6ème Tournoi de Lloret de mar 2016

Reportage par mon mignon Darma
Festival numéro 6 de foot à 7 à Lloret de mar du vendredi 20 au dimanche 22 mai 2016
13256365_950834578366892_7104870536759512822_n[2]
CELTIC IRISH CLUB MARSEILLE

Titre : Mon Mignon ou les boiteux sont de sortie
Ça fait 2 ans que j’essaie de faire ce tournoi, pour l’édition numéro 5 on était 7 à vouloir le faire mais ce n’était pas suffisant, et il y avait beaucoup de détracteurs qui disaient que c’était un tournoi qu’avec des équipes marseillaises. Après vérification seulement 6 équipes marseillaises sur 70 équipes soit 10%. Donc cette année, je relance un appel pour l’édition 6. Nico donati, jo Culia, jean luc B, Nabil, Cyril pons, Gilles Dargent, Fred napo, julien le stéphanois, et Darma. Se rajoute le sorcier l’incruste alors que tout était bouclé !!!!!!Une belle petite équipe sur le papier.
Les mails s’enchainent avec pascal l’organisateur, jusqu’à temps que l’on reçoive la brochure au timing très strict. Hélas belle brochure mais que ne voilà-t-il pas que jean luc a vu et que je n’avais pas encore vu. Le CIC se retrouve en poule compétition alors que j’avais demandé une poule loisir.
Mon sang ne fit qu’un tour, ou pas vu ce que j’avais bu en ce lundi de pub, je rentre chez moi vers 2h00 ramené par mon fidèle trésorier, et j’envoie un mail a pascal pour lui demander : Comment qu’on fait nous les ciciens qu’on vient de Marseille con con, toulousains, toulousains, y’a de la chatte et du cul (je prends de l’avance sur la remise des trophées pardon) ????
Bilan san Remo, il me dit que l’on changera de poule sans difficulté, mais que l’on changera de nom car ça tout est calé et plus possible de retirer les tableaux papiers. On s’appellera l’USC (club de paris mais avec des joueurs de Toulon), représenté donc par le CIC (des écossais/irlandais avec des joueurs marseillais) ; Vous me suivez ????J’me comprends. Donc ben ok.
Le jour J arrive, avec un peu d’angoisse que les routiers bloquent la circulation à cause de la loi travail. Rendez-vous au pub à 10h00, tout le monde a l’heure. Le stéphanois et nico dans un sale état, car sortis jusqu’à 5h.
2 voitures, la Bardy location car espace noir, et la Pons car espace gris. 5 dans chaque caisse, départ à 10h30. Et ben non, prise en main par jean luc du véhicule avec connexion téléphone, GPS, musique et tout tout. Un quart d’heure plus tard décollage pour lloret de mar.
Voyage tranquille, sans encombre, à 130km/h, hum, et peut-être un point en moins chacun a un moment donné !!!! Déjeuner à l’aire d’autoroute du village catalan juste avant la frontière.
Maitre darma avait concocté un pique-nique digne des grands pique-niques du moyen âge.
Le beurre oublié, de suite corrigé par la rapidité d’esprit de Cyril qui alla acheter 2 plaquettes, un pâté médaille d’or du beurre 2016, un fromage sans gout fromage, et de la charcuterie m’ouai boff, arrosé d’un rouge et d’un rosé tout aussi merveilleux. Bon une réussite quoi. Gilles est dans un état proche de l’Ohio, un café et ça repart. Arrivé vers 18h00 à l’hôtel Don juan pour prendre possession de nos clés de chambre et 18h15 piscine pour tout le monde. Mais vu le temps ben ça sera table, chaises et bières pour certains, et pastis pour d’autre Jo Ricard et Etorri mauresque ou Jo mauresque et etorri Ricard, je me rappelle plus. Nous faisons partis des premiers arrivant, avec les belges. A partir de la de 18h30 à 22h00, on rentre dans le para normal de la beauferie !!! Va se succéder des dizaines d’équipes rivalisant d’ingéniosité de déguisements, de chants, de plongeon dans la piscine, de n’importe quoi….
Par ailleurs rencontre improbable entre une beuverie/piscine et juste dans la salle a côté une partie de danse tango endiablé avec des anciens et dont les dames sortent de temps en temps pour venir reluquer de beaux jeunes hommes dénudés. Viens la mon mignonnnnnnnnnnnnn.
