Cinquième match amical 2009/2010 : AS Margeray- CIC B : 4-2

Première défaite en amical

Le lundi 5 Octobre 2009 : Cinquième match amical 2009/2010 senior FSGT au stade Sénafrica à 19h15 :

AS Margeray – Celtic Irish Club B : 4-2 (mi-temps 2-2)

Buteurs: Mathlouthi Mohamed, Vera Morgan(sur penalty)

Equipe: Igor le Magnifique, Lolo bandage man, Clem le terrible, Steph le Boucher, Geo le rageux, Micka je cherche le stade, Romain l’attaquant, Adri le je ne marque pas ce soir, Auré le Messi, Anouar je suis meilleur à 7, Darma je fais des mains, Gé le gitan, jean je cavale partout, Morgan le raleur, Momo le buteur-tacleur, Alexandre j’en fais trop et Max j’aime le Nutella.

Terrain en synthétique, arbitre bon, éclairage bon, vestiaire et douches correct.

Supporters: Tonton, Poussin, jorick.

Coach: Desbons

On retrouve nos amis de ex-Toursaintes, ex Sainte Marthe, c’est à dire l’AS Margeray; Nos dernières confrontations de l’année passée nous laisse un gout amer dans la bouche car on s’était fait laminer.

Coach Colombien en vacances, Clem appelle à la rescousse coach Desbons qui se fait une joie de faire une pige pour son équipe fétiche (3 ans de coaching tout de même au CIC B).

Le CIC se fait cueillir à froid et dès la 2ème mn Margeray plante un but tout facile d’école. Le match est très engagé et est pris au sérieux par les 2 équipes. Le CIC égalise sur un superbe mouvement avec une récupération de Geo au milieu de terrain, il lance Max qui écarte sur Auré qui centre en force dans les 6 mètres et Momo le cannois tacle le ballon dansle but.1-1

Le ballon va d’un coté à l’autre, et sur un ballon au dessus de la défense Cicienne , Clem se fait déposer par la vitesse de l’attaquant de Margeray et s’en va battre Igor .2-1

Max touche du bois sur une belle frappe. L’arbitre siffle une main dans la surface. Penalty pour le CIC, juste après la sortie de LOLO, c’est donc Morgan qui transforme l’offrande.2-2

La mi-temps arrive a point. Notre ami Steph nous fait une Steph et sort donc sur carton blanc. Seconde période avec une domination de Margeray mais le CIC tient bon jusqu’à la sortie sur carton blanc de Geo sur un tacle appuyée. Le Cic à 10 n’arrive pas a dégager le ballon et Igor sort en criant j’ai sur un ballon, l’attaquant plonge dans la surface; Penalty de roublard . Normal à l’ancienne Tiré en force dans la lunette. 3-2

Cette confrontation permet de retrouver notre ami Piment (EX-CIC A, Jérome Pioli)) qui n’a pas changé et rate à peu près tout ce qu’il veut malgré sa vitesse.

Une percée d’Adri sur le coté voit une frappe molle stoppé par le gardien. Un autre face à face avec un dribble du gardien mais le ballon est poussée trop loin et il n’arrive pas a redresser la situation. Corner qui n’apporte rien.

Faute de Momo le cannois qui donne un coup franc, tiré parfaitement sur la tête d’un attaquant de Margeray, quatrième buts. Le CIC fini en 4-3-3, Margeray accepte la domination Celte et attend un contre. Darma marque un but de la main mais ce dernier fidèle à sa philosophie reconnait à l’arbitre sa main involontaire alors que celui ci n’avit rien vu.; fin du match et gros match du CIC mais défaite tout de même face au réalisme de Margeray 

Retour au Pub pour la plupart et petite soirée sympa.

Hail hail!!!! 

Résumé pris sur le site de L’AS Margeray:

Pour l’ultime match de préparation, les margeliens ont effectués une bonne répétition générale avant d’affronter le MIC pour l’ouverture du championnat. Quelquefois dominés, les devils auront dans l’ensemble maîtrisé la rencontre. Malgré les 2 buts d’écarts, les blacks auront surtout excellé par la vitesse de projection vers l’avant et plantés des contres destructeurs.

