Championnat FSGT 2003/2004 : 4ème journée : CIC B – Marseille United : 3 – 2

Résumé by Romain Munoz

On est des guerriers…………

Lundi 20 octobre 2003 : 4ème journée de championnat FSGT senior du lundi au stade le cesne à 19h30: Celtic Irish Club Marseille – Marseille United: 3-2.

 

Nous sommes en l’an de grâce 2003 avant Mac Guinness. Depuis des années une lutte féroce fait rage entre deux clans pour savoir qui régnerait sur une terre, la terre promise : le O’Bradys.

D’un coté le Celtic et ses hordes de guerriers verts et blancs avec à leur tête le druide Alex O’Desbons et de l’autre Marseille United et ses chevaliers noirs du tristement célèbre Lord Stephan. Au cours des derniers affrontements, le Celtic avait tout d’abord mis en déroute les joueurs de Lord Stephan avant que ce dernier ne prenne sa revanche en infligeant une lourde défaite aux joueurs celtes. Les celtes avaient perdu mais ils avaient promis de revenir…..

 

Notre histoire commence ici .La scène se déroule sur le plateau du Cesne , sur les terres du légendaire Riton le bref. Le ciel est grisonnant , l’air est humide, un léger brouillard apparaît. Un climat de tension s’installe peu à peu. Au loin des voix s’élèvent ce sont les deux clans qui arrivent. D’après les paroles que nous pouvons entendre la lutte sera acharnée , un seul clan doit sortir vainqueur et malheur au vaincu.

Avant d’entrée dans l’aréna Cesne Stadion , druide Alex réunit ses troupes et leurs parle longuement de courage et de fierté ponctués par 2 ou 3 << enculé !>>. Il est 19h30, la nuit tombe, les cris laisse place au silence ,un silence de mort. Les deux clans sont face à face, les regards se croisent, se fixent , le match va commencer. Les Celtes sont concentrés << Vous savez ce que vous devez faire alors faites le !>>lance Romain Mac Tube le leader des guerriers celtes. Le message est bien passé. Le match débute et les Celtes dominent. A la 5ème minutes ils obtiennent un corner que se charge de tirer Geoffrey. Le ballon est bien frappé et prend la direction du deuxième poteau. Personne ne semble en mesure de reprendre ce ballon quand soudain, surgit de nul part et s’élevant au dessus de tous, Romain Mac Tube place une tête piquée imparable pour le portier adverse : 1 à 0. Romain Mac Tube ,l’un de ce qui vouait le plus de haine à Lord Stephan venait de frapper le premier. Il alla saluer ses coéquipier tout en glissant quelques mots d’amours à l’adversaire. 10 minutes plus tard, nouveau corner une fois de plus tiré au deuxième poteau et une fois encore Romain Mac Tube est a la réception mais son ballon se heurte au poteau : le doublé n’était pas loin !

Quelques instant plus tard le légendaire Jimmy reçoit un ballon qui rebondit devant lui à l’entrée de la surface de réparation. Ce dernier frappe de demi volée mais ce n’est pas cadré     ( la légende vient de la !). L équipe celte est bien en place avec une défense intraitable organisée autour de Nico dit la cisaille de Cornwell et Clément Mac Pepito le mexicain celte, au milieu de terrain Geoffrey et Benjamin Mac de la night (les derniers survivants d’une famille nombreuse décimée au fil du temps) et Arnaud O’Duvall font un travail énorme et ne laissent aucun espace à leurs adversaires, devant Kova alias frère Tuck se bat comme un diable afin d’échapper aux sbires de Lord Stephan.

Le match est engagé mais correct, Romain se chargeant tout de même de faire passer un message à un des joueurs adverses en souvenir de Guillaume le hobbit  blessé ce jour la mais aussi blessé lors de la dernière confrontation par un joueur de Marseille United (vous connaissez l’histoire). A la 30ème  minute Benjamin Mac de la night s’échappe sur son couloir droit et bat le portier adverse : 2 à 0 ,ce but récompensant une montagne d’efforts et de sacrifices effectuées auparavant.

