Tournoi intercic à Michelier

Tournoi intercic organisé a Michelier le samedi 3 Mai 2014
Tournoi organisé d’une main de Maitre par Bubu et Gérard le maitre du stade
Pourtant beaucoup de soucis, tout d’abord nous avons eu le stade que lundi dernier, donc pour avoir du monde cela va etre délicat
Deuxièmement le temps le vendredi est catastrophique avec du vent et pluie.
Mais la chance souris aux Celtes avec un beau temps, et une paêlla parti commandé par Gérard.
28 joueurs, et une cinquantaine de personnes toute la journée, enfants et mamans compris.
Le prési arrive vers 14h30 et quelques uns se finiront chez el diablito pour une murge sans pareil!!!!
Hail!Hail!Teh celts are here!!!
merci Bubu

résumal by bubu

Cher lecteur, voici le résumé de notre tournoi intercic 2013-2014.

Mais avant de rentrer dans les détails je tiens à t’expliquer ce qu’il s’est passé avant cet événement.

Lors d’une réunion entre « décideurs » du club, à la question : « Qui veut s’occuper du tournoi intercic ? » Je réponds par la positive.

Ayant du temps devant moi, je me dis que ça va être tranquille et que, même n’ayant pas l’expérience de ce genre d’événementiel, tout va rouler comme sur des roulettes…

Tout commence par le choix du stade, ayant joué au ciq montredon par le passé et connaissant bien le gardien du stade Michelier, je me dis que ça pourrait changer un peu de notre tournesque stade Flotte, face à la mer c’est quand même bien sympa au mois de mai !

Alors ok, ce stade ne nous réussit pas trop ces derniers temps en coupe de France, en vétéran c’est assez mitigé, mais qu’importe nous allons faire ce tournoi là.

Bref, j’en parle à Gégé, nonon fidèle client du pub, pas le videur du O’brady’s mais le gardien du stade qui me réponds avec enthousiasme que cela ne lui pose aucun problème et qu’il sera heureux de nous recevoir dans son antre.

Nous convenons ensemble du repas de midi, ça sera paella avec rosé à volonté, pas trop cher donc jusque là tout va bien.

Là où ça se complique, c’est pour la demande officielle du stade à la FSGT. Les délais sont courts, la personne en charge est en congé, la personne à la mairie responsable de l’attribution des terrains enterre son poisson rouge et là ça devient galère.

Finalement nous avons la confirmation du stade le lundi précédent le samedi où doit avoir la compétition… Précipitation, messieurs les responsables d’équipes sont avertis au plus vite, faites au mieux mais faites !!! Le message arrive a passer tant bien que mal et je suis surpris du nombre positif de réponses.

Le jeudi je revois Gégé, ok c’est bon on sera une quarantaine, fais péter la paella !!!

Beaucoup de phrases en préambule mais c’est juste pour te montrer, cher lecteur, que tout n’a pas été simple dans cette histoire.

Oh mais j’en oublie, parlons de cette chère météo qui nous annonce de la pluie pour samedi. Merde un tournoi sous la pluie ça n’a pas la même saveur, surtout à Marseille où l’on n’est pas trop habitués. Le président est sceptique, perso je fais des danses du soleil, oui cher lecteur, les indiens d’Amérique avaient la danse de la pluie bein moi j’ai la danse du soleil !

Réveil compliqué en ce samedi matin et ôh joie, il fait beau. Ok y’avait du mistral et il ne faisait pas super chaud mais au moins on n’avait pas la pluie.

Direction Michelier stadium, heure du rendez-vous prévue vers 10h00, peu de monde en arrivant et là je me dis c’est mal barré.

Café pour certains, petite binouze pour d’autres, ça arrive tant bien que mal. « Changez vous les gars, on va commencer ».

Je commence à récolter les sous pour le repas : « Moi je joue mais je reste pas manger » « Moi je joue mais j’aime pas la paella » « Moi je joue pas mais je mange la paella », ça ce complique quelque peu.

