Championnat Senior 2007/08 : Journée 1 : CG13 – CIC A : 1-4 (0-0)

Stade : Fontainieu.
Arbitre : Pas d’officiel donc Bruno Mazzella et un dirigeant du CG13.
Adversaire : Conseil Général 13.
Buteur : Alex Taxi, Romain, Stéphane, Clément.
Passeur : Alex Taxi(x2) – Stéphane (pas sur).
Titre : Le CIC A subventionne sa reprise.

Notes :

Vedran : 7. peu de ballons, un face à face important gagné en 1ere mi temps. Ne peut rien sur le but.
Matthieu : 5,5. volontaire, accrocheur mais souvent inattentif et brouillon. En cause sur le but
Romain : 7,5. Intraitable en défense et buteur.
Pierre Philippe : 6. En première mi-temps transparent, s’est bien repris en seconde.
Jean-Luc : 6,5. Bon match, rassurant par la voix.
Baka : 8. Monstrueux au milieu, il lui a juste manqué un but (le contrôle fait tout).
Willy : 6. Match sérieux avec 2 frappes… terribles !!!
Cailloux : 6. Comme Pierrot transparent en première mieux en seconde. Encore trop peu de prise de risque.
Taxi : 7,5. But de l’égalisation et 2 passes décisives. A encore tendance à repiquer au centre et à bouffer les espaces des autres.
Squale : 5. Pas dans le coup ; loin de ce qu’il sait faire et de ce qu’il peut apporter à l’équipe.
Bubu : 6. A essayer mais sans succès.A chaque fois contré, à côté ou ballon chipé à la dernière seconde.
Clem : 7. Brouillon et tendu au début. S’est entendu à merveille avec Steph en seconde. Son premier but.
Steph : 7,5. Est rentré sans complexe dans le match. S’est bien battu. Des occasions un but et une passe pour Clem.
Bruno : Un grand merci pour ton arbitrage et ton état d’esprit.

Premier match du CIC A contre le Conseil Général au Stade Fontainieu. Le CIC A se présente avec un groupe de 14 joueurs (entre blessés, absents et non qualifiés…). Mimet ne veut pas prendre de risque et instaure un 4-5-1 ayant fait ses preuves l’an dernier. Pas d’arbitre donc Bruno (merci encore) et un gars du CG13 sont au sifflet. Nos celtes se présentent sur le terrain avec de superbes maillots verts !!! Maillots oubliés ? Similaires à leurs adversaires (comme l’OM)? Allez savoir…

Bref la partie débute sur un rythme lent ce qui n’empêche pas de voir un festival de passes mal ajustées, de contrôles plus que approximatifs et une prise de risques quasi nulle. Le côté droit est aux abonnés absents, et le côté gauche ne se trouve pas. Dur d’avancer dans ces conditions là. La pression se fait un peu plus forte vers la ½ heure de jeu mais à chaque fois le contrôle ou le choix n’est pas le bon. A noter une parade décisive de Vedran lors d’un face à face avec l’attaquant adverse. La mi-temps intervient sur un score de parité.

Dans son discours Mimet insiste sur l’importance de frapper au but; non pas en force mais cadré et placé car le gardien n’a pas l’air en grande forme. Squale fait son entrée en jeu.

La reprise ne change rien toujours autant d’approximation. Une occasion franche pour Bubu qui dans la surface croise trop sa frappe qui rase le poteau. Et puis sur une touche anodine, une longue diagonale qui surprend Matthieu, l’attaquant contrôle, frappe et marque à bout portant. Vedran n’a rien pus faire. Loin de s’affoler Mimet demande à passer en un 4-4-2 en losange. Clément remplace Bubu et se positionne près de Steph et Baka seul à la récupération. Ce changement tactique s’avère payant. Sur un corner renvoyé taxi envoye une reprise exter pied gauche dans la lucrane adverse. Cette égalisation est suivie d’un coup de boule rageur et gagnant de Romain sur un corner de son frère. La machine est en route. En face les adversaires baissent en rythme. Nouvelle passe de Taxi pour Steph qui d’un pointu place le ballon sous le ventre du gardien. En fin de match un une-deux entre Clem et Steph permet au premier nommé de se retrouver face au gardien; sa frappe est contrée mais lui revient dessus et il n’a plus qu’à pousser le cuir dans le but vide.

Les arbitres peuvent siffler la fin du match sur cette première victoire du CIC A qui fut longue à se dessiner. Nos celtes devront montrer plus d’application dans les passes et contrôles pour espérer déployer un jeu plus conforme à leur potentiel. Mais leur pugnacité et patience a fini par payer et c’est bien là l’essentiel.

Hail hail

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.