Coupe Rousseau 2014/15 : Match de Barrage : Burel – CIC : 3 – 3

Reportage by Coach Mimet
Vendredi 9 Janvier 2015 : Match de barrage de la Coupe Rousseau au stade des Caillols à 20h00 :
Burel – Celtic Irish Club : 3 – 3 Lumière éteinte, pas pu tirer les tirs au but, Match a rejouer
Buteurs : Philippe de la D, Alain le Grand, Yespapa

Terrain synthétique
Vestiaires biens, douches correctes.
Arbitres : Correct

FC Burel – CIC V: 3-3 (MT 1-0)

Compo : Francky ; Virgile – Alain le Grand – Gilles – Bruno ; Fred de la D – Manu – Michaël ; Fred – Yespapa – Boucher
Remplaçants : Victor – Philou de la D – Gérald – Nabil.
Entraineur : Gillou Adjoint : Mimet
Supporters : Tonton – Bubu – Darma

Titre :

Voilà nos vieilles Chattes déjà sur le pont pour son premier match en 2015. En effet nous avons été repêchés en faveur de la disqualification de Roquefort la Bédoule pour un problème de licences. Nous voici donc dans un match de cadrage contre FC Burel qui nous avait déjà étrillés l’an dernier au même stade de la compétition.
Grâce à la solidarité de chacun nous arrivons à avoir une équipe avec de la gueule. Gillou devait être le coach du soir mais bon il a préféré se faire discret dans l’ombre de votre serviteur. On commence par une minute de silence en hommage aux victimes de cette semaine sanglante. Puis nous entamons cette rencontre en 4-3-3 mais c’est très vite transformé en 4-4-2 vu que les consignes ne sont pas respectées. En face ça joue très bien, c’est précis avec de longues transversales en diagonale qui nous font beaucoup de mal. Le latéral plonge systématiquement dans le dos de Bruno notre capitaine du soir. Plusieurs fois ils sont venus buter sur Francky qui a été encore une fois impérial dans ses bois. Il gagne plusieurs duels ce qui rassure nos celtes. Sur un contre Papa part côté gauche, provoque, repique au centre et frappe sur la barre transversale sans que le gardien adverse n’esquisse le moindre geste. Les débats s’équilibrent peu à peu. Sur une attaque adverse le ballon sort l’arbitre ne sait pas trop et comme d’habitude on manque de vice et on ne demande pas le ballon (alors qu’il était réellement sorti en 6 mètres) contrairement à eux. Et comme toujours on le paye cash avec un ballon repris premier poteau qui traverse la défense et trompe notre gardien impuissant sur ce coup-là. 1-0
Devant Steph n’y est pas et erre comme une âme en peine sur le terrain. Gérald le remplace et à pour consigne de placer ses ballons. Sur un corner celte tout le monde se troue, Gé tout seul à 5m50 reprend le ballon de volée mais sans frapper comme un bourrin. Il essaye de la placer et rate la cage de façon assez inexpliquée. Mi-temps je fais des changements en faisant entrer Nabil, Philou et Victor.
On prend de suite le jeu à notre compte. Nous obtenons un corner botté par Manu qui trouve Philou qui loge une merveille de reprise de volée pied gauche en pleine lunette opposée. 1-1
On pousse encore et toujours. En face ça semble douter quelque peu. Michaël tente même une frappe de 25 mètres qui frappe le dessus de la transversale. Mais sur un ballon joué au milieu de terrain Alain est trop haut. Le milieu rapide adverse arrive à se retourner et à accélérer. Il dépasse le centre et arrive à surprendre Gilles qui a tenté de jouer le hors-jeu en cas de passe qui ne sera jamais exécuté. Face à face avec Bardu mais il glisse à son coéquipier qui score dans la cage vide. 2-1
Ce coup derrière la tête nous fait mal et sur un ballon en profondeur l’attaquant adverse dribble Francky abandonné par sa défense 3-1
Ça semble mal engagé pour nos celtes. Pourtant sur un nouveau corner je demande à Alain de monter mettre sa tête mais sur une remise de Michaël s’ensuit un gros cafouillage dont s’extirpe Alain qui frappe et marque. S’ensuit le traditionnel cri du Caribou en rut qui réveille les hormones celtes. On pousse et sur un ballon piqué par Papa il s’avance et se retrouve face au gardien qui se planque au premier poteau… Tout le monde croit au but mais Papa lui tire dessus…
Ce n’est que partie remise car sur un ballon adverse en profondeur Bardu tel Olmeta de la grande époque sort de sa cage. Il traverse tout le terrain en position d’arrière gauche. Il trouve Philou qui prolonge sans contrôle pour Papa. Bon contrôle mais conduite de balle à l’américaine… On pense le ballon perdu mais il arrive à l’arracher et à égaliser. 3-3
Le match devient fou. Il reste peu de temps. Sur une percée adverse en plein cœur de la défense, Bruno tente un plaquage désespéré à la limite de la surface. L’arbitre siffle alors que l’attaquant adverse avait récupéré le ballon mais n’avait pas encore tiré et marqué. Palabre à n’en plus finir qui dure plus de 5 mns. Les lumières s’éteignent peu à peu. Le coup franc est botté mais le ballon s’écrase sur la transversale. Fin du match. Le temps de désigner les tireurs que le stade se retrouve dans la nuit noire…
On est déçu…
Mais bon direction le Mc Do pourri des Caillols suite aux conseils de Gillou puis pub pour les plus vaillants.
Mais bon match de reprise.

Hail Hail Hail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.