite dans les vestiaires (d’accord mais ça nous fait une belle jambe) comme il reconnaîtra qu’il y avait bien penalty mais qu’il n’a pas sifflé car il n’était pas l’arbitre le plus proche de l’action (sic) !!!

Alors que le CIC obtient une touche le match est interrompu par le gardien du stade car apparemment un autre match devait avoir lieu sur le stade. Les discussions durent plusieurs minutes avant de reprendre.

Sur ce Margeray déroule devant une équipe celte démobilisée ou seul Gilles continue de se battre et ce n’est que justice que ce soit lui qui sauve l’honneur. 4-1 la pilule est plus qu’amère quand on voit la physionomie de la rencontre.

Le parcours du CIC B s’arrête donc là et il ne retrouvera pas le CIC A en demi comme tout le monde l’espérait.

En attendant, et même les plus cartésiens d’entre nous le reconnaissent, ce stade est vraiment maudit pour le Celtic !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.