Jean-luc et son kilt est bien sage, ainsi que tout le reste de l’équipe. Apéro soft. Pèle mele, on aura vu des majorettes (mon mignonnnnnnnnnnnnnnnnnnnn), des messieurs et madames (la bd hein pas ce que vous croyez !!!) des bhoys et ghirls in green, le FC trompétas et Joey star, des Anonymous, une belle espagnole sans culotte, 2 hôtesses du Tropics (refaite pas refaite ??certains auront la réponse le lendemain, lol), des gens de 2 mètres déguisés en bob l’éponge, et ben ça fait peur, des pro marseillais qui insultent ben nos amis parisiens (il est à peine 20h12), les 10 pro parisiens opposeront une belle résistance ( on va dire 500 marseillais contre 15), nous nous sommes restés neutre.
On enchaine l’apéro, on perd jo, on mange, enfin manger, c’est un bien grand mot, on se rempli, jean luc se régale avec de la Fideua (paella de pate), le sorcier se régale avec le poisson (il est allergique), on enchaine les assiettes au buffet mais rien de bien bon. Pas grave. On abandonne a quai Jo et le sorcier et direction la Disco street et les nouveaux amis de Darma. Une ballade d’une heure dans le centre de lloret avec des belles rencontres charmi, jean lou, alain ; et tous les pakis de la terre pour te faire rentrer dans leur boite toutes les plus formidables les unes que les autres avec spécialités locale chatte a la béchamel, a la moutarde etc………. Je craque et je finis dans un buisson.
On se finit dans la boite le tropics partenaire du tournoi. Soirée rapsody avec un tour opérator serbe et ses 1500 teufeurs. Musique techno à fond et musique traditionnelle serbe. Grosse ambiance, 2 bouteilles et là je ne peux plus rien dire…..je rentre avec etorri vers 3h30, le reste suivra plus tard vers 5h, quelques vidéos tourneront, la télé n’est plus au même endroit, bref, un trou…ouuuuuuuuuuuuuu. Réveil à 7h par les autres équipes qui foutent un bordel monstre, 8h petit dèj du même niveau que le diner et décollage en car vers les terrains situé à 10km. JLB est à 2000, les autres fatigués mais ça va !!!!
Jean luc sera en forme restant debout dans le car, avec sa petite fiole a la asterix !!!Avec une voix de « Mon mignon ».
Terrain 3B, match à 10h, 12h et 15h en poule senior loisir. Finalement on change encore de nom on n’est plus USC mais plutôt l’AS melox d’avignon.
Premier match à 10h 00, il manque pas mal de monde aux niveaux équipes, notamment USA Foot une équipe toulousaine qui joue en FSGT à Toulouse. La sirène retentie, nous sommes en place, et une équipe arrive au pas de courses. Les gars parlent un toulousain bizarre proche de l’espagnol. On joue, on en prend plein le match. Ça joue vite. Ca ne rigole pas trop. On se demande ou on est. Jo sauve l’honneur avec 2 buts. On en prend 5. On perd Nabil sur blessure au genou au bout de 3 minutes. Bilan darma rentre plus rapidement que prévu sur l terrain, en dehors ou sur le terrain peu d’activité de la part du prési qui est venu blessé. Jean luc cuve et rentre en mode football tranquille. Nico est bien réveillé et nous évite une déculottée plus sévère. Petit Fred (petites erreurs sur 2 buts) et Julien cavalent mais les relances sont molle due à la pelouse haute qui ralenti nos ballons. Gilles de la night, comme un diesel rentre dans le match, cyril ne s’économise pas non plus mais c’est insuffisant. On sort sur la sirène au pas de courses car les matchs s’enchainent. On est abasourdi, on se parle mal, ce match a eu le don de nous réveiller. Bilan le capitaine Jo va donner son score a la table de marque. Je ne suis pas loin, je vois nos adversaires se féliciter, et leur dit que pour des toulousains ils parlent bien espagnol. Dégun répond. Tu m’étonnes ce n’était pas des toulousains, et ce n’était pas USA Foot mais une autre équipe qui joue en poule compétition. Rhoooooooooooo, ils se sont trompés de terrain, et USA foot aussi. On est fané, on marronne mais on s’en fou un peu, mais pas notre capitaine Jo qui va traumatiser les organisateurs jusqu’à temps qu’il est gain de cause. 30 minutes de mangeage de cerveau. A l’arrivée le gars craque et lui dit si tu trouves le capitaine de USA foot tu vois s’il te donne le match. Jo le trouve malgré 800 personnes, et le gars acceptent de nous donner le match et d’échanger le score. Notre défaite 5 à 2 se transforme en victoire 5 à 2. Discussions avec les gars d’usa foot car ils jouent en FSGT Toulouse, on a donc parlé de Logidis. No comment mais on fera attention quand on ira à Toulouse l’an prochain. Bref.
