Championnat Vétéran à 11 20015/16 : Journée 12 : FC Bocage – CICV11 : 3 – 1

Vendredi 29 Janvier 2016 : 12ème Journée de Championnat vétéran à 11 au stade Magnan à 20h00 :
FC Bocage – Celtic Irish Club : 3 – 1
Buteur : Yespapa

Vendredi 29 Janvier 2016
Stade Magnan
Terrain synthétique
Vestiaires propres.
Arbitres : Il était là…

FC Bocage – CIC V: 3-1 (MT 1-0)

Compo : Miguel; Virgile-Olivian-Clément-Thomas-Michael ; Fred-Stéph Kro-Fred Napo-Nabil; Tremo
Remplaçants : Cristobal-Jérémy-Yespapa.
Entraineur : Coach Mimet
Supporters : Stecca ; Gilles Arnaud

Titre : La Rechute

Ce soir beaucoup d’absents à cause de blessures, de match de l’OM, ski… Bref j’ai dû faire appel à Clem de la C et Yespapa de la A pour nous dépanner. Même les tribunes sonnent creux sans nos inconditionnels IKGB qui ont préféré garnir, eux aussi, les gradins olympiens.
Nous jouons contre FC Bocage que nous avions accroché au match aller avant que le match se termine précipitamment à cause du brouillard.
Je reconduis mon 5-4-1 qui jusqu’à présent nous a permis, peut-être pas de gagner des matchs, mais au moins de produire enfin du jeu. En plus cette équipe a de la gueule. Après avoir résolu le problème « Mais qui a les maillots et les licences ? » j’annonce la compo d’équipe que j’ai fait mine d’inventer dans les derniers instants, histoires de garder le groupe sous pression. Certains y ont cru…
J’insiste sur le fait d’éviter de prendre comme lors des deux dernières rencontres un but dans les 3 premières minutes. Peine perdue sur un ballon côté gauche, nous sommes trop statiques et un décalage plein axe, une hésitation à monter sur le porteur du ballon, Une frappe flottante, un Miguel trop court et 1-0 après 3 minutes de jeu…
On essaye de se calmer, de poser le jeu mais rien n’y fait. Le ballon comme trop souvent semble nous bruler les pieds. On se débarrasse plus de la balle que ce que l’on cherche à construire. L’équipe semble disloquée, comme perdue sur le terrain. C’est hallucinant comme d’un match à l’autre on semble oublier les fondamentaux du jeu. Comme en face c’est pas maladroit, on souffre le martyr. Autant Mika sur le côté gauche où le numéro 11 lui fait l’amour à chaque prise de balle que Virgile côté droit avec le numéro 3. Dans l’axe c’est guère mieux où le numéro 10 s’en donne à cœur joie pour distribuer des caviars. Côté celte rien à se mettre sous la dent hormis une belle frappe de Nabil à 20 mètres de la cage que le gardien détourne d’une superbe horizontale et un une-deux entre Nabil et Boucher qui voit la frappe du dernier fuir la cage. Bien maigre… Heureusement Miguel et Clément se démènent pour nous maintenir à flots… La mi-temps est enfin sifflée. J’en profite pour faire des changements (rentrées de Jeremy, Cristo et Yespapa) et donner des consignes au groupe.
Ces changements nous font du bien surtout les pressings hauts qui empêchent les latéraux de monter aussi souvent. On joue plus haut, on essaye de combiner. Nous obtenons enfin des corners. Sur l’un d’eux le ballon est mal repoussé plein axe, Napo se précipite mais l’arbitre se trouve en plein milieu pour une obstruction involontaire. Sur la contre-attaque nos adversaires se font pressant, nous repoussons une première fois mais sur le centre côté droit notre défense est totalement absente. L’attaquant adverse seul, aux 5 mètres 50, s’élève et croise sa tête. 2-0
Sur l’engagement on manque de prendre un troisième but sur une passe plus qu’approximative.
Mais on continue de jouer haut, de presser et sur une énième tentative de petit pont, Jérémy récupère la balle, il fixe la défense centrale pour décaler ensuite très intelligemment Yespapa dont la frappe lourde à ras de terre depuis l’entrée de la surface de réparation ne laisse aucune chance au gardien adverse. 2-1 on reprend espoir. On presse, en face ça doute et ça commence à parler. Sur une belle combinaison deux attaquants adverses se retrouvent en face à face avec Miguel qui sort très courageusement et ressort avec le ballon. L’attaquant adverse se blesse en percutant son coéquipier. Il reste un long moment à terre avant de sortir porté par 4 Joueurs pour laisser ses partenaires à 10. L’interruption nous a coupé les jambes. On a du mal à remettre la machine en marche. Je tente le tout pour le tout en sortant un défenseur pour un attaquant et en passant en 4-4-2. On pousse en vain et sur une ouverture plein centre de Mika, le milieu adverse intercepte de la tête. S’ensuit alors un centre second poteau où l’attaquant adverse coupe le ballon d’un tacle rageur. 3-1
On n’a pas le temps de remettre en jeu que les lumières s’éteignent. A croire que l’on ne pourra jamais finir un match au stade Magnan.
Nouvelle déception et frustration… L’embellie aura été de courte durée avant que l’on ne retombe dans nos travers. A savoir pas plus de trois passes vers l’avant, un positionnement plus qu’approximatif, un ballon qui nous brûle… Bref aucun plaisir. Apparemment ceux qui étaient au stade n’en ont pas pris plus…
On se retrouve à 10 au pub pour une pizza beer party. Là au moins on a nos repères…

Hail Hail

Une réflexion au sujet de « Championnat Vétéran à 11 20015/16 : Journée 12 : FC Bocage – CICV11 : 3 – 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.