Championnat seniors 2016/2017 : J16 : One Beausoleil – CIC C : 2 – 2

Reportage by Romain Bazin
Lundi 03 Avril 2017 : 16éme journée de championnat : One Beausoleil – CIC C à 19H15 au stade Pastour.

C’est en observant l’ex olympien Julien Rodriguez coacher les petits des camoins que le CIC C se retrouve au stade Pastour vers 18h30. Soleil, chaleur et synthétique annoncent un bon match de ballon.
Après un échauffement de grande qualité, Cyril annonce la compo et remobilise les troupes. On démarre avec Jojo dans les cages, Jean et Etienne dans l’axe Toto à gauche, moi (Romain) à droite, Nono et Maxou en 6, Francky en 10 Aure et Max C sur les côtés et Diaz en pointe. Yannick, Samy, Momo et Hugo pour la rotation.
Le match débute bien pour les celtes, qui tiennent le ballon, se procurent les meilleures occasions et jouent en bloc. On fait bien tourné et on combine pas mal. L’équipe adverse mieux classée ne s’attendait probablement pas à ça et durcit les impacts (et les paroles). En fin de mi-temps l’arbitre nous accorde un penalty, que je transforme de manière peu académique, ce qui ne plait pas au gardien adverse. Quelques minutes après la mi-temps est sifflée et la tension est palpable.
En deuxième mi-temps on n’arrive pas à garder le ballon et à jouer proprement, les adversaires se montrent plus entreprenants et rajoutent un attaquant, ils jouent plus long et nous posent plus de difficultés. Ils obtiennent un penalty rapidement qu’ils transforment. Bizarrement cela réveille notre équipe qui se montrent à nouveau dangereuse soit par des contre attaques rapides (Max C, Samy, Aure butent à plusieurs reprises sur le gardien), soit par des attaques placées, menées par Max, Nono, Francky ou Toto qui finissent par des centres ou des frappes. Sur l’une d’elles Maxou frappe en cloche (et cadre) le ballon passe sous la barre 2-1 pour le CIC C. On signalera un éclairage déstabilisant avec un coup 2 puis 3 puis 4 puis à nouveau 2 lumières qui fonctionnent…
A 4mn de la fin les adversaires égalisent sur une touche corner bien reprise de la tête.
Fin du match 2-2.
On a aimé: le jeu et les relances au sol depuis le gardien, les efforts collectifs, la solidarité du groupe. Le calme d’Etienne (malgré les 820 coups reçus).
Une série de match sans défaite qui continue
Hail! Hail!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.