Premières bières, premiers sandwichs aux gnous, 32eme de finale des penalties contre l’AS Rotaldo à 10h48, remporté haut la main……par forfait par le CIC. Qualifié en 16eme, on va fêter ça.
Chacun essaie de récupérer comme il peut, discussion sur Ebondon de Toulouse ou pas ?, y’avait aussi des ex internationaux marocains (coupe du monde 1998, avec Norvège, Brésil et Ecosse), on dort, on somnole, un gars offre un siège au sorcier, la classe. Nabil souffre en silence. Fred entend siffler ses adducteurs.
A 11h54 précise on a notre 16eme de finale de penalties à jouer contre Massilia soccer team sur le terrain 14B, et à 12h00 pile on doit être sur le terrain 3B pour notre deuxième match contre l’ES Greasque. On se qualifie haut la main par forfait. 8eme de finale prévue à 13h36. Weeeeeeeeeeeeeeee, et on trace sur le terrain quand on entend la sirène du début du match. On arrive au pas de courses, en boitant, es Gréasque nous attend, fair play, jean luc marronne, il est toujours en chaussettes, sans avoir mis ses chaussures, le match débute à fond la caisse, une première mi-temps difficile, on encaisse un 2 – 0 en 10 minutes, on a un poteau sur un tir du centre de JO, on a quelques occases mais non cadré. On se ressaisi en seconde période que l’on gagne 1 à 0 par l’opportunisme et la combativité de JO, de Jean, de Nico, et des demies jambes du reste de l’équipe, Cyril sort cramé, adducteurs de Fred qui sifflent plus fort que la sirène du tournoi mais en jouant plus bas donne de la stabilité au CIC/melox, contracture au mollet pour Gilles, ça tire aussi pour julien qui pourtant s’est amélioré sur ses passes et son engagement physique, Darma boite bas mais ne dis rien, mais ne joue pas non plus très fort. On s’en sort bien malgré la défaite 2 à 1. Nous sommes contents, le prochain match de 26 minutes à 15h00. On mange des burgers à la girafe, des saucisses de foie de veau, des trucs quoi, et de la bièressssssssssssss.
A 13h36 pile on est sur le terrain 14B pour tirer nos penos contre la french connection. Gilles s’élance et bat le gardien pour son premier vrai face à face. Capitaine Jo fait le job en arrêtant celui de la French et évite la séance de jongle de la tête. Nous voilà en quart de finale contre une équipe en jaune de je ne sais plus quelle équipe, mais on l’a vue 3 fois gagner au face à face des jongles de la Tête. A 14h12 gilles fait le job et casse la cage. Jo est perturbé par le gardien de stade qui décide de passer à ce moment-là entre la cage et le tireur, il a choisi son jour pour tondre la pelouse des stades ce cono. Et il rend fou tout le monde. Le tireur lui n’est pas perturbé et casse la cage. Après négociation, on a droit à une deuxième séance de tir. Gilles le réussi et l’adversaire aussi. Epreuve terrible des jongles avec une place en demie. Hélas gilles après 3 brillants touchés de la tête fait tomber son ballon pendant que l’autre a eu le temps de manger son sandwich et boire une cannette. On sort la tête dans le luc !!!!!Qui dort d’ailleurs.
Il fait chaud mais le vent aide à ne pas se sentir mal. A 15h direction le terrain 3B pour jouer contre l’ORTF une équipe de Lyon. Pour espérer la finale, on doit en marquer 6 buts. Car ce sont les 2 meilleurs marqueurs des 3 poules qui iront. On a une chance. Peu importe le score on doit en mettre 6. On est au plus mal, on a une tactique mise au point depuis midi. Mais quand on se retrouve sur le terrain c’est n’importe quoi. Personne n’est à sa place, Fred rigole mais on est à la cave. Jean hurle sur tout le monde, normal on n’est pas concentré. Gilles remplace Nico valide au gardien. On joue a deux derrière mais Fred souffre. Julien se blesse à son tour et sort, Darma rentre arrière droit mais ça ne va pas mieux, jean luc a beau hurler, le prési fait ce qu’il veut sur le terrain. Sur un corner tiré par Nico, Cyril débloque son compteur but sur une déviation au premier poteau pleine lucarne. 1-0, le CIC/melox exulte. On marque rapidement un deuxième par Jo je crois avant la mi-temps 2 – 0. On souffle on ne dit rien, c’est dur.
