Challenge CDA vétérans 2016/2017 : J8 : FC Bocage – CIC V11 : 3 – 4

Résumé by Philippe Mimet
Vendredi 02 Juin 2017 : 8éme journée de challenge CDA : FC Bocage – CIC V11 à 20H15 au stade de la Bombardiére.
Buteurs : Ville(fois 2), Igor, Philippe

FC Bocage – CIC V: 3-4 (MT O-3)

Compo : Miguel – Fred – Boucher – Thomas – Mika – Napo – Philippe – Stan – Jérémy – Igor – Fred Ville
Remplaçants : Alain – Seb – Djilali – Nabil
Entraineur : Mimet et Nabil
Supporter : Jean-Louis

Match de CDA ce soir contre le FC Bocage, une des bonnes équipes de la poule Elite.
C’est un groupe de 14 joueurs et demi (le demi c’est Nabil car en tenue mais pas sûr de jouer) qui se présente au Stade Magnan. Nous ne sommes pas favori mais nous sommes motivés et déterminés.
Nous nous présentons dans notre classique 4-3-3 dans une composition que vous pouvez retrouver plus haut.
Le match débute tambour battant avec des adversaires supérieurs dans la transmission de passes et les appels. Mais nous restons bien en place et solidaires. On a du mal à sortir le ballon par précipitation. Mais loin de se décourager on essaye et on se motive. Miguel commence son show dans les bois en sortant deux face à face. Nous jouons de plus en plus sur les côtés. Fred Ville et Jérémy ont des jambes et ils font mal à leurs adversaires directs. Si au milieu et devant c’est vraiment fort derrière ça joue un peu trop facile. Et sur une perte de balle près de leur surface Fred récupère le ballon, crochète le défenseur, fixe le gardien et l’ajuste tranquillement. 1-0
Nos adversaires repartent à l’abordage. Ils poussent, nous pressent et nous harcèlent. Sur un ballon perdu au milieu leur numéro 8 (un vrai diable) délivre un centre superbe sur la tête de son attaquant qui fait barre. La balle lui revient dessus avec Miguel au sol et le but grand ouvert. Il veut croiser sa deuxième tête mais rate la cage !!! On aurait dit nous toute la saison. Loin de se décourager ils poursuivent leurs efforts. Philippe récupère un ballon, part en contre. Il s’appuie sur Igor qui lui remet intelligemment dans la profondeur côté gauche. Philippe a le temps de lever la tête, de voir le gardien avancé et de tenter sa chance de plus de 35 mètres. Sous la barre 2-0.
Là ça devient carrément le siège de nos bois mais Miguel nous sort tout. De notre côté nous frappons aussi la barre de la tête. La mi-temps pointe son nez quand Philippe BARBIERI lance en profondeur à la limite du hors-jeu Fred Ville qui file crucifier le portier adverse. 3-0
4 tirs 3 buts un poteau je signe pour ça à chaque match 😀
J’effectue mes changements et je demande à chacun d’être attentif et combatif car la seconde mi-temps ne sera pas du même tonneau. Cela se confirme. Le 8 nous fait la misère. On ne voit plus le ballon. On le rend systématiquement à nos adversaires. Sur une faute peu évidente de Mika l’arbitre siffle un coup franc. Bien sûr nous faisons un mur dont nous avons le secret avec les plus petits au milieu. Il est bien frappé, Miguel avait anticipé grand côté mais malgré un plongeon désespéré le prend petit filet. 3-1
On a une occasion de suite après la remise en jeu et sur un superbe mouvement, Igor contrôle, fait un râteau et du pointu pied gauche trouve le montant adverse. Ça pousse de plus en plus mais héroïquement nous tenons. Sur un énième débordement du 8, Thomas fait faute à l’entrée de la surface. Il prend un carton blanc pour fautes à répétition. On craint le pire mais il n’en est rien. Sur une contre-attaque rondement menée, Philippe des grands soirs centre une diagonale de 40 mètres sur Fred Ville qui en extension voit Igor tout seul dans l’axe lui remet. Contrôle, rebond et mine de notre Igor !!! 4-1
Loin de s’arrêter là Fred Ville part en contre-attaque encore une fois il se retrouve pour un face à face. Le gardien cette fois détourne, le ballon lui revient dans les pieds. Au lieu d’assurer un plat du pied il met une mine sur le montant. Ce cinquième but nous aurait fait du bien tant nous souffrons physiquement. Je fais rentrer Djilali pour tenir un peu le ballon. Sur une perte de balle anodine, énième prise de becs de la saison entre Philou et Djil. L’arbitre stoppe le jeu. Ca nous sort du match et les remet en selle. Il reste 10 minutes. Sur un débordement et un centre Alain le Grand se fait un somme et but 4-2.
Mes celtes sont épuisés. Ils demandent à sortir mais ceux sur le banc sont en pire état. On tient, résiste au courage. A deux minutes de la fin sur un nouveau numéro du 8 la défense se fait encore enrhumer par déconcentration. 4-3 !!!
Ils y croient de plus en plus et nous on est de plus en plus fébrile. Je fais un dernier changement histoire de casser un peu le rythme et de gagner du temps. On ressort le ballon et au lieu de le garder bien au chaud en la faisant tourner, Djilali veut jouer. Il se fait contrer et ils obtiennent un ultime corner. Tout le monde monte. On tremble. C’est frappé Fred Genre malgré ses crampes tend sa jambe et parvient à dégager. L’arbitre siffle enfin !!! Les celtes épuisés tombent comme des mouches mais savourent cette magnifique victoire. Sur le chemin du retour nous recevons les félicitations des joueurs de Bocage très fairplays au demeurant.
Le fameux Hail Hail the Celts are Here !!! retentit de plus en plus fort dans le vestiaire.
Cette victoire est belle mais elle ne m’enlève pas ce petit goût amer de la dispute de deux joueurs en plein match qui a failli nous coûter la victoire. Comme je leur ai dit la saison prochaine je ne tolérerai plus ça. Si ça se reproduit on se réunira et on prendra les mesures qu’il faudra (exclusion des deux joueurs). Les deux joueurs sont avertis en espérant qu’en un été ils auront trouvé un peu plus de maturité.
On part chez Virgile se finir à coup de pizzas et tapas. On se remémore les arrêts de Miguel, les actions, les passes, les buts, les sorties des joueurs qui n’avaient plus ni la force ni l’air pour parler… Bref de tous ces moments bandants de la partie !!!
On ne le savait pas mais la saison allait s’achever sur cette superbe prestation car Casbah seront forfaits le match suivant.

Hail Hail Hail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.