Tournoi à Milan le 4,5 et 6 juin 2010 : Le Cic on tour!!! Victoire du CIC

Petite balade milanaise chez les vainqueurs de la champion’s league!!!!Et un trophée de plus pour le Celtic Irish Club!!!!!

8 celtes représenteront les couleurs du CIC lors de ce petit championnat à 6 équipes.

Darma , Jean luc, Ta mère, Bubu le suisse, Didier sorry, Patrick le remonteur de Pneu à l’ancienne(finalement remplacé par Igor le MAGIFIQUE), Kiki, Adri le reporter et jérome l’organisateur du tournoi.

Le Celtic Irish club s’est inscrit au tournoi de milan il y a Deux mois par l’intermédiaire de Thierry de l’entente beaucairoise. Darma compose une équipe d’anciens et de poids avec  jean-luc,  didier el diablito, Ta mère dans la voiture, bubu le suisse, igor le magnifique(qui remplace notre ami les menottes aux poignets patrick), darma le coach et deux futurs anciens Adriano et kiki www.jailaguigne.com. Notons l’aide précieuse de Jérome le grenoblois/milanais organisateur du tournoi.

Rendez vous le vendredi  matin vers 9heures au pub. Petit dèjeuner classique avec pain au chocolat, croissant, jus d’orange et café.Décollage vers 9h30, moment ou Thierry m’appelle pour savoir ou on en est . Leur fourgon se trouve près de la Valentine.Bon timing.

Voiture GPS avec la Bardy mobile accompagné de igor, kiki et adri

Voiture suiveuse avec la Diablito mobile, darma et ta mère.

Les kilomètres sont avalés, je laisse la parole a mon compère Adri assouly pour un compte rendu de la voiture 1 :

Carnet de route voiture 1:

Jean-Luc  est au volant de son énorme 4×4, Igor a pris place à l’avant, Kiki et Adriano sont à l’arrière du véhicule. Notre chauffeur du jour commence à mettre une radio scandaleuse, mais après quelques remontrance envers cette fréquence de merde, le libéro de la squadra Celte décide de prendre un coup de jeune et d’envoyer sa compile d’Eminem, entrecoupé par quelques musiques house… DJ Bardy est enfin lancé. Igor et Adriano se font plutôt calmes en ce début de parcours. Quelques photos de ce dernier puis Vicenzo commence a filmé. Ah Kiki, parlons en de Kiki… Ce dernier est ingérable, comparable à un enfant de 5 ans en voiture. Vas y que je sors ma tête par le toit ouvrant, par la vitre arrière, je joue avec la clim, je fais des doigts à Didier qui conduit derrière, je joue avec les cheveux de Bardy, je danse, je chante, je sors les bières pour les autres passagers (Bardy étant au volant, Kiki, Igor et Adriano on bu pour lui). La voiture de tête est donc lancé sur l’autoroute, et Kiki encore lui, décide une nouvelle fois de sortir sa tête de la voiture. Avec la vitesse et le vent, il rattrape de justesse sa casquette, mais tout le monde a vu que quelque chose était tombé… après un « ouééé j’ai sauvé ma casquette » il se rendra vite compte que ses ray-ban qui se trouvait sur sa casquette, on fini sur la route et sans doute écrasé par Didier. Premier coup dur pour le gendarme celte. Mais dans la foulé la cendre de sa cigarette viendra lui faire un jolie troue au short puis enfin il arrivera à casser la sangle de sa sacoche. Escale sur les hauteurs de Monaco et plusieurs pauses pipi pour Kiki et Adriano à cause des bières vont suivre. Kiki lance la blague du jour avec les chinois… cela n’amusera personne. Mais voila qu’Adriano se met lui aussi à partir en couille avec des blagues et des histoires a n’en plus finir. A noter que celle des pastèques a beaucoup fait rire. La frontière est passé, il est l’heure de manger… ah au fait « PD CELUI QUI OUVRE LES FENETRES » petit clin d’œil au problème digestif du Bardy, du Kiki et du Igor (vous êtes des porcs). Repas à Auto Grill, pour 12 euros vous avait une escalope préparé trois jours avant et 8 grammes de patates tiède. Bref un désastre. La suite du trajet se fera sans problème, avec toujours autant de musique, et de plus en plus de fou rire. Arrivé dans Milan avec du gros gros ACDC, son à fond, vitre ouverte, à ce moment la, personne pouvait se douter que la ville allait bientôt nous appartenir…

Pour la voiture 2, c’est plus calme avec  quelques CD de diablito( pink floyd, génésis, sinatra, cranberries etc…). El diablito attend l’air de beausoleil pour engloutir une guiness bien fraiche. Darma et ta mère sont patient avant de boire leur première bière à l’autogrill je t’escroque ton fric pour 3 morceaux dans l’assiette. Le début du tracage kiki commence sur les ray ban. Darma annonce même que s’il voit un noir qui vend des lunettes et ben cadeau pour kiki. La coordination entre le celtic et l’entente beaucairoise n’est pas au beau fixe, on se ratera tout le long des stations et finalement ils arrivent a l’auberge de jeunesse seulement 3 minutes après nous et sans GPS s’il vous plait.

