Coupe de France Delaune 2008/2009:Premier mach de poule: CIC – US Sainte Marthe (ex AS Margeray)

Match nul et défaite au tir au but: ça commence moyen………

Samedi 25 octobre 2008:premier match de poule Coupe Delaune :au stade jean-Bouin ,à 15h00:

Celtic Irish Club Marseille-US Sainte Marthe:3-3(3-4 aux pénalties)

Buteurs: Ouajjou Nabil, Lagrasta Grégory, et Coulboy Alexandre.

pas d’infos, seul les présents savent………donc on verra si quelqu’un se dévoue pour faire le résumé car darma pas la.

Merci a stecca pour le résumé:

Ste Marthe 1ére !

Le CIC entame la Coupe de France contre L’US Ste Marthe, équipe dans laquelle joue un ancien celte : Piment pour ceux qui le connaisse. Le match se déroule  au stade Jean Bouin en un après midi bien ensoleillé devant quelques supporters : Jean-Luc, Lolobispo, le Colombien, Didier, Mag, Zim (tiens tu n’es pas à Paris toi ?), the Boucher, Igor plus quelques autres dont je ne me rappelle plus.

Pour leur première sélection, qui ne fut pas facile a faire car il fallut en laissé en chemin et faire avec les désistements, mais ca vous vous en foutez puisque c’est notre boulot, les 3 coachs Alex, Cyril et Steak font appel à Jojo ( C ) dans les bois, en défense Clément ( B ), JC ( C ), Chiny ( C ), Charrette ( C ), Julien ( A ), Romain ( A ), Bastien ( C ) milieu Aurélien ( B ), Driss ( C ), Sofian ( C ), Sofiane ( B ), Max ( B ), Taxi ( A ), attaquant Gregory ( C ), Nabil ( B ).

Maintenant le match en un résumé super bref.

Le premier but cicien sera amené par Sofiane qui s’infiltre côté gauche, frappe mais voit le poteau repoussé le ballon dans les pieds de Gregory qui n’a plus qu’a poussé.

Les Celtes sont bien en place et font tourner plutôt bien le ballon.

Mi-temps 1 – 0.

En deuxième mi-temps le match sera tout autre avec 5 buts de marqués.

Tout d’abord 1ére égalisation de Ste Marthe. 1 – 1

Le CIC reprend l’avantage suite a un but qui est l’œuvre de Taxi sur coup franc dévié par le mur.

2éme Egalisation de Ste Marthe suite à une faute de main de Jojo qui voit le ballon retombé dans les pieds adversaires, frappe et but. 2- 2

Les Celtes ne baissent pas les bras et marquent un troisième but sur une tête de Nabil qui reprend un centre de Julien. 3 – 2

Et comme dans tout bon match qui se respecte une erreur d’arbitrage donnera à Ste Marthe le but égalisateur. Le ballon sort en 6 mètres et est ramené de la main par l’attaquant adverse qui le remet en jeu et but. 3 – 3

Fin du match 3 – 3 et séance de tir aux buts et comme tout le monde le sais Clémenthinio verra le sien arrêté par le gardien et victoire pour Ste Marthe.

On retiendra aussi les 3 cartons blancs reçus par Chiny et deux arbitres complètement très moyen.

Hail Hail!!!!!!

stecca olivier

cic_sainthe_marthe_c_delaune

Notons un résultat dans cette poule de la mort.

FCN Crimée – AS Bourrely: 2-3

Score hélas qui ne sera pas enterriné car L’As Bourrely sera forfait dans un des matchs de poule delaune, donc sera déclaré forfait pour le reste de la coupe. Bilan fcn crimée en phase finale en coupe cette année.

Match  par Sainte marthe:

MaulandiLatzko ; Moulin ; SemerdjianMeradou ; Galaverni ; Titus ; CouttonDéambri ; Debes ; Pioli – Gary ; Valora. Cette équipe qui a fière allure est celle qu’aurait pu aligner Bono cet après-midi pour la 1ière journée de Coupe de France. 6 mois après la déroute de Pessac, les margeliens faisaient leur retour sur la scène nationale.

 

Piment, qui a eu la bonne idée de prendre son sac, apparaît finalement sur la feuille de match alors que Johan est forfait à la dernière minute. C’est donc Spagoal qui prend place dans le couloir droit.

 

Les devils n’aiment pas jouer l’après-midi.

