5 ème Tournoi du Fair Play à Sainté 2014/15 : Victoire du CIC aux tirs au but!!!

Résumal by Anthony Tupolev
bubu a sainté 2014 15
Vendredi soir 12 septembre au dimanche soir 14 septembre 2014 : déplacement par Bubu coach fantôme le samedi à sainté!!!

Tournoi Saint-Étienne
by Antonov Tupolev

Aujourd’hui, Vendredi 12 septembre, il est 19h30 quand la fine équipe vient nous chercher. Je parle bien sûr de Cissou , Romain et Nicolas ( enfoiré au passage, ta bière était bonne ??? XD ) . Nous embarquons donc, Aurore et moi-même, dans la voiture de Cissou direction Sainté. A peine rentré, et suite aux embrassades, une bière nous est proposée…. Y’a rieng là !!!!!! Ce week-end part sur les chapeaux de roues, tout comme nous qui nous empressons de rejoindre le Forez. C’est à mi distance que nous nous arrêtons, Montélimar en particulier, pour ces célèbres nougats et…. que dalle , en fait son délicieux Mac do sur l’aire d’autoroute. Nous nous restaurons donc chez Tonton Ronald quand nous rejoignent à la fin de note repas les minots du CIC C à savoir Tom, Ju, et Ben. C’est ensemble que nous repartons vers la Loire et l’hôtel « les Palatines » . Nous arrivons sur les lieux vers 23h30, et nous rejoignons donc le reste du groupe déjà présent, à savoir les Olives, Bardu, Garriguenx, Manu Joly, Bubu, Didier et Yes Papa, ainsi que nos guides Isa, Totoff et Juju.

Il est minuit et demi lorsque nous décidons de sortir en boîte, le « Trianon » pour ne pas la nommer.

On rentre, la salle est quasi-vide. Le Stéphanois n’est pas d’humeur à sortir le vendredi soir apparemment, ou bien a t-il eu peur des animaux que nous sommes et lâchés en pleine nature. Bref la soirée se passe bien et je m’en vais faire une ellipse temporelle car vous connaissez l’adage, ce qu’il se passe à sainté reste à sainté… Z’aviez qu’à être là…… Bref il est 5h30 quand nous décidons de rentrer de la boîte et le chemin du retour nous paraît interminable, alors que l’hôtel n’est qu’à 5-10 minutes à pied. Évidemment, je ne parlerai pas des moulons qui se finissent dans les buissons . Donc nous rentrons à l’hôtel , un poil amoché vous vous en doutez, et la nuit et courte car nous devons nous lever vers 8h car le tournoi commence à 9h…. ( Ta mère !!! ) .

Au passage je remercie la chambrée 401 qui se reconnaîtra pour avoir fait carnage à sauter de partout, sonner comme des coto …. Bref la nuit est courte.

Il est 9h30 quand nous nous rejoignons tous en bas de l’hôtel (????????) sauf deux animaux qui dorment encore…. Thomas et Bubu…..
Après un café et des viennoiseries, nous nous rendons donc au lieu du tournoi, non loin de Geoffroy Guichard. Les joueurs se changent, et je remets le trophée aux officiels. Vers 10h le tournoi commence , et nous apprenons que nous sommes engagés sur 2 tableaux ( Va savoir ce qu’ils ont encore compris là haut ) . Bref, on ne se démonte pas et nous commençons le tournoi avec entre autre :Nico le poulpe, Antho le mangeur de moules frites, Yes ma pute Romain le frere de totof, Manu cap d agde, Francky vomito, Chris putain j ai mal a la tête, Cissou les yeux rouge je suis un x men, Thomas grasse mat, Julien et Ben les inséparables, Olivian j ai un genou en plastique, steak je sors mais je sors pas je dors, et bien sur notre supportrice outre-Quiévrain, je veux parler d’Aurore.

Après l’équivalent d’une sieste en repos, quoi de mieux qu’un match de ballon de 15 minutes pour se remettre en jambe.
La première équipe alignée rentre bien dans son match et c’est logiquement que les Celtes ouvrent la marque par l’intermédiaire de Yes Papute. Ensuite les verts et blanc déroulent leur jeu et c’est au terme d’une belle action que notre N°9 double la mise. C’est sur ce score que le premier match s’achève, les celtes sont rentrés dans la compet’.

