Championnat Vétéran 2013/14 : Journée 1 : Real Padami – CIC : 3 – 1

Résumal by Gilles
Vendredi 27 Septembre 2013 : 1ère Journée du groupe D au stade des Caillols à 20h00 :
Réal Padami – Celtic Irish Club : 3 – 1
Buteur : Stephane Blanc sur penalty en deux temps comme la Guinness
SUPPORTERS : Rémy notre gardien chouchou et coach Desbons

Bienvenue aux Caillols
Je suis un peu chez moi ce soir pour vous faire vivre cette rencontre entre le Real Padami (si ils continuent à jouer comme ça ils ne vont pas s’en faire beaucoup cette année) et nos vieux guerriers du CIC.
Tout me rappelle mes années de papa poule coach. Mais le sujet n’est pas là, il faut ce soir confirmer ce que nous avons entrevu pendant les matches amicaux, du beau jeu, des buts, des belles promesses quoi. Ce que je n’avais pas anticipé c’est que ce soir, ce n’est pas pim pam poum face à nous, c’est le Real.
L’absence du coach sera-t-elle préjudiciable ? Le Fred est en retard, il arrivera pour le dernier quart d’heure,…Le Victor a les intestins en vrac, resté à la maison… Mauvaise augure ?
L’équipe se compose ainsi :
Steph le boucher assure l’intérim dans les buts
A droite Steka, à gauche Bruno, dans l’axe Alain toujours aussi grand, et votre serviteur…
Au milieu la brigade irlandaise est bien présente, avec Steph Blanc et Jean Claude pas dus.
Au front Xib le frère de Xue et Reb et Na bil qui ne s’en fait pas cqfd.
T° : trop chaud, pelouse : trop lourde, terrain : trop grand, éclairage : trop lumineux, adversaire : trop entrainé.
On démarre pied au plancher, 3 minutes, pas effleuré le ballon et le voilà dans les filets sur une action limpide de nos adversaires qui réussissent à décaler Ronaldo au 18 m. 1-0. Aïe, ça sent pas bon.
Passé la surprise de voir des types jouer au ballon à une ou deux touches de balles, provoquer, maîtriser la boule, les vieux guerriers CIC (la prochaine fois que je joue je viens avec mon épée laser et mes yeux rouges) se remettent dans le rythme, et à l’énergie on inquiète les Artistes sans amis…une barre, des corners, quelques duels gagnés par nos attaquants. L’ami Bardy essaie de poser le ballon, mais globalement le ballon court face à nous, nous derrière, mais pas eux, sauf pour nous planter des banderilles dans le dos de nos latéraux. Et le marathon commence !!!
Un coup franc indirect dans la surface, quelques ballons chauds qui passent le long de notre ligne de but, mais on tient la baraque jusqu’à la mi-temps. 1-0. Que dire ? Sinon qu’ils sont meilleurs que nous, mais que l’on peut espérer qu’ils baissent de régime en seconde période, et avec un peu de la réussite qui nous fuit…
Quelques gorgées d’eau chaude plus tard (à quand la bière à la mi-temps ? ), la seconde mi-temps, le temps d’intégrer Alain Krier à droite, notre cher Président devant…et c’est reparti…par un but dans la musette au bout de 2 minutes, sur une action rondement menée en contre toujours dans le dos des latéraux. Pas le temps de venir couper, la balle est déjà dans l’axe, ça déboule de derrière, et c’est au fond comme à l’entrainement. 2-0. Pour ceux qui me connaissent, ça bout un peu.
A partir de ce moment là, on sait que la suite va être compliquée, car les appels se multiplient, ils vont et viennent dans les espaces, jamais un ballon jeté, jamais un duel à jouer, que des déplacements vers le ballon et du jeu à trois avec la prise d’espace dans le dos des nos défenseurs dont la faculté à se retourner n’est pas la principale qualité (je suis dans le même sac de vieux je vous rassure)… Par contre, dans les vestiaires, le retournement est plus…Hop là je m’égare…
Bon je résume, le jeu des sans amis c’est du grand Art !
Alors les vieux CIC se battront bien jusqu’au bout pour ne pas prendre la raclée, et pour ça je pense qu’on est bien armés. Il y a de l’envie dans cette équipe, de la solidarité. Le 3e but nous fera mal, copie du second sur une magnifique combinaison à 3, ça va trop vite ! 3-0.
On notera néanmoins, un pénalty généreux (On dit par ci par là que Bardy était dans le vestiaire de l’arbitre à la mi-temps…mais je n’en dirai pas plus), transformé en deux fois par notre fournisseur officiel de Guinness (il paraît que la Guinness se sert en deux fois)
Une barre de plus pour nous, mais ça ne compte pas pour un demi-but, un coup franc au ras du poteau, et quelques têtes sur corners un peu chaudes…Pas de quoi faire trembler les artistes, qui je le pense sont prêts pour le Marseille Cassis, alors que nous ça serait plus le Kir Cassis…Bon. J’avais dit que j’étais fâché, donc pas d’humour, c’est pour ça que je n’en fais pas trop.
Ah, j’oubliais le double démarrage de notre Président, je m’arrête, je feinte le « mince je l’ai pas », et « j’y retourne ensuite »…A revoir dans un autre contexte plus favorable.
Quand à moi, j’ai laissé mes deux tendons d’Achille dans la bataille. Je ne savais pas que je m’étais inscrit à la section athlétisme demi-fond du CIC. C’est sympa, un peu trop masculin à mon goût, mais sympa.
Conclusion 3-1, pas ridicule du tout, un peu orphelins du coach, toujours un super esprit et c’est bien là l’essentiel.
On a tout donné mais on a plafonné. J’aurai du commencer par là c’était ça le résumé.

