Coupe Rousseau : Troisième match de poule : AS Tunisiens – CIC : 1 – 2

Le CIC n’a pas la cuillère de bois!!!!!

résumé par Camille le jeune( agrémenté de commentaire de Darma)

Vendredi 12 Mars 2010 : Troisième match de poule de coupe Rousseau pour du beurre, au stade de la Cabucelle à 19h15 :

AS Tunisiens – Celtic Irish Club : 1-2 (mi-temps 0-0)

Equipe : Rémy le phénomène, Alain le grand défenseur buveur de Guiness Pint puis de Blanche Pint, José le grand, Marco je surveille ma voiture pendant que je joue, Gilles le retour après sa blessure au nez après le match contre Atlantic en match de coupe, Fréd le centreur fou, Jean-claude le dribbleur fou, Schramm le numéro 10!!!, Bardy je cours après le ballon pendant 70 minutes sans jamais le toucher, Alex grosse frappe….au dessus, Camille le jeune cherche darma en pivot tout le match mais ne le trouve pas, Le bani Stephane Blanc toujours capitaine, Darma et le plus beau but de sa carrière car quoi qu’on en dise sur la frappe il n’y a pas de faux rebond c’est la pichenette du pied droit qui fait la beauté du but et c’est volontaire. Coach Schramm

Buteurs : Jean-claude, Darma
 
C’est par un temps tout à fait raisonnable mais sur un terrain vraiment pourri que se joue la rencontre .
Aucune pression sur les équipes puisque les protagonistes sont éliminés de la coupe après des fortunes diverses. L’accueil est plutôt chaleureux de la part de nos adversaires qui nous saluent le sourire aux lèvres. (on s’embrasserait presque)
Le retour du grand absent des ces dernières semaines est enregistré dans les rangs celtes. Monsieur Blanc, qui est à créditer d’un match Honnête, a fini de purger sa peine pour arnaque à la fsgt. On note également une forte présence de vieux celtes dans l’équipe: soit 3 joueurs ( Darma le modeste, Alex multipostes et Bardy dit vieille chatte)
 
Le match peut commencer, inutile de s’attarder sur la compo de l’équipe qui reste du grand classique… quoique nous étions 13!
Une entame où l’étroitesse du terrain ne facilite pas notre jeu peu rapide et fait de contrôles à trois mètres. Les Tunisiens quant à eux sont fidèles à leurs principes de tripotage de balle mais jouent plus vite que les celtes. Des semblants d’occasions vont se succéder du côté de Rémy. Les rouges soutenus par une horde de jeunes supporters locaux (on verra même un cycliste traverser le terrain tranquillement!) lancent leurs attaquants en profondeur sans toute fois inquiéter la défense impériale du Celtic. Le jeu s’organise autour du milieu de terrain où Caillat tente ses fameux dribbles » roulettes et retour en arrière » avant de s’empaler sur les défenseurs adverses. Schrammy a beau se démener à la pointe de l’attaque, on ne voit pas beaucoup d’action chaude devant les buts Tunisiens. Une passe de Fréd ou de Jean-claude pour schramm qui prend le dessus sur le gardien et le ballon prend la direction du but mais pas assez puissant.Le CIC essaie de passer par jean-luc et cherche systèmatiquement sa tête lors des dégagements de la défense mais sur les seconds ballons les 2 attaquants celtes sont rarement la.

Deux coups franc mal négocié par le CIC et un centre trop puissant de schramm devant le but, et la mi-temps est sifflée.

