Championnat Vétéran 2011/12 : Journée 18 : CIC – CS Vallon : 1 – 3

Reportage by Mimet
Vendredi 13 avril 2012
Stade Michelier
Terrain synthétique
Vestiaires petits, douches petites.
Arbitre : 1

CIC V – CS Vallon : 1-3 (MT 0-1)

Compo : Rémy ; Bruno-Steph Boucher-Steff-Alain K; Camille-Victor; Lolobispo- JC; Darma-Olivier.
Remplaçants : Bardy-Fred-Mimet.
Entraineur : Vieux Coach Guy

Titre : Vendanges précoces

Après leur piètre et ennuyeuse prestation d’il y a quinze jours, nos celtes accueillent ce vendredi l’équipe du CS Vallon, une équipe que nos celtes, d’après Camille n’ont jamais battus. Pour cette confrontation 14 joueurs ont été sélectionnés dont le retour de Tigrou dans la cage.
Le mot d’ordre est de jouer en essayant de prendre du plaisir enfin, chose quelque peu oubliée ces derniers temps et pourquoi pas goûter à nouveau au doux parfum de la victoire. En parlant de parfum une odeur de rat crevé s’était installée dans nos vestiaires. Résultats de maillots non lavés et enfermés depuis 15 jours dans le sac. Heureusement que personne ne fumait à proximité lors de l’ouverture sous peine d’un nouvel AZF. Guy annonce la compo d’équipe et le contrôle des licences se fait avec notre nouvel « ami » l’arbitre fruit d’un mélange Chapron et Ennjimi.
Le match débute avec beaucoup de vent ce qui donne beaucoup d’approximation de part et d’autres. Dès qu’un ballon est mis en profondeur ou joué long, il est perdu. Schramm en étant la parfaite illustration avec ses passes puissantes directement en touche ou en six mètres. Surement les conséquences de sa grosse colère suite à un coup franc botté par Stéphane et demandant à Guy de le sortir au bout de 5 minutes. Bref rien de bien passionnant à se mettre sous la dent. Nos adversaires quand ils sont en position de frappe taupent leur ballon ou font les mauvais choix.
Et puis le festival des vendanges commencent pour nos celtes. Quoi de plus normal dans cette période de foire aux vins me direz vous. En Maître de Chais nous retrouvons Darma qui rate deux belles opportunités face au gardien adverse. Il y a ensuite cette balle envoyée sur la transversale par Victor suite à un centre de Lolobispo reprise encore une fois par Darma à côté. Ca chauffe mais ça n’entre pas. Et puis le clone (ou clown) entre en scène. Sur un corner un gros cafouillage se forme dans la surface celte. Ca tire, ça contre, ça se jette, ça crie et puis le ballon par en chandelle. Rémi essaye de s’en emparer mais il est chargé par les attaquants adverses. Il ne peut s’emparer du cuir qui lui est poussé au fond des filets par nos adversaires du soir. But accordé à la surprise de tout le monde, adversaire compris. Vieux Coach qui avait encore en mémoire le match d’il y a 15 jours lui demande si un cadeau par match est une coutume chez lui et il se fait rappeler à l’ordre. Nos celtes repartent à l’assaut. Sur un très beau mouvement JC déborde côté droit centre au second poteau où se trouve Darma seul face au but grand ouvert. Malgré une grande application il envoie le ballon au dessus de la transversale !!! Cette occasion lui coupera les jambes pour le reste de la rencontre.
En face rien à signaler jusqu’à ce slalom de leur N°10 qui passe en revu toute notre défense pour s’écrouler à 4 mètres de notre but après un plongeon de Tigrou. Pas de pénalty sifflé alors qu’un contact semblait effectif.
La seconde mi-temps débute et pas de grosses occasions, nos celtes ayant du mal à s’approcher du but adverse. On s’obstine à jouer long au grand dam de Bardy. En face seul le n°10 est dangereux par ses accélérations et ses dribbles. D’ailleurs sur un contre, couvert par Bruno, il déboule côté gauche, dépose tout le monde (enfin surtout un qui se reconnaîtra) fixe Rémi et centre au second poteau pour l’attaquant à la limite du hors jeu qui lui marque dans le but vide. 2-0 ça sent pas bon…
Le jeu reprend et sur un contact à priori anodin Steph le Boucher reste au sol en se tordant de douleur. Olive remplace Darma, Camille prend l’axe et Victor passe à droite. Les changements sont effectués idem pour le Maître de Chais. Sur le coup franc Schramm envoie un amour de ballon qui avec le vent trompe la vigilance des défenseurs centraux. Pour une fois Mimet a senti le truc et après le rebond il tente un lob pied gauche alors qu’il se trouve à 6 mètres des buts adverses !!! Que d’occasions nettes lamentablement ratées. Ca fait beaucoup… Puis sur une touche Fred dépose le ballon sur Olive qui du bout du crane prolonge dans le but adverse. Les celtes reprennent espoir et poussent. Chaque coup de pied est dangereux, les cafouillages se succèdent quand ce ne sont pas les mains adverses discrètes qui stoppent les ballons. Puis sur un énième raid su N°10 un coup franc est sifflé pour une faute à 20 mètres de la cage. Ce même n°10 qui envoie en pleine lucarne un coup franc platinien imparable pour Tigrou. L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur ce score de 3-1.
Nouvelle défaite mais cette fois un peu plus de jeu et d’envie pour nos celtes.
Dans les vestiaires l’ambiance était un peu morose. Entre celui qui essaye d’expliquer son immanquable, celui qui à chaud pense arrêter le foot, et celui qui cherche qui lui avait accroché une caravane dans le dos de longues minutes s’écoulent… Sans oublier Olive, qui comme le lui rappelle régulièrement notre président, marque encore une fois un but qui sert à rien 😉 … mais dédicacé à notre Viet qui nous manque tant devant…
Direction le pub pour quelques celtes, histoire de refaire encore et toujours le match et manger quelques pizzas.
Mais surtout boire autre chose que cette horrible piquette offerte par nos 2 Maître Chais du soir…

Hail Hail Hail

3 réflexions au sujet de « Championnat Vétéran 2011/12 : Journée 18 : CIC – CS Vallon : 1 – 3 »

  1. alain le grand

    merci mimet pour ton petit résumé et dis moi tu peux me faire le meme pour le match de mercredi parce que je me suis endormi allez bisous et je reviens tres bientot en mai sur les terrains alors attention le cic v va renouer avec la victoire
    alain le grand

    Répondre
  2. viet

    Bon les vielles chattes faudrait commncer à jouer un peu en équipe et faire confiance aux collegues donc jouer en passe
    bon courrage pour les prochains match et bravo à olive
    la bise

    Répondre
  3. tonygoal

    Superbe reportage Mime, et j’ai bien aimé ton parrallèle avec la vinasse….car quand on joue comme ça, ça sent vraiment le vinaigre….et on s’emmerde sur le terrain…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.