Championnat Vétéran 2013/14 : Journée 12 : CIC – Bonneveine : 16 – 5

Ci dessous résumé du match vétéran à 7 du vendredi 17 Janvier à lebert

Celtic contre Bonneveine

Vendredi 17 Janvier, c’est la reprise pour de bon. Après une victoire par forfait le 10/01, les chaussures sont rechaussées.

L’état des troupes inquiète la veille du match. Nous allons devoir reprendre avec 7 joueurs , sans remplaçant et 2 joueurs en phase de reprise après blessure.

Heureusement, nous allons pouvoir compter sur le renfort de 3 joueurs du celtic.

Le terrain de Lebert est humide, les ballons vont fuser.

Nous commençons en 3/2/1.

Après quelques tentatives , nous ouvrons logiquement le score à la 5eme minute par Alex, qui je l’annonce dès à présent n’est que le début d »une longue série .

Nous continuons à buter contre le gardien adverse. Comme souvent, nos adversaires en profitent pour égaliser et prendre les devants au score à la 13eme minute.

4 buts des verts ( vêtus de blanc pour l’occasion) portent le score à 5/2. Alain, puis Sébastien et Michel par 2 fois trompent le gardien.

A la mi-temps, 6 à 3 pour le celtic.

Dès la reprise, bonneveine réduit la marque.C’est le début d’une avalanche avec 3 buts en 3 minutes .9 à 4

Progressivement nous adoptons un 2/3/1

5 minutes de calme pour le préposé au tableau d’affichage. j-luc et Bernard redonne le top départ pour une 2eme avalanche qui voit le celtic marquer 7 buts.

Tout le monde y va de son but , Ali fait même un doublé en 2 minutes. Dommage pour le coup du chapeau quelques minutes après.

Score final 16 à 5 .

7 buts pour Alex , 2 buts pour ali et Michel et un but pour chaque joueur. Tout le monde à participé et a pris beaucoup de plaisir .

Seule ombre au tableau, la blessure de Michel, qui nous l’espérons nous revienne rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.