Coupe de la Marseillaise 2012/13 : 1/4 de Finale : CIC – AS Margeray : 1 – 1 défaite du CIC

Résumal by Desbons
Samedi 13 Avril 2013 : 1/4 de Finale de la Coupe de la Marseillaise au stade de Michelier à 14h30 :
Celtic Irish Club – AS Margeray : 1 – 1 Défaite du CIC 2 tirs au but à 0

Jamais deux sans trois!!!!!

CIC : Nico, Cyril, Béné, Espo, Antho, Max, Franck, Baptiste, Loris, Geo, YesPapa, Flo, Jean, Jaja

Le CIC se présente à ce quart de finale amputé de quelques éléments clés (Jumo, Romain, Batbeu…) mais dispose malgré tout d’une belle équipe.
L’ambition de se qualifier pour les demis est légitime et la stratégie mise en place vise à jouer haut et à presser l’adversaire que l’on sait plus talentueux devant que derrière.
Rapidement, on s’aperçoit que l’option choisie semble être la bonne puisque le CIC maîtrise le milieu de terrain. Les adversaires en sont réduits à chercher leurs attaquants sur de longs ballons et à commettre des fautes à répétition. Sur l’une d’elle justement, Cyril, capitaine, va demander des explications à l’arbitre qui trouve juste de le renvoyer sur le banc 5 minutes accompagné d’un petit mot doux. Même à dix, le CIC ne se fait pas peur et continue de conserver le ballon.
Quelques minutes plus tard, Geoffrey, auteur d’un bon débordement, glisse un caviar à Loris qui concrétise la domination celte.
C’est sur ce score de 1 à 0 que les joueurs rentrent au vestiaire. La mi-temps donne l’occasion de se reconcentrer sur les consignes et de rappeler à quelques bouillants celtes qu’il est plus aisé de remporter un match à 11 qu’à 10.
A l’entame de la deuxième mi-temps, on sent les adversaires plus pressants, mais l’abus de longs ballons, comme en première mi-temps, demeure stérile et peu dangereux. Côté celte, l’équipe continue à dominer son sujet sans toutefois arriver à réellement accélerer et trouver le décallage payant. Il faudra s’en remettre au sort et au sifflet pour qu’aux alentours de la 70ème, Margeray se voit attribuer à tort une remise en touche. Sur celle-ci, jouée « dans le paquet », l’attaquant adverse vient percuter le dos de Béné et s’écroule en se plaignant d’un coup de coude. Visiblement à l’agonie, il ne peut retenir un « fils de pute » retentissant que seul l’arbitre n’entendra pas. Bien évidemment, Béné écope d’un blanc, Margeray d’un coup franc à l’entrée de la surface, et l’attaquant d’une guérison miraculeuse. Voici pour la part du sifflet, le sort intervenant lorsque le coup franc se verra détourner par le mur celte et finir au fond des filets. Dans les 20 minutes restantes, le CIC se retrouvera une nouvelle fois à 10 après une faute de Franck et les adversaires seront enfin sanctionnés (à la 91ème toutefois).
La séance des tirs au but sera le moment de gloire d’un excellent gardien de Margeray qui stoppera les tentatives d’Antho et de Franck. Nico, bien que brillant sur le deuxième tir rouge et noir, ne parviendra pas à l’imiter.
Au final, c’est un celte dominateur mais sans éclair qui sort face à des adversaires inférieurs mais réalistes.

Une réflexion au sujet de « Coupe de la Marseillaise 2012/13 : 1/4 de Finale : CIC – AS Margeray : 1 – 1 défaite du CIC »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.