Friendly : CIC D – FC Martigues U19 : 1 – 3

buteur : cyril Diaz

résumé by Charly

Lundi 3 septembre, 3ème match amical de la saison pour le Celtic D qui poursuit sa préparation d’avant-saison. La rencontre se déroulera à Martigues et je fais partie du combo emmené par Arnaud Saint Perron, le Uber préféré des Endoumois, à 5 dans la Mini Cooper, tu le sais frère! A peine partis j’apprends qu’on joue sur la pelouse contre l’équipe U19 du FC Martigues mdr. J’ai d’abord un coup de chaud puis je me dis que finalement une petite cure de jouvence peut me faire le plus grand bien. Du coup, j’envisage même de proposer une chicha à Romain, Thomas et Loris à la fin du match.. Ah, c’est beau la jeunesse.

Place donc au match. On commence par un bon échauffement, dirigé par Xavi, puis le coach Manu donne sa compo pendant que l’équipe adverse fait son entrée sur la pelouse.. Ils sont effectivement très jeunes. Le 9 d’en face, on dirait Ismaila Saar lol. J’ai encore un petit coup de chaud, puis je me rassure en pensant à ma technique qui devrait largement compenser un éventuel manque de vitesse.

Le début du match tourne vite à la démonstration des jeunes martégaux. Heureusement, le sénateur Yannick, installé en défense centrale à mes côtés, colmate les brèches mais rapidement les Celtes se retrouvent menés 1-0 puis 2-0. Incapable de remontrer proprement le ballon, manquant d’agressivité dans les duels, souvent en sous nombre au milieu malgré un retour prometteur dans l’équipe de Xavi, le Celtic à la tête sous l’eau. Et Martigues parvient trop facilement à mettre un 3ème but à la demi-heure de jeu. Piqués dans leur orgueil, les Celtes tentent de se faire violence, à l’image de Fred qui fait une bonne rentrée, et finissent un peu mieux la mi-temps. Leurs efforts sont récompensés par un but de Diazinho qui conclut un beau mouvement initié côté gauche par Thomas et Loris.

A la reprise, Manu fait rentrer du sang frais. Les jeunes pousses celtes, Jérémy et Romain font leur apparition, de même que Maca qui s’installe à droite du milieu. Et le Celtic est beaucoup plus à l’aise et parvient même à s’installer par séquences dans le camp martégal. Le ballon circule mieux et les duels sont de plus en plus fréquemment gagnés. Saint Perron régale avec ses crochets et Jérémy met quelques tampons. C’est beau la jeunesse. Même si plus rien ne sera marqué, le Celtic aurait mérité de gagner cette deuxième mi-temps. Le score reste cependant anecdotique, et cette défaite face à un adversaire coriace et de bon niveau, et déjà bien préparé doit permettre à l’équipe de progresser. En respectant les fondamentaux trop souvent oubliés en première mi-temps et en partie retrouvés en seconde: agressivité, mobilité, lignes resserrées et application technique. Le coach Manu l’a rappelé à la mi-temps. Il faudra s’en souvenir. Hail Hail

La soirée se termine par une pizze partagée entre joueurs dans un quartier bucolique au cœur de la Venise Provençale. Et ça c’est bon! Loris me propose une pizza-kébab. Devant cette anomalie gastronomique, je pense à mes ancêtres génois, au respect des traditions, etc., et j’ai un troisième coup de chaud…mais je la goute quand même et j’apprécie. Et j’en prendrai deux parts. Putain c’est beau la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.