Championnat séniors 2016/2017 : J15 : CIC D – AS la Famille : 3 – 3

Résumé by Batiste Marcel
Lundi 27 Mars 2017 : 15 éme journée de championnat : CIC D – AS la famille à 19H15 au stade St Marcel.

Résumé AS La Famille – CIC D : 3 – 3
Buteurs : Niko (sp) – Alex – Batbeu
Lundi 27 mars – 19h15 Stade Saint Marcel
Compo : Hugues – Geo, Charly, Bapt, Niko – Alex, Yannick – Francky, Philou, Nico – Batbeu
Banc : Gérald, Romain, Guillaume, Jaja

Match au sommet de la poule, entre les 2 premiers du classement, le petit matelas de points d’avance ne doit surtout nous faire prendre ce match à la légère, Geo ne manque pas de le rappeler à l’aide de sa phrase devenue mythique « Qu’est-ce qu’on veut ? ».
On est en droit de se demander quelle idée est passée par la tête de la fédé de programmer cette rencontre sur ce terrain qui fait partie des pires de la région, bref…
Première mauvaise nouvelle, Romain ressent une douleur au genou pendant l’échauffement, Geo change ses plans et Niko se sacrifie pour prendre la place de latéral gauche, il sait ce qu’on veut !
Nous voilà partie pour un match acharné contre une équipe très forte qui veut absolument la victoire, et ça se voit. Ils nous mettent la pression avec de longs ballons sur leur imposant attaquant, mais malgré quelques petites frayeurs, on tient le choc.
On laisse passer l’orage pour enfin poser notre patte sur la rencontre, et sur un joli mouvement à droite, Batbeu tente un contrôle orienté bergkampesque arrêté seulement par la main du défenseur, penalty logique ! Niko, notre artilleur maison (enfin sauf en coupe de France…) s’élance et marque ! L’arbitre, apparemment impressionné par la technique de notre buteur lui demande de le retirer, pas de soucis, même sanction, 1-0.
Nos adversaires ne s’en laissent pas compter et souhaite revenir au plus vite dans le match. Sur un long coup-franc, leur 9 gagne un duel pour remettre à l’ailier qui a bien coupé, et qui égalise d’une reprise de volée croisée imparable, 1-1 mi-temps.
Début de deuxième, nous repartons vers l’avant avec la volonté de gagner ce match, et sur action similaire à leur égalisation, Yannick remet pour Alex (ou l’inverse) et marque de près, 2-1 on est bien, on sait ce qu’on veut.
Nous ne sommes pas en danger mais sur une action anodine, l’ailier rentre sur son gauche pour provoquer dans la surface, il s’effondre devant ma carrure impressionnante sans que je le touche, l’arbitre se fait berner, l’adversaire nous avoue sa simulation mais la sanction est là, penalty.
Hugues qui en a arrêté 36 en coupe de France ne peut rien 2 fois (oui oui il a été aussi à re-tirer), La Famille revient dans le match, 2-2.
Nous ne décourageons pas, bien au contraire, et sur un coup franc aux 20 mètres, le plus grand écrivain du Celtic, la plume grisonnante, l’esthète du râteau, le golfeur filiforme prend ses responsabilités et envoie subtilement le ballon au ras du poteau, 3-2.
Nous pensons avoir fait le plus dur mais dans les derniers instants de la rencontre, on se livre trop sur le côté gauche, leur latéral n’en attendait pas tant pour déborder et offrir l’égalisation à l’attaquant remplaçant, 3-3.
Nous sortons quelque peu frustrés de cette rencontre, nous avons mené 3 fois au score, nous nous sommes faits remonter autant de fois, rageant.
Mais comme on sait ce qu’on veut, on va repartir au combat dès lundi contre la très belle équipe du LCFC pour chercher ce titre après lequel on court depuis des années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.