Championnat Fsgt 2009/2010 : 4 ème journée : CIC A – MIC : 4-2

4°2 La recette MagCIC

Stade Olympique du Cesne

Celtic Irish Club  4  –  Marseille Inter Club 2

Mi-temps: 3-1. Arbitre : M. Marty.

Buts – Celtic : Yes Papa (10, 89), Gamanou (26), Thi Bolt (34). 

Buts – MIC : N°9 (12), N°14 (75). 

Composition Celtic : 4-4-2 :

 

JS – PPD, Marco, Olivian, Bernardo – Baka (cap), Bardystuta, Gamanou, Ramzy – Yes Papa, Thi bolt. 

Remplaçants: Flo Carragher, Bruno Banani, Jérémy. 

Dirigeant : Pierrot le Sorcier. Entraîneur : Herrn Schramm dit : Le Porcelet de la Ruhr. 

4°2 LA RECETTE MAGCIC 

  Match à guichets fermés, 7 supporters en folie ! On avait du mal à s’asseoir sur le banc de touche, principalement à cause de la prestance de certains qui prenaient deux places… Devinez qui ? 

  Trêve de plaisanterie. Le CIC débute la rencontre avec une formation en 4-4-2 avec une défense classique, les Fogiels dans l’axe et sur les côtés, 2 joueurs expérimentés, PPD (ex cap) et le muet Jean- Marc. Au milieu Lassana Baka en défensif, Bardy en relayeur mais qui se prend pour Platini, sur le côté gauche Gamanou avec son pied gauche magique qui a fait rêver des générations d’enfants et à droite Ramzy Bocelli toujours de bonne humeur malgré la défaite de sa nation l’Algérie ce week end. (Enculé tu as encore oublié ton t-shirt 18 ans âge bête de sexe ! Tafiole ! )

En attaque la fusé Hussain Thi Bolt dit : gros short, au côté du fada Yes Papaaaaaaaaa le guerrier ! c’est qui le Papaaa ! 

  Le match part sur les chapeaux de roues pour le Celtic qui se procure rapidement plusieurs occasions de but par l’intermédiaire de Yes Papa qui trouve logiquement le chemin des filets avec une tête rageuse sur un Corner millimétré de Gamanou (10). Mais le MIC réagit immédiatement et réduit la marque 2 minutes plus tard sur un coup franc indirect. JS récupère à la main une passe volontaire de PDD. (Confirmée par PPD au pub avec un forfait voyelle.) Le N°9 du MIC profite de cette erreur et ne se prive pas de tromper la vigilance de notre portier Arménien JS (12).

Notre formation connaît quelques minutes de flottement mais nos 4 défenseurs, impériaux, savent bien stopper les contres malins et rapides du MIC, à l’image de Marco, auteur d’un très grand match, qui coupa plusieurs fois la course des attaquants INTERRISTES. 

Ce passage de flottement fait perdre le sang froid de notre coach Allemand qui commence à crier et même à parler en Alsacien (14). Ca part en couille ! Mais tout rentre dans l’ordre grâce à la tête de Yes Papa qui voit son but refusé sur hors-jeu, puis sa frappe judicieuse raser la transversale (17, 20).

Le Celtic reprend du poil de la bite et nous offre de belles phases de jeu, excepté le fameux coup franc de la 18éme minutes où Bardy, Jean-Marc et Baka nous ont révélé qu’ils voulaient essayer un truc à 3 ! On connaît l’expérience de ces 3 joueurs, les trucs à 3 ce n’est pas sur un coup franc qu’il faut le faire… ! Sous la douche OK ! Le reste, on ne veut pas savoir !  

Le Celtic continu à aller de l’avant, à l’exception de Lassana Baka qui tente une reprise acrobatique de danse classique je pense. Sa compagne Ludi, présente au match, nous avoue qu’il expérimentait de nouvelles positions pour d’autres circonstances. (Cela ne nous regarde pas). Cela a faillit finir en drame car la jambe de Baka à atterri à Mr Bricolage, mais ce fût une véritable aubaine pour lui car ils la lui ont remplacée.

