Championnat vétéran à 7 2015/2016 : Journée 11 : CSC Douanes – CIC V7 : 5 – 2

Reportage by Alain K
Vendredi 15 Janvier 2016 : 11 éme journée de championnat au stade Lebert à 19H30 :
CSC Douanes – CIC V7 : 5 – 2

Coup de Froid
Vendredi 15/01/16 – Stade Lebert
L’équipe : Alain S, Alain K, Didier, Raph, Franck M, Seb C, Seb R, Ali, Aurelien

Dès le vestiaires, c’est les senteurs de l’hiver qui nous donne la température : Kamol et autres solutions camphrées sont de sortie. Et c’est donc le nez plein de ces odeurs revigorantes que les celtes et nos adversaires douaniers se présentent sur le pré !

Rapidement, les oranges placent un pressing haut qui nous gêne énormément, givrant nos relances. Et le rafraichissement se poursuit assez vite par l’intervention d’un poteau taquin, qui au lieu de gentiment renvoyer la balle en 6m décide de faire rebondir le cuir sur le dos de notre portier, auteur pourtant d’un magnifique plongeon inutile, et d’ouvrir le tableau de marque.

La pressing haut continue à nous faire mal, d’autant plus que notre jeu, inspiré par le barca, se solde par des contrôles approximatifs et des pertes de balles trop rapides. Pourtant, c’est justement sur une interception que Raph s’échappe et s’en va ajuster le gardien adverse. 1-1. Si Nous pensions être libérés et délivrés de nos adversaires, l’espoir fut de courte durée, car tels une rangée de bonhomme de neige, notre défense perd la balle plein axe à l’entrée de la surface, offrande que le remuant meneur de jeu adversaire ne gâche pas. 1-2.

La mi-temps arrive et notre coach Gilles, résistant au froid sur la touche, nous donne ces consignes.

Hélas, malgré un petit mieux, et plus de maitrise, c’est encore les douaniers qui aggravent la marque d’une tête décroisée bien ajustée suite à un bon centre de la gauche. Pourtant les Celtes ne restent pas de glace et suite à une inspection trop attentives des chevilles de Seb par l’un des douaniers, le penalty est sifflé. Seb se fait justice. 2-3.

Pourtant, une fois de plus, nos adversaires ne laisseront pas le thermostat de nos espoirs monter et c’est encore le même poteau, celui du début, qui décidera d’intervenir pour nos amis douaniers en déviant une fois encore une frappe lointaine au fond de nos filets, alors que cette fois, c’est notre défense et notre gardien qui étaient resté de glace. 2-4.

Les occasions adversaires se multiplient malgré quelques tentatives imprécises celtes, et sur un corner, profitant du gel ayant atteint la coordination motrice de notre dernier rempart, les douaniers corsent l’addition. 2-5.

De nombreuses occasions pour les deux équipes agiteront la fin de match, mais finiront sur les gardiens (un peu) ou dans les grillages (beaucoup).

Douche froide sur notre belle série de match, car nous aurions pu faire mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.