Coupe Rousseau 2014/15 : Journée 1 : CIC – CAM Phénix : 3 – 2

Résumé by Gilles Dargent
Vendredi 24 Octobre 2014 : Journée 1 de la Coupe Rousseau de la poule E au stade le Cesne à 20h00 :
Celtic Irish Club – Cam Phénix : 3 -2

Résumé
CIC – CAM PHENIX – 25/10/2014 – COUPE ROUSSEAU – 1ER MATCH
Titre : la renaissance face au Phénix …

Vous avez lu le dernier résumé de coach Mimet ? Pour ceux qui doutent de sa motivation allez jeter un œil. Il l’a mauvaise et il n’a pas tort. Nous n’avons pas été à la hauteur du jeu jusqu’à présent, ce jeu qui demande technique, sens tactique, jambes, souffle et, dans tous les cas, engagement et solidarité. Jusqu’à hier ? Rien, nada, la tête à toto.
Nous avons joué des matches très amicaux, trop amicaux sans doute, mais hier soir, c’était un match de coupe, dans une poule équilibrée avec nos vieux amis de Crimée et de la Bédoule, ainsi que cette solide équipe du Cam Phénix venue nous défier à Michelier…Heu vous avez dit Michelier ? Qui a dit Michelier au fait ? Un petit tour à l’entrée des calanques et puis s’en vont…jusqu’au Cesne, l’antre du beach football. J’ai plus de sable dans la voiture en rentrant du foot que quand je vais sur la plage à St Cyr. Mais bon, contrairement à Michelier, il y avait de la lumière, alors on s’est incrusté.
La fédé avait décidé de nous faire jouer pendant les vacances, pourquoi pas, mais faudrait qu’ils nous paient plus pour faire garder les mamans et les mioches. Du coup tous les papas poule étaient à la maison, et nous nous retrouvions à 8 vieux vétérans, tout près du forfait…Heureusement ce club a des ressources, et j’ai des amis de longue date, qui se reconnaitront. Dès lors, à 13 celtes, le match pouvait se jouer, en 4, 4, 1, 1 pour débuter : Nico – Xib, Gilles et Franky (inédit), Votre serviteur – Camille et Cassoulet, Chris et Igor – Jean Luc – Papa. Fred et Boucher cirent le banc ou ce qu’il en reste.
On a senti tout de suite que nous jouerions chez eux tout le match. Impossible de se sortir de leur camp, le Phenix était sous notre domination (tu aimes ça hein Papa), qui allait donner des occasions à Papa, Jean Luc, Igor, Chris etc… Et en cela, ce n’était plus du tout la même mauvaise limonade qui avait coulé à flot jusqu’à la ridicule défaite de la semaine dernière.
Mais les occasions ne font pas le larron, et la came de Phénix c’est de nous faire marron. Comment ? Des bons déplacements successifs de leur Balotelli local, en plus efficace, qui nous place une belle tête sur un centre au second poteau. Manque de coordination dans notre défense new-look, 0-1.
Et Papa dans tout ça…Et bien il dévie, il dévisse, et vise le goal adverse qui n’avait rien demandé…
Mais enfin nous avons un point d’appui solide et vaillant devant, et ça change tout. Bardy presse, s’échappe sur les ailes, Igor enroule, Chris saute plus haut, plus loin…Alors après une énième occasion, notre vilain petit Papa canard va se faire crocheter par le portier Phénixien, et dans ces cas-là, pas de discussion, lucas soulet s’y colle, avec une facilité déconcertante, quelle classe !!! 1-1.
Après un tacle interdit de Camille pour m’éliminer (tu veux jouer arrière gauche ? mdr), le repos des guerriers est sifflé par l’oiseau sur sa branche.
Et là … pas de cri… pas de stress… pas de reproches… des encouragements du coach, preuve que lorsqu’on pose le ballon, lorsqu’on tente des centres, des frappes, et bien on se régale.
La seconde période débute avec Fred sur son côté, qui joue juste. Tu m’as plu hier mon Fredo. Et Boucher devant, qui manque de peu un joli lob sur la transversale, puis s’emmêle les pinceaux, au plus grand plaisir des spectateurs toujours moqueurs…Il se rattrapera un peu plus tard par un tacle des familles ! Il fallait ça.
Restant au pressing, nous prenons l’avantage sur un jolie frappe croisée de Jean Luc bien servi dans l’hyper espace de la défense adverse.
Mais c’était sans compter sur la pointe de vitesse de Franky qui voit dans son dos… Gilles ? Non non, il te couvre devant au cas ou . C’est juste un épais adversaire qui se régale pour ajuster Nico. 2-2
Ah au fait, Nico merci, 2 ballons touchés, au fond des filets ! Non, vraiment rassurant le Nico, il crie presque aussi fort que Papa. On ne pourrait pas jouer sans goal actuellement. Merci poulet !
Mais nous n’avons pas tremblé longtemps. Une énième touche, déposée par votre serviteur sur le …nez de Chris qui pique le ballon au fond !!! YESSS !!!! 3-2
Cette fois on la tient, la première victoire sur le premier match de coupe. Belle !
Plus de frayeur jusqu’au bout. On aurait pu gagner 6 à 2, mais l’essentiel est là, un esprit retrouvé, grâce évidemment à nos potes de la A et à notre mascotte de la D, et aux vieux qui n’avaient pas les moyens de partir en vacances…ou qui gardent leur sous pour la Guiness. Encore merci, on aura encore besoin de vous et de tous les vrais faux vétérans qui viendront jouer avec nous cette année. Vous êtes les bienvenus !!! Et ça marche aussi dans l’autre sens évidemment.
Merci aux spectateurs fidèles qui se reconnaitront. Merci à Mr Branche pour son arbitrage sans faute. Merci à Mimet, dit « la glacière », pour avoir coaché la coupe (désolé je ne me souvenais plus que tu avais délégué la coupe à tes adjoints !). Dédicace à mon ami Steff venu voir ses vieux coéquipiers.
J’ai déjà hâte vendredi prochain pour enfoncer le clou et le reste.
Hail hail !!