Prise de positions dans la chambre bleue (17 lits) et  les premiers cris de sauvage du CIC commence et les premiers on va ou et les premiers « tamère » s’élèvent dans Milan.

Les beaucairois vont faire du tourisme au dome, tandis que jean luc les bons tuyaux : « j’ai une adresse de pub : le Pogues mahones », d’après google c’est le meilleur Pub de  Milan. Coup de bol , le pub est à 15 minutes à pied de notre auberge.Darma l’exploratrice grace a sa carte magique conduit tout le monde.  Je donne rendez à BUBU a une station de métro situé non loin du Pub pour pouvoir boire les premières pintes de guiness ensemble. C’est sans compter que le meilleur pub de milan ben il est tellemment le meilleur qu’il est fermé. Jean luc a les nerfs qui montent mais après renseignement il ouvre à 18h30. Petit détour par la bouche de métro. Forcément Darma trouve un noir qui vend des lunettes et honore son pari avec kiki. On trouve des « presque carrera » à 5 euros. Et qu’est ce qu’on trouve à la station : Un bubu tout frais. Coup de bol . Direction un bar , premier branchage de kiki et premier rendez vous avec une serveuse à 3heures du mat’. Après une pinte,  un coca à 5 euros(merci adri) et une rose à 1 euro puis finalement 2 euro bien négocié par le roumain direction le POGUES MAHONES (ta mère) vers 19h. Deux pintes plus tard et quelques moqueries sur le pub, on retourne à  l’auberge de jeunesse(ou il y a que des vieux d’ailleurs). On retrouve quelques gars de beaucaire. Puis on va aux navigli (les caneaux pour un grand concours de PECHES)retrouver les organisateurs, le reste de beaucaire. Quelques pints,  branchage à la rose sur des anglaises et ragondins plus loin ; on trouve une boite moisi « le candela ». Les videurs sont sénégalais et l’entente se fait rapidement . Musique et chanson sud américaine ; la salsa est de rigueur. Un peu de vodka/redbull, et fanta( 2 heures pour en trouver). Et la tribu celte se retrouve sur la piste à faire danser les quelques demoiselles présentes. Notons la présence de 3 gars de beaucaires.Puis disparition , avec kiki et igor dans leur sillage.Ma foi.Vers 4 heures, jean luc le danseur aux pieds nus, s’écroule de fatigue. Darma décide de rentrer. Bubu et adri se sentent de rester (en fait ils n’avaient pas capter que l’on partait). Quelques mètres plus loin sur qui on tombe : kiki en chute libre. Suivi de près par Igor . Mort de rire. On décide d’aller chercher ensemble le reste de la troupe au candela. Bubu et adri sont en  grande discussion avec d’autres gars. A priori Adri a embrasser la mauvaise personne. On calme le tout. On rentre et ce qui aurait du être une formalitée devient un calvaire ; bubu est rentré en mode « j’aime pas les scooters et les vélos ». On trouve enfin un kebab, des buissons et l’hôtel. 1h30 au lieu de 15 minutes.

Adri  rencontre quelques amis en peau de serpent  : « You speack french ? »NO, et ben justement va……ou alors c’est loin Rome d’ici.

Arrivée dans la chambre à l’ancienne, a parler, a refaire la soirée et se finir en tenue d’adam, guinness de jean luc à la main. Beaucaire hallucine. Vers 5h30 le sommeil gagne les plus résistants.

 

Samedi Matin, chacun fait sa vie , petit déjeuner, douche, repas au resto pour d’autres ;

On constate les dégats, brulure sur adri de la part de kiki par l’intermédiaire de son briquet, de l’herbe partout sur le lit de bubu suite à l’affaire du BUISSON. Grosse crise de rire au mac do lors de la commande d’adri qui veut prendre un mac chicken en essayant d’imiter la poule pour faire comprendre à l’équipier ce qu’il voulait : le gars lui répond ben oui MAC CHICKEN, on dit partout la même chose dans le monde entier ; kiki qui pour sa commande dit « quatro » en faisant signe avec sa main avec seulement 3 doigts.