Seconde période l’ortf revient à la marque par leur virevoltant numéro 7, qui dribble tout le monde et marque. Sur l’engagement Jo crucifie le gardien. 3 – 1
Nico fait tous les postes, darma sur un corner prend un ballon sur la tête et le met en corner. Bien vu jean pas fait exprès moi. Lol, J’arrive a en dégager un ou deux volontairement loin quand même. Pour faire souffler l’équipe même si le but était de mettre plein de buts. Mais on n’est pas bien. Ortf revient avec son numéro 7 qui nous ballade encore.3-2. Gilles nous fait deux sauvetages. Et sur un duel entre un adversaire et Nico, le ballon arrive par miracle sur le pied droit de darma qui lance en profondeur Jo qui gagne son face à face. 4-2
Dans les 3 dernières minutes Ortf marque un 3ème but qui les relance. Nous on a 2 touches on rate l’immanquable par 2 fois, sur une passe de Nico pour Cyril qui frappe fort mais au-dessus. Et sur une touche de Jo, cafouillage a 1 mètre du but, Nico rate et darma rate aussi, sur le dégagement Gilles nous sort l’arrêt du tournoi. Sirène 4-3. On serre les mains, personne n’a été ridicule. On rate la finale de deux buts. Je ne sais pas comment on l’aurait joué, à part jean luc qui commençait à se sentir bien dans ce tournoi. Bravo les gars. Avec 6 blessés, on ne s’en sort pas trop mal.4eme attaque sur 12 équipes.
Jean luc nous sort un couplet comme quoi il n’avait pas compris que le score importait peu, et que seul notre nombre de but était important. Même si on perdait de 2 ou 3 buts. (Enfin pas plus quand même sinon c’est eux qui passait), lol. Donc pas si désimportant que ça.
Dernières bières, derniers sandwiches à la fougère ingurgités, direction car pour aller à l’hôtel prendre une douche. Le moment love du weekend end dans le bus avec notre (bip) et une charmante maltaise de Bruxelles. Capitaine Jo l’entremetteur. Douches pour certains, piscines pour d’autres, et bières pour encore d’autres. Rencontre improbable avec les danseurs de tango, des Bikers et des joueurs de ballons. Mélange surprenant.
On se prépare doucement a la soirée de Gala, tout le monde fait l’effort, sauf quelques-uns sur 800 c’est pas mal. Nous allons au casino de Lloret de Mar. Cérémonie des trophées, y’a de la chatte, y’a du cul, y’a de la chattoune. Toulousains !!!Toulousains !!, bref un peu de remerciement pour les habitués, soirée mojito mais avec une mise en place pas assez conséquente pour pouvoir abreuver les nombreux soiffars de la soirée. Sympa, je trouve, un peu long mais sympa.
Ensuite direction les tables du casino, table de 50 personnes, avec écran géant pour voir le match. Nous sommes vite refroidis, et les 10 supporters parisiens sont rejoints par une centaine d’autre, d’un coup. L’humeur versatile de la salle est assez marrante à voir. Encore une défaite de l’om face à Paris, les parisiens nous branchent, le sorcier leur sort un ou deux CITY, moi un peu moins poète sur le ils sont ou les marseillais. Mais cela reste quand même soft.
Repas bien sympa, vin, champagne, et car vers 23h30, à pied pour d’autres. Dodo pour certains et tropics pour d’autres, des rencontres sympa, des promesses de « je reviens ».
Coucher vers 5h avec les rires de Fred en fond, un rire qui fait du bien à entendre. Je me dis que ce déplacement serre un peu les liens entre nous tous.
Réveil vers 9h00, petit dèj, dernier cadeaux à prendre pour la famille, décollage vers 11h15 mon mignon, pour aller manger a un super buffet au perthus. Des dodos dans les voitures, des points festifs, de la musique, froid, chaud, bref retour à 17h45 sur Marseille.

