15 ème Tournoi du CIC : Dimanche 24 Juin 2012 à Flotte : Déclaration du CIC B OLD SCHOOL

By ADRI ASSOULY
Il y a encore quelques saisons le CIC B faisait parti des épouvantails de la FSGT. Respecté de tous et craint de beaucoup les rayés vert et blanc ne sont jamais passé loin du titre de champion. Mais hélas tout les cycles ont une fin. Heureusement une poignée de fidèles sont encore là pour maintenir l’équipe en vie en attendant de retrouver les sommets de la Ligue. Autrefois au pub nous étions en grand nombre puis on nous a vu de moins en moins. Dans les sélections de Coupes nous étions les piliers avec l’irremplaçable Bardy puis à juste titre, on nous a de moins en moins sélectionnés. Pour les nouveaux celtes on existe pas. Les louches de Darma, le frein à main et les discours de Romain, la barbe de Lou, le but de Karlouche face au Case, les roulettes de Marat, le crochet meurtrier de Lolo, les tacles de notre Boucher, les j’ai-j’ai pas d’Igor, les larmes de Desbons en Marseillaise, les sprints de Micka, la boisson drainante de Maxou, les exploits de mon élève Geo, les têtes de Kiki, les bras en l’air de Zim, même les talonnades de Samy, ma chute libre à Neoules, les 265 chevilles de Clem, la patte gauche de Jerem et son quart d’heure de jeu, les coups de gueules de Giabi, le départ de Mimet et j’en passe, tout ça ils n’en savent rien tandis que d’autres l’ont oublié. Notre capitaine Munoz nous a lancé un défi. Remporter le tournoi du Celtic. Ce sera sûrement la dernière fois qu’on se réuni tous ensemble dans une même équipe, avec le même maillot et le même objectif. Ne nous trompons pas, pour la plupart la carrière est derrière vous, moi les bières prennent le dessus et pour d’autres, la famille s’agrandi et laisse peu de place au football. Mais au fond de nous tous il y a un coeur vert et blanc qui bat, marqué d’un B au fer rouge. Et c’est en souvenir de nos joies, de nos pleures, de nos victoires, de nos défaites, de nos prises de têtes et de nos bagarres, que Rom a convoqué dix légendes celtes, entraîné par le plus grand de tous.

Olivier dit Igor sera le dernier rempart de l’équipe. Désormais quand il plonge il ne se relève plus mais nul doute qu’il se montrera encore décisif. En défense on a du lourd, du boucher, du chauve et de l’infirme. Stef, il tacle, il crie et joue sans adducteurs, Lolo il a le don pour relancer l’attaquant adverse mais rien que pour la séance de tir au but on a besoin de lui. Clem fait figure de jeune dans cette défense, cheville en mousse mais dur sur l’homme on ne se passera jamais du Tetulino. Au milieu il a Dieu, Mahomet, Zeus, appelez le comme vous voulez mais il y a Aure. Souvent c’est tient Aure prend le ballon et demerde toi. On a essayé avec Jerem mais ça marche pas. Jerem il lui suffit d’une séance DVD d’Aimet Jacquet et il vole sur le terrain. Un quart de jeu après c’est les urgence. Romain il a trois jambes et pourtant c’est pas le plus rapide. Rien qu’en parlant il a gagné le match. On a Marat, le retour du roi. Une roulette et vos soucis sont oubliés. Devant c’est du top niveau. Geo je lui ai tout appris donc forcément il explose tout sur son passage. Darma il fait un appel de balle, il contrôle son ballon, il lève la tête, louche, but. Merci au revoir. Zim il a reprit une boite avec son pote Vairelles mais il claque encore des buts. Contrairement a Romain lui, rien qu’en parlant il a perdu son match. Moi y a encore quelque semaines j’aurai pu jouer le rôle du ballon pour le match mais je reviens en forme histoire de vous offrir quelque ratés dont j’ai le secret. A la tête de l’équipe y a Desbons et son forfait voyelles. Il est nos yeux, nos oreilles mais aussi nos bides réunis.

Présenté comme cela on a aucune chance mais moi je crois en vous. Comme j’ai cru en vous à Saint Menet. Depuis ce jour j’ai la foi. La Old School est bel et bien présente en cette année 2012. On gagne ensemble, on perd ensemble, on vit ensemble, on meurt ensemble.

Hail Hail !

11 réflexions au sujet de « 15 ème Tournoi du CIC : Dimanche 24 Juin 2012 à Flotte : Déclaration du CIC B OLD SCHOOL »

  1. alain le grand

    hé les petits il faudra monter me prendre les ballons de la tete pour gagner votre tournoi en plus je vous aime bien tous la old school alors rendez vous le 24 juin moi mon équipe c’est les vieux du celtic irish club dit les vieilles chattes et on va bien vous faire souffrir enfin surtout zim auré darma igor romain olivier et clément allez les amis rendez vous est pris je suis de retour moi le carlos mozer du cic v dit leur bien alex que sur corner j’ai déjà marqué de jolies têtes
    alain le grand

    Répondre
  2. tonygoal

    J’ai beau cherché, j’e n’arrive pas à savoir qui a écrit ce magnifique panflet….

    Ca m’a régalé….et s’ils gagnent le tournoi, je veux bien manger un R..
    Bon, je l’ai pas dit…

    Répondre
  3. adri assouly

    J’ai écris ce communiqué.. Moi qui me suis brûlé une couille pour le Celtic.. Moi qui t’ai vomi dans les cheveux a Neoules..

    Répondre
  4. lolobispo

    Putain, ça part bien ce tournoi…suis déjà en sueurs, surexcité à l’idée de jouer avec vous tous. Et toi Adri, continue de faire monter la pression avec tes communiqués 😉 !

    Répondre
  5. Mimet

    Et dire que « NOTRE » CIC B est né sur un bout de comptoir…
    Effectivement nous avons vécu beaucoup de choses tous ensembles. Des victoires, des défaites, des trahisons et des moments de fraternité. Nous avons vécu des matchs hallucinants dont trois resteront à jamais gravés dans ma mémoire.
    Le plus émouvant étant notre premier à Aubagne au stade de la Botte contre les Bâtisseurs Aubagnais. Un hold up et une première victoire pour notre premier match contre les futurs champions.
    Le plus terrible vous les savez celui contre… non j’arrive toujours pas à le dire. Ce match là il me hante encore parfois la nuit. Me le remémorer me créer une boule dans le ventre et me fait monter la gerbe à la gorge. Champion jusqu’à la 88ème minutes…
    Et le plus beau de tous restera pour moi la victoire contre United au Cesne dans des conditions météorologiques dantesques avec de l’engagement, des retournements de situation, des buts, une haine et une passion digne des plus grands « Old Firm » Celtic-Rangers.
    Oui Monsieur Adri à vous marquer le cœur à jamais au fer rouge.

    Répondre
  6. Coulboy. R

    Putain j’espère que la B va enfin gagner le tournoi !Cela fait des années qui montent une forte équipe pour le gagner et ca ne marche pas. Vous n’avez pas compris, la veille du tournoi il faut être bouilli et dormir 1h30 puis continuer à boire et se chier dessus sous la douche… !
    C’est ca les compétiteurs du Celtic Irish Club booordel !

    Hail Hail !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.