Championnat Senior 2007/08 : Journée 4 : CIC A – US Baille : 2-3 (1-2)

Stade : Le Cesne Stadium.
Arbitre : Baka et un bras cassé.
Adversaire: US Baille.
Buteur : Bubu, Ricky.
Titre : Baille Baille les gars…

Notes :

Vedran : 5.5. De belles parades entretenant l’espoir mais ne put rien sur les trois buts où il fut abandonné par ses coéquipiers.
Mathieu : 3.5. Entré à 10 minutes de la fin pour apporter un peu de vitesse. S’est mis la pression tout seul et a raté tout ce qu’il a entrepris.
Romain : 5. Actif au poste de milieu défensif, a défendu et provoqué. Ses frappes auraient mérité un meilleur sort. Absent sur les trois buts.
Pierre Philippe : 4. A un poste inhabituel pour lui; il a fait son maximium mais très loin de suffire. Lui aussi aux abonnés absents sur les trois buts.
Jean-Luc : 4. Ses relances propres ne font pas oublier les trois buts encaissés. Est passé du côté obscur de la force.
Julien : 4. Idem sa présence sur l’homme ne font pas oublier les trois buts encaissés.
Squale : 4. S’est démener sur le front de l’attaque sans rien amener de décisif.
Ben : 4. S’est battu pour éviter la défaite contre son ancienne équipe; sans succès.
Jean-Marc : 3. S’il pouvait apporter autant que ce qu’il parle sur le terrain. A trop se disperser il en oublie l’essentiel: JOUER !!!
Taxi : 4. Amène le premier but et c’est presque tout.
Ricky : 4.5. Un but, des prises de risques et beaucoup trop d’approximations.
Clem : 4.5. A beaucoup tenté avec beaucoup de volonté mais sans réussite.
Minicailloux: NN. Blessé dès le début de la rencotre.
Willy : 3. Ses nombreux ballons perdus, ses placements hasardeux, ses mauvais jugements de trajectoires ont finis par avoir raison de la patience et de la confiance de ses coéquipiers… Va falloir discuter de tout cela.
Bubu : 4.5. Un but, une frappe, une tête et une blessure au genou et du déchet. Sorti sur blessure à la mi-temps.

Nous vous avions laissés avec un goût amer dans la bouche, nous vous retrouvons avec un noeud au fond de la gorge.
Je ne sais pas comment les joueurs ont fini leur soirée; moi je n’ai pas mangé et j’ai eu beaucoup de mal à trouver le sommeil. Première défaite pour le CIC A contre une EQUIPE moyenne mais valeureuse de l’US Baille n’alignant en tout et pour tout que 10 joueurs !!!

Je ne sais pas ce qui m’a contrarié le plus: la défaite, la honte, la colère, le doute. Un bon tiers de chaque… Je sais ça fait 4 tiers mais comme dirait l’autre ça dépend de la grosseur des tiers !!!

1- La défaite car il est toujours difficile de perdre à la 91ème contre une équipe pas complète mais pire encore sans avoir combattu.

2- La honte devant la qualité du jeu proposée, et surtout les engueulades et critiques entre équipiers en plein match.

3- La colère de ne plus être écouté.

4- Le doute quant à mon véritable rôle dans cette équipe.

1- Comment une équipe à peine moyenne, à 2 exceptions près (l’excellent gardien et le 10), qui plus est en infériorité numérique peut nous ridiculiser pendant 30 minutes, mener au score 2-0, en trouvant des décalages, en étant à la retombée de tous les ballons et même se permettant le luxe de faire le pressing ?

Tout simplement comme d’habitude, en n’ entrant pas dans le match, en les laissant contrôler tranquillement, les laisser jouer, prendre confiance et surtout les laisser libres de tous marquages aux 18 mètres. Le dernier but en est l’illustration; on joue la 91ème minute, dernière touche et au final deux joueurs adverses seuls aux 6 mètres. Inexcusable !!!

2- On fait des passes moisies, des contrôles en bois, des dribbles qui ne s’imposent pas. On recherche la difficulté alors qu’on a équipier près de soi, des placements innovants… à cela vous y ajoutez des coups de gueule, des critiques limites insultantes entre partenaires et vous obtenez le CIC A d’hier soir. Honteux !!!

3- On s’est acharné à porter le ballon, dribbler alors que depuis 2 matchs on demande des passes et du jeu sur le côté. La colère de prendre trois buts sur des coups de pieds arrêtés à l’intérieur de nos 18 mètres. Si ça ce n’est pas un manque de sérieux, de concentration et d’implication…  Impardonnable !!!

4- Je ne suis pas homme à me défiler, à me cacher et à parler en l’air.
Dans mon analyse ci dessus, je ne fais que constater et en aucun cas je ne cherche à me dédouaner. Je pense même avoir la plus grande part de responsabilité dans ce naufrage collectif. Depuis le début de saison je ne trouve ni les mots, ni la formule pour faire naître l’alchimie dans cette équipe. J’avais depuis le début de saison l’impression de ne servir à rien d’autre que faire sortir et entrer les mecs; depuis hier soir vous m’en avez apporté la certitude.

Désolé mais je ne vois pas mon rôle ainsi.  Dieu sait que je vous adore (et ma couleur livide post défaite dans les vestiaires doit vous en convaincre) et que j’aime ce rôle mais je ne veux plus passer le match à m’égosiller comme un simple supporter dépité. Donc je demanderais à Jean-Luc, Alex et P-Philippe de prendre en considération ce que j’ai dit hier après le match. Venir doit être un plaisir mais comme la plupart d’entre vous (cf dernier entraînement) je n’en prends plus aucun. Ceci n’est pas un ultimatum et je suis disposé à en discuter avec vous, mais on ne peut pas continuer ainsi. Triste !!!

Pour ceux qui ne retiendraient de cet article que les notes, pour ceux qui pensent que devant l’adversité je jette l’éponge qu’ils sachent qu’ils confortent dans mon idée: Que l’on n’a pas la même définition du mot PLAISIR et de ce que doit être un sport COLLECTIF et enfin du mot EQUIPE.

Hail Hail

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.