Hail !!Hail !!USC/Melox are here !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ps :Tu as quoi sous ton kilt mon mignonnnnnnnnnnnnnnnnnnn
Ps 2 : Gilles n’oublies pas tu organises le 7 eme tournoi de lloret de mar pour le CIC mon mignon

1. Los Viajeros : The Naarden Allstars (Pays-Bas) (la 1ère équipe hollandaise à participer au Festival)
2. Los Exoticos : Ex Inter Maroc (Maroc) avec un mondialiste de la coupe du monde 86 au Mexique qui a planté 2 buts face au Portugal …
3. La Manada : AS Melox (Avignon) & Vétérans Redessan (Montpellier)
4. Los Disfrazados : FC Trompetas (Toulouse)
5. Incroyable Talent : Bob l’Éponge-Les Sardines (Marseille)
6. Los Cantantes : Belgian Devils (Belgique) (ils auraient pu en gagner d’autres …)
7. Las Borrachas : Las Tanekas (Montpellier) (1ère fois qu’une équipe de fille remporte le trophée des picoleurs et picoleuses …)
8. El Fenomeno : Papi-FC Vétérans Jonquiérois (Nîmes) et son légendaire pas de danse …
9. La Malabarista : Aurélia Mendoza-Evreux FC 27 : 110 jonglages
10. El Malabarista : Halil Toraman-RC Today (Nancy) : 690 jonglages
11. The Penalty Ladies Team : FC Bussy (Paris) (un sacré week-end … elles s’en rappelleront !!!)
12. The Penalty Vets Team : Les Vétérans du TFC (Toulouse)
13. The Penalty Mens Team : Club Colonial (Paris)
14. Premio Naranja : FC Bononia (Italie)
15. Los Fieles : Rexel FC (Paris) (ils ont eu leur vol d’annulé et sont quand même descendus en voiture !!!), Jwa di Jwé (Paris), Keskonfootla (Paris), FC Pessac Alouette (Bordeaux) & Evreux FC 27
16. Jogo Bonito : USA Foot (Toulouse) (ils ont trouvé le moyen de jouer sur un autre terrain … contre 1 autre équipe … et de nous foutre le bordel dans nos classements …)
17. Lady Team : CF Estrablin (Lyon) (les chatonnes !)
18. Los Abuelos : RC Today (Nancy) & Les Vétérans du TFC (Toulouse)
19. Los Aficionados : AVHU (Hendaye), nos basques !
20. Copa Cobre Barcelona-Costa Brava-Girona Cup : Los Latinos (Grenoble) – FC Caipiranha (Suisse) – CF7 (Castres) (les Borrachos 2015 qui commencent à gagner des trophées compétition …)
21. Copa Bronce Barcelona-Costa Brava-Girona Cup : AS Rotaldo (Paris)-RC Today (Nancy) – OCC (Marseille) (enfin !!!! 1er trophée en 3 participations !!!)
22. Copa Plata Barcelona-Costa Brava-Girona Cup : École des Champions (Belgique) (les Arsènes Lupin du festival 2016 …) – The Fighters (Espagne) – CE Capgemini TS (Toulouse) (sans leur capitaine emblématique … blessé, revenez avec lui plus forts l’année prochaine !!!)
23. Copa Oro Barcelona-Costa Brava-Girona Cup : Ça se résume à Côte d’Azur-Provence … GSCT (Nice) – Los Jovenes (Marseille) – Massilia Soccer Team (Marseille) (enfin !!!! 1er trophée en 3 participations mais quel trophée !!!)

et enfin, le grand vainqueur 2016 du Fair-Play Award qui remettra son titre en jeu en 2017 : Boys & Girls in Green (Belgique), alias FC IRLANDE !!!! Ils représentent tout ce que l’on aime !!! Fiesta, Sympas, Fair-Play, Mixte, Fidèles, International !!!!

2 réflexions au sujet de « 6ème Tournoi de Lloret de mar 2016 »

  1. Tonyexgoal

    Un super week-end mon Mignoooooonnnnn, ça manquait un peu de football, de paté de campagne, de beurre, de Fromage du terroir, de chaleur de mi-mai (ne pas lire Mimet) et 2/3 autres trucs, mais c’est à refaire.
    Un Très grand reportage encore une fois, tel quel, nature, à la Darma qui voit tout.
    Un buisson puissant, des mojitos très lent, des pakis opressants, des blessés présents, et des Mignons boulégants
    Merci

    Répondre
  2. Cissou

    Bravo pour ce résumé mon mignon président !! Nous avons encore passé un très bon weekend entre potes. Merci de l’avoir organisé..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.