Les Celtes ont quelques occasions avec Kova frère Tuck , Jimmyou encore Arnaud mais ne parviennent pas à trouver le chemin des filets. Les joueurs adverses peuvent à ce moment là remercier l’arbitre (mais juste a ce moment là alors !! vous comprendrez plus tard) car il omet de sifflet 2 penalty en faveur des celtes et ne signale pas un hors jeu qui permet aux joueurs de Lord Stephan de revenir à 2 à 1. La mi temps est sifflée sur ce score.

Druide Alex donne quelques conseils à ses troupes et la partie reprend. Dés les premières minutes sur un dégagement anodin du gardien adverse, la défense cicienne se troue. Lolo dit La Vauque ne peut rien 2 à 2. Les joueurs de Marseille united se remettent à y croire ( 2 actions dans le match et deux buts c’est pas mal) et poussent. Les guerriers celtes reculent mais ne désarment pas. Le match devient plus rude, le jeu se durcit et l’arbitre intervient plusieurs fois, ce dernier se faisant reprocher (et le mot est faible) de siffler tout en faveur des verts et blancs. Les celtes n en n’ont rien a faire et ne se laissent pas perturber.

Sur un coup franc anodin Romain Mac Tube se fait ceinturer dans la surface de réparation sous les yeux de l’arbitre, c’est un penalty ! Lord Stephan et ses troupes crient au scandale mais l’arbitre ne revient pas sur sa décision. Lolo O’bispo s’avance tranquillement vers le point de penalty tel un bourreau allant exécuter sa tache. Il tire mais le gardien adverse détourne le ballon . Malgré cela les joueurs de Marseille United n’en démordent pas auprès de l’arbitre et ils se rappellent fréquemment à son bon souvenir. Les cartons fusent. A la 70ème  minute suite à une touche Gilles Macamara Simba parvient à se libérer du marquage et dévie le ballon de la tête ( <<il est bon le gilles>> dixit lui-même) ,le ballon est repoussé non loin de la ligne de but par un joueur adverse . Le ballon ne veut pas rentrer,c’est sans compter sur Jimmy qui ,en bon renard des plaines, réussit a propulser le ballon qui traînait dans la surface, au fond des filets : 3 à 2.

Sur une énième offensive Celte l’arbitre siffle faute pour les celtes sur un tacle appuyé mais correct  sur Geoffrey qui ,en fin roublard rodé aux batailles depuis fort longtemps, en rajoute un peu. Lord Stephan et ses acolytes sont fou de rage. L’arbitre se fait dés lors conspuer de toute part. Certains joueurs de Marseille United commencent déjà à se demander s’il était utile de continuer mais Lord Stephan les rappela à l’ordre. Cependant au terme de cette cohue, qui entraîna l’exclusion d’un joueur de Marseille United ,ce dernier ne voulu pas sortir. L’arbitre décida alors d’arrêter le match (75ème) : 3 à 2 .

3 à 2 , les Celtes avaient gagné mais il y avait quelques regrets car le match n’était pas allé jusqu’à son terme. Ils rentrèrent aux vestiaires et nous pûmes entendre tout de même des cris de joie conclus par le désormais traditionnel << Bien les gars !>>.

 

Les Celtes avaient rempli leur mission,ils pouvaient dés lors retourner dans leur temple du O’Bradys, où leur suprématie n’était plus contestée, en se remémorant les grands moments de la bataille. Le rival était tombé, le O’Bradys leurs était promis. Les bruits des pints (de coca !) retentirent jusqu’à l’aube (enfin 2 heures du matin)et les guerriers celtes rentrèrent se coucher l’esprit libéré tout en gardant une pensée pour Lord Stephan mis en déroute quelques heures auparavant .En effet Lord Stephan et ses troupes ne pouvaient que s’en vouloir à eux-mêmes , ils avaient perdu la bataille sans pouvoir (mais que pouvez t’il faire de toutes façons face aux celtes) mais surtout vouloir se battre jusqu’au bout. Mais ils reviendront et les Celtes le savent.

 

Alors ne vous reposez pas sur vos lauriers mes amis car la bataille est gagnée mais pas la guerre !!

 

 

 

 

El Tube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.