 

A quoi ressemblera le onze de départ lundi pour l’ouverture du championnat ? Il est fort probable de voir une équipe proche de celle qui a évolué lundi soir. Malgré tout les devils auront souffert le dernier ¼ d’heure de la première mi-temps et le premier ¼ d’heure de la seconde avant de développer des contres meurtriers. Antho en retard, le coach reportait à plus tard l’essai d’une nouvelle combinaison au milieu, Titi, lui était préféré à Milou sur le côté droit.

Une entame tonitruante.

Les devils se sont créés une nouvelle arme cette saison : l’entame de match. Une nouvelle fois il ne fallait pas être en retard. Cette année la vitesse des attaquants sera l’arme principale et ce petit jeu Spagoal, Chinois et Danis sont extrêmement rapide et adroits. Si la première escarmouche ne trouvait pas le cadre, il ne fallait pas plus de 5’ pour que Dani, mis sur orbite par Chinois, n’ouvre le score sur un tir croisé. Si les attaquants dégainaient plus vite que leur ombre, la qualité du jeu était bien inférieure à la semaine dernière même si la qualité de l’opposition était nettement meilleure. Les celtes parvenaient petit à petit à desserrer l’étreinte et commençaient à se rapprocher dangereusement du but des locaux. Cependant les tentatives de tirs étaient trop imprécises ou trop molles pour inquiéter le portier margelien. Malgré tout le danger se faisaient de plus en plus pressant. Dani, Chinois, Spagoal et Nono se créaient bien quelques occasions mais manquaient de lucidité dans le dernier geste. Ne parvenant pas à faire le break, Bono décidait de rééquilibrer son milieu en faisant entrer Cri à la place de Spagoal. Mais le changement n’eut pas l’effet escompté et les celtes sur un beau mouvement venaient égaliser sur un tir à bout portant. Les Margeliens répondaient du tac au tac. Une longue ouverture de Latouze trouvait Dani qui doublait la mise et redonnait une unité d’avance à ses couleurs. Avantage de courte durée ! Les celtes obtenaient un penalty généreux qu’ils ne se privaient pas de transformer vont la pause : 2-2

Débat sur le système et leçon de réalisme.

La mi-temps fut surtout animée par les choix du coach et le système mis en place juste avant d’encaisser les 2 buts. La deuxième vague de changement intervenait : Antho remplaçait Nono, Piment prenait la place de Chinois et Beck celle de Ponpon. Les devils reprenaient la partie dans un 4-4-2 inédit de manière à mieux contrer le dispositif des celtes. Pourtant ce sont les visiteurs qui vont s’installer dans le camp des blacks sans pour autant se montrer menaçant. Malgré des difficultés dans la construction, les margeliens gardaient à distance l’attaque celte qui ne se contentait que de tirs lointains. Pourtant les visiteurs étaient tout proche de prendre l’avantage sur un mauvais alignement défensif. L’attaquant éliminait le portier des locaux, qui réussissait tout de même à excentrer l’attaquant lui permettant un retour aussi salvateur qu’inespéré. Le match montait alors en intensité et les devils subissaient de nombreuses fautes à la limite de l’engagement. Les celtes commençaient à souffrir physiquement et leurs retards successifs dans les contacts leur valaient 2 cartons blancs et un début d’explication musclée. Sans paniquer les locaux parvenaient à reprendre la main mise sur le match. Dani s’infiltrait alors dans la surface de vérité crochetait le gardien qui commettait l’irréparable aux yeux du directeur de jeu. L’attaquant margelien jouait bien le coup en provoquant la faute du dernier rempart celte. Il se faisait justice lui-même et redonnait l’avantage à ses couleurs. Ce penalty assomma les visiteurs qui petit à petit finissaient par reculer. Piment par 2 fois aurait pu creuser l’écart mais l’attaquant des devils manquaient de confiance et de convictions dans le dernier geste. A l’entame du dernier quart d’heure les margeliens allaient assoir définitivement leur succès. Un coup franc de Milou fut magistralement déposé sur la tête de Spagoal pour le 4-2. Malgré leur légendaire fighting spirit les celtes ne parvenaient pas à inverser la tendance et prenaient par là-même une leçon de réalisme. Malgré la domination des visiteurs en seconde période, les devils auront concrétisé 2 de leurs 4 occasions. Suffisant  pour remporter la victoire. Place au championnat et au classico !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.