Championnat séniors 2016/2017 : J9 : CIC C – AS Collègues13 : 2 – 5

Reportage Nono
Lundi 23 Janvier 2017 : 9ème journée de championnat : CIC C – AS Collégues 13 à 19H15 au stade Morini.

Après ce joli succès samedi avec la sélection contre Zar en Marseillaise, les affaires reprennent ce lundi pour le CIC C avec un match contre Collègues 13, dernier de la poule A.

L’effectif pour ce match n’est pas complet et le coach Gonza étant grippé, c’est Jojo et Ju qui gèrent l’équipe. Ce match est censé redonner un allant à l’équipe car le moral n’y est pas avec seulement une victoire sur les 7 disputés avant celui du jour.
Après des soucis de licences (Maxou les avait oublié sur la table de son salon et on cherche toujours la licence de Bruno), le match peut commencer avec les joueurs suivants :

Jojo – Guillaume, Ben B, Franck, Toto – Maxou, Ju – Romain, Nono, Auré – Bruno.

Ben G, Milton, Yannick et Momo sont sur le banc.

Le match démarre avec les 2 équipes qui se jaugent en essayant de faire tourner le ballon. Petit à petit les espaces entre les lignes celtes se font de plus en plus grand et le milieu des Collègues arrive à mettre en place son jeu. Sur une action où leur milieu offensif obtient au moins 5 contres, il arrive à donner le ballon à son attaquant qui ajuste Jojo en mettant le ballon en lucarne, ce qui porte le score à 0-1.
Les Celtes obtiennent quand même quelques occasions de revenir en première mais n’arrivent toujours pas à trouver la faille. De belles actions ont été annulés pour des hors-jeux dont seul un arbitrage vidéo aurait pu faire changer l’avis de l’arbitre sur le terrain, mais c’est le sport et l’arbitre étant seul, on ne peut pas lui reprocher de signaler des hors-jeux limites.

La 2e mi-temps démarre avec des réajustements tactiques et quelques remplacements. Les Bhoys ont du mal à se remettre dedans mais le match reste tout de même serré. Sur une action anodine, un attaquant adverse se retrouve en bonne position de frappe et arrive à accentuer leur avance. 0-2.
Les verts et blancs sont encore dans le dur et se doivent de relever la tête pour revenir au score. Quelques minutes après le 2e but, Nono décide de tenter sa chance de 40m et arrive à lober le gardien sur une belle frappe que Olivier Atton n’aurait pas renié.1-2.
Le match s’emballe, les Bhoys, reboostés par cette réduction du score, tentent tout pour aller chercher le nul, voire la victoire. Plusieurs grosses occasions sont à mettre à l’actif des Hoops, l’entrée de Milton en attaque pèse sur la défense des Collègues. Malheureusement, sur une action celte, un défenseur adverse fait un dégagement qui se transforme en passe décisive pour leur attaquant, plus rapide que nos centraux, qui gagne son face à face avec Jojo. 1-3.
Les Celtes reviennent encore dans la partie avec une longue ouverture de Nono (cette fois c’est Pirlo qui n’aurait pas renié cette action :p) pour Auré qui arrive à lober le gardien. 2-3.
Le Celtic pousse encore pour revenir mais se désorganise complètement et malheureusement sur un contre, Toto se retrouve seul avec leur attaquant, qui pour lui passer devant fait une faute que l’arbitre n’a pas vu. L’attaquant est rejoint par un coéquipier et à 2 contre lui, Jojo n’arrive pas à défendre son but. 2-4.
Les Celtes sont abattus, ils pensaient réussir à recoller au score mais au lieu de ça, l’adversaire enfonce le clou. Sur un dernier corner, les adversaires marquent un dernier but pour faire encore plus de mal à la tête des Bhoys. 2-5.

Malheureusement, les lundis se suivent et se ressemblent. Le CIC C ne démérite pas mais n’arrive pas à inverser cette spirale négative. Il va falloir montrer un autre visage durant les matchs retours pour remonter au classement.

On a un bon groupe qui vit bien, on se doit de prouver à tout le monde mais aussi à nous-même que l’on peut rivaliser dans cette poule élite A !

Nono

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.