Oui vous ne rêvez pas Ludivine, une femme présente sur le bord du terrain. Elle soulignera le fait que les femmes ont le droit d’être sur le banc de touche. Un noble combat mené par Javiera qui ne s’est pas battu pour rien ! Merci fidèle supportrice !

 

Les braves Celtes poussent toujours et manquent de prendre l’avantage la faute à un Yes Papa trop gourmand.. le salaud (23).

Mais il se reprend et distille un ballon en profondeur à Gamanou qui d’un lob parfait trompe le gardien de but.

Nos milieux Celtes nous offrent un combat de tous les instants à l’image du guerrier Irlando-Portugay Bardy qui se fait arracher les cheveux qu’il lui reste. Il hurle un bon vieux MON VIER comme quand il a vu pour la première foi le trèfle de Tchernobyl floqué sur nos chaussettes !

Il faut attendre un exploit personnel d’Hussain Thi Bolt pour se mettre à l’abri. Gros Short récupère un ballon quasiment au milieu du terrain. Il dribble judicieusement 2 défenseurs et ajuste le dernier rempart (34). 

  3-1 à la mi-temps. Logique, mais pas assez bien pour notre Bavarois qui dit qu’on n’a pas la vérité du beau jeu, mais ca viendra ! (sauf pour Bardy et Banani, c’est trop tard…).

Le début de la seconde période est plus calme, notamment grâce à JS auteur de deux arrêts de grande classe. (60, 63).

Olivian, impérial, défonce le N°9 à coup de tête qui doit sortir tel un challenger de Mike Tyson(50). Baka part en couille ! Il fait presque une passe décisive pour l’adversaire et se met un peu à couiner (68).

Florent Carragher rentre 25 min à un poste inconnu pour lui mais se donne à fond comme toujours ! On vera tout de même de la déception dans son regard à la fin du match. On est tous avec toi poto !

Durant les 20 dernières minutes le MIC se rue à l’attaque et reduit le score à un quart d’heure de la fin (75). Cela déstabilise notre équipe mais je vous rappelle que nous avons à faire à 11 guerriers Celtes qui ne lâchent rien et enfoncent le clou par Yes Papa qui crucifie le portier du MIC, préalablement servit par Thi Bolt. Il s’arrache et centre en tombant (89). 

Il est temps de rentrer au vestiaire hurler notre joie et faire retentir par 4 fois notre cri Celtes à nos vieux rivaux. On leur à juste laisser le bonheur de leur faire croire qu’ils avaient marqués 2 fois par leur propre chef….Mais tout était en fait calculé pour obtenir le code de la composition de notre élixir favori que la plupart d’entre nous consomment après match en pensant que c’est sans doute la raison de tant de succès. Il y a sans doute du vrai dans les 4°2 degrés qui composent une pinte de GUINNESS. Et à en entendre certains qui perdent leur consonnes en en abusant et d’autres ingrats qui se mettent à uriner sur des portières de voitures luxueuses nonchalamment garés devant notre antre, on se demande si ça les rend pas plutôt fou. Mais c’est sans doute dans ces instants que l’alchimie s’opère, que certains pensent imiter en tentant de demander des demis pêches de bar de quartier ou à aller tenter d’en boire en douce le mardi alors que tout le monde cuve les bons moments du lundi…. 

Quel match ! Merci à tous !

HAIL HAIL !!!!!!!  Fiers d’être Celtes ! 

Romain « tete pied nu »Coulbhoy.

8 réflexions au sujet de « Championnat Fsgt 2009/2010 : 4 ème journée : CIC A – MIC : 4-2 »

  1. tonygoal

    Finalement sur la touche avec des béquilles c’est là qu’il est le meilleur el Koké Bénatia Edouardo de Vata Coulbhoy dit « le PORTUGAY !!
    Moi aussi je vote pour sa prose tous les lundis, surtout depuis que je ne trouve plus la laisse à laquelle il était attaché…..
    Bravo tu nous as tous régalé !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.