Championnat vétéran 2019/20 : Day 10 : Roquefort la bédoule – CIC 2 – 0

Vendredi 10 janvier 2020 : 10eme journée de championnat vétéran groupe C au stade de la bédoule à 20h30 :
Roquefort la Bedoule – Celtic Irish Club : 2 – 0

résumé Mimet coach

Composition 1ère Mi-Temps : Nico D ; Virgile – Nico H – Mathieu – Lolobispo ; Gilles – Camille – Mika – Stiven – Djilali ; Fred
Composition 2eme Mi-Temps : Nico D ; Thomas – Nico H – Mathieu – Lolobispo ; Mathieu – Camille – Stiven – Djilali – Fidel ; Stan
Non rentrés : Alain & Bruno
Supporters : Manu.
Comme d’Habitude…
Pour ce premier match de 2020, la reprise se fait à Roquefort la Bédoule. On sait qu’il est toujours très difficile de s’imposer là-bas. Nous en repartons très souvent frustrés car nous avons toujours l’impression que l’on peut y gagner et à la fin on en ressort défait.
Après les traditionnels vœux c’est un groupe de 18 joueurs qui part à l’échauffement. Après le contrôle des licences je réunis les celtes en insistant bien sur le fait que l’on se fait toujours avoir en se faisant aspirer pour mieux se faire surprendre en profondeur avec leurs ailiers et leur attaquant qui nous crucifie. Je demande à tout le monde d’être vigilant et de mettre de l’impact pour éviter ces fameuses passes en profondeur.
L’arbitre siffle le début de la rencontre, les locaux jouent en retrait avant de balancer le ballon en profondeur dans le dos de Virgile. Mathieu arrive largement avant, il veut protéger le ballon mais il se fait surprendre par son adversaire qui lui passe devant. Il déborde, Math le reprend avant de se faire à nouveau surprendre. S’ensuit un centre et un attaquant qui coupe au premier poteau. Moins d’une minute et nous sommes menés 1-0. Le pire des scénarios contre eux car sur ce grand terrain ils savent comment bien le quadriller. Ils adorent laisser le ballon et en attendant l’occasion pour mieux nous contrer. Ajouter à cela que l’on a un déchet dans les passes et contrôles qui fait vraiment peur à voir. Ce cocktail fait que nous sommes totalement inoffensifs et brouillons. Sur un énième ballon perdu le même ailier est lancé en profondeur, il déborde et malgré le retour de Mika centre au cordeau pour son attaquant au second poteau cette fois qui marque en taclant. 2-0 en 15 mns…
La suite n’est pas meilleure avec pratiquement rien à se mettre sous la dent hormis une belle frappe de Djilali repoussée de fort belle manière par leur gardien qui va commencer son show.
La mi-temps est sifflée sur ce score de 2-0. J’effectue mes changements en insistant sur le fait qu’il va falloir être plus précis si l’on veut avoir une chance de recoller au score.
Et c’est vrai que dès lors que l’on aligne trois passes on devient tout de suite plus dangereux. Mathieu, par 3 fois, place des très belles frappes dont une au sol. Mais à chaque fois il trouve le gardien adverse sur son chemin. La seule fois où il sera battu, il verra la frappe de Lolobispo s’écraser contre son poteau. Quand ça ne veut pas… J’ai beau me creuser les méninges je reste impuissant. Empiler les attaquants comme cela m’a été suggéré sur le banc ne serviraient à rien car il n’y a aucun mouvement. Je décide de faire monter Nico pour laisser Thomas et Mathieu, seuls, derrière. Mais rien n’y fait. La frustration devient de plus en plus grande au point que des gestes d’humeur se font jour et valent un carton blanc. Et encore on évite le pire en voyant leur attaquant partir à la dernière minute défier Nico mais heureusement Clean Sheet arrive à temps pour contrer le ballon. L’arbitre siffle la fin du match. On rentre encore une fois frustré de ce résultat et de la physionomie de la rencontre. Avec le recul et à froid il faut reconnaître que cela nous pendait au nez vu les tristes dernières prestations d’avant les vacances. A nous de nous remobiliser pour reprendre notre marche en avant.
Virgile, Nico Dona, Alain, Mika et moi-même nous finissons la soirée à la cave à pizza à Saint Cyr pour y voir l’OM battre Rennes. Maigre consolation…

On se doit une revanche vendredi prochain.

Hail Hail Hail !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.