Dans cette poule (Margeray, FCN Crimée, Celtic et Bourelly) où chaque résultat aura son importance, les margeliens n’avaient d’autres choix que de prendre l’ascendant sur les Celtes. Comme la semaine dernière, il faudra encore 30’ aux biancorossi pour rentrer totalement dans le match. Les margeliens étrennaient leur maillot coupe et se traînaient comme une âme en peine sur le terrain. Les enchaînements de lundi ont disparu. Incapable d’utiliser la largeur et la profondeur, les margeliens opposent une piètre maîtrise du ballon au jeu viril des Celtes : tacles appuyés et long ballon devant. Face à la position replié de leurs adversaires les devils n’arrivent pas à déstabiliser l’arrière garde des verts. Yocco se procure la première occase sur un corner sa volée passe au-dessus. Les celtes ripostent comme ils peuvent, sans grande conviction. Sur un ballon perdu au milieu l’attaquant irlandais prend Titi de vitesse, sa frappe trouve le montant de Bono, mais par chance revient dans les pieds d’un celte qui passait par là. Trop heureux de l’offrande il ouvre le score : 1-0. Agir, plutôt que réagir, c’est la volonté des margeliens qui sont à 2 doigts d’égaliser sur un coup franc puissant de Yocco détourné du pied par le gardien adverse. Les celtes se contentent de défendre en faisant beaucoup de faute. Dani et Yocco tente bien de contourner le bloc défensif sans succès. Les margeliens s’en remettent aux coups de pieds arrêtés. Sur un corner Yocco expédie sa tête sur le montant droit, puis une autre sous la barre, but, oui, non Sissi met fin au suspense en poussant le ballon au fond : 1-1 à la pause.  (le débat sur le buteur se prolongera dans les vestiaires et sur le trajet du retour). Les nerfs à fleur de peau à cause des fautes à répétitions des Celtes, la mi-temps arrive à point nommé.

 

Les devils dominent, s’énervent et manquent de lucidité.

Le plus dur étant fait, les margeliens doivent maintenant enfoncer le clou. Mais une nouvelle fois les devils n’arrivent pas à entrer pied au plancher dans le match et laisse l’initiative aux visiteurs. Il ne faudra que 5’ pour reprendre l’ascendant sur le match. Les devils appuient sur l’accélérateur pour prendre l’avantage, Yocco et Dani combinent bien mais sans se montrer dangereux. Bono place alors Spagoal dans les buts pour pouvoir sauter le milieu dense des Celtes. Sur une relance du gardien margelien, Yocco fausse compagnie à son garde du corps et se fait sécher à l’entrée de la surface. Le coup franc du N°11 frôle le montant. Yocco et Dani enchaînent quelques frappes de l’extérieur de la surface sans succès. Les celtes continuent leur entreprise de destruction systématique. Alors que l’on ne voyait pas comment les greens pouvaient inquiéter l’arrière garde des biancorossi, Titi concède un coup franc plutôt sévère. La frappe contrée par Seb lobe Spagoal : 2-1 du vrai réalisme à l’anglaise. Les celtes reculent et concèdent des corners, les esprits s’échauffent et les arbitres sortent les cartons blancs. Sur un nouveau corner, Cédric dévie pour son frère qui fusille le portier irlandais : 2-2. on imaginait alors les devils à l’abri d’un nouveau but. Pourtant à force de pousser les devils s’exposent, le centre de la droite trouve la tête de l’attaquant qui trompe Spagoal sorti à sa rencontre : stupeur 3-2 pour les greens pour 2 tirs cadrés. Fidèle à leur fightingspirit, les celtes durcissent encore le jeu et Dani par ses accélérations est une cible toute trouvée. Les corners et coups francs se multiplient : sur l’un d’eux, Cédric trouve une seconde fois Seb qui arrache l’égalisation. Les devils cherchent alors le K.O. et Piment met par 2 fois Yocco sur orbite mais il enlève trop sa frappe. A 10 contre 10 la rencontre se termine sur ce score de parité logique au vu du film du match.

Les devils au finish.

La séance de tirs aux buts démarre : Yocco ne se laisse pas provoquer par le gardien et avec sang froid ouvre le score. Les celtes égalisent. Nono prend le contre-pied, les greens égalisent, Sisi maîtrise l’exercice d’une frappe enroulée, Spagoal est sur la trajectoire mais la frappe puissante termine au fond. Dani s’applique et permet aux devils de reprendre une unité d’avance. Spagoal détourne et donne la victoire aux siens : 4-3 le margeliens s’imposent au finish.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.