La deuxième équipe engagée a eu un peu plus de mal, car les joueurs engagés manquaient cruellement de fraîcheur. Les celtes bafouillent leur ballon, manquent de lucidité dans les dernières transmissions, et c’est sur un score nul et vierge que l’équipe B commence sa compétition.

Le bilan des premiers matchs n’est pas mauvais, et rien de meilleur qu’une bonne bière ( oui oui à 10h30 ) pour se reposer quelque peu.

Forte de sa première victoire, l’équipe A enchaîne avec un 2ème succès consécutif plus large me semble t-il ( victoire par 3 buts à 0 si je ne m’abuse ). Il se murmure alors que le Celtic est un prétendant à sa propre succession.

Malheureusement, pour l’équipe B, le deuxième match tourne à la démonstration pour l’équipe adverse. Il s’agit des U19 promotion de ligue, qui, fort de leur collectif nous donne une leçon en plus d’une lourde défaite 3-0. Il est vrai que sur ce match, nous les avons regardé jouer…

Le Celtic A revient en force sur le terrain et écrase son adversaire du moment, ce qu’il fait que le Celtic se positionne bien pour les phases finales, tandis que le Celtic B enchaîne sur un nouveau match nul, qui le plonge dans les abysses du tournoi.

Malheureusement avec la fatigue et l’accumulation des bières, votre serviteur ne se souvient plus des autres résultats….

Il est midi, l’heure de l’apéro a sonné…. Thomas n’est toujours pas là, Bubu non plus….

Il est donc l’heure de se restaurer, avec notamment des sandwichs, et du carburant rouge ou rosé ( ma foi, on se doit d’être en forme, mon vier !!!! )

Le repas se passe et l’incroyable aussi. On accorde à Antonov Tupolev, le droit de remplacer Yes Papa pour les matchs de placement de l’équipe B…. Je vais donc chercher les habits de rechange de Yes Papa, les enfile ( les habits hein ) et rejoins mes coéquipiers sur le terrain. Mon tournoi débute alors….

Sur le premier match, je suis aligné en pointe, et j’applique les consignes données par notre coach Yes Papa , je tente, je frappe de loin ( si si promis , mais bon non cadré ) je décale… Bref le match s’achève sur une victoire et l’on me félicite sur le banc de touche…. Satisfait, je rends ses chaussures à Papa, qui part jouer le match de barrage pour les demi finale.

Sur le terrain, le jeu est serré ( pas comme le *** de Romain, il vous expliquera ) et le match s’achève par un bon 0-0 et l’on assiste à la première séance de tir au but du tournoi…..

Les frappeurs de chez nous sont : Olivian, Manu et Papa….

L’équipe adverse entame la séance, et la barre transversale vient suppléer Nicono…..
Manu s’élance et prend le gardien à contre pied….

Le deuxième frappeur adverse s’élance et le sauvetage de nico le poulpe, si l’on marque ça sent bon..
Et c’est Olivian qui prend ses responsabilités et frappe plein fer plein centre, le Celtic mène 2-0.

Le troisième frappeur s’élance et Nico encore une fois détourne ce tir au but, le mur Franco-Bulgare à parlé…. Si l’on marque c’est fini on est en demi….
Yes Papa se charge de la sentence et qualifie les Bhoys pour la demi…. C’est bon çaaaaaaaaaaaaaaa !

Sur ce fait , qui voit-on arriver comme des fleurs ? Thomas et Bubu ( bande de chiens maigres que vous êtes ) …..

Pour mettre Thomas en jambe , il intègre la B …. Et sur un de ses décalages, je contrôle la balle pointu gauche, je frappe pointu droit, poteau rentrant… Bref, un but collectif qui entraine une effervence sur le banc de touche et un moulon… Je me suis retrouvé le cul nu sous yes papa bref c’est la dernière chose que j’ai vu….Dans ce match ont aussi marqué Thomas et Cissou par 2 fois… Le Celtic B fini son tournoi 5ème sur 9 .

A noter aussi que sur ce match, nous avons eu l’honneur de voir apparaître sur la pelouse un Striker, on l’appellera Édouard : Vous jouer pas tant que j’ai pas mon briquet blanc… Je suis au RSA, je peux pas m’en payer….Bref encore un fatigué…..

Lors de la demi finale, l’ambiance est électrique et suite à un débordement d’Olivian, Yes Papa vient crucifier le gardien adverse, 1-0. En deuxième mi-temps, Olivian s’en va seul défier toute la défense d’une montée dont il a le secret, et s’en va battre le gardien adverse, 2-0 score final , le Celtic est en finale….

On boit des bières pour certains, fume pour d’autres, on boit de l’eau ( Aïe, Aïe, Aîe, Cissou ! ), bref on se prépare pour la finale. Sur notre route se dresse les U19, qui nous avaient battu en match de poule 3-0. Nous sommes remontés comme des pendules. On se réunit tous au centre du terrain, causerie d’avant-match, et un Glenn Hoddle résonne dans l’enceinte : Hail,Hail, the Celts are Here !!!!!. On y est,on y croit. Les guerriers sont là…
Le match débute, on est en place, concentré. Les minots se procurent des occasions, mais on résiste. Le celte est solide, et conscient que son trophée ne lui échappera pas… Nous nous créons des occasions , notamment enfin de partie ou Papa après un festival côté gauche frappe au premier poteau , oubliant thomas et garriguenx aux avant poste. Peu de temps après Garrigueux, seul face au gardien, contrôle la balle, qui finit dans les bras du gardien.

De toute façon, c’est écrit, Nico le poulpe doit briller, on finit aux tirs aux but…

C’est nous qui ouvrons le bal et le score par la même occasion, on se tire la bourre jusqu’à ce que Cissou frappe le sien. Il le met au-dessus. Si les minots marquent c’est terminé…L’un d’eux s’élance, Nico la détourne sur le poteau !!!!! on est encore vivant.
Romain s’élance, deuxième échec consécutif …..Deux fois consécutif… un tel miracle ne peut subvenir et pourtant si !!! Nico nous sort une envolée dont il a le secret….Sur cet exploit, Yes Papa s’élance et marque le sien…. Nico sort nous une parade encore une fois…. Le dernier tireur s’élance et nico se détend sur sa droite et CAPTE le ballon !!!

C’est terminé !!!!! le Celtic rentre avec le trophée. S’ensuit une liesse générale, larmes et joie s’entremêlent. La douche est festive, gangbang sur Yes papa , golden shower et tout ce qui s’ensuit… Puis nous avons filé dans les locaux des supporters des verts où le trophée nous a été remis officiellement par le président de l’association, levé par Papa encore tout ému… Nous nous sommes restaurés, steak frites pour les uns, andouillettes pour les autres ( pas trop mal au ventre les gars ? ) et nous avons filé au match… Quelle purge ce sainté caen…. Bref pendant le match nous avons perdu Bubu… «  Z’auriez pas vu Bubu ? ». On le cherche partout, le salopiaud était dans le local des indés stéphanois. Tout est bien qui finit bien, nous filons en boîte après nous être décrassés sauf Aurore et moi-même «  ce qu’il se passe à sainté reste à sainté bande de coquins ! » . Le lendemain, grand départ pour Marseille avec un arrêt obligatoire au Quick…. Ce fut un grand moment ce week end, merci aux présents, une pensée pour ceux qui au dernier moment n’ont pas pu monter… Pour un premier tournoi je me suis régalé…

Hail Hail
The Celts Are Here !!!!

Antonov Tupolev

9 réflexions au sujet de « 5 ème Tournoi du Fair Play à Sainté 2014/15 : Victoire du CIC aux tirs au but!!! »

  1. francky

    Vraiment un super week end, une super ambiance entre nous et ça ça fait du bien !!!!! Bravo à tous les celts présents lors de ce séjour pour la victoire dans ce tournoi international. Et n oubliez pas ce qui ce passe à sainté reste à sainté. 😉

    Répondre
  2. Chris

    Ça va Francky personne ne le saura que tu as offert un but gag en jouant dans les buts, que t’étais bourré au bout de 10 mn en boite, que tu as vomi sur le rebord de la fenêtre de la chambre, que tu as dormi tout habillé avec ton jean et ton polo, ou encore que tu as re-vomi le lendemain en rentrant au bout de 15 mn de voiture … Yes papa a une vidéo à ce sujet mais bon t’as de la chance car ce qui se passe à Sainté reste à Sainté …

    Répondre
  3. bubu

    Tiens Chris, vu qu’apparemment tu as tout vu et que tu sembles bien bavard, je te nomme officiellement responsable du résumé de ce déplacement à Saint-Etienne. A ta plume et c’est pas une blague !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.