Coupe de la Marseillaise 2016/2017 : 1/2 finale : CIC – AS Collègues 13 : 2 – 0

Samedi 13 Mai 2017 : 1/2 finale de la coupe de la Marseillaise : CIC – AS Collègues 13 à 14H30 au stade de la Fourragére.
Buteurs : Maca, Loris

Reportage by JO C.
LES VRAIS COLLEGUES SONT AU CELTIC

SAMEDI 13 mai 2017,
Depuis le temps que nous savons que ce match aura lieu, cette date est marquée en rouge sur le calendrier !! Sous un soleil éclatant, 25 degrés à l’ombre, qui n’existe pas dans ce stade où même s’asseoir est un luxe. Dur de compter le nombre de supporters du celtic, mais pas assez à mon gout pour la course à un trophée que le Celtic n’a jamais gagné, à défaut de fumi, interdit par la fédération, vos encouragements sont tout aussi importants !
Venons en au match, fred et gillou concoctent une feuille de match mélangeant les victorieux de la cdf et du sang neuf pour surprendre à nouveau ces collegues qui eux aussi ont pu retrouver des joueurs non qualifiés en cdf.

STADE : la fourragère
ARBITRES : M. GOMEZ et M. TIR
DELEGUE : M. MARTY
SCORE FINAL 2 à 0 (Mi temps 0 à 0)
gardien : hugues
defense : jo steph max (cap) thomas
milieu : renaud xavi montas yanick
attaque : nico et cyril
sur le banc : loris, macara , benoit, jérome et la surprise des coachs

ça y est nous y sommes, nous y sommes physiquement mais pas vraiment dans le match, quelques jongles par ci par là, des discussions, max en tant que capitaine prend l’échauffement et lui aussi sent que le groupe n’est pas dans le match. Il accélère l’échauffement jusqu’à ne plus entendre aucun bruit ! quelle p*te ce max, il est fier de lui il nous a déjà tué avant même le match !
nous rentrons aux vestiaires avant même la causerie d’avant match, nous voyons que la surprise du chef est… … … gillou, en train de se changer et je peux vous dire qu’il était bouillant le gillou ! Après avoir rigolé 5 minutes et voyant que ce n’était pas une blague, nous écoutons le discours de fred, toujours abasourdi par la surprise que nous venons de voir ( oui j’insiste sur toi mais j’adore ça !!) .
Le match peut enfin commencer,
début de match pauvre en jeu, il fait très chaud, le terrain est très grand, est-ce la cause réelle ? les bhoys n’arrivent pas à poser leur jeu, beaucoup de pertes de balles, contrairement aux collègues qui eux, exploitent, de manière permanente, le déséquilibre du Celtic sur les cotés, partant de derrière et en 2 passes se retrouvent à 3 contre 2. Beaucoup de ballon du coté droit des hoops, où renaud et jo font leur maximum pour essayer de contrer les attaques continuelles des collègues. Quand jo et renaud sont dépassés, steph ou max sont là pour récupérer le ballon et éviter de prendre un but, je vous ai dit les vrais collègues sont aux celtic, cette solidarité, qui fait que cette équipe se retrouve en demi et en finale de toutes leurs compétitions. Quelques actions venant du coté gauche de la défense, nous font comprendre que thomas sera impérial aujourd’hui aussi, sans parler de hugues qui nous a rassuré lorsque le Celtic a eu besoin de trouver un second souffle …. mi-temps ouf on rentre aux vestiaires sans avoir pris de but.
Les têtes sont baissés, le celtic ne s’est-il toujours pas remis de voir gillou changé et prêt à rentrer dans ce match ? Après quelques ajustements tactiques, fred procède à des changements, certains joueurs prennent la parole pour remotiver tout le groupe! enfin, je sens que les hoops sont rentrés dans ce match , le celtic veut ça victoire!
Le début de deuxième mi-temps est enfin a notre avantage, les soucis de placement sont réglés, malgré quelques occasions adverses, le celtic se met à dominer ce match, avec un peu plus de jeu sans néanmoins démontrer tout le talent réel que possède cette équipe! Loris apportant un peu plus de vitesse offensivement, nous arrivons à prendre dans le dos la défense malgré quelques hors jeu un peu contestables. Notre milieu de terrain prend le dessus sur celui adverse, max toujours impérial, dirige sereinement la défense.
57eme minutes, après un joli jeu de passe sur le coté droit du celtic, renaud déborde et centre sur la tête de Macara, qui trompe le gardien adverse qui avait été énorme jusqu’à présent. 1 à 0 les bhoys sont soulagés, mais ne se contentent pas de ce score. ils continuent à pousser s’exposant aux contres adversaires qui sur deux offensives ont l’occasion de revenir au score sans succès grâce au sérieux des celtes! jo, de retour de blessure, a des crampes, obligé de sortir remplacé par yannick, c’est au tour de steph de se blesser à la cheville et la, oui , vous avez deviné, non, c’est pas possible, fred tu ne peux pas faire ça, oui? non! oui ?! oui il a déjà enlevé le pull, il est BOUILLANT, gillou fait son entrée, il doit rester 10 minutes plus les arrêts de jeu qui seront nombreux. Il touche un premier ballon puis pense toucher un deuxième, sur un tacle digne de di meco à la grande époque , mais évidemment il touche le ballon seulement dans sa tête, son corps n’a pas suivi, il imprime ces crampons sur les tibias (voir les genoux) de son adversaire , il reste 8 minutes gillou est exclu temporairement, il a tenu 2 minutes avant d’être expulsé, mais désolé gillou, tu n’as pas battu le record de jean luc qui s’est fait sortir sur son premier ballon au bout de trente secondes, mais a défaut de battre son record tu as eu la même excuse pour te justifier , je cite ‘j’ai fait ça pour l’équipe ‘. il rentre a nouveau durant les arrêts de jeu, Loris en profite pour partir en profondeur une énième fois et ajuster le gardien sur un tir croisé petit filet.
Bravo, le celtic est en finale de la compétition pour la 2eme fois de son existence. En route pour la finale, et pourquoi pas , gagner pour offrir ce cadeau au celtic irish club qui fête ces 20 ans cette année….
la finale se jouera contre margeray que le celtic retrouvera aussi en demi finale de cdf. Les hoops pourront s’appuyer sur leur expérience dans la double confrontation en l’espace de moins de 15 jours !
rdv le 10 juin 2017, déja marqué en rouge sur notre calendrier…
hail

