Coupe de la Marseillaise : Journée 3 : match de poule : CIC – ASM Vieux Port : 4 – 1

Le Vieux Port Débordé

Samedi 31 Janvier 2004 : Troisième match de poule de la coupe de la Marseillaise au stade des Camoins à 16h00 :

Celtic irish Club – ASM Vieux port : 4 – 1

Equipe :

-1- Cartoux Philippe

-2- Hachette Geoffrey

-3- Ferry Edouard

-4- Hachette Guillaume

-5- Delaye Jean Marc

-6- Rimmaudo Christophe    1But

-7- Bardy Jean Luc

-8- Colombani Hervé

-9- Boeglin Frédéric         1 But

-10- Bories Mickael         1But

-11- Zimny Mathieu         1But

-12- Bazonnard Franck    

-13- Lucas Cébrian Benjamin

 

Le CIC commence ce Troisième match de la Coupe de la Marseillaise  fort de son succès la semaine précédente mais toutefois fébrile car composée d’une défense inédite alignant Geoffrey, habituel milieu récupérateur, au poste de défenseur gauche, Guillaume, habituel meneur de jeu, au poste de libero, Edouard, habituel arrière droit, en stoppeur et Romain, habituel milieu défensif, au poste d’arrière latéral droit. Le CIC se montre donc hésitant en ce début de rencontre mais ne tarde pas à se créer les premières occasions: la première venant d’un centre de Jean-Luc sur la droite pour Zim qui se retrouve seul face au gardien mais qui voit malheureusement sa reprise passer largement à côté des buts. Mais le CIC poursuit son effort et c’est Zim qui se retrouve une nouvelle fois en position d’ouvrir la marque mais le gardien adverse anticipe bien son lob, d’autant plus que sa grande taille lui permet de ne pas être trop inquiété dans le domaine aérien. Quelques minutes plus tard, c’est le Vieux Port qui se retrouve en action et qui profite de la fébrilité de la défense du CIC dont un raté de Geoffrey qui laisse partir l’ailier adverse qui bien qu’excentré parvient à redresser la course du ballon et l’envoie avec l’aide du vent et d’un rebond hasardeux tromper Philippe qui était pourtant bien placé d’une frappe flottant sous la barre. 0-1. Mais le CIC est loin de baisser les bras: la défense se remotive et les avants repartent à l’attaque ce qui s’avère payant puisque sur un centre de Jean-Marc, Zim reprend d’une superbe tête lobée en pleine lucarne que le gardien ne parvient pas à sortir. Le CIC égalise vers la 40e minute. Et les verts ne comptent pas en rester là. Quelques minutes plus tard, sur une touche de Jean-Marc côté droit, le ballon lui revient dans les pieds, il crochète le défenseur qui vient à sa rencontre, ajuste son centre pour la tête de Bubu au second poteau. Celui-ci remise sur la tête de Mika au premier poteau qui n’a plus qu’à pousser la balle en lucarne pour battre une nouvelle fois le gardien, très mal placé sur cette action. 2-1 à la mi-temps.

A la reprise, Romain doit quitter le stade et c’est Hervé qui le remplace sur le flanc droit de la défense alors que Christophe fait son apparition dans le milieu du Celtic. Le Vieux Port ressort des vestiaires avec des ambitions plus offensives qu’en première mi-temps mais la charnière centrale Guillaume – Edouard commence à bien s’entendre et confiante de sa bonne première mi-temps, ne laisse rien passer. C’est même le CIC qui se retrouve encore une fois à l’attaque : sur une bonne circulation de balle entre Geoffrey, Jean-Marc et Christophe, ce-dernier déjoue le piège du hors-jeu par son bon placement et il se retrouve, dès la ligne médiane, seul face au gardien qu’il s’en va battre d’une frappe à ras de terre. 3-1 pour le CIC.Le Vieux Port, vexé tente le tout pour le tout en attaquant à six. La défense du CIC doit appeler ses deux milieux récupérateurs en renfort ce qui se révèle payant car le mur défensif tient bon et permet même au CIC de se créer encore des situations dangereuses devant les cages adverses Et sur une passe de Jean-Luc, c’est Bubu qui amortit de la poitrine dans la surface adverse, réussit le coup du sombrero sur le défenseur et trompe le gardien d’une reprise de volée enchaînée en force.4-1 pour le Celtic qui est tout près d’aggraver encore le score sur une frappe de Bubu qui avait battu le gardien mais Zim doit accompagner le ballon dans les filets et l’arbitre le sanctionne d’une position de hors-jeu discutable. Avant la fin du match, les esprits s’échauffent, Geoffrey et Zim sont sanctionnés d’un carton blanc injuste alors que le joueur adverse continue la partie. Mais le match se termine dans un bon esprit de part et d’autre.

                Encore une victoire pour le coach MIMET et coach KIKI malgré les absences de nombreux joueurs.

                    Ferry Edouard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.