Après la sortie de Jean Luc pour Alex et de Camille pour José, la partie reprend avec Porcinet de la Ruhr en meneur de jeu. Les verts cerclés de blanc essaient de poser le ballon et on voit pourtant quelques passes arriver dans les pieds. Et une fois n’est pas coutume, après une récupération rapide du ballon sur l’aile droite donné par schramm numéro 10, JCC par moultes accélérations dont il a le secret, va mystifier toute la défense des Tunisiens pour ouvrir le score. Superbe : 0-1 (NDR:  but marqué dès la reprise de la seconde mi-temps après la sortie de Bardy)
Avantage mérité si on considère la légère domination des vétérans du Celtic à ce moment du match. Ce but  fait du bien aux joueurs du CIC qui jouent plus sereins. Nos adversaires n’abdiquent pas pour autant mais confondent souvent vitesse et précipitation. Ce qui arrange bien la défense dirigée à l’emporte pièce par le libéro italien vendeur de café qui au passage doit être le seul défenseur italien au monde à couvrir les côtés plutôt que l’axe. Rien de grave, la mi-temps est sifflée sur le score de 1 à O pour le Celtic.
 Nos attaquants sont sollicités  par de bons (faut pas être trop difficile) ballons en profondeur et notamment avec Alex qui se voit offrir l’occasion de justifier son onéreux transfert. Malheureusement une taupe suivie d’un faux rebond vont transformer ce qui aurait pu être le but de la soirée en un tir d’un autre monde même pas entre les perches. Dommage!… Pas pour tout le monde. Darma par sa fougue légendaire se trouve dans une situation tout à fait semblable quelques minutes plus tard lancé par Gilles. Et malgré un angle impossible, d’une frappe supra lobée le n°22 du Celtic inscrit LE but le plus CHATTE de l’histoire certes courte des vétérans du Celtic. Un rebond défavorable pour les uns et un rebond plus que favorable pour d’autres, on va dire que les dieux du foot ont choisi leur cheval. (NDR: la frappe de moi-même donc Darma, est tout a fait volontaire, une pichenette lobée de 25 mètres magnifiquement exécuté, et il n’y a pas eu de faux rebond .Na!!!).0-2
Tout le monde fatigue et stef Blanc en particulier, qui perd un ballon au milieu , puis double petit ponts sur Jean-claude en moins de trente secondes. Il va s’ensuivre une déferlante de passes des Tunisiens qui finiront pas réduire le score sur une occase à 5 contre 3. Rémy notre gardien qui nous sauve la mise à plusieurs reprises, s’emporte comme à son habitude et râle après le milieu toujours fautif d’après lui. M’en fous je suis rentré en défense à la place d’Alain  qui boite tout comme un autre revenant G. Arnaud claqué à la cuisse. Il est temps que le match finisse puisque plus personne ne veut remplacer le blessé.
L’arbitre ne se fait pas prier et siffle la fin sur le score de 2 à 1 pour le Celtic.
Malgré un match sans enjeu et un terrain minable, ça fait plaisir de renouer avec la victoire.
HAIL HAIL THE CELTS ARE HERE ! à méditer pour ceux qui ne savent toujours pas quoi crier lors des rassemblements d’avant match.
Ah j’oubliais : Douche gelée sauf pour trois fadas qui se reconnaitront et qui ont bien plu au beau gardien du stade….

Présence au pub jean-luc, Alain, Alex, schramm et darma jusqu’à tard!!!!!!!

6 réflexions au sujet de « Coupe Rousseau : Troisième match de poule : AS Tunisiens – CIC : 1 – 2 »

  1. tonygoal

    Moi je confirme, le but de CHAAAAATTE, la douche froide mais pas le beau gardien de stade, les 2 petits ponts sur Jean-Claude en 10 secondes, la fair play des adversaires et la bise au début du match et je rajoute un arbitrage en notre faveur pour une fois…Il devait pas etre du meme village…

    Répondre
  2. Cam du milieu

    Darma, j’ai rien contre tes retouches mais essaie de garder la chronologie du match! A la mi-temps il y a 1-0. Mais c’est vrai qu’on a pas vu le même match surtout lors du tir au pigeons qui finit miraculeusement sous la barre.
    Merci pour ta contribution à notre précieuse (pour le moral) victoire.
    Sans rancune.
    Camil (le pas retraité)

    Répondre
  3. alain de la défense centrale

    moi j ai rien contre mon petit camille mais à la mi temps darma a raison nous sommes à 0 0
    c est schram qui lance jean claude pour le 1 0
    et c est darma qui met une praline sortie du trou du cul d une poule pour le 2 0
    bon apres je sors car le gardien m avait donné rendez vous sous la douche et 2 1
    à vendredi pour des douches chaudes
    alain le grand

    Répondre
  4. alain de la défense centrale

    ouaip alex ils sont allés feter leur but ensemble tu sais celui ou jean claude il marque en le voulant et celui ou darma il marque grace a dieu ou a un gabian qui a chier sur le ballon enfin grace à lui on a gagné donc on l aime bien notre darma
    allez sans rancune darma et marque encore plein de buts avec nous
    bisous
    alain
    heureusement que jean luc etait témoin de toute la soirée

    Répondre
  5. vieux coach

    bon , les gars , si on veut savoir ce qui s’est passé , faut pas compter sur vous , j’ai l’impression .J’ai quand meme ma petite idée ! lol ! L’essentiel , c’est la victoire et surtout la 3° mi temps au pub où vous etiez nombreux semble-t-il ! super ! Dommage que Jean Luc ne fasse pas des pates à la daube comme à ceyreste ! La premiere fois , j’avais pris ca , on a mangé à 4 dessus tellement y en avait ! Si vous m’aviez pas fait attraper la creve à La Bedoule , j’en aurais été ! Reste un match à La Ciotat pour se la refaire , LA DAUBE !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.