RDV à 13h30 pour un départ colletif au centre sportif de Bettinelli. On a attendu Gaël (Qui chie) de beaucaire pendant 10 minutes.

Superbe terrains, vestiaires correct au nom des clubs présents. A ce moment la il fait 40 degré C°, les esprit sont fatigués et personne ne nous donne gagnant. Parfait. Nous faisons la connaissance des superviseurs (Sarah et Marco). Nous sommes exemptés des premiers matchs, et nous encourageons l’entente beaucairoise qui a du mal face a GOKICK A. Un nul 0-0 des familles qui je pense leur coute la finale.

Pour notre part le tournoi débute face aux sénégalais de Baobab. Equipe vétérante certe, mais guerrière et athlétique. 30 secondes de jeu et sur une mauvaise passe de ta mère, le ballon est intercepté mais dégagé en corner par la défense celte. Corner direct dans la lucarne, didier ne peux rien avec ses 2 mains qui bouchent la….non en fait qui bouchent rien. Le CIC se réveille et malgré 5 minutes sans trouver la faille, mutiplie les passes et égalise par KIKI. Ce sont des matchs de 20 minutes, alors il faut le temps à la défense celte de se réveiller. Notre jérome que nous avions vu a l’écchauffement volontaire mais à notre gout un peu léger, nous donne entière satisfaction grâce a un placement irréprochable ce qui lui donne un nombre incalculable d’occasions. Il marque 2 buts lors de ce premier match. Bubu rentre 5 minutes, le temps de donner un ballon de but a Adri, et se blessera rapidement, hélas pour nous et surtout pour lui. Une altercation de mauvais gout avec jean-luc mettra un peu de troubles dans les rangs celtes. Malgré 2 nouveaux buts identiques des Baobabs, le CIC s’impose 5 à 3.

Le CIC enchaine avec un match contre GOKICK B. Le cic mène rapidement 3 à 0 avec 2 passes de Darma avant de se faire peur avec un retour «3 à 2 ». Didier nous sortira quelques ballons chauds notemment un lob de Benitez sorti d’une claquette magistrale. Il me semble me rappeller d’un triplet d’Adri , un but de jérome(sur un ballon de darma) et une victoire 5 à 2, ou quelque chose comme ça.

Troisième match sous la chaleur, et la les odeurs de vodka remontent à la surface . Par ailleurs gros match en perspective face aux favoris de la coupe GOKICK international. Effectivement, la succession des matches nous a entamés le physique et nous prenons une raclée des familles(4 à 1). C’est kiki qui sauve l’honneur. Nous sommes un peu sonnée mais pas abattu.Un petit tour dans les vestiaires pour prendre le frais.Nous avons enfin 20 minutes pour respirer.Nous allons regarder le match de beaucaire contre Gokick international, et nos petits gardois ne sont pas loin de l’exploit car pendant 19 minutes ils dominent la sélection et se font égaliser à la dernière minute.

Le match de GOKICK A est une formalitée, le CIC joue simple et bien, fait bien tourner le ballon , darma marque enfin un but, kiki se régale et finalement le CIC l’emporte 4 à 1.

Le dernier match contre beaucaire est décisif pour les 2 équipes. Si beaucaire l’emporte ils vont en finale et si le CIC gagne ou fait match nul ils vont en finale. Le CIC fait bien tourner le ballon et se procure rapidement une occassion par une mauvaise passe en retrait pour leur gardien, et kiki surgit pour le tromper.Beaucaire n’est pas en reste et vendange 3 ou 4 face à face. Le CIC est fatigué et le moindre coup laisse les verts cerclés de blancs par terre. Le cic ne demande rien à l’arbitre, ni ne proteste contre les adversaires mais gagne du temps par tous les moyens.Le numéro 10 de beaucaire pète un plomb et demande aux celtes d’arrêter de pleurer. Je lui propose donc qu’on lui laisse le match, et il s’empresse d’accepter. Thierry lui rappel que ce ne sont pas les verts et blancs qui ratent la cage depuis 10 minutes. Le jeu reprend et c’est Magic Jérome qui transforme un petit ballon en grand but.2 à 0 pour le CIC. Les 3 dernières minutes voient le siège du CIC malgré une manchette extraordinaire de Didier el diablito,  Nabil réduit le score pour beaucaire avant que thierry n’égalise.2-2. Kiki aura un dernier coup franc en sa faveur et envoit une mine sur la tête de darma qui a juste le temps de l’enlever mais le gardien surpris nous sort une grande parade. Bravo PASTIS. Cependant à Deux partout c’est le CIC qui finit deuxième et pourra jouer la finale avec 3 victoires, 1 nul et 1 défaite. Beaucaire est invaincu mais les matchs nuls ne compte que pour un point.(2 victoires, 3 nuls).

