Championnat 11ème journée Vétérans à 11 Saison 2017 – 2018 USTM vs CIC : 1-1

Vendredi 2 février 2018

Stade Fabregoules 20h30

Buteurs : Jeremy

Résumé by Manu

LA BATAILLE DE FABREGOULES
Vendredi 2 Février 2018 : 11ème journée de Championnat, à Fabrégoules
USTM – Celtic V : 1 – 1 (0 – 0)
Composition 4-4-2 : Francky, fils de Bardor – Bruno, fils de Mazzellan, Gilou fils du Chevalier D’argent, Alain, fils de Frison, Gilles G, fils d’Arnold le Valeureux– Nico, fils d’Hurtador, Micka, fils d’Echelette de la Montage Sacrée, Jérémy, fils de Pacino, Fred G, fils de son Père, – Nabil, fils de Saoulé Man, Fred, fils de Kenydalglich. On the bancket : Igor, fils d’Euphore, Stan, fils de Guy Ness, Manu, fils de Petrolane. Coach : Stephen, fils de Kro, substitut de Prince Mimet, fils de Multikotch.
Supporters : Personne, Dégun, Nib, Fantomas, Gandolfi, Casper, bref y’avait foule à Fabrégoules.
Il fut un temps où le Peuple Celte ne vivait pas seulement retranché sur ses actuelles Plaines du Cesne, quelques lieues au sud de son repaire, la Taverne du Bras d’Ys. Il fut un temps où le Royaume Celte enserrait la Grande Cité de Marseillor et s’étendait, au Nord, jusqu’aux Vallons de Septèmes. La mémoire du Peuple Vert n’a jamais oublié cet âge d’or et la nostalgie des anciennes frontières du Royaume s’empare parfois des Chefs Celtes. Ayant appris, par des peuples alliés, que les Chevaliers du Tramoué envisageaient une attaque des Plaines du Cesne, les Chefs Celtes décidèrent, non pas de se cantonner à défendre leur territoire, mais de porter une attaque éclair, destinée à saborder les velléités de leurs rivaux du septentrion. C’est ainsi que le Roi Celte, recruta une escouade de valeureux combattants, soigneusement choisis parmi les rangs du Prince Mimet, fils de Multikotch.
L’attaque survint au cours de la nuit de la troisième lune de la nouvelle saison. La petite troupe Celte contourna la Grande Cité de Marseillor, par ses abords boisés, avec célérité et dans un silence empli de vigilance. Après une marche sans encombre, les Celtes, parés de vert, ainsi qu’il convient à un camouflage de bon aloi, arrivèrent aux abords du Bois de Fabrégoules. Une quinzaine d’ombres, dissimulées dans l’épais brouillard flottant aux abords du Camp des Chevaliers du Tramoué, s’approcha ainsi de l’ennemi. Ce dernier, plus nombreux, s’entraînait ardemment au combat, sur le rectangle vert, formé par la clairière secrète, logée au cœur du Bois de Fabrégoules, éclairé par la blanche lumière des quatre lunes des Vallons de Septèmes.
Prêts à l’assaut, l’escouade Celte se tenait prête à surgir des buissons humides et de derrière les puissants peupliers. Stephen, fils de Kro, rappela la tactique et les instructions aux Celtes, impatients d’en découdre. Les Celtes se ruèrent sur les Chevaliers du Tramoué, décontenancés, se défendant avec vigueur mais contraints de reculer. La tactique mise au point, faite d’assauts collectifs successifs et de replis massifs lors des répliques rivales, donna clairement l’avantage aux combattants du Peuple Vert. Mais la résistance héroïque des Chevaliers du Tramoué, rappela que ces derniers sont d’une grande habileté, l’arme à la main, et très prompts à se déplacer, malgré l’herbe de la clairière, rendue glissante par la froide brume. Lors des 35 premiers tours de sablier, les hommes de Prince Mimet, fils de Multikotch, prirent un clair ascendant, durs au duel, propres dans leurs mouvements tactiques, solides sur leur base arrière. Même si la menace planait sur quelques répliques ennemies, la vigilance de Francky, fils de Bardor, et la vaillance Celte, maintenaient la pression sur les hommes du Bois de Fabrégoules.
Comme le veut la Convention des Contrées en Guerre, le combat fut interrompu après 35 tours de sablier, par le Referee aux Affaires Internationales, arrivé entre-temps afin de veiller au respect des règles de ladite Convention. Et le combat reprit ! Revigorés après ce répit et rejoints par quelques guerriers auxiliaires, les Chevaliers du Tramoué marquèrent un point important, enfonçant l’arrière garde Celte, après une répétition d’attaques rapides. Ayant auparavant eu plusieurs fois l’occasion, de terrasser définitivement son adversaire, l’escouade Celte aurait pu perdre pied, après ce coup du sort. Mais il n’en fut rien, Soudés, harangués par Stephen, fils de Kro, et animés d’un digne esprit de revanche et de justice, les Celtes repartirent à l’assaut. Malgré une défense héroïque des Chevaliers du Tramoué, les Celtes finirent par enfoncer à leur tour l’arrière garde adverse, grâce à une domination sans partage dans le combat et une adresse technique retrouvée dans le maniement des armes. Transcendés, les Celtes poursuivent leurs assauts et tentent de porter le coup de grâce avant que le Referee aux Affaires Internationales ne fasse cesser le combat, conformément aux règles en vigueur. Les coups sont rudement portés, de près, de loin, par toutes les parties du corps. Mais rien n’y fait, le Gardien de l’arrière garde des Chevaliers du Tramoué, multiplie les actes de bravoure, offrant son corps en sacrifice, sans que les Celtes ne parviennent à lui faire rendre gorge. Parvenant aux 70 tours de sablier, le combat fut interrompu par le Referee, laissant 30 combattants fourbus, ayant jeté toutes leurs forces dans la bataille, déçus par ce statu quo, mais fiers d’avoir incarné leurs couleurs avec héroïsme. Une bataille que les petits enfants de Mimet, fils de Multikotch, relateront avec orgueil et émoi.

7 réflexions au sujet de « Championnat 11ème journée Vétérans à 11 Saison 2017 – 2018 USTM vs CIC : 1-1 »

  1. steph kro

    tes résumés sont toujours extraordianires manu fils de petrol han , et illustrent bien l’etat d’esprit qui nous a animé vendredi dernier il faudra le meme ce vendredi pour l’emporter

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *