Friendly : cic vet 11 – roquefort la bedoule : 2 a 1

Résumé by mimet

Vendredi 07 septembre 2018
Stade Roquefort la Bédoule
Terrain synthétique toujours aussi grand
Vestiaires : Bien
Arbitre : Mathieu

Roquefort la Bédoule – CIC V: 1-2 (MT 0-0)
Buteurs : Djilali et Stiven

Compo 1ère Mi-Temps : Nico Donati ; Mika – Nico – Olivian – Lolobispo ; Fred G – Steph Kro – Cyril – Fred V ; Hassein – Seb

Compo 2nde Mi-Temps : Nico Donati ; Virgile – Nico – Alain Friso – Lolobispo ; Djilali – Camille – Victor – Fidel – Stiven ; Samy

Entraineur : Mimet

Supporters : Tonton – Future Mme Donati – Donati Royal Family et héritier – Boucher et son fils – Les 2 filles de Steph Kro

Si la rentrée est là pour tout le monde, celle de nos vieilles chattes n’est officiellement prévue que le 14 Septembre. Mais comme nous sommes une équipe studieuse nous avons réussi grâce à Fred Ville à organiser une pré-rentrée avec nos amis de Roquefort la Bédoule.
Comme toute nouvelle rentrée il y a les anciens, des revenants et des nouveaux… Cette année, l’agent celte, Mimet Graïola, a bien (trop ?) bossé. La classe est surchargée avec 31 individus sans compter le prof… Les places vont être chères. J’en profite pour faire un premier speech où je préviens tout le monde que vu le nombre certains ne seront pas toujours sélectionnés ou ne joueront pas aussi longtemps selon la physionomie du match. Je précise aussi que comme chaque année tout rentrera dans l’ordre mi-novembre dès que la froideur fera son apparition… Bref je récupère les premières enveloppes contenant tous les documents nécessaires à la réalisation de la licence.
Les 19 présents partent s’échauffer et Mathieu qui s’est explosé deux doigts de pieds dans l’après-midi se propose de nous arbitrer. Les gars de Roquefort ne sont pas nombreux (12 joueurs) et surtout ils leur manquent deux trois bons éléments. Ceci dit ils ont une belle équipe et comme je le rappelle à certains joueurs nous n’avons jamais gagné ici…
Vu le nombre de joueurs à ma disposition j’essaie de constituer deux équipes équilibrées. Je choisis aussi deux schémas de jeu. En première un bon vieux 4-4-2 à plat (je n’avais pas le temps de leur expliquer le losange) et en seconde un 4-5-1 avec un 10.
Dès les premières minutes on a compris certaines choses. Déjà nous n’avons pas perdu au change dans les cages après le départ surprise de Miguel pour des raisons professionnelles. Nico est rassurant et parle énormément. Mes nouveaux latéraux sont de très bons contre-attaquants. Cyril au milieu va nous faire énormément de bien. Devant il va falloir trouver la bonne formule donc toujours en chantier. On a plutôt la possession et on est très présent dans le jeu. C’est une première mi-temps agréable à regarder. Les occasions franches ne sont pas légions mais on peut citer un loupé incroyable de nos adversaires avec une traversée fantastique de leur milieu qui a transpercé toute notre équipe pour se présenter face à Nico et au lieu de tirer il choisit la passe latérale pour son coéquipier qui rate la cage alors qu’il était seul. De notre côté on notera les tirs de Fred, une occasion cafouillée par Hassein, une tête manquée de Seb et surtout une reprise en pivot pied gauche d’Olivian qui aurait mérité de finir au fond mais le gardien adverse d’une superbe parade en a décidé autrement. Mathieu siffle donc la pause sur un score vierge.
Je fais mes changements et l’on reprend. Si nous sommes moins techniques et collectifs qu’en première nous avons gagné en impact. Djilali, Camille et Victor font chanter les protèges tibias adverses. Devant Samy a quelques bons ballons qu’il ne bonifie pas. Alors que les débats sont équilibrés l’ailier gauche fausse compagnie à Virigile pour se rentrer dans la surface. S’ensuit un gros cafouillage suite à la sortie de Nico dans les pieds de l’attaquant. Finalement nos adversaires récupèrent et marquent dans nos buts vides. Loin de se décourager on repart à l’attaque et sur une accélération de Djilali la défense adverse est déstabilisée. Il rentre dans la surface crochète et bats le gardien adverse. Du grand art. On ne s’arrête pas là on continue de se porter vers l’avant. Samy rate encore une belle opportunité. Djilali sur une énième accélération déborde et voit Stiven au second poteau. Il lui dépose un caviar dont Stiven se délecte en envoyant une reprise de volée sous la barre. 2-1 pour les celtes. A partir de ce moment-là on sort le bleu de chauffe et on met tout en œuvre pour conserver cet avantage. Ça se chauffe un peu mais rien de bien méchant. Juste ce qu’il faut pour montrer que l’on a du caractère et qu’on ne lâchera rien. Finalement Mathieu siffle la fin du match pour une première victoire à la Bédoule. Après une bonne douche certains rentreront sur Marseille, d’autres au pub et 7 d’entre nous iront manger pizzas, salade et gnocchi chez le pote de Virgile aux Lecques.

Hail Hail Hail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.