6 réflexions au sujet de « Coupe Rousseau 2014/15 : Journée 1 : CIC – CAM Phénix : 3 – 2 »

  1. Coach Mimet *

    Très bon résumé, fait avec beaucoup de lucidité.
    Renaissance on en est pas encore là mais du mieux c’est indéniable. Enfin des passes, des prises de risques et surtout du jeu vers l’avant. C’est rassurant. L’efficacité n’était pas au rdv mais à la place une force de carctère et une envie de gagner qui ont fait pencher le match en notre faveur.
    On est convalescent et j’espère en voie de guérison. Je remercie les vétérans de la A et la D de leur aide. Impliqués sur les 3 buts marqués on peut difficile faire mieux. On sait qu’on ne pourra, malheureusement, pas compter sur vous toute la saison mais vous serez toujours les bienvenus. Je ne suis malgré tout pas inquiet car quand tous les absents seront là je pense que ça le fera. On va tout faire pour que ce soit le cas.
    Hail Hail Hail !!!

    Répondre
  2. lucas soulet

    Super résumé Gillou, ça fait plaisir de renouer avec la victoire et surtout d’arriver à se faire des passes bref de jouer notre jeu, en espérant que la saison soit enfin lancée pour nous , il faut confirmer ce vendredi en championnat come on vieilles chattes !!

    Répondre
  3. Chris

    Toujours un plaisir de jouer avec mes amis, je viendrai vous filer un coup de main avec grand plaisir et à chaque fois que cela sera possible ! Vous allez repartir sur de bonnes bases les vieilles chattes, hail hail !!!

    Répondre
  4. Darma Auteur de l’article

    gilles t un super résumeur, je me suis régalé, merci aux potos de s’être levé le cul pour nous.
    Soyons solidaires, avec un esprit club, et vendredi y’avait du monde au pub en plus!!! Come on celtic!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.