14 réflexions au sujet de « Championnat Vétéran 2013/14 : Journée 1 : Real Padami – CIC : 3 – 1 »

  1. Camille

    Hey ! je crois qu’on a hérité du groupe de la MORT !!!
    Allez courage Stephane Eicher n’a qu’à bien se tenir !!!
    Y’a qu’avec les vétérans que je peux la faire celle là !
    Camille 1 – Mimet 0

    Répondre
  2. Coach Mimet

    Belle Camille !!! Bon je pense qu’il va falloir que j’organise une explication de texte comme pour What else… MERCI !!! 😉

    Quant à la poule deux façons de voir la chose:
    – Poule de la mort donc on se cague, on joue pas et on prend une tôle…
    – Poule de la mort donc on s’éclate, on joue, on prend du plaisir et… c’est tout.

    En effet perdre 3-0 en défendant à 11 derrière sans prendre aucun plaisir ne m’intéresse pas. On a les joueurs, on a le spirit, on sait jouer au foot donc on se fait plaisir.
    Je compte sur vous les gars et encore plus sur Steph Kro et (Vir)Gillou pour faire passer le message.

    Hail Hail Hail

    Répondre
    1. Steph Kro

      Le résumé est assez explicite, comme dit le coach malgré des adversaires difficiles faut qu’on se fasse plaisir au niveau du jeu, meme si c’est parfois compliqué quand on court après le ballon ! Mais on a des arguments il faut garder le moral,t qu’on se lache, qu’on tente, et maintenir notre super état d’esprit
      A vendredi pour de nouvelles aventures

      Répondre
  3. Alain Hand

    C’est qui m’avait dit pour le marquage des latéraux ,t’inquiéte pas en vétérans, au mieux le mec il déborde et centre mais jamais il va plus loin.
    Donc les gars ça devait pas être des vétérans 😉

    Allez, 3/1 contre des machines, c’est plutôt pas mal, on remettra la notre de machine en marche dès vendredi prochain !!

    Répondre
  4. alain

    On a perdu.. Oui. Mais pas de beaucoup… 2 barres et quelques bons tirs…
    Et on a marqué! Merci JLB pour cette magnifique chute ou tu t’es surement fait une entorse à chaque genou….
    Bref, depuis que coach Mimet a démissionné, on perd…
    Mention spéciale au « Butcher » qui nous a beaucoup sauvé et confirme qu’il a gagné ses galons de gardien….
    Contrairement à Bubu, il ne plonge pas (ou à peine) et ne met pas une mi-temps à se relever…
    PS: on a retrouvé les poumons de Steack traverse de la Martine…
    PS2: j’ai aimé Darmagignac qui marchait dos au ballon

    Répondre
  5. tonygoal

    Très beaux adversaires
    Très bon match
    Très bon résumal
    Très bonne soirée
    Putain, mais alors pourquoi j’ai encore mal aux jambes !!!
    L’entrainement de la veille ou le tournoi le lendemain ?
    Sans doute le tout, ce soir, tant mieux, y’a encore match, ça tombe bien, je suis bouillant !!!

    Répondre
  6. alain le grand

    bon un début de championnat difficile mais rien n est joué on vient on se donne a fond et on se fait plaisir et on va en gagner des match les gars

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.