10h30 tout le monde sur le terrain, les défenseurs d’un côté, les milieux bah au milieu et les attaquants de l’autre côté, on va procéder au tirage au sort. Je vous passe le chapitre du « Ouais mais moi je suis défenseur, mon coach me fait jouer milieu mais j’aimerais être attaquant… » Manque de chance on n’a qu’un seul gardien, coup de bol on est exactement 28 joueurs. D’un coup ça facilite les choses, ça sera 4 équipes de 7 joueurs en priant qu’il n’y ait pas de blessé.

On a les chasubles, il y aura donc une équipe en orange, une en vert, une en bleu et une qui jouera avec le maillot du celtic.

Tirage au sort aléatoire, le but étant de faire un mélange général de chaque équipe, histoire que tout le monde joue avec tout le monde et qu’on essaye au moins pendant un temps d’oublier notre « appartenance » A B C D ou V.

Donc sous forme de mini championnat, les matchs débutent sur les 2 demis terrains.

Résultat : Orange-celtic 2-2 vert-bleu 1-1 orange-bleu 3-2 celtic-vert 1-7 orange-vert 1-2 celtic-bleu 2-3.

Bon cher lecteur tu vas me demander qui était dans quelle équipe, bah je vais te répondre 7 celtes contre 7 celtes.

PAAAAAUUUUUUUUUUSEEEEEEEEE

Apéro pour certain, petite douchette pour d’autres car malgré tout il fait chaud.

La paella met du temps à arriver, certains estomacs commencent à grogner.

On improvise une tablée avec les moyens du bord, d’ailleurs encore merci à ceux qui ont filé la main.

La camionnette arrive et là on découvre un méga plat rempli de paella. Nous faisons s’assoir les femmes et les enfants, merci d’ailleurs à celles qui sont venues. Je m’improvise serveur, les assiettes sont bien remplies, pas compliqué car y’en avait pour un régiment. Le cubis de rosé est installé, par trop loin du pauvre serveur…

Tout le monde a l’air content et là ça fait vraiment plaisir. Les gens apprennent à se découvrir par le hasard de leur emplacement à table. Les enfants s’amusent, les femmes ne s’ennuient pas et les hommes sont heureux. Là je me dis, c’est bon nous avons réussi.

Fromage et dessert suivent, le président arrive, il m’avait demandé de lui laisser une part de paella, ça tombe bien il en reste pour 30. Le rosé continue de couler à flot, notre hôte du jour rajoutera même un cubis déjà entamé de derrière les fagots.

REEEEEEEEEEEEPRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIISE

Et ouais les gars, va falloir rejouer au foot, c’est quand même le but à la base !

Match retour : orange-celtic 3-2 vert-bleu 1-1 orange-bleu 0-3 celtic-vert 3-1 orange-vert 1-1 celtic-bleu 2-2.

Non cher lecteur je ne sais toujours pas qui avait quoi comme couleur, d’abord t’avait qu’à être là !

S’en suit des demies finales entre le 1er et le 4ème ainsi qu’entre le 2ème et le 3ème, cher lecteur si tu veux savoir qui jouait contre qui bah fait ton classement, moi je vois toujours 28 celtes jouants ensemble.

Match pour la 3ème et 4ème place jouée aux tirs aux buts et finale qui verra, me semble t’il, voir la victoire des bleus, mais tout cela reste anecdotique.

Le rosé continuera de couler, trop pour certains dont moi cher lecteur.

Il parait même que ça a fini chez notre ami Didier au bar des goudes avec une contrée mythique, mais ça c’est une autre histoire. Moi je sais pas, je suis rentré me coucher vers 18h00, la fatigue et le rosé ayant eu raison de moi !

Un grand merci à toutes les personnes présentes ce jour là, dommage pour ceux qui n’ont pas pu venir, l’année prochaine on remet ça si dieu le veux bien.

HAIL HAIL

Une réflexion au sujet de « Tournoi intercic à Michelier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.