Le CIC est épuisé et darma ne veut pas jouer la finale pour ne pas se blesser connement. La direction insiste car c’est ce qui été prévu dans le contrat. Nous demandons donc une réduction du temps de la finale et deux joueurs supplémentaires. Nous jouerons 2 fois 12 minutes au lieu des 40 proposés au départ et seulement un joueur en renfort. Nous acceptons l’aide de Thierry de beaucaire

Jean luc au lieu de nous faire un grand discours nous fera bouffer des trêfles avant le huddle. Ma foi. Grosse finale avec un CIC sérieux, un Igor dans les bois à la place de Didier et un but de l’inévitable Jérome. Kiki marquera aussi sur une passe de thierry détournée par la défense. Deux partout sur 2 buts magnifiques de Gokick internationale.Sur la séance de tir au but, nous sommes confiant car nous mettons kiki au gardien. Darma, Bardy, Adri, Kiki et Igor finirons le travail. Et seulement un seul arrêt pour kiki mai suffisant pour ravir la coupe.

Bilan : 8 buts pour kiki, 6 pour jérome, 4 pour adri, 1 pour darma et la coupe à Marseille.

Remise des trophées avec toutes les équipes, tamère qui ramène un maillot, jean luc qui a joué avec un bras dans le luc toute la journée n’en peut plus.

Retour à l’hotel en fanfare avec concert de klaxons dans la ville.Détour gros caca de 50 cm pour JLB, un peu d’huile d’olive pour le luc de notre diablito.

 Puis rebelote de klaxons, de l’hôtel au resto ou nous arrivons les derniers en bordel, la coupe sur le toit de la voiture et les t-shirt des champions sur le dos.

Superbe resto, nous avons bien mangé, bien bu,bien discuté, bien fait tombé des portables et que l’on cherche pendant une heure (n’est ce  pas kiki), pris un poteau dans la bouche en jouant au morning live, mangé de bons gateaux, mangé des piments, fait un tiercé devant les yeux médusés de gokick !!!!!!!!!

Appels anonymes et direction le magasin pour sa cèlèbre soirée gay. Donc bilan finition de la soirée pour certain au mythique Candela et ses spécialitées  thailandaises.Pour d’autres dodo car le lendemain y’a route pour beaucaire vers 8 h et 12h pour le CIC.

Le dimanche quelques courageux vont au dome pour faire quelques empletes, puis direction carrefour pour faire deux courses pour manger et retour sur marseille à 19 H avec un kiki et adri en mode dodo, et un Igor qui s’est vu mourir.

Troisième Trophée pour coach Darma et pour le CIC en tournoi.Merci à www.gokick.org, et tous les organisateurs et l’esprit gokick !!!Jérome, Sarah et Marco !!!!MERCI, GRAZIE MILLE

Hail hail the celts are here !!!

 

 

 

 

9 réflexions au sujet de « Tournoi à Milan le 4,5 et 6 juin 2010 : Le Cic on tour!!! Victoire du CIC »

  1. adri

    Il est parfait ce resumé, putain j’en ri encore, comme si c’etait hier.. Tu n’as rien oublié c’est magique (enfin tu as juste oublié mon but lors du premier match enculé !!) bref encore merci a tous pour ce gros gros week end milanais !

    Répondre
  2. jack el diablolito

    Énorme ce résumé, t’as oublié ma manchette avec la « main ferme » (dixit notre druide celte Bardy)… Sinon tout y est ! Je me tâte pour signer à la A au mercato… sinon je me langui déjà le prochain déplacement ! ! !

    Répondre
  3. tonygoal

    une paire de RAY-BAN …..133 €
    un pantacourt à la mode….65 €
    un sac à main homme…..78 €
    un portable Nokia N85….220 €
    un facial sur un poteau….c’est cadeau !
    Certaines choses s’achetent….pour le reste…il y a Kiki à Milan….

    Répondre
  4. vieuxcoach

    super resumé , on s’y croirait ! bon ya juste un truc qui me chiffone , c’est le penalty de jean luc ! il l’a mis ? ca arrive qu’il marque un peno ? allez bien joué , les Celtes !

    Répondre
  5. Jérôme

    Putain les gars z’avez été trop forts !! Merci de m’avoir permis de jouer dans une telle équipe de briscards ! Jérôme

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.