Coupe de France Delaune 2012/13 : Journée 2 : CIC – AS La Famille : 4 – 1

Reportage Schramm et Romain de la C
Samedi 19 Janvier 2013 : Deuxième Journée de Coupe de France Delaune au Stade Michelier à 16h00 :
Celtic Irish Club – AS La Famille : 4 – 1

Salut les celtes, voici le résumé du match d’hier fait au pub en compagnie de coach Schramm et Zim:

Samedi 19 janvier 2013

AS La Famille vs Celtic Irish Club Marseille 1-4

Compo du CIC: Jojo (de la C) – Jumeau (C) – Chiny (C de Bruxelles) – Jean Maze (C) – Anthony (B) – Max (C) – Jaja (D) – Zim (A) « Cap » – Robin (C) – Florent (A) – Yespapa (B) Remplaçants: Milton (C) – Franck (B) – Cyril (D) – Steffane (C) « coach » – Romain (C)

De nombreux supporters du CIC, ainsi que quelques émissaires.

Arbitre au top.

Buteurs: Jaja, Yespapa X 3

Le rendez-vous à 14h30 pour un match à 16h00 sembla pour certains d’entre nous (notamment le remplaçant script ) un peu précoce, mais cela nous permis d’assister à un match de poussins (moins de 9 ans) haletant avec des échauffourées, quelques noms d’oiseaux échangés et un début de bagarre entre les parents, bref du football amateur à Marseille dans les règles de l’art.

15h00: début du briefing par le coach.

15h24: fin de présentation des 170 tactiques d’attaques des Rams de Saint Louis sur corner.

15h25: échauffement (ouf il n’y aura pas d’interrogations…)

16h00: début du match.

Un match plaisant face à une équipe avec un bon état d’esprit. En 1ere mi-temps face au vent le CIC domine et ouvre le score par Jaja suite à un bon travail de Yespapa qui dans la foulée marquera le but du break. A 2-0 le CIC se relâche et fait tourner le ballon ou du moins essaye et juste avant la pause l’AS La Famille revient au score suite à un long coup franc bien repris par leur attaquant, ce qui sera leur unique occasion dangereuse.

Interviewé avant d’entrer au vestiaire le coach déclara: « nous nous sommes mis en danger par excès de gourmandise et notre obsession de vouloir passer par un axe hyper encombré. Les quelques fois où nous sommes passés par les côtés nous avons réussi à mettre 2 buts assez facilement ». Dommage que le réalisateur ait coupé le micro au moment ou coach Schramm rajouta: « heureusement que j’ai fait rentré Romain, c’est un phénomène ».

Après une bonne soufflante, ou remontée de bretelles au choix, nous entamâmes la seconde période sous de meilleures augures. Il faut dire que nous avions plusieurs atouts: le vent dans le dos et le fait de pouvoir faire tourner les joueurs face à une équipe sans remplaçants, fatiguée et plutôt dominée (qui ne baissera jamais les bras c’est à souligner). Yespapa marque le but du 3-1 au bout de quelques minutes après la reprise et il y va de son hat-trick à dix minutes de la fin suite à une longue touche déviée de la tête. Les puristes demanderont s’il a mis un but du pied gauche ou s’il en a mis 2 du pieds droits j’avoue ne plus m’en souvenir mais ce que je sais, c’est qu’il a remis le ballon dans le sac… à ballon, qu’il a payé sa tournée à la buvette, et que dans toute la verrerie raisonne des « YESPAPA ».

C’est sur ce score de 4-1 que se termine la rencontre où je rajouterais qu’un de leur joueur c’est un peu emballé lors du dernier quart d’heure, certainement un peu frustré.

2 victoires en 2 matchs le CIC devrait se qualifier!!!

Le coach vise Toulouse (si j’ai bien tout compris).

Hail Hail the celts are here!!!

A ceux qui croyait s’en sortir incognito:

Bonus track(age):

Jojo: une sortie sur le côté droit de la surface pour récupérer le ballon à la limite (puis finalement hors limite) avec la main, vaudra un coup-franc, la feinte du « je l’ai ramené du menton » ne bernera pas l’arbitre.

Jumeau: Mr tampon! Outre le fait que t’as reçu 125 tacles aux genoux, t’as failli morfler sous la douche où certains souhaitent te revoir…

Chiny: Mr marquage. Bon ça va que t’a cassé quelques reins

Jean: l’homme sans passe aux collègues.

Antho: dit « la mule », a cassé le dos d’un joueur adverse sur coup-franc, et frappa la barre transversale de 45m.

Max: plus de gabians sur Marseille

Jaja: en attente de confessions chez Oprah Winfrey.

Zim: Captain

Robin: t’as droit qu’à 2 touches.

Flo: Bernardo.

Yespapa: dangereux dans la surface et dans la douche.

Milton: contrôle orienté. Avant Centre (papapa)!!!!!

Franck: bon échauffement je crois qu’on a fait toute les gammes que je connaissais.

Cyril: rentre en 10, roulette passe en profondeur.

Steffane coach: on ne peut pas rentré en jean et en basket sur le terrain même avec le 9 / « les arrières latéraux doivent jouer au moins aussi haut que les ailiers en FSGT » tu devrais la dire plus souvent celle là.

Romain: maillot floqué du 16… (au moins en FFF j’étais Cruyff).

Allez, à bientôt les collègues.

8 réflexions au sujet de « Coupe de France Delaune 2012/13 : Journée 2 : CIC – AS La Famille : 4 – 1 »

  1. Tonygoal

    Putain la blonde, t’as pris du galon dis moi !! Captain avec la A et maintenant Captain avec la selection Française !! C’est vrai que les coachs c’est un peu des gars du nord, donc tu dois en sucer des membres en tant que Con san gains…

    Répondre
  2. AlexdelaC

    Oh les gars, vous savez pas lire ou quoi? En FFF, il portait le 14, et là en FSGT, il porte le 16. ‘tain, pour une fois qu’il y en a un qui sait écrire, c’est vous qui savez pas le lire! pfff

    Répondre
  3. Baka

    Bravo les gars !!!!
    Très bon ce résumé !!
    Et heureusement que « Fais 10 mètres » ne jouait pas, sinon
    la Bonus Track(age) aurait 3 fois plus longue !!!

    Répondre
  4. Franckao

    Enfoire !! 55 min d échauffement pour une passé décisive et une expulsion .. Pas mal …
    Au faire quand je suis sorti il y avait personne comme quoi un chien qui aboit ne mord pas forcemment !
    Sinon j’ai bien aimé les 46 tactiques pour les corner tellement que je les ai récite avec cruyff et Milton 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.