Reportage by la Provence (Tristan Rapaud), avec correction de Darma
En s’inclinant aux portes de la finale de la coupe de La Marseillaise, face au Celtic Irish Club (2-0) hier, les coéquipiers de Jérémy Jeres ont garni d’un épisode supplémentaire la colossale anthologie de cartoons burlesques. Ceux où les dessinateurs prennent un malin plaisir à tourner en ridicule l’acharnement vain d’un supposé prédateur envers une proie bien plus maligne pour déjouer les subterfuges et contre-attaquer.

Patauds samedi après-midi, Les Collègues se prélassaient tels des matous, plutôt que de sauter à la gorge du Celtic Irish Club, comme tout félin qui se respecte. Pourtant leur instinct était aiguisé, mais face aux canaris celtes – les partenaires de Jonathan Cullia arboraient une tunique jaune – l’apport de forces vives n’a pas suffi. Pour la troisième fois cette saison, les protégés de Jérôme Roux ont laissé filer entre leurs pattes cette prise tant convoitée. Un comique de répétition ravissant encore le CIC, qualifié pour la première finale départementale de sa riche histoire(deuxième fois en fait, première en 2005/2006 perdu 3-1 contre Marseille Inter Club)

Vers un doublé historique

« C’était compliqué de trouver la faille, ils étaient bien en place et on a trop peu installé notre jeu de passe pour les mettre en difficulté, analysait Maxime Collomp, le capitaine celte. La pause nous a fait le plus grand bien pour repartir du bon pied. »

Ensuquées par un soleil au zénith, les deux formations ont eu du mal à trouver leur rythme de croisière, abusant pour certains du jeu en profondeur, quand d’autres s’embourbaient dans une possession stérile. Plus incisifs, les pensionnaires du O’Brady’s se sont détachés de cet équilibre léthargique grâce à LONG Macara sur une passe de Renaud Landi (1-0, 57), avant que le lutin celte, Aroumougom, n’entérine leur succès (2-0, 90+2) sur une passe de Macara Long encore lui!!!!!

En disposant de leur meilleur ennemi, le Celtic s’offre une fin de saison en apothéose, avec en ligne de mire un doublé historique.

Celtic Irish Club 2 – AS Les Collègues 0
Stade de La Fourragère. Mi-temps : 0-0.
Arbitres : MM. Bentata et Gomez. Délégué : M. Marty.
Buts : LONG Macara (57), Aroumougom (90+2).
Expulsions temporaires – Celtic Irish Club : Diaz (17), Dargent (90+1).
Celtic Irish Club : Navarro – Cullia, Coulibaly, Collomp (cap.), T. Landi – R. Landi, Souto-Pajaro, Abautret – Vachino, Baili, Diaz.
Sont entrés en jeu : Dargent, Aroumougom, Bazeille, Long, Benoit. Entraîneur : Frédéric Napoléoni.
Les Collègues : Pinard – Magro, Timezouikht, Crepin, Jeres – Visciano, Coudert – Benesy, Mallol, Freire – Roux (cap.).
Sont entrés en jeu : Costa, Portero, Crepin, Léon, Feraud. Entraîneur : Jérôme Roux.

Une réflexion au sujet de « Coupe de la Marseillaise 2016/2017 : 1/2 finale : CIC – AS Collègues 13 : 2 – 0 »

  1. Steph

    Match bizarre dans lequel on n’a pas sur vraiment imposer notre jeu.
    On a été dominé mais sans vraiment être inquiété grâce à un superbe travail de notre défense !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.