Championnat 4ème journée Vétérans à 11 Saison 2017 – 2018 CAPC A vs CIC : 3 – 1

Vendredi 17 novembre 2017

Stade Ambrosis 20h30

Vendredi 16 Novembre 2017
Stade Ambrosis
Terrain synthétique
Vestiaires : Bien
Arbitres : Bon

CAPC – CIC V: 3-1 (MT 0-1)

Compo : Miguel – Mika – Steph Kro – Alain – Bruno ; Philippe -Stiven- Jérémy ; Djilali – Seb
Remplaçants : Fred Genre – Djilali – Stan
Entraineur : Mimet
Supporter : Boucher, père et fils de Stiven et Jean-Louis… Et Marty venu en voisin.

Match contre le leader cette fois. Encore une fois on se retrouve à traverser tout Marseille qui était encore une fois saturée de toutes parts. Les gars arrivent au compte-gouttes. Vu l’effectif restreint j’ai demandé à Philippe s’il se sentait de jouer avec nous. Comme toujours il a accepté de nous filer la main avec grand plaisir.
Bref on débute le match alors que nous ne sommes que 12 sans gardien. Du coup c’est Stan qui s’y colle pendant que Miguel se change dans les vestiaires. Dans la glacière de Plan de Cuques le match débute. Et on est plutôt pas mal. Bien en place on fait bien tourner le ballon. Au milieu c’est technique et ça combine à merveille. Derrière Steph fait le boulot avec de bons jaillissements. Stan lui intercepte avec beaucoup d’autorité un centre adverse. Miguel retrouve les bois. Les débats sont équilibrés. Sur un coup franc obtenu à 40 mètres des cages adverses, Thomas dépose le ballon sur la tête de son associé Stiven qui croise sa tête à merveille et ça fait 1-0. On est vraiment sérieux et on a encore quelques situations que l’on exploite mal. Malheureusement Philippe se blesse et sort. J’opère une réorganisation tactique en faisant passer Seb devant et en faisant reculer Djilali d’un cran.
Mi-temps sifflé sur ce score à notre avantage.
Je demande aux joueurs de continuer ainsi et de continuer à respecter les consignes. Ils ont eu très peu d’occasion et j’insiste sur le fait que si on ne leur donne pas les buts comme on en a l’habitude et ben on sera dur à aller chercher.
On réattaque la seconde période toujours avec cette volonté de ne rien lâcher. Cette solidarité sera le prix à payer pour Djilali qui en contrant une frappe qui prenait la direction du but a vu son genou tourner. Il sort lui aussi sur blessure. Le match est toujours aussi équilibré. Nous n’avons pas d’occasions franches mais comme eux des situations dangereuses. Et comme toujours quand les joueurs adverses n’arrivent pas à scorer on leur file la main…
Mika qui avait pour consigne de ne pas monter tente un grand pont au milieu de terrain. Il se fait contrer et sur le contre les adversaires jouent sur le côté où Mika n’est plus là et but égalisateur.
Rapidement on continue nos offrandes sur un ballon en profondeur, très en profondeur même Miguel tarde à sortir et le fait quand il ne faut plus le faire… Lob et 2-1.
Alors qu’on pousse pour au moins égaliser Nabil remet en retrait pour Fred qui s’affole et passe à Alain qui pour une raison incompréhensible tente une passe en retrait du milieu de terrain pied gauche.
3-1 la messe est dite… Si le contenu était bon, même très bon sur certaines séquences force est de constater que l’on réduit tout à néant avec nos cadeaux aux adversaires. Nous sommes coutumiers du fait. Je me répète il est difficile de gagner un match mais encore plus quand on donne le bâton pour se faire battre.

Hail Hail Hail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.