Championnat Senior 2013/14 : Journée 7 : ASC Vivaux – CIC A : 0 – 4

Reportage Chris Garriguenc
Lundi 7 Avril 2014 : 7 ème Journée de Championnat Senior groupe E au stade Ganay à 19h15 :
ASC Vivaux – Celtic Irish Club A : 0 – 4 (2-0)

LES CELTES AU GALOP

Le CIC A a le « bonheur » d’évoluer, en ce doux soir de printemps, sur le mythique stabilisé – qui n’a de stabilisé que le nom tant les contrôles y sont difficiles … – du stade Ganay pour y affronter l’équipe de Vivaux – La Sauvagère. Une enceinte au combien chère à certains celtes, les ex de la SCO pour ne pas les nommer, qui y sévissaient régulièrement la saison dernière. Notons à ce titre que Gidou, qui tenait absolument à assister à cette rencontre sur la terre de ses exploits, a été particulièrement actif sur le banc (« Garcou, j’te promets, à chaque fois t’étais pas hors jeu … »).
 
Le banc, parlons-en justement. Fidèle à son pose de sentinelle de ligne de touche, coach Bubu dirige fièrement ses hommes. A ses côtés (plus ou moins de gauche à droite) : Manu dit tête pieds-nus, votre serviteur (arrivé après seulement 10 mn de jeu pour une fois, c’est-à-dire en avance), Gidou (« non sans déconner, t’as vraiment coupé les cheveux ? »), Marco (un autre « ex » du soir), Olivian et Madame. Sont également présents un peu plus loin Pierrot, qui prépare déjà le toto CiC (« le score à la mi-temps ? attends Pierrot y a corner pour nous … »), et Antho qui aura passé les 20 premières minutes à essayer d’attacher son drapeau. Nous rejoindront par la suite : Steph le Boucher, Geoffrey, Zim (mauvais choix les mocassins en nubuck noir avec la poussière du terrain lol) et Tonton (désolé si j’en ai zappé). Oups, j’allais oublier Captain Bardy, que j’aperçois en petites foulées autour du terrain pour préparer semble-t-il le marathon de Dublin …
 
Etant donc arrivé après le coup d’envoi, la compo me parait classique à première vue. Je ne m’étonne même pas de voir Garcou en position plus qu’offensive, honnêtement on a l’habitude. Je comprends alors rapidement en voyant Jo en position défensive (ça par contre on a vraiment pas l’habitude) que coach Bubu nous a concocté une surprise de taille : Garcou en attaque ( !!) et Jo arrière d’aile (son meilleur poste, il n’y a que lui qui ne le sait pas). Pour le reste, Rémi dans les buts, Francky et Romain en défense centrale, Jo et Redbull sur les côtés ; un milieu expérimenté : Baka (ex international comorien) en 6, Alex (ex international argentin à en croire ses maillots) à gauche, Jerome (futur ex international maçon) à droite et Xavi (international espagnol toujours en activité) en 10 ; un duo d’attaque composé de Baldous (encore un ex) et Garcou.
 
Difficile de vous détailler de manière précise et objective la rencontre, la poussière soulevée à chaque foulée ayant en partie perturbé la visibilité des spectateurs, mais je pense pouvoir dire que nous avons réalisé un match sérieux, en étant solidaires (Francky et Alex n’ont pas eu l’occasion de s’engueuler), opportunistes (4 buts inscrits en ayant moins d’occasions que lors du match précédent où nous avons scoré à seulement 2 reprises), généreux dans l’effort, et concentrés jusqu’au bout. 2 buts par mi-temps, Jérôme ouvrant le score d’une belle frappe fouettée de l’extérieur, Baldous doublant la mise peu avant la mi-temps d’un plat du pied assuré suite à un mauvais renvois de la défense adverse. En seconde période, Alex s’offre un doublé, un pénalty suivi d’un coup franc magistral en pleine lucarne (disons le, après une préparation et une feinte de Captain Bardy à laquelle personne n’a cru).
    
L’après match sera à marquer d’une pierre noire (black stone en anglais pour les fâchés avec l’anglais, désolé Jean-Luc). Nous retiendrons notamment le discours du captain avant le quadruple HAIL (en résumé, « celui qui va au Black Stone est un pédé »), le challenge téléfoot de Romain qui a effectué 12 jongles avec la bite de Baka, la 3ème mi-temps au black stone avec une partie … mais une grande partie des potos (re désolé Jean-Luc, mais avec un pub dont l’entrée se situe juste en face de la sortie du stade, on est un peu tentés …), et la 4ème mi-temps au Bradys (« eh ben alors captain, on est venu, fallait pas faire la gueule … ») histoire de permettre à Jean-Luc de passer une bonne nuit …

12 réflexions au sujet de « Championnat Senior 2013/14 : Journée 7 : ASC Vivaux – CIC A : 0 – 4 »

  1. coachbubu

    Bravo les gars, belle victoire avec du sérieux et de l’application jusqu’au bout. 4ème match sur stabilisé et 3 victoires et 1 nul, l’année prochaine on demande Ganay pour recevoir !

    Répondre
    1. lucas soulet

      Mort de rire pour ton super résumé je reconnais bien ta plume Faudel !!
      Lucas Soulet anciennement steph Kro ( vieille chatte vétéran)
      (Pour le Black Stone très bon choix c’est un client à moi également )

      Répondre
  2. Taxi Driver

    Excellent résumé Chris, à l’image de notre prestation sur ce fabuleux, que dis-je, ce fantastique stade!!!
    Tu as raison pour mes maillots. Vamos vamos Argentina!!!
    A quand Baka avec le maillot de l’équipe nationale des Comores?
    Hail! Hail!

    Répondre
  3. francky

    pour le maillot des Comores il faut demander à maxou de la C. Un très bon match les potos !!!!vivement le prochain match !!!!!! super sympa le résumé chris.

    Répondre
  4. Tonyexgoal

    Tain, le match parfait quoi !! Avec des nouveaux postes pour certains, et qui leurs vont super bien ! Bravo coach quelles trouvailles !!
    Et super résumé Chris, dire qu’on a attendu toute l’année pour voir un telle plume !
    Par contre, j’insiste sur l’authenticité, la véracité, que dis-je, la maestria de la feinte du coup-franc…c’est tout un art de faire croire à l’équipe adverse que le faux tireur va tirer…ça passe par le regard, les regards, la prise du ballon, le choix de la facette à exposer pour le pied de son coéquipier, le déblayage du surplus autour de l’impact, le recul millimétré au positionement du départ de la course d’élan, un dernier coup d’oeil à la faisabilité de la feuille morte, une course vers le cuir religieuse et ce coup de hanche platenesque pour éviter la frappe…..Voilà, c’est un art !! Je revendique haut et fort des passes décisives pour cet art que je maitrise à la perfection….le tireur n’a plus qu’a frapper les yeux fermés….Alors sucez MOI !!

    Répondre
  5. LEBOEUF (ex - LETCHKOV)

    Belle, les potos ! Vu de la touche, c’était une de nos meilleures prestations collectives. On avait souffert comme des chacals lors d’un match précédent contre eux et là on les a pas laissé respirer. Soit ils ont régressé, soit on a progressé. J’aime à croire qu’on a élevé notre niveau de cohésion.
    Bises les potos

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.