Handball 2012/13 : Journée 3 : CAUZ – CICHB : 21 – 13

Dimanche 07 octobre 2012
Gymnase des 16 fontaines, St Zacharie
CAUZ – CICHB

L’équipe : Alain (pivot), Eric (arrière aussi appelé « Pichichi » par ces camarades, faudra d’ailleurs m’expliquer pourquoi !), Flo (« Ponpon » pour les intimes, ailier et pivot à ses heures), Marco (gardien), Nico (ailier), J-C (Capitaine), Régis (?), Rémi (arrière, ailier), Seb (pivot et accessoirement « le soigneur ») & Seb (arrière, demi-centre et « le soigné »), Yann (arrière) et moi-même (Olivier), soit 12 joueurs au total, ce qui est apparemment assez rare pour le souligner.

Cette troisième rencontre inaugurait l’arrivée d’un tout nouveau maillot (rayé noir et gris) pour les matchs disputés à l’extérieur. L’essayage fut d’ailleurs pris très au sérieux : il faut savoir que certains joueurs attachent une grande importance à la tenue (chaussettes comprises!). Bref, il ne fallut pas longtemps à notre futur soigneur improvisé pour résumer la situation et nous régaler de son commentaire : « à défaut d’être bons nous serons au moins beaux ! » En effet, les prédictions de Seb ne tardèrent pas à se vérifier…

Préparés à un match difficile, nous commençons l’échauffement par quelques exercices et quelques passes avant de nous adonner à une rapide séance photo. Malheureusement pour notre équipe, le meilleur était déjà derrière nous…

En effet, nous tombons sur un collectif efficace qui met à mal notre défense. Jouant avec vitesse et précision, ils créent des ouvertures souvent concrétisées par un but, et ce, malgré tous les efforts de notre gardien. Nos attaques sont déjouées par une défense virile parfois borderline (pour de plus amples informations contacter J-C). Les esprits s’échauffent mais rien ne change. Alain auteur d’un très joli penalty entre les jambes du gardien redonne un peu d’air au CIC et évite l’ulcère aux 6 joueurs sur le banc.

En résumé, c’est une entame de match indiscutablement à l’avantage des joueurs du CAUZ.
Même si le CIC relève la tête en milieu de 2ème période, nous ne marquons toujours pas et peu de solutions s’offrent à nous. Quatre buts en notre défaveur viennent s’ajouter au score déjà lourd juste avant la pause.

Nous regagnons les vestiaires dans le silence sur le score de 14/3… Enfin, c’était sans compter sur la douce voix de Marco qui se fit alors entendre du bout du couloir. Agacé de se faire malmener, il fait part à l’équipe de son mécontentement (au grand désarroi de ses cordes vocales)

Acte II : « si la victoire semble compromise, il faut sauver l’honneur » : Regonflée par les paroles de Seb et de toute l’équipe regagne le terrain bien décidée à en découdre.

L’hémorragie est stoppée et la rencontre devient plus équilibrée malgré les sanctions qui pleuvent de part et d’autres et rendent l’égalité numérique hasardeuse.
Chacun mettra sa pierre à l’édifice : un tir d’Eric (qui,aujourd’hui, n’avait vraisemblablement pas les « chaussettes qui gagnent ») viendra faire trembler les filets presque aussi fort que la voix de Ponpon, mes tympans.
S’en suit un très beau but signé Ponpon, dans un style « horizontal et déhanché », le tout issu d’une belle construction collective.
Rémi, bien que gêné par un ballon plutôt collant, inscrira son deuxième but en match.
On notera également la performance de Régis (poste difficilement identifiable ce jour vu son omniprésence sur le terrain) qui servira Yann, J-C et Seb qui se partageront le reste des buts.
La défense plus présente permettra à Marco de faire plusieurs beaux arrêts.

Une blessure au pouce viendra entacher cette vague positive et vaudra au second Seb son surnom de soigneur tant il a mettra de cœur à faire le bandage de son coéquipier! (qui aura d’ailleurs bien du mal à s’en débarrasser le match terminé).

Cette rencontre s’est donc malheureusement soldée par une défaite 21/13 contre l’équipe de St Zacharie qui ne nous a laissé aucune chance. Une véritable douche froide au propre comme au figuré (et oui les plus beaux vestiaires ne sont pas toujours les plus confortables!)
Espérons renouer avec la victoire ce week-end, à domicile